Négociations: la FSDL souhaite un changement des pratiques

Forum associé : Exercice professionnel

Avatar_small

zebigboss

19/11/2017 à 08:10

dentiste57 écrivait:
----------
> d'après mon logiciel dentaire , les soins représentent, 1.5% de mon chiffre
> d'affaire. même si vous multipliez par 10 les tarifs pour arriver au mêmes
> tarifs que TOUS nos voisins européens, j'en ai rien à foutre.

Content pour toi. Mais nous ne faisons pas le même métier alors.... Moi, je suis chir-dent....

Avatar_small

zebigboss

19/11/2017 à 08:12

lachmar écrivait:
-------
> Algi écrivait:
> ----> Mais ils veulent manifestement la mort de la dentisterie libérale..... et
> l'arme
> > du crime sera un stylo.
> >
> >
>
> et c'est pas d'ajourd'hui : le haut fonctionnaire ne nous aime pas
>
> avec un niveau d'étude qu'ils estiment inférieur au leur, avec un concours moins
> selectif que les leurs , on gagne beaucoup plus qu'eux
>
> ils s'en aprecoivent quand ils vont à la boulie ou a st cloud ou à st nom dans
> leur citroen de service , qu'ils se garent à côté du mercos, de la maseratti ou
> de la M5 de nos confrères
>
> quand ils vont chez leur dentiste et que celui-ci leur propose un bridge CCM à
> 12000 euros , acompte d'un tiers maintenant s'il vous plait , ils mangent leur
> barbe de rage : comment ... ce mec ose me demander près d'un mois de salaire
> pour ca !!!!!!
>
> on est victime du syndrome fouquet )))

Je crois que tu surestimes grandement le niveau de vie du CD moyen.... Et que tu sous-estimes tout aussi grandement celui du haut fonctionnaire....

Avatar_small

doc.yoyo

19/11/2017 à 09:02

Dommage je la trouvais pas mal l'idée d'absence à l'ADF,(faut pas dire boycott, c'est sanctionnable) les bruits de couloirs indiquaient que cela faisait peur aux industriels mais il parait que les inscriptions vont bon train alors !!!!

Avatar_small

lachmar

19/11/2017 à 11:57

zebigboss écrivait:
>
> Je crois que tu surestimes grandement le niveau de vie du CD moyen.... Et que tu
> sous-estimes tout aussi grandement celui du haut fonctionnaire....

revenu moyen des CD = 970000 euros
le salaire d'un fonctionnaire hors echelle au plus haut grade = 840000 euros (et il n'y en a pas beaucoup)
un ministre ? autour de 90000 euros
un député ? 70000 euros

ils ont de quoi avoir la haine non ?
en plus ils sont persuadés qau'on brassse les espèces par liasses

Coccinelle_mgl0qv

murielle

19/11/2017 à 16:10

Euh, il n'y aurait pas des 0 en trop quelque part ???

Avatar_small

zazamouk

20/11/2017 à 10:50

lachmar écrivait:

> un député ? 70000 euros
>
> ils ont de quoi avoir la haine non ?
> en plus ils sont persuadés qau'on brassse les espèces par liasses
>

C'est 70 000€ d'argent de poche car un député touche aussi presque 70000 de frais de "représentation" et presque 110 000 par an pour payer ses collaborateurs...

Et je pense que si on enlève les spé paro-implanto et ceux qui ont fini leur remboursement de prêt immobilier le revenu moyen des dentistes doit bien diminuer...

Avatar_small

PtnbZ

20/11/2017 à 11:38

lachmar écrivait:
-------
> zebigboss écrivait:
> >
> > Je crois que tu surestimes grandement le niveau de vie du CD moyen.... Et que
> tu
> > sous-estimes tout aussi grandement celui du haut fonctionnaire....
>
>
> revenu moyen des CD = 970000 euros
> le salaire d'un fonctionnaire hors echelle au plus haut grade = 840000 euros
> (et il n'y en a pas beaucoup)
> un ministre ? autour de 90000 euros
> un député ? 70000 euros
>
> ils ont de quoi avoir la haine non ?
> en plus ils sont persuadés qau'on brassse les espèces par liasses
>
Tu oublies les avantages en nature (qui sont légions). Un député c'est environ 8000e/mois d'indemnité pour lui. Indemnité = il ne paye rien dessus.
Pays pourri.

Avatar_small

lachmar

20/11/2017 à 22:05

zazamouk écrivait:>
> C'est 70 000€ d'argent de poche car un député touche aussi presque 70000 de
> frais de "représentation" et presque 110 000 par an pour payer ses
> collaborateurs...
>
> Et je pense que si on enlève les spé paro-implanto et ceux qui ont fini leur
> remboursement de prêt immobilier le revenu moyen des dentistes doit bien
> diminuer...

merci aussi pour ces précisions qui font aussi avancer le débat ))))

Boneym_nf4qsi

Patatrasse

21/11/2017 à 09:32

doc.yoyo écrivait:
--------
> Dommage je la trouvais pas mal l'idée d'absence à l'ADF,(faut pas dire boycott,
> c'est sanctionnable) les bruits de couloirs indiquaient que cela faisait peur
> aux industriels mais il parait que les inscriptions vont bon train alors !!!!

Tu ne dois pas avoir les mêmes sources que moi. quand on commence à brader 2 semaines avant des formations à 50% du prix initial, c'est que les inscriptions ne vont pas si bien que cela. EN 20 ans, je n'avais jamais vu des inscriptions soldées à ce tarif là.
--
http://www.fsdl.fr/

Avatar_small

malauku

21/11/2017 à 09:59

IL NE FAUT PAS SE RENDRE A L'ADF !!!!!!!!En y allant , on cautionne tout un système qui se fout complètement de la santé dentaire en France. Vous voulez investir dans le nec plus ultra du matos ? Le RA va vite vous en dissuader !! J'en connais qui ont investi des sommes conséquentes dans les plateraux techniques et des locaux au top, le RA va vite se rappeler à leur banquier !!

X-ray-03_ngdbtr

cyber_quenottes

21/11/2017 à 10:06

Patatrasse écrivait:
----------
quand on commence à brader 2 semaines avant des formations à 50% du prix initial

===========================
çà va bien plaire à ceux qui ont payé plein pot

Generique-fraisage_r2rxmm

lardonbis

21/11/2017 à 10:17

cyber_quenottes écrivait:
---------------

> çà va bien plaire à ceux qui ont payé plein pot

t’inquiètes, ils auront deux brosses à dents dans le welcome pack en compensation.

Avatar_small

guest100

21/11/2017 à 12:49

murielle écrivait:
--------
> Euh, il n'y aurait pas des 0 en trop quelque part ???

:-)

Minamoto_utlhoo

barbabapat

21/11/2017 à 13:39

https://www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/article/2017/11/21/reste-charge-zero-agnes-buzyn-ne-veut-pas-offrir-des-montures-chanel-tout-le-monde-_852612

"...........

Agnès Buzyn a apporté ce mardi des précisions sur deux mesures phares du candidat Macron, réformes désormais dans les tuyaux : le « reste à charge zéro » sur l'optique et les prothèses dentaires et auditives et le tiers payant « généralisable » (et non plus généralisé obligatoire).

À l'occasion d'une rencontre organisée par l'Association des journalistes de l'information sociale (AJIS), la ministre de la Santé a repris la formule du Dr Olivier Véran, député LREM en charge du budget de la Sécu, sur l'objectif de reste à charge zéro : « Nous ne sommes pas là pour offrir des montures Chanel à tout le monde ! » La ministre a été claire : « Il s'agit de définir les trois paniers de soins nécessaires sur l'optique, le dentaire et l'audioprothèse. Nous nous engageons à ce que tout le monde y ait accès. »

Agnès Buzyn a admis ne pas connaître, à ce stade, le budget nécessaire au financement de cet « énorme dossier ». « Ce n'est pas le sujet. Je n'ai pas en ma possession une enveloppe dans laquelle j'essaye de faire rentrer des soins au chausse-pied. »

La ministre a en tout cas « bon espoir » de pouvoir proposer aux Français un reste à charge zéro sur le dentaire – les négociations ont commencé cet été – « en 2018 », sans être certaine que les arbitrages financiers seront suffisamment aboutis pour être inscrits dans le projet de loi de financement pour 2019.

Les négociations sur l'optique et les prothèses auditives viennent à peine de commencer. Elles donneront lieu à un simple « cadrage » en 2018. « Nous avons tous le quinquennat pour y parvenir », a clos Agnès Buzyn.

Le tiers payant intégral mais sans paperasse...

Agnès Buzyn a également justifié le récent report de l'obligation du tiers payant à l'ensemble de la population (qui était initialement programmé au 30 novembre 2017) en jouant la carte du « une pierre deux coups » .

« La part de tiers payant sur l'assurance-maladie obligatoire est techniquement faisable mais cela oblige le médecin à réclamer quelques euros au malade, à introduire la carte Vitale dans la machine, à prendre du temps en plus pour cela, a indiqué Agnès Buzyn. Plutôt que de mettre en place le tiers payant en deux temps, on va tout faire en même temps [sur la part obligatoire et complémentaire, NDLR] pour que les médecins s'engagent progressivement dans la démarche. »

La ministre de la Santé a pris en exemple les pharmaciens, « qui pratiquent le tiers payant intégral à 99 % sans y avoir été obligés ». Elle a également rappelé s'être « engagée auprès des médecins à leur rendre du temps médical », pas à « leur rajouter de la paperasse ».

En l'état, le projet de loi de financement de la Sécu (PLFSS) 2018 prévoit la transformation du tiers payant généralisé en tiers payant « généralisable ». Une concertation sera menée dans les prochains mois pour identifier les nouveaux publics prioritaires. Un rapport sera remis au Parlement avant le 31 mars 2018.

............"

Avatar_small

malauku

21/11/2017 à 13:57

Un pharmacien n'a pas d'acte médical a réaliser; il fournit le médoc, ajoute quelques commentaires éventuellement et fait régler en code barre sur son logiciel; c'est plus rapide et mieux codifié, alors que chez le médecin ou le chirdent , ça peut être bep plus compliqué (notre ccam prétend quand même couvrir tous les actes !!! )

Blue_eye_thumb_l2dgub

bill

29/11/2017 à 18:30
Minamoto_utlhoo

barbabapat

12/12/2017 à 16:19

http://www.cnsd.fr/actualite/edito/1923-le-sens-des-choses

Il y avait une différence notable en janvier de l'année dernière et cette année dans la mesure ou on avait un projet clair de la part de l'assurance maladie et qu'il se fait clair que même pour le 15 décembre, l’assurance maladie pourrait continuer à botter en touche sur l'ensemble des sujets (plafonnement, revalorisations et RAZ, tout en laissant des clauses de revoyures modifiées juste sur une partie de leur contenu).

Avatar_small

jacquot

14/12/2017 à 10:06

Pour Patatrasse de la part de son copain Yobi:
http://cnsd.fr/actualite/edito/1923-le-sens-des-choses

Avatar_small

jacquot

14/12/2017 à 10:08

Désolé, je n'avais pas vu le post de Barbabapat

Avatar_small

moritooth

14/12/2017 à 10:20

Ce que j'observe, c'est que nos chers syndicalistes d'habitude si forts en paroles et à l'ecrit, étaient, mais alors totalement tétanisés lors de la séance politique de l'ADF. Au bout d'une heure le journaliste leurs a même demandé "d'arrêter de tourner autour du pot"...La vidéo retranscrit bien ce que j'ai ressenti dans la salle, une débat qui n'a servi à rien. Ou alors, face à la présence dans la salle de quelques médias nationaux , les trois s'étaient entendus pour donner une image lisse et pas trop "déchirées" de la profession ?

Bon l'heure de vérité va commencer demain, Revel va présenter la douloureuse...

Image_r6habu

Thomas Crown

14/12/2017 à 10:26

jacquot écrivait:
-------
> Pour Patatrasse de la part de son copain Yobi:
> http://cnsd.fr/actualite/edito/1923-le-sens-des-choses

La Ministre a feint.. il vaut mieux anticiper..
Encore du bla bla , professionel de la com droit dans ses bottes de je sais tout .
Franchement, passez la main Messieurs, vous avez fait votre temps , on ne veut plus vous voir.

Avatar_small

zazamouk

14/12/2017 à 10:44

J'aime bien le " Allez donc savoir pourquoi ce qui était bon en 2016 ne l’est plus en 2017 !"

Je dirais même que l'inverse est vrai aussi.
Pourquoi s'être mobilisé fin 2017 et pas début 2017?

On peut reprendre tout son édito et inverser ce qu'il pense de la cnsd et la fsdl (qu'il prend soin de ne jamais nommer... comme tout "bon" politicien!)

Il se souvient que la FSDL n'a pas voulu faire grève pendant l'adf, mais oubli que la CNSD n'a pas voulu faire grève en début d'année...

Faudrait lui rappeler l'histoire de la paille et la poutre :))

Minamoto_utlhoo

barbabapat

15/12/2017 à 10:16

https://www.union-dentaire.com/cadecembre/

"........

Nous pouvons lire ou entendre çà et là que notre syndicat aurait déjà validé un nouveau texte conventionnel…Négocier serait-il donc signer ? Bien sûr que non ! Négocier, c’est respecter tous les praticiens, et œuvrer pour qu’ils puissent obtenir toutes les avancées légitimes pour leur avenir !

........."

La communication déjà passe par le fait d'exprimer clairement les faits. Car quand même il y a des différences notable entre les communications en interne et en externe. Comme la question de la céramique mono-couche que la secu refuse de coder différemment ou à l’intérieur du panier en RAZ car elle ne sait pas la différentier des CCC normales.

Comme la question du RAZ et du panier de soin lié qui ne sont toujours pas clairement indiqués par les négociateurs de la sécu qui espèrent en faisant cela que l'on leur livre plus que ce qu'ils demanderaient et éviter de cristalliser la contestation autour d’éléments concrets qui nous sont toujours refusés 4 mois après le début de la négociation.

Comme la question des clauses de revoyure que la sécu refuse de supprimer totalement et qu'elle accepte de modifier à minima.

".......

La lutte contre le règlement arbitral passe obligatoirement par la recherche d’une nouvelle convention, donc par une participation active à la négociation.

........"

Le gros problème étant que pour l'instant la secu nous impose ses conditions et que si on ne pense la solution ne réside que dans une nouvelle signature, cela impose de signer au final la convention qui sera imposée par la sécu.
Et c'est con comme jouer au poker en disant que l'on va se coucher de toute façon. Bien plus problématique que de livrer à la professions les éléments de négociations tels qu'ils sont actuellement fournis par la sécu pour faire cesser les "rumeurs" et permettre une information claire de l'ensemble des confrères.

Avatar_small

cy2

15/12/2017 à 11:09

C'est aujourd'hui les propositions chiffrées de la secu non?

Minamoto_utlhoo

barbabapat

15/12/2017 à 11:47

Normalement oui.

Après, la question est de savoir si elles seront complètes.