Formation en chirurgie

Forum associé : Chirurgie buccale

Avatar_small

super la dentisterie

29/01/2018 à 17:18

Je cherche une formation pratique pour m’améliorer en chirurgie.je n’ai jamais
trop aimé cet acte et à en faire de moins en moins ,je suis de plus en plus hésitante à faire les extractions.j’ai eu une extraction difficile et ça m’a bloquée.
Il faudrait que je refasse une formation pour reprendre confiance
Merci d’avance

Generique-fraisage_r2rxmm

lardonbis

29/01/2018 à 17:24

tu te fais enfermer la nuit avec tes instruments rue du fer à moulin et t'a 10 heures pour te chauffer le Bernard.
Si tu te fait prendre plaide la nécrophilie

J’arrête :D
Le secret c'est justement de jamais arrêter de faire ses exos.
quand ça deviens trop galette tu fais toutes tes DDS, et quand ça te fatigue t’arrêtes les conneries.

si c'est une question de confiance ( souvent le cas pour la chir à notre niveau vu que l'anat et les gestes et les protocole sont simples) tu suis tes patients chez le prat à qui tu adresses actuellement.
Ca fera plaisir au patient, au prat, et c'est mieux que n'importe quelle formation.

Avatar_small

super la dentisterie

29/01/2018 à 18:20

En plus d’être de bons conseils,tu es vraiment drôle...

Dsc_0094_rkrzoz

Guillaume T

29/01/2018 à 21:41

Pas de secret, il faut en faire, en faire et en refaire. "dans le temps", il était encore possible d'être attaché bénévole dans les services de sto. C'est ce que j'ai fait pendant quatre ans à la fin de mes études dans les années 80 et ça a été extrêmement formateur. aujourd'hui ce n'est plus possible et la théorie ne suffit pas. Comme pour toute chir, la clé réside dans la voie d'abord... maintenant, autre question: pourquoi faire de la chir ? autant l'adresser... quand tu vois que le RA ne valorise toujours pas l'alvéo, c'est à désespérer. Pour ce qui me concerne, je suis dans le public et la chir et la patho font partie du quotidien, mais si je devais revenir en pratique libérale, j'abandonnerais cette activité trop déficitaire. Tu fais une alvéo, il faut attendre que l'ALR s'installe; faire le geste, revoir pour la dépose des sutures etc ... quel intérêt ? A 33 euros ?! laisse tomber... Adjointe IC CC point barre. OK je suis un peu désabusé, mais comme ça me démange parfois de revenir vers une pratique différente, ben j'hésite.

Jack-2_ogbxk8

Treponem

29/01/2018 à 21:47

Hmmm ça ne fonctionne plus ça ... les stomatos envoient paître les patients, l'ordre est prêt à sévir pour les dentistes qui ne font pas leurs exo a 30 balles ... à ce prix, faut pas demander du serum phy en irrigation :(
Faut mettre les mains dans le cambouis ...

Image_r6habu

Thomas Crown

29/01/2018 à 22:25

L’Ordre va sévir, tu tiens ça d’ou ?
A un moment on peut demander à être payer pour le boulot qu’on fait ou quoi?
Si j’ai pas envie de faire une chir , hors urgence, je fais encore ce que je veux non .
Les Stomato prennent jusqu’à 150€ pour un chicot , t’en a pas marre toi ?

Jack-2_ogbxk8

Treponem

29/01/2018 à 22:31

Je tiens ça du courier du co departemental ... remontage de bretelles, pas perso, mais c'est vécu.
Bien sûr que ça me fait gerber, je subis ... l'hosto ne fait plus, hors biphospho et grosses médications, ils ont dû chialer à l'ordre ... si je retrouve le courier je collerai en pj.

Dsc_0094_rkrzoz

Guillaume T

29/01/2018 à 22:36

Alors autre solution déjà vue, mais dans une "grande ville du nord". Un praticien conventionné a établit un devis pour une extraction de 18 monoradiculée chez un pote avec je crois un tarif à 120 euros mentionnant bien que le remboursement ne se fera que sur le TC. C'est du dépassement sur acte opposable et le prat s'expose à des sanctions conventionnelles. En revanche l'obligation d'information qui s'inscrit à un échelon supérieur de la hiérarchie des normes est respectée. ceci étant, lorsque je bossais à Paname, j'ai appris bien plus tard, après ma fin de bail, que les dépassements sur actes opposables n'étaient JAMAIS sanctionnés DANS MON QUARTIER ... j'étais le seul brave c... à respecter les règles. Je ne pense pas que ce soit possible ailleurs.
Pour ce qui est du conseil de l'Ordre, quels seraient ses arguments... ? je vois pas. refuser systématiquement de faire des actes côtés en DC, peut être... mais refuser occasionnellement d'en faire ? Il faudrait une analyse d'activité qui serait diligentée par qui ? par le CDC ? sur quelle base ?

Jack-2_ogbxk8

Treponem

29/01/2018 à 22:45

A l'époque, j'étais un peu sur le séant effectivement ... Après peut-être était ce juste une façon de faire les gros bras ... ?!
Mais saturer les sto, et l'hosto avec des exos pourrait être une façon de montrer notre mécontentement ;)

Dsc_0094_rkrzoz

Guillaume T

29/01/2018 à 23:27

Oui, mais le problème est aussi d'ordre éthique, un sto va prendre 200 euros pour une alvéo et le remboursement se fera sur le TC avec intervention de la complémentaire. Si un patient n'a pas les moyens ? s'il n'y a pas de sto dans un rayon proche ? des services d'odonto, il n'y en a pas dans tous les hôpitaux, tant s'en faut. ceci étant, si les CHL se dotaient d'une unité d'urgence et de petite chir buc, je serais le premier à postuler.

Dsc_0094_rkrzoz

Guillaume T

30/01/2018 à 01:17

je pensais à un truc, justement en faisant une sep rac sur une sept sup merdique... En ville la question ne se pose pas trop, tu peux toujours adresser. Le problème se pose avec acuité dans les régions rurales et semi rurales car il devient difficile d'adresser et les stos sont rares et chers. J'ai fait une recherche rapide sur les hosto disposant d'un service d'odonto. Eh bien il n'y en a que dans les préfectures et encore pas toutes, loin de là. Effectivement, ces services réservent leur activité aux patients à risques ce qui est normal ( Biphosphonates, handicapés, AG etc ... ) Franchement il n'y a rien à y redire et quand on voit les plannings surchargés et les sous-effectifs, il n'est plus question de leur adresser un patient relevant d'une alvéo simple au "prétexte" que l'acte est sinistré. Il faut une raison médicale recevable et à titre d'exemple un INR inf à 3 c'est pour notre pomme . Quelle va être le critère de référence pour un CO qui voudrait intervenir de façon coercitive sur ce sujet ? En fait, si un service hospitalier apporte la preuve que tel prat adresse "systématiquement" ses ext à l'hosto, le CO peut convoquer le prat et lui rappeler sa capacité médico-légale; je pense que le refus de soins pourrait faire l'objet d'un ... rappel à l'ordre, sans plus. Par ailleurs en terme d'image que vont dire les patients: "c'est quoi ce dentiste qui sait même pas arracher une dent ?" ... Mouais pour la pratique rurale, c'est embêtant, j'en conviens. Mais je ne vois pas trop de solution car la prise en charge d'une urg chir est très chronophage.
Il faut juste espérer que le ratio Adjointe IC CC / soins reste favorable en pratique rurale mais franchement ce système de valorisation du travail pousse à sélectionner ce qui est rentable au détriment de ce qui ne l'est pas. C'est tordu... quant au RA, ça me dépasse, il entérine la sous valorisation de l'essentiel de notre boulot qu'est la restauratrice. ca ne me donne pas du tout de revenir vers la pratique libérale tout ça...

Generique-fraisage_r2rxmm

lardonbis

30/01/2018 à 08:53

un cab précédent j'ai vu une patiente avec une ordo de prémédication longue comme bras ( une dizaine d'items) et une douille à 900€ ou 600€ ( j'ai pas mis de 0 en trop) pour un débris radiculaire de 13.
Le sto était en vacance, elle avais super mal..... j'ai mis 24h pour me décider à lui sortir en me disant " il doit y avoir un piège, elle va y passer sur le fauteuil". je lui ai sorti en 45 sec anesthésie comprise mais j'ai regretter les 900€.
Un ans plus tard le gars prenais une mini interdiction d'exercice.... en plus des tarif de dingue il demandais une petite enveloppe de cash le jour de l'intervention :D
Si seulement j'avais des couilles... je ferais la même. Mais non, et j'ose pas surchargé le mec qui me dépanne pour les trucs chiants... il a failli crever de burne out y'a un an

édit: j’enlève l'image ça craint :D

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

30/01/2018 à 09:38

Mon roumain, qui a tout compris, ne fait pas de chir ni de soin (et un peu d'endo... pour placer des IC+CCM, mais vite fait les endos)
Il adresse toutes ses exo au stomato qui est a bien 30km de son cab.
Je l'ai su lorsqu'un jour une petite mamie n'ayant pas compris les consignes a pris RDV chez moi pour l'avulsion de la racine d'une 46.
"Apres je retourne chez lui... il me pose un bridge"...
Le gars... il est clairement RA ready... c'est mon modele.

Generique-fraisage_r2rxmm

lardonbis

30/01/2018 à 09:50

pour les exo le modèle espagnol est pas mal :D
Tu as l'hosto ou c'est remboursé à 100% ( seul soin remboursé d’ailleurs), prat pas trop nul mais grosse boucherie à la chaine, fauteuils alignés et exo que l'anesthésie ai prise ou pas.
Tu as le privé ou tu payes.
Pour le coup son Iphone on le vend pour ne pas avoir une exo gratuite :D

Ça c'était y'a 10 ans, ça a peu être changé.

Nouveau_image_bitmap_fz77zh

Sethef

30/01/2018 à 10:05

Hokusai écrivait:
-------
> Mon roumain, qui a tout compris, ne fait pas de chir ni de soin (et un peu
> d'endo... pour placer des IC+CCM, mais vite fait les endos)
> Il adresse toutes ses exo au stomato qui est a bien 30km de son cab.
> Je l'ai su lorsqu'un jour une petite mamie n'ayant pas compris les consignes a
> pris RDV chez moi pour l'avulsion de la racine d'une 46.
> "Apres je retourne chez lui... il me pose un bridge"...
> Le gars... il est clairement RA ready... c'est mon modele.

Y'a un mec qui était dans ma promo, connu comme un nul de nul, qui ne s'emmerde plus à enlever les racines sous les stellites, il les fraise jusqu'en infra gingival et roule...

Blue_eye_thumb_l2dgub

bill

30/01/2018 à 10:06

Hokusai écrivait:
-------

> Le gars... il est clairement RA ready... c'est mon modele.

:-))

Generique-fraisage_r2rxmm

lardonbis

30/01/2018 à 11:33

Sethef écrivait:
------

> plus à enlever les racines sous les stellites, il les fraise jusqu'en infra
> gingival et roule...

hélas je fais maintenant encore pire.
vu que la sécu ne veut plus qu'on fasse de provisoire aux CMU je lance les définitif direct ( faut bien qu'ils mangent) et je vire les débris radiculaire au cours des RDV ( secteur 1 et 4 a la 1r, 2 et 3 à la secondaire par exemple)
on refera l'app ou les bases dans 6 mois :D

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

30/01/2018 à 13:15

Mais je comprends pas lardonbis... les partiels prov font partie du panier de soins CMU, pourquoi ne pas en faire profiter le patient ??? :)))
Pas bravo...

2_n2dlt7

2+2®

30/01/2018 à 13:39

mieux
un prat dans mon bled de 300 000 habitants
pas d'assistante, pas d'extractions pas d'endo au delà de la 4
par contre vas-y l'inlay core provisoire ccm le tout pour 1000 balles....
la fille d'un patient qui vient chez moi pour une endo 17, je rêve...

Generique-fraisage_r2rxmm

lardonbis

30/01/2018 à 13:41

je lis entre les lignes.
je le dis au patient.
app prov 4 dent cmu 80€, facture prothésiste 90€ ( pas cher je trouve) = je fais pas ou je facture les sceances de rebasage du provisoire.
pour l'instant personne n'a voulu payer le rebasage....

Déjà qu'ils se foutent limite de ma gueule quand ils voient le prix d'achat du biniou encore accroché à la traçabilité...
Heureusement que le prothésiste entend pas tout: " 300e ce machin!! ben il se fait pas chier !" Ils doivent penser qu'il commande chez un grossiste pour le prix du métal :D

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

30/01/2018 à 14:39

Respect en tout cas à celles et ceux qui se forment à la chir au tarif sécu. Aux grands hommes, la patrie reconnaissante...

Elysee_hollande_theo_aulnay_sous_bois_police_0_yxqckb
Avatar_small

super la dentisterie

30/01/2018 à 22:51

Je suis d’accord avec ce qui vient d’être dit Mais je pense que l’acte de chirurgie et valorisant aux yeux des patients
Les belles endo, les belles finitions prothétiques retiennent peu l’attentions des patients par contre si on merde sur une extraction en général ils se souviennent bien de vous idem si on oriente les patients pour cet acte ça fait genre elle n’est pas capable ....
Pour moi qui n’aîme pas ça , c’est stress puissance 10 pour rentabilité nulle mais bon

Dsc_0094_rkrzoz

Guillaume T

31/01/2018 à 03:27

Bon… je crains que ce post ne parte un peu en vrille mais j’en suis aussi responsable puisque j’ai allumé la mèche. Ces témoignages sont néanmoins utiles et édifiants et tout ce que je viens de lire me rappelle ma vie antérieure de CDC. J’ai tenu trois ans dans deux régimes différents. Dans les deux cas je me suis barré… C’est dit, le mode de valorisation du travail engendre des dérives qui sont aggravées par l’attitude de certains praticiens et c’est toute la profession qui trinque.
Ceci étant dit, si vous le voulez bien, afin de revenir vers le sujet proposé par notre consoeur qui souhaite à juste titre de se former en chirurgie je proposerai la démarche suivante.
Toute formation présuppose une progression, des objectifs et des prérequis, et obéit en général à des déterminants cognitifs, affectifs et psychomoteurs que j’emprunte ici à la péda du sport
Une clinique efficiente ne se conçoit pas sans connaissances structurées. Il existe de nombreux ouvrages plus ou moins denses ou complexes. Pour ma part, en plus de ma formation «de terrain » acquise dans « les services », j’ai vite compris qui fallait structurer mes connaissances en anat et en physio patho. C’est indispensable. Il est impossible de citer tous les livres… en anat, Gaudi bien sûr, en chir il y en a un paquet, pour ma part j’ai retenu le Horch que je trouve extrêmement bien conçu et adapté à notre pratique.
Ensuite, comme cela a été dit plus haut à très juste titre, il faut se donner des objectifs. Un objectif général, et des objectifs intermédiaires accessibles. L’objectif général peut se définir comme étant « réussir à extraire en moins de 45 minutes une DDS inf d’une difficulté 2 sur une échelle de 4 »… Si tu n’as pas l’habitude du geste chirurgical, il va te falloir scinder cette compétence en plusieurs capacités élémentaire : Réussir ses ALR, penser son incision et lever un lambeau, réaliser une séparation de racine en respectant les axes, suturer etc etc ….
Le tout va être guidé par des critères de réalisations parfaitement décrits dans la littérature. Mais il ne suffit pas de savoir pour faire et il faut apprendre à s’auto évaluer. Exemple … as-tu souvent des fractures d’apex ? Si c’est le cas il faut repenser ton geste, apprendre à évaluer la densité osseuse etc… Il faut surtout se donner des objectifs intermédiaires SIMPLES et répéter ces séquences jusqu’à ce que le geste soit acquis. Les critères d’évaluation sont importants … Dans le temps les ostéotomies « sto » pour les DDS étaient dévastatrices… aujourd’hui on travaille en fragmentant la dent et en préservant l’os.
Si ton objectif consiste à faire des extractions atraumatiques préimplantaires, la séquence va se scinder là encore en plusieurs étapes spécifiques.
Et j’en arrive aux déterminants « affectifs » que sont la peur, la démotivation et le stress. Pour les maitriser il faut avoir confiance en ses capacités… la difficulté nait de l’écart entre ce que l’on sait faire et ce qu’il faut faire : ex « m… je vais pas arriver à la sortir cette 7 sinusale, je vais péter un apex, ça va être la cata… » Attitude : anticiper ! la sécu spécifique du geste est définie, il n’est pas question de balancer un apex dans le sinus. J’ai les incidences RX utiles, je refuse de prendre un risque sinusal , j’ouvre en V et en P proprement jusqu’à avoir un accès visuel à la furcation, je sépare proprement en évitant de péter un fraise dans la trifurcation ( ça m’est arrivé avec une fraise neuve… ) et je mobilise en douceur sans jamais forcer, avec une ostéo à minima… Tu sutures sans stress et tu gagnes l’admiration de ton patient et … 30 balles ! maintenant, si tu dois faire le même geste en pré-implantaire, tu adresses à l’implanto .
Ensuite ? hé bé c’est la phase de déclin… on désapprend ce que l’on appris à faire, par flemme, par « pas envie »… ma dernière canine palatine remonte à fort longtemps et je n’ai plus du tout envie d’en faire parce que je n’ai plus assez confiance en moi pour « ça ».
Il faut faire attention à la démotivation. Ca bouffe tout.

Mouais… Ce fil est édifiant. Au bout de quinze ans de dispensaire, il m’arrive de vouloir quitter ma « brousse » pour revenir en Métropole mais je crois que c’est plié. Le libéral « taille crayon » hors de question… Quant au public, même en ayant été admis PH, on ne m’avait proposé que des poste en UCSA.

Il ne me reste plus qu’à ouvrir un café philo ou un centre de plongée… ou un centre de plongée philo !! 

Avatar_small

super la dentisterie

31/01/2018 à 08:50

Je te remercie pour le temps que tu prends à me répondre.dommage tu as l’ d’etre Loin sinon je serais venue te voir travailler avec grand plaisir.
Tu sembles être bien compétent et je suis certaine que tu pourrais te réinstaller en libéral.il y a aussi de bons côtés à notre travail.parfois la lassitude nous fait oublier cet aspect des choses.il faut juste avoir des activités à côté pour se vider la tête
Bonne journée

Avatar_small

super la dentisterie

31/01/2018 à 08:56

Dommage le livre de horch n’Est plus disponible sur Amazon
Qui veut vendre le sien?