Debut mediatisation de la part du ministére.

Forum associé : Syndicalisme

Avatar_small

wind57

11/08/2017 à 18:27

l'ambassadeur en question était joseph kennedy le père de john Fitzgerald kennedy qui deviendra president des états unis

Avatar_adhoc_euv2pm

adhoc

11/08/2017 à 19:24

Oui, c'est vrai, mais cet engouement contre les formes classiques de démocratie dans les années 30 coincidait avec la Grande Depression.
Il y a eu une bonne émission sur France inter ce mois ci (ou en juillet, je ne me souviens plus)sur l'attrait du communisme en GB (les gars de Cambridge) et du nazisme aux Etats Unis.
Mais c'etait les années 30!

Avatar_small

jc13

12/08/2017 à 16:39

Chers confrères , chères consœurs ,

Ne pensez vous pas que la surpopulation de praticiens à venir , organisée par les accords européens via les usines à dentistes espagnoles, portuguaises et roumaines sont autrement plus pénalisantes pour notre profession que le RA sur lequel tous le monde semble focalisé ?

Ne croyez vous pas que cette sur concurrence, nous imposera des tarifs qui nous feront regretter ceux du RA.

Le recrutement massif de praticiens à la source, par les mutuelles, qui semblent avoir des objectifs d'implantations faramineux pour les années à venir ne vous inquiéte il pas ?

Vous êtes vous déjà renseigné auprès de votre cdo départemental afin de connaître la proportion
de nouveaux inscrits ayant un diplôme d'origine européenne ?

Chez moi ,ce pourcentage ce monte à plus ds 50% ... inquiétant non ?

Chaque année, ,cette proportion va augmentée et va orienter notre métier vers une médecine à 2 vitesses ou quelques uns d'entre nous tireront leurs épingles du jeux par un exercice d'excellence HN et les autres ( 95%) devront faire le choix entre un exercice salarié ou un exercice libéral bcp moins attrayant à tous les niveaux ...

Avatar_small

Dazic

12/08/2017 à 17:29

Le RA fait réagir et tant mieux. Il est plus que l'heure de réagir sur ce danger imminent.

Évidement le danger à moyen terme est la surproduction de dentistes et les diplômes étranger.

Il faut profiter de la réaction face au RA pour discuter également de ce sujet. Il est imperatif de ne pas fermer les yeux. Comme je le disais certains pays peuvent contrôler et restreindre l'équivalence de diplôme de kinésithérapeute à l'heure actuelle. Pk la kine et pas le dentaire et le médicale ?! Équivalence direct n'à aucun sens.
Il s'agit de volonté politique et l'Europe n'est que pretexte.

A minima : niveau de langue
Origine du diplôme sur plaque
Comparaison du nombre d'heures de formation theorique,pratique et stage (=soins sur patients/assistance au fauteuil). Ac à la clef demande de mesures de compensation (accessibles mais restrictives),à faire avt équivalence.

Je pense qu'avoir un numéro clausus européen est utopique mais au niveau français l'Escaut res choses sont jouables s'il ya pression !!
Menace et promesses de deconventionnement pour donner du poid aux discussions..

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

12/08/2017 à 18:05

Aucune discussion n est possible. Comme tu le dis c est une volonte politique... meme ordinale puisque beaucoup d enfants de confreres sont a cluj.

C est le deconventionnement massif ou la mort.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

12/08/2017 à 20:36

jc13 écrivait:
--------------

> Le recrutement massif de praticiens à la source, par les mutuelles, qui semblent
> avoir des objectifs d'implantations faramineux pour les années à venir ne vous
> inquiéte il pas ?
>

Non. Quels objectifs d'implantations faramineux et pourquoi faire ? Plomber leur résultats ?

Au contraire moins il y a d'offre de soins et plus ils s'engraissent.-)

Les low costs autrement plus dangereux c'est pas eux qui remboursent. -).

--
En cas d'échec des négociations conventionnelles, seriez-vous prêt à suivre la promotion d'un déconventionnement massif de la profession par les syndicats représentatifs ? OUI - NON
Participez, anonymement, sur https://goo.gl/forms/nAO0htnsVmxotjYm1

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

12/08/2017 à 20:38

Dazic écrivait:
---------------

> A minima : niveau de langue
> Origine du diplôme sur plaque
> Comparaison du nombre d'heures de formation theorique,pratique et stage (=soins
> sur patients/assistance au fauteuil). Ac à la clef demande de mesures de
> compensation (accessibles mais restrictives),à faire avt équivalence.

Passage d'une thèse d'exercice en France. Pourquoi on se casse le cul à la passer et pas eux ?

--
En cas d'échec des négociations conventionnelles, seriez-vous prêt à suivre la promotion d'un déconventionnement massif de la profession par les syndicats représentatifs ? OUI - NON
Participez, anonymement, sur https://goo.gl/forms/nAO0htnsVmxotjYm1

Minamoto_utlhoo

barbabapat

19/08/2017 à 20:03

http://www.leparisien.fr/economie/sante-la-promesse-a-4-5-milliards-du-candidat-macron-19-08-2017-7200849.php

".......

Le candidat Emmanuel Macron a promis le remboursement à 100 % des soins dentaires, d'optique et d'audioprothèses. Qui va payer les 4,5 Mds€ que coûtera la mesure ?

C'est l'un des devoirs de vacances du ministère de la Santé. Le cabinet de la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, planche sur la promesse de campagne d'Emmanuel Macron d'instaurer à l'horizon 2022 le remboursement à 100 % des soins dentaires, d'optique et d'audioprothèses.

LIRE AUSSI
> La ministre de la Santé assure que le tiers payant sera généralisé
> Edouard Philippe a soigné son programme santé

Comment cette promesse sera-t-elle mise en oeuvre ? Le projet en cours d'élaboration repose sur l'instauration de «paniers de soins» couvrant les besoins du patient et remboursés à 100 %. En termes de pouvoir d'achat, l'enjeu est de taille puisque le reste à charge supporté par les patients s'élève à près de 4,5 Mds€ par an dont 1,5 milliard pour les lunettes, 2,4 pour les soins dentaires et 460 millions pour les audioprothèses.

Qui va payer la suppression de ce reste à charge payé par les Français ? Pour le gros morceau que constituent les soins dentaires, le voile a été en partie levé courant juillet lors d'un entretien au ministère avec les trois syndicats représentatifs des chirurgiens- dentistes. La ministre attend d'eux une contribution concrète à la suppression des 2,4 Mds€ de reste à charge annuel sur les 11 Mds€ dépensés par an chez les dentistes. Dans ce but, le ministère a fait un geste en annonçant des négociations pour bâtir une nouvelle convention tarifaire entre les dentistes et l'assurance maladie et donc une nouvelle grille de remboursement des soins. Mais attention : ça devra être donnant-donnant, a insisté le ministère.

Établir un panier de soins essentiels remboursés à 100 %


«On n'a pas les moyens en France de supprimer le reste à charge sur toutes les prestations», réagit Catherine Mojaïski, présidente de la CNSD, premier syndicat chez les dentistes, qui participait à la réunion et se réjouit de la reprise des négociations. L'idée avancée par le ministère, confirme-t-elle, est d'établir «un panier de soins essentiels couvrant l'ensemble des besoins des patients et qui seront pris en charge à 100 %».

Ce package intégrera les soins préventifs (détartrage...), mais aussi curatifs tels que caries, dévitalisations... et bien sûr les prothèses, dont la ministre veut voir fortement baisser les prix. En contrepartie, les soins de base seront mieux remboursés. Libre au patient de choisir une prestation supérieure, mais ce sera à sa charge ou à celle de sa complémentaire. «Notre objectif, insiste Catherine Mojaïski, c'est de faire de la prévention et d'éviter la prothèse.» Invité au ministère en septembre prochain, Louis Godinho, président de l'Unaf, syndicat d'audioprothésistes, défend depuis 2014 le principe d'un panier de base remboursé à 100 %. Il proposera au ministère de retenir une offre «moyenne gamme, simple mais de qualité», sur laquelle les professionnels pourraient faire un effort jusqu'à 250 €, «à condition, dit-il, que l'assurance maladie porte son remboursement à 370 €. Ainsi, le reste à charge de 1 000 € en moyenne passera à 500 €».

Aux complémentaires santé de compenser le reste. Sans hausse de cotisations. C'est l'autre chantier d'Agnès Buzyn, attendue sur la qualité de ces paniers de soins.

.........."

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

20/08/2017 à 10:14

barbabapat écrivait:
--------------------
> http://www.leparisien.fr/economie/sante-la-promesse-a-4-5-milliards-du-candidat-macron-19-08-2017-7200849.php

--------------------

Tant qu on sera categorise comme revendeur de prothese au meme titre que les audioporthesistes ou les opticiens, point de salut.

Minamoto_utlhoo

barbabapat

24/08/2017 à 08:40
Minamoto_utlhoo

barbabapat

24/08/2017 à 08:43

".......

Les caisses publiques ont affiché des réserves de 17,5 milliards d’euros au premier semestre. Un résultat bienvenu en pleine campagne électorale pour Angela Merkel.

En pleine campagne électorale, c'est une fuite bienvenue pour Angela Merkel. Selon la presse, les caisses publiques d'assurance maladie allemandes ont enregistré au premier semestre un excédent de 1,4 milliard d'euros. Leurs réserves financières devraient ainsi grimper à 17,5 milliards d'euros. Au premier trimestre, elles s'élevaient encore à 16,7 milliards d'euros.

Un impact sur la campagne

Un montant qui peut faire pâlir d'envie les voisins de l'Allemagne, mais qui pourrait surtout avoir un impact sur la campagne. Tandis que l'Union chrétienne-démocrate (CDU) de la chancelière veut conserver le système en l'état, le Parti social-démocrate (SPD) propose de le réformer en profondeur

« Nous ne voulons pas d'une médecine à deux vitesses », scande son leader Martin Schulz en meeting. Le candidat veut introduire une « assurance citoyenne », à laquelle chacun souscrirait. Actuellement, environ 90 % des assurés sont couverts par les 113 caisses publiques et le reste, par des caisses privées. C'est le cas des fonctionnaires et d'employés du privé qui peuvent faire ce choix si leurs revenus annuels dépassent 57.600 euros.

Assurance santé privée : un service privilégié

Les patients du privé bénéficient d'un service privilégié : ils obtiennent des rendez-vous plus rapidement, disposent d'une prise en charge plus généreuse et sont traités, dans les hôpitaux, par des médecins-chefs. Les caisses privées, dont certaines ne vont pas bien, rémunèrent les médecins plus cher. Si réformer ce dispositif propre à l'Allemagne pourrait se heurter à des obstacles juridiques, le SPD veut modifier un autre élément : les cotisations complémentaires.

Fixées librement par les caisses publiques, celles-ci s'élèvent en moyenne à 1,1 % des revenus et s'ajoutent aux cotisations de base de 14,6 %. Mais contrairement à ces dernières, qui sont financées par l'employeur et l'employé à parité, elles sont payées en totalité par le salarié. Dans l'esprit de son slogan en faveur de la justice sociale, le SPD veut les supprimer.

Un système qui profite de la bonne tenue du marché de l'emploi

Pour le ministère de la Santé, actuellement entre les mains de la CDU au sein de la grande coalition, l'évolution des indicateurs financiers souligne la bonne gestion de l'assurance maladie. Celle-ci profite toutefois de la bonne tenue du marché de l'emploi, qui lui assure des recettes en hausse et permet de couvrir la hausse des dépenses

En 2003, le chancelier social-démocrate Gerhard Schröder avait profondément réformé le système et réduit le panier de biens et services pris en charge. Ainsi, les lunettes et des verres de contact, prothèses dentaires ou médicaments sans ordonnance ne sont plus couverts par l'assurance publique. Une décision impopulaire qui a permis de redresser les comptes. La Cour des comptes a d'ailleurs encouragé la Sécurité sociale française à prendre exemple sur sa voisine

........."

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

24/08/2017 à 09:00

"Pour le ministère de la Santé, actuellement entre les mains de la CDU au sein de la grande coalition, l'évolution des indicateurs financiers souligne la bonne gestion de l'assurance maladie. Celle-ci profite toutefois de la bonne tenue du marché de l'emploi, qui lui assure des recettes en hausse et permet de couvrir la hausse des dépenses"

On ne peut pas avoir un système de protection sociale qu'on ne peut se payer. Le 0 reste à charge prôné par notre président qui va le financer à votre avis ? Les dentistes qui vont survivre au RA.

En cas d'échec des négociations conventionnelles, seriez-vous prêt à suivre la promotion d'un déconventionnement massif de la profession par les syndicats représentatifs ? OUI - NON
Participez, anonymement, sur https://goo.gl/forms/nAO0htnsVmxotjYm1

Minamoto_utlhoo

barbabapat

24/08/2017 à 09:28

Noyage de poisson chez bourdin ce matin sur le sujet par Édouard Philippe. Mais globalement , il veut nous faire payer cette réforme.

Bfm, vers 9h23.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

24/08/2017 à 10:09

Contrôle des prix = pénurie. Tout le monde va payer.

En cas d'échec des négociations conventionnelles, seriez-vous prêt à suivre la promotion d'un déconventionnement massif de la profession par les syndicats représentatifs ? OUI - NON
Participez, anonymement, sur https://goo.gl/forms/nAO0htnsVmxotjYm1

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

24/08/2017 à 10:31

Prochainement, Micron va vous expliquer comment rouler en Ferrari en touchant le SMIC.

Quel cab va survivre a ca ?? Y'a des rentabilité sous les 20% aujourd'hui... et en 2020 ?? ils sont à 5% ??

Qui va continuer a faire des coiffes pour 400e avec un proth a 120e ?

Avatar_small

Karbon14

24/08/2017 à 23:36

Macron te dit qu'en Turquie, la "même" prothèse ne coûte que 50€. Regarde bien le sourire de Brizitte! Grâce à cela, on va s'en mettre plein les fouilles🤓

Avatar_small

Karbon14

24/08/2017 à 23:43

Vive notre première dame qui nous montre le chemin vers la richesse!

Img_0548_vdulun
Avatar_small

Karbon14

24/08/2017 à 23:45

Arrête les formations. Ça ne sert à rien. Prends-en de la graine, scarabée.

_ponge_amchl8

junior®

25/08/2017 à 06:54

Karbon14 écrivait:
------------------
> Vive notre première dame qui nous montre le chemin vers la richesse!

C'est qui sur la photo en noir et blanc ??? C'est Brizitttte avant de s'être fait ravaler la façade ?!?!!!? C'est du gros ravalement là

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

25/08/2017 à 07:29

Je l avais deja dit mais si on m avait rendu ma femme dans cet etat je detesterais aussi les dentistes...

Avatar_small

burnax

25/08/2017 à 08:09

--
Macron:26 000 euros de frais de maquillage..

Minamoto_utlhoo

barbabapat

25/08/2017 à 08:16

En trois mois.

Mais bon, il n'y a que l'image qui compte. Et puis utiliser du font de teint, c'est pas à la portée du premier énarque venus.

Minamoto_utlhoo

barbabapat

25/08/2017 à 09:24
Clan_des_siciliens_jxa2lk

vulpi

25/08/2017 à 10:44

Hokusai écrivait:
-----------------
> Je l avais deja dit mais si on m avait rendu ma femme dans cet etat je detesterais aussi les dentistes...

-----------------
Alors imagine si c'était ta mère!-)

Minamoto_utlhoo

barbabapat

25/08/2017 à 10:48

http://www.leprogres.fr/france-monde/2017/08/25/pizzas-burgers-glaces-des-marges-folles-dans-vos-assiettes

Ca sort du dentaire, mais ca permet de parler de la connerie du cout du prothésiste avec une différence étant que la prothèse ne se pose que si il y en besoin.