Reste à charge zéro pour des "produits de santé du quotidien"

Forum associé : Syndicalisme

Minamoto_utlhoo

barbabapat

02/11/2017 à 08:08

https://www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/article/2017/10/31/le-reste-charge-zero-ne-concernera-pas-toutes-les-lunettes-audioprotheses-et-protheses-dentaires-affirme-agnes-buzyn_851904

".........

ministre Édouard Philippe a évoqué cet été des « offres » de mutuelles assorties de remboursements intégraux.

Interrogée sur ce sujet, la ministre indique vouloir « réunir autour de la table tous les acteurs concernés (...) au travers d’une large concertation ».

Paniers de soins standard

Objectif ? « Aboutir à la création d’un panier de soins standard pour lequel le patient n’aura aucun reste à charge », explique la ministre.

« Il n’est donc pas question de supprimer le reste à charge pour toutes les lunettes, audioprothèses et prothèses dentaires, a-t-elle précisé. Mais nous tiendrons notre engagement de proposer aux patients une offre sans reste à charge pour ces produits de santé essentiels du quotidien. »

..........."

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

02/11/2017 à 08:34

En plus on peut voir que ca marche assez bien avec l oc et l endo... allé, on va dire 140% du tarif ACS/CMU.

Capture_d__cran_2015-05-13___10.37.46_uaxk55

BA

02/11/2017 à 13:54

ca me rappelle mon début d' exercice, il y avait :
le dentier de la caisse (complet résine vite fait sur alginate )
la couronne acier à bague le plus souvent....
Tout ça remboursé SS , pour le reste entente préalable ETC...

Silver_surfer_site_zzzeup

Algi

06/11/2017 à 17:07

Les prothèses tarif secu "rentables" ou du moins pas réalisées à perte c'était en 1970......

T'as commencé quand?

--
On a toujours le choix mais entre quoi et quoi?
Vas-y boulégue et l'avenir te le dira!

Ba2be871-3220-4edb-a5bc-d126045cb763_jy2fsv

cyber ratiches

02/02/2018 à 18:52

.

Apocalypse-now-wallpaper-150x150_rqxpfa

mr smith

02/02/2018 à 19:43

Hokusai écrivait:
-------
> En plus on peut voir que ca marche assez bien avec l oc et l endo... allé, on va
> dire 140% du tarif ACS/CMU.

Tu es bien optimiste , le panier CMU fonctionne bien ;o))
Ils vont s'aligner dessus pour ne pas créer une distorsion , il n'y aura de jaloux comme cela .

Minamoto_utlhoo

barbabapat

09/02/2018 à 12:49
Minamoto_utlhoo

barbabapat

10/02/2018 à 11:02

http://drees.solidarites-sante.gouv.fr/etudes-et-statistiques/publications/documents-de-travail/serie-etudes-et-recherche/article/l-organisation-des-soins-bucco-dentaires-en-allemagne-en-suede-et-aux-pays-bas

http://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dt136.pdf

http://www.editionscdp.fr/actualites/actualites/actualites-professionnelles/180202-allemagne-suede-pays-bas.html?utm_campaign=5237936&utm_content=18652476244&utm_medium=email&utm_source=SmartFocus

"...........

Le volume des soins conservateurs y est très élevé (74 % en Allemagne, 94 % en Suède et 70 % aux Pays-Bas) grâce à une politique de prévention et de promotion de la sante bucco dentaire.
Les soins bucco-dentaires des moins de 20 ans sont pris en charge à 100 %. Une éducation à l’hygiène bucco-dentaire est assurée très jeune dans les écoles et les cabinets dentaires.
Le taux de recours aux soins des adultes dans l’année dépasse 70 % (43 % en France). Mais les trois pays ont un système de soins différent pour les adultes. L’Allemagne prend en charge à 100 % un panier de base de soins conservateurs et de prophylaxie. Aux Pays-Bas, la couverture obligatoire se limite aux avulsions et prothèses dentaires amovibles. Le reste est couvert pas des assurances privées facultatives. En Suède, le système fonctionne sur le principe de subventions et de franchises annuelles mais laisse un reste à charge élevé pour les ménages (61 % des dépenses). Pour inciter au suivi régulier, les chirurgiens-dentistes de ces trois pays ont mis en place un système de prise de rendez-vous systématique et de rappels de rendez-vous. Les patients peuvent faire l’objet d’incitation financière au suivi régulier, par exemple en améliorant le remboursements des prothèses.

.........."

http://www.editionscdp.fr/actualites/actualites/actualites-professionnelles/180119-negociations-conventionnelles.html?utm_campaign=5237936&utm_content=18652476244&utm_medium=email&utm_source=SmartFocus

Minamoto_utlhoo

barbabapat

12/02/2018 à 15:55

"..........

Tiers payant, accès aux soins, dépassements d'honoraires… Les sujets seront de nouveau au programme de la ministre de la Santé ce jeudi. Agnès Buzyn et Nicolas Revel doivent en effet signer une nouvelle "convention d'objectifs et de gestion".

Selon Le Parisien, qui a pu consulter le document en avant-première, plusieurs sujets chauds seront abordés ce jeudi à l'occasion de la signature d'une nouvelle "convention d'objectifs et de gestion" par Agnès Buzyn et Nicolas Revel. Le document, préparé par le directeur général de la Cnam, est destiné à établir les priorités et les mesures à prendre d'ici 2022.

Concernant le tiers payant devenu "généralisable", le document indique que l'Etat entend poursuivre son déploiement à "toutes les professions de santé". De nouveaux outils "répondant aux exigences de fiabilité et de simplicité" vont être mis en place afin de "simplifier la généralisation" du tiers payant.


Lire aussi: Ce fléchage des installations qui fait fantasmer vos élus

Sur l'accès aux soins, en parallèle du grand plan gouvernemental, une régulation du conventionnement pour certaines professions est envisagée. Le texte prévoirait ainsi "des dispositifs de régulation des conventionnements" dans les zones surdotées pour les professions de santé présentant "une dynamique démographique importante".

Par ailleurs, le document prévoit le renforcement des sanctions pour "pratique tarifaire abusive". La Cnam projette ainsi d'augmenter le nombre d'actes sans dépassements, qui est de 41 % aujourd'hui, à 45 % en 2020.

[Avec Leparisien.fr]

http://www.leparisien.fr/economie/tiers-payant-deserts-medicaux-ce-que-prevoit-le-nouvel-accord-sur-l-assurance-maladie-12-02-2018-7554258.php

........."

https://www.egora.fr/actus-pro/conditions-d-exercice/36190-tiers-payant-depassements-regulation-de-l-installation-ce-que

"..........

Davantage d'aide pour l'accès aux soins. L'Assurance maladie veut faire passer le nombre de bénéficiaires de la CMU-C et de l'aide à la complémentaire santé de 6,6 millions en 2018 à 7,1 millions en 2020. Notamment en simplifiant les démarches : moins de justificatifs à fournir, demandes en ligne...

............."

Generique-fraisage_r2rxmm

lardonbis

12/02/2018 à 16:14

barbabapat écrivait:
----------

> Par ailleurs, le document prévoit le renforcement des sanctions pour "pratique
> tarifaire abusive". La Cnam projette ainsi d'augmenter le nombre d'actes sans
> dépassements, qui est de 41 % aujourd'hui, à 45 % en 2020.

héhé.
y sont marrant quand il font du Maduro :)
heureusement que c'est que de la santé, imagine qu'ils s'attaquent au PQ !!

Index_noeynh
Minamoto_utlhoo

barbabapat

12/02/2018 à 17:04

Ce qui est amusant avec cette histoire de tarifs abusifs, c'est que certains sont en train de négocier la sortie d'actes du panier de soins en RAZ. En particulier la CCC. Par contre une fois la CCM passée en RAZ au tarif CMU/ACS, c'est quoi une pratique tarifaire abusive sur une CCC.

D'un coté les négociateurs parlent de panier en tarifs libres, mais de l'autre ils intègrent une autre méthode de plafonnement de ces actes en dehors du panier de soin.

Et les 500 000 personnes en plus en ACS/CMU, ca modifie aussi tous les équilibres par rapport aux plafonnements. Tout en en disant bcp sur l’amélioration de la situation des français en fin de quinquennat.

Avatar_adhoc_euv2pm

adhoc

12/02/2018 à 17:15

>Les prothèses tarif secu "rentables" ou du moins pas réalisées à perte c'était en 1970......

T'as commencé quand?<

En 1982 , le remb SECU d'une couronne etait de 640F, soit 97.57 euros.
Inflation de 65% de 1982 a 2017 . le remboursement en euros constants serait de 161 euros au lieu de 107.50. On est loin des 400 euros qu'on tarife en moyenne dans nos cabinets pour une couronne acier (ou des 550 pour une ceramique).
Donc, non, il etait difficile de vivre en 1982 que du remboursement conventionnel d'une couronne.

X-ray-03_ngdbtr

cyber_quenottes

12/02/2018 à 17:25

certes, mais nos cabinets vivent sur la base d'un "TOUT"

je pense ( l'avoir déjà dit ) qu'il faut créer un "panier de soins réalisés couramment" chez un patient

consultation + radios + det + 2-3 caries 1, 2 3 faces + 2 bios + 1 amagmae a tenon 1 IC + 2 couronnes ( metal + CCM )

et voir
- le prix
- le remboursement secu
- un remboursement MUT courant 170% prothèse

et comparer au fil des années pour visualiser les décrochages

--
==================
la csnd a voulu le "fromage" de la CCAM
la SECU a ajouté une tapette autour

Avatar_adhoc_euv2pm

adhoc

12/02/2018 à 17:56

Et tu as raison. d'autre part, l'inflation de 65% est une moyenne sur certains objets ou denrées ou services de premiere nécessité, loin de celle de nos factures de prothese (a verifier)
Je crois qu'une jeune fille a fait sa these la dessus.

Sinon, c'est un énorme boulot , meme de 5 ans en 5 ans! Et je ne crois pas qu'un eugenolien va s'y coller !!!!
Et ca ferait l'objet d'une these intéressante: pas de compilation (!) mais de la recherche!

Generique-fraisage_r2rxmm

lardonbis

12/02/2018 à 18:47

ce que je trouverais vraiment intéresant c'est de connaitre la part captée par l'état sur la rémunération que touche le dentiste pour une CCM à 500€ par exemple.
on compte tout, de ce que ce fait pomper le prothésiste sur sa poudre à la TVA quand le dentiste dépense la thune gagnée pour se payer son litron de blanc.
On devrait pas être loin des 80% .... y'a moyen de baisser le prix des soin prothétique simplement du coup.... on vend quand même pas des paquets de clopes :D

et si on faisait une affiche ;)

2184478_avrfzx
Minamoto_utlhoo

barbabapat

13/02/2018 à 12:10

https://www.egora.fr/actus-pro/politique-de-sante/36232-hopital-ce-que-prevoit-le-grand-plan-d-edouard-philippe?nopaging=1

".............

2. Financement et de régulation

"Les financements et modes de rémunération actuels sont très cloisonnés et fondés sur l’activité. Ils n’incitent pas à la coopération", indiquent le Premier ministre et la ministre de la Santé. Il faut donc "corriger" la tarification à l'activité "afin d'y intérgrer des "objectifs plus collectifs, de mieux refléter l’état de santé de la population, et de mieux tenir compte de la prévention et de la qualité des soins."

Les premières expérimentations seront lancées dès cette année pour tester de nouveaux modes de rémunération comme des financements à l'épisode de soins ou pour la prise en charge des maladies chroniques. Un groupe de travail dédié à la réforme du financement du système de santé sera créee sous la direction de Jean-Marc Aubert, directeur de la DREES et ancien directeur du cabinet de Frédéric Van Rockegheim. D'ici la fin de l'année 2019, ce groupe de travail proposera des modèles de financement nouveaux "centrés sur les attentes et les intérêts des patients". Ces nouveaux modèles devront permettre d'atteindre l'objectif de 50% maximum de tarification à l'acte, voulu par Emmanuel Macron.

............."

Clan_des_siciliens_jxa2lk

vulpi

13/02/2018 à 12:25

Parcours coordonné, dossier partagé, nmr (forfait pour prise en charge d'une pathologie cible) et logiciel dédié au parcours coordonné + messagerie sécurisée agrémentée... il y en a qui vont se payer sur la bête. Tout est déjà dans les cartons.
Au final tu mets une haute autorité pour contrôler via les tuyaux (messagerie) et le pays sera sauvé! Bon y a pas plus de sous dans les caisses pour autant.
Ah oui j'oubliais, photomatons pour les campagnes.

Nous ne sommes pas concernés, le dentaire c'est pas du vrai médical, pour nous il faut zyeuter du coté des agriculteurs, c'est plus instructifs, ils ont pris de l'avance, mais pas tant que cela.

En gros, réglementer, on appelle cela coordonner, les rapports hôpital/ville en "accompagnant" les MKI.

Clan_des_siciliens_jxa2lk

vulpi

13/02/2018 à 13:06

Tiens un truc à brûler, parmi d'autres;-))

https://www.ehesp.fr/

Notre avenir doit être par là.

Generique-fraisage_r2rxmm

lardonbis

13/02/2018 à 13:27

mon pauvre vulpi tu va faire une jaunisse avec ce qui nous attend :D
La solution ça va être plus d'administratif/soignants comme d'hab.
En psy ils ont un peu 10 ans d'avance dans la gestion de la pénurie, c'est ce qui attend le reste de la Santé et c'est pas jojo.
-Mr machin il à toujours pas vu un psy depuis 3 mois, il se demande pourquoi?
-"Macrocible ! Macrocible ! t'as remplis sa fiche macrocible? il faut plus de fiche macrocible !"
-" oui mais là il à plus d'aldol et personne pour lui en prescrire .."
-"macrocible !!"

:D ça promet

Minamoto_utlhoo

barbabapat

13/02/2018 à 13:30
Clan_des_siciliens_jxa2lk

vulpi

13/02/2018 à 13:52

Affaire de génération aussi. Je connais de jeunes MG qui ne souhaitent que travailler dans des MSP au sens ARS du terme, malgré les contraintes qui vont avec.
Tu verras il vont tellement nous faire chier, qu' on demandera à bosser en centre mutu!

Generique-fraisage_r2rxmm

lardonbis

13/02/2018 à 13:55

barbabapat écrivait:
----------
> Les administratifs vont surtout pouvoir déléguer.

quand on en sera au I.A/medecin ça fera 10 ans qu'on aura siliconé les gratte-papier et le management.
Restera le mec qui change les ampoule et les infirmier pour plaquer dans le couloir les mec qui s’échappent en voyant arriver l'"unité de soin Google" :D

Minamoto_utlhoo

barbabapat

13/02/2018 à 13:58

lardonbis écrivait:
---------
l'"unité de soin Google" :D

https://dyn0.media.forbiddenplanet.com/products/2797014.jpg.jpg

Generique-fraisage_r2rxmm

lardonbis

13/02/2018 à 14:18

c'est un peu le truc que je visualisais :D

Avatar_small

loumi911

13/02/2018 à 15:30

vulpi écrivait:
-----
> Affaire de génération aussi. Je connais de jeunes MG qui ne souhaitent que
> travailler dans des MSP au sens ARS du terme, malgré les contraintes qui vont
> avec.
> Tu verras il vont tellement nous faire chier, qu' on demandera à bosser en
> centre mutu!

Les centres mutu, le dernier refuge des dentistes libéraux ....