Controle secu.....!!!

Forum associé : Exercice professionnel

Nouveau_image_bitmap_fz77zh

Sethef

08/10/2017 à 13:50

Allez, je continue de soliloquer, bien loin du sujet initial, sur lequel tout a rapidement été dit.
De l'aspect humain de notre job:
-j'ai toujours apprécié de soigner les copains. Quand je dis les copains, en fait, c'est la famille, les copains, les copains de la famille et la famille des copains. Autant que possible, je le fais gratos, ou alors je fais des mega rabais quand y'a vraiment trop de boulot. Je sais que je ferais de mon mieux, que normalement je ferais correctement le job, et que si je ne le sens pas je saurais au moins à qui les adresser.
Je les soigne comme mes autres patients, à ceci près que je raconte un peu plus de bêtises au fauteuil. Je suis suffisamment confiant dans mon boulot, pourtant forcément imparfait, pour pouvoir les regarder dans les yeux en-dehors. De la même manière, je ré-habite à côté du cab, ce qui signifie que je croise un patient dès que je mets le pied dehors. J'aime bien cette notion de communauté, où chacun fait sa part du travail global. Y'a le boulanger, le toubib, le garagiste, les vingt cinq assistantes maternelles qui se déplacent en meute, et chacun participe à sa manière à la vie du "village" (élargi le village, hein).

Question subsidiaire: si je vends des traitements paro invasifs et non justifiés, pourrais-je décemment écrire tout ce qui se trouve ci-dessus? De manière générale, si je sous-traite, ou surtraite, ou mal-traite, ne soyons pas sectaires, toutes les options existent, à combien de kilomètres de mon boulot dois-je habiter pour ne pas être mal à l'aise?