AINS et infection

Forums associés : Endodontie Chirurgie buccale

Avatar_small

jp

14/11/2017 à 11:57

...je reçois un médécin qui souffre d'une PA apicale...
Lorsque je lui prescris de l'Ibuprofène 400mg, il me demande "si je n'ai pas peur que cet AINS masque l'infection" ???

Pouvez-vous m'éclairer ? Parlait-il du léger effet de l'ibuprofène sur l'œdème ? Cet éventuel œdème dont la nature serait plutôt inflammatoire suite à la pulpectomie et la pose d'un Ca(OH)2...

Je ne comprends pas trop.

Minamoto_utlhoo

barbabapat

14/11/2017 à 12:06

C'est dans les cours normaux de faculté.

L’ibuprofène inhibe le fonctionnement des défenses immunitaires par son action anti inflammatoire.

edit.

https://www.egora.fr/actus-pro/medicaments/15651-varicelle-un-enfant-aux-urgences-apres-une-prescription-de-nurofen

".........

Varicelle : un enfant aux urgences après une prescription de Nurofen
Par F. Na le 12-04-2016
En Angleterre, une mère a alerté les réseaux sociaux et les média après que son fils, atteint de varicelle, s'est vu prescrire du Nurofen. L'enfant a été victime d'éruptions cutanées violentes et d'une septicémie.

"S’il vous plaît, ne donnez pas de Nurofen/Ibuprofène à vos enfants pour la varicelle", écrit la mère du petit Lewis Lyons sur Facebook. A son message, elle ajoute des photos de son fils atteint de varicelle, mais dont les symptômes se sont aggravés après avoir pris du Nurofen. L'enfant a dû être conduit aux urgences et hospitalisé pour septicémie.

L’Institut national pour la santé, l’équivalent britannique de la Haute Autorité de santé, vient de rappeler que la prescription et la consommation d’ibuprofène chez les enfants souffrant de la varicelle est déconseillée.

En France, dans un avis de 2004, l'Ansm relevait que "quelques cas parfois graves de complications infectieuses cutanées et sous-cutanées ont été identifiés chez des enfants atteints de varicelle" ayant pris des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS).

"Les rares études scientifiques ne permettent pas, aujourd'hui, d'affirmer ou d'exclure le rôle des AINS dans la survenue de complications infectieuses, la varicelle pouvant elle-même conduire à ces complications, en l'absence de tout traitement par AINS", écrivait l'Ansm, ajoutant qu'il est "prudent d'éviter leur utilisation en cas de varicelle" et de préférer le paracétamol.

Outre-Manche, la jeune maman continue de communiquer sur le sujet, et continuera "tant que l'avertissement ne sera pas ajouté à la notice d'utilisation".

............"

Avatar_small

jp

14/11/2017 à 12:11

Oui, je suis bien OK avec cela, j'avais aussi regardé sur internet.

Dans notre cas, c'est cependant un peu différent non : l'infection est gérée par le traitement endo et l'ibu n'est là que pour soulager de la douleur.

Avatar_small

jp

14/11/2017 à 12:12

En plus la varicelle c'est viral.

Minamoto_utlhoo

barbabapat

14/11/2017 à 12:20

Que ce soit viral ou infectieux, les AINS limitent le fonctionnement normal des défenses immunitaires (c'est c'est en cela qu'ils sont efficace sur la douleur qui est un simple système d’alarme).

Si tu réduit la capacité de l'organisme à se défendre seul, oui cela risque le masquer les symptômes d'une infections qui continuerait à évoluer. Par contre cela peut favoriser la possibilité de coter à terme le drainage d'un abcès.

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

14/11/2017 à 12:27

jp écrivait:
--
> En plus la varicelle c'est viral.

... ils devaient etre bizarres tes cours d immuno.
Et pourquoi ibuprofene plutot que paracétamol ???

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

14/11/2017 à 12:30

barbabapat écrivait:
----------
> Par contre
> cela peut favoriser la possibilité de coter à terme le drainage d'un abcès.

Bien vu barba !! Je vais de suite adresser un mail a la cnsd pour enrichir leur conference "gagner plus en travaillant moins grace a la ccam" de ton idee.

Avatar_small

jp

14/11/2017 à 12:48

OK pour le paracétamol bien entendu dont le rapport bénéfice/risque est excellent.

Mais l'ibu, c'est ce qui est le plus efficace contre les douleurs endo (revues systématiques et méta-analyses à l'appui).

Minamoto_utlhoo

barbabapat

14/11/2017 à 13:01

Sauf que tu n'est pas sur une inflammation comme avec une pulpite mais sur une infection.

Le paracétamol, c'est arrêter l'alarme seulement.

L'ibuprofene, c'est arrêter l'alarme et dire aux policiers de ne pas faire attention car ton alarme se déclenche pour rien. Donc oui, si ton infection est plus importante ou ton patient déjà un peu immunodeprimé, cela risque de faciliter le travail de l'infection.

8fa9c0a9b7e2a9158af0c9cf73c6096a-d77yglt_ndmfyf

Hanibalecter

14/11/2017 à 13:03

Si tu as prescrit ibu seul le patient risque un flair up
Faut au moins l'associer à un atb dans ce cas

Avatar_small

2+2®

14/11/2017 à 13:12

A part qu'en dessous de1200mg/J l'ibuprofène n'a pas d'action anti Inflammatoire

Avatar_small

jp

14/11/2017 à 13:17

Moi, j pense que ce sont de vieilles idées.
Je fais pas mal d'endo et les derniers livres qu'ils soient américains (Pathways of the pulp 2015) ou français (Livre du la prescription de V Descroix de Paris VII paru en 2015) proposent l'ibu comme antalgique endodontique, indépendamment d'une prescription antibiotique.

RépondreCiter
Score : -1
Minamoto_utlhoo

barbabapat

14/11/2017 à 13:17

2+2® écrivait:
----
> A part qu'en dessous de1200mg/J l'ibuprofène n'a pas d'action anti Inflammatoire

400mg par trois sur des douleurs liées à un traitement sur une infection dentaire. Bon, c'est un médecin et il a déjà posé la question par rapport au problème. Mais sur un patient normal qui ne lit pas les notices, tu risque d'avoir en plus un mésusage.

Enfin, le soucis est en cas de problème est d'expertise. Aucun expert ne laissera passer cela.

Minamoto_utlhoo

barbabapat

14/11/2017 à 13:22

jp écrivait:
--
> Moi, j pense que ce sont de vieilles idées.
> Je fais pas mal d'endo et les derniers livres qu'ils soient américains (Pathways
> of the pulp 2015) ou français (Livre du la prescription de V Descroix de Paris
> VII paru en 2015) proposent l'ibu comme antalgique endodontique, indépendamment
> d'une prescription antibiotique.

Tu sais qu'ils ont un certain nombre de problèmes avec les recommandation de prescriptions pour les opiacés aux états unis aujourd'hui. Le problème américain dépend aussi du contexte un peu comme au royaumes unis ou tu peux avoir un délais de six mois pour être pris en charge.

Enfin, les douleurs endos, c'est les pulpites qui sont des douleurs purement inflammatoires et des douleurs infectieuses comme ici. Les deux types de douleurs ne se traitent pas de la même façon.

Clan_des_siciliens_jxa2lk

vulpi

14/11/2017 à 14:55

Il me semble que Descroix préconise pour les LIPOE un antalgique opioïde faible... enfin c'est ce que je lis page 221 de son bouquin.

Pour les AINS il écrit "action... fortement suggérée pour les douleurs d'origine endodontique"
Suggérée n'est pas équivalent à "démontré" (c'est page 13).

Morgan_ztbb1b

BONNET jc

14/11/2017 à 16:27

Le vrai problème est le suivant: Que donner pour calmer une forte douleur en cas d'infection? Paracetamol1000mg?, insuffisant; Tramadol? vertiges fréquents; AINS avec couverture antibio? pb de responsabilité; Corticoïde avec antibio, même pb qu'avec les AINS. Alors, que faire? Je n'ai jamais trouvé de solution sécurisante ET efficace.

8fa9c0a9b7e2a9158af0c9cf73c6096a-d77yglt_ndmfyf

Hanibalecter

14/11/2017 à 19:10

Klipal 600mg

Silver_surfer_site_zzzeup

Algi

14/11/2017 à 19:10

AINS seul en premiere intention et si douleurs persistent au dela de, on va dire, 48h et que j'ai pas la possibilité de revoir le patient je lui laisse une 2eme ordo à attaquer au cas où avec ATB (birodogyl, ça marche toujours et c'est selon moi le moins pire), associé eventuellement à un antalgique plus puissant (lamaline, tramadol....)

Et sinon je prescrits JAMAIS d'ibu 400mg ou de paracetamol 1000 mais du 200 et du 500 en disant d'en prendre un 2eme si ça suffit pas.

Autre solution: Ibu200+Paracetamol500 ensemble toutes les 4 heures, dans le temps ça s'appelait le diantalvic.

On est alors en dessous des doses à risque.

--
On a toujours le choix mais entre quoi et quoi?
Vas-y boulégue et l'avenir te le dira!

Clan_des_siciliens_jxa2lk

vulpi

14/11/2017 à 19:45

Algi écrivait:
----
associé eventuellement à un antalgique plus puissant
> (lamaline, tramadol....)
>
Pour l'avoir testé sur moi et sur un longue période, qq mois ce n'était pas dentaire, la lamaline n'est pas plus efficace, mais elle est beaucoup moins désagréable (effets secondaires) que le tramadol. En gros avec la lamaline tu as encore mal, mais tu es zen... avec le tramadol tu as mal et tu as des vertiges, nausées, un goût de chiotte en bouche et plus une goutte de salive.

La seule indication des AINS en endo, pour moi, c'est suites douloureuses après une bio, puisque la douleur est a priori purement inflammatoire.

Vw_campersurfvan_i8cpz8

enlaye

14/11/2017 à 20:24

je ne comprends pas bien le problème . pourquoi lui prescrire quelque chose contre la douleur pour raison endodontique s'il sort de chez toi ???

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

14/11/2017 à 20:31

Lamaline, ca marche mieux en suppo.

Avatar_small

jp

14/11/2017 à 21:40

PA apicale aiguë avec douleur importante en pré-op....

Vw_campersurfvan_i8cpz8

enlaye

14/11/2017 à 22:29

en pré-op , je comprends mieux .

Th_wtbyar

mr smith

14/11/2017 à 22:44

enlaye écrivait:
------
> je ne comprends pas bien le problème . pourquoi lui prescrire quelque chose
> contre la douleur pour raison endodontique s'il sort de chez toi ???

just pour les necroses de mon anesthesie en mandi ;o))

Clan_des_siciliens_jxa2lk

vulpi

15/11/2017 à 09:16

Hokusai écrivait:
-------
> Lamaline, ca marche mieux en suppo.

Oui mais les petites gélules blanches et vertes sont bien pratiques, tu les mets dans ta poche et quand tu en as besoin "glop", un supo en public ou au travail c'est moins commun de s'en enfiler un.