problème implanto

Forums associés : Cas cliniques Implantologie

Avatar_small

gogodancer

19/09/2017 à 11:54

j'ai reçu un patient en urgence au mois d'aout qui présentait un abcès vestibulaire en regard de l'implant posé en 36 . avant de me contacter , il avait appelé son implanto qui ne pouvait le recevoir que début octobre !!
je l'ai mis sous AB et AI et il s'est mis à me raconter son historique .
prélevements au menton et au ramus pour des greffes dans les secteurs III et IV puis pose d'implants en 34 , 36, 37 , 44 , 47 . bridge ceramo metal scellé 34 à 37 et bridge provisoire sur MUA toujours en place sur 44-47 . tout ceci a été réalisé il y a environ 2 ans .
divers problèmes sont apparus rapidement : perte de sensibilité partielle secteurIV toujours pas revenu à la normale et apparition d'un abcès au niveau de 36 il y a un an environ suivi d'un curetage au même endroit que celui pour lequel je voyais le patient en urgence .
j'ai revu le patient la semaine dernière qui voulait que je prenne la suite . j'ai fait un scan et voilà ce que çà donne .
alors bien sûr , il est hors de question que je touche à çà , mais vous que feriez vous ?
de toute façon , c'est en dehors de mes compétences mais qu'est-ce que je peux dire sans être anti confraternel au patient qui commence à gueuler . il a déjà
payé 30000 euros pour ce boulot dont 700 euros pour le curetage de 36 , et à part lui dire qu'il va devoir en remettre autant pour avoir quelque chose de bien , je vois pas .
en plus , je connais très bien les implantos qui ont fait le travail , car je leur ai envoyé pendant longtemps mes patients avant que je me mette à poser moi-même mes implants et je suis gêné aux entournures . merci d'avance pour vos avis

Lapuvxd7rgfmpeomf3ozEc1x2ggjldw7a7fkq1tnXrn9qnceggt8pfgtb3quUqhfdn8vxs9sjmgsnbxyZzi85e8d2grpqeg5ihogY65gnk40fi4zw9rx5hsu
Avatar_small

lachmar

19/09/2017 à 12:13

c'est le genre de cas ou tu ne peux pas gagner
c'est du perdant/perdant
la meilleure solution c'est de l'adresser à un ponte qui saura gere le cas humainement et techniquement à mon avis

Generique-fraisage_r2rxmm

lardonbis

19/09/2017 à 12:23

pour 30000€ ils lui ont fait le haut ? :D je déconne, vu les prélèvement ils ont du en chier
tu ne gères que l' infection aiguë et tu dis au patient d'attendre son rdv d’octobre.

et qu'il amène le chéquier.... après s’être fait facturer les conséquences d'un échec un ans après le traitement il peut s'attendre à une bonne douille deux ans après :D

145_kssowa

Chicot30

19/09/2017 à 15:23

En effet là le patient est perdant et toi aussi, après on ne connait pas le contexte ni l'entretien effectué par le patient selon les conseils de son implanto.
Bref, toi tu ne peux rien à part l'aiguiller vers son implanto ou vers un ponte en effet qui saura gérer le cas humainement et techniquement. (en DU c'était presque notre principale activité...).
Mais la situation est difficile et les échecs dans ces cas extrêmes malheureusement sont une catastrophe.

--
"C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que certains paraissent brillants avant d'avoir l'air cons."

Avatar_small

bf

19/09/2017 à 18:49

SOLUTION

1-enlever les implants , nettoyer , cureter ,attendre
2- pose de 2 plaques postérieures en basale attendre 3 mois
3- extraction du bloc antérieur, pose de 4 implants et MCI du bridge complet

Un peu dans cette idée ........

4_qon62y
Generique-fraisage_r2rxmm

lardonbis

19/09/2017 à 18:54

ils sont combien à faire ça en France? un ? c'est toi ? :D

Dolan-donald-duck-weird_wqjham_bw43ju

GéPé

19/09/2017 à 20:35

Un bon stellitte.

139c7628-6428-404a-8915-8430ce1e98a9_ehe71u

junior®

19/09/2017 à 21:48

lachmar écrivait:
-------
> la meilleure solution c'est de l'adresser à un ponte

Je recommande le Dr tault combault qui est un grand spécialiste pour traiter ce genre de cas . Un véritable ponte très doué.... vous connaissez ? C'est le pontault combault. Oh qu'elle est marrante celle-ci. Qu'est-ce qu'on se fend la poire bande de vieilles branches

Avatar_small

elje

20/09/2017 à 08:54

gogodancer écrivait:
----------
> j'ai reçu un patient en urgence au mois d'aout qui présentait un abcès
> vestibulaire en regard de l'implant posé en 36 . avant de me contacter , il
> avait appelé son implanto qui ne pouvait le recevoir que début octobre !!
> je l'ai mis sous AB et AI et il s'est mis à me raconter son historique .
> prélevements au menton et au ramus pour des greffes dans les secteurs III et IV
> puis pose d'implants en 34 , 36, 37 , 44 , 47 . bridge ceramo metal scellé 34 à
> 37 et bridge provisoire sur MUA toujours en place sur 44-47 . tout ceci a été
> réalisé il y a environ 2 ans .
> divers problèmes sont apparus rapidement : perte de sensibilité partielle
> secteurIV toujours pas revenu à la normale et apparition d'un abcès au niveau
> de 36 il y a un an environ suivi d'un curetage au même endroit que celui pour
> lequel je voyais le patient en urgence .
> j'ai revu le patient la semaine dernière qui voulait que je prenne la suite .
> j'ai fait un scan et voilà ce que çà donne .
> alors bien sûr , il est hors de question que je touche à çà , mais vous que
> feriez vous ?
> de toute façon , c'est en dehors de mes compétences mais qu'est-ce que je peux
> dire sans être anti confraternel au patient qui commence à gueuler . il a déjà
> payé 30000 euros pour ce boulot dont 700 euros pour le curetage de 36 , et à
> part lui dire qu'il va devoir en remettre autant pour avoir quelque chose de
> bien , je vois pas .
> en plus , je connais très bien les implantos qui ont fait le travail , car je
> leur ai envoyé pendant longtemps mes patients avant que je me mette à poser
> moi-même mes implants et je suis gêné aux entournures . merci d'avance pour vos
> avis
Si il est revenu vers toi c’est qu’il a senti que tu pouvais l’aider. Qui a posé la prothèse? l’implant ou un autre dentiste?
Déjà dans les cas simples ce n’est pas évident de prendre une suite, dans un cas comme ça, tu ne peux rien faire à mon avis si ce n’est de dire à ton patient de voir le chirurgien en surtout évitant de porter un jugement sur le boulot fait car tu vois le cas deux ans après, tu n’as qu’une version de l’histoire, tu n’as pas les doléances et les exigences initiales du patient.
Pour moi, ça sent le stellite

Avatar_small

gogodancer

20/09/2017 à 11:08

je vous remercie pour vos contributions qui confirment mon idée sur ce cas .
à savoir que : - repartir sur une solution implantaire semble compliqué , long , incertain , douloureux et cher .
- vouloir toucher à ce travail avec mes compétences serait une hérésie d'un point de vue technique et médico-légal .
- rester dans les clous de la confraternité va être le plus compliqué car le patient est malgré tout très attaché à son implanto puisque pour le patient "seul cet implanto et un autre dans la trés grande agglomération voisine sont capables de résoudre mon problème" . je dois malgré tout l'ouvrir en douceur à l'idée que continuer à rafistoler ce qui est déjà en place est une erreur . je pense que c'est aussi mon rôle de ne pas fourvoyer le patient dans une impasse .

pour répondre à ELJE , c'est le même praticien qui tout fait .
malheureusement pour moi comme pour la majorité d'entre nous , nous connaissons parfois des échecs qui nous sont plus ou moins imputables même sur des trucs parfois simples à réaliser , aussi , je veux bien me garder de dégommer mon confrère . comme je le l'ecrivais plus haut , c'est çà mon vrai challenge .

pour finir , si c'était moi le patient , je dirais stop , on arrête les conneries , vous me virez tout çà et un bon stelitte fera l'affaire !!!

Avatar_small

elje

20/09/2017 à 12:22

on est d’accord.

Generique-fraisage_r2rxmm

lardonbis

20/09/2017 à 12:39

Je crois surtout qu'il faut que quelqu'un prononce le mot "échec" devant ce patient.
Bonne nouvelle c'est pas ton boulot :D

Implant_nr5ghm

Céramik

05/10/2017 à 01:53

Lisbonne chez Malo , pour un all-on-4 ;-)

--
Céramik

Images-1_vwmtnm

Castor

09/10/2017 à 20:42

moi j'enlèverai tout (dents et implants) et all on 4