question aux cracks

Forum associé : Endodontie

Avatar_small

lachmar

27/06/2017 à 15:29

un truc qui m'interpelle :

quand une dent porte une lésion granulomateuse apicale commack, on arrive a des guérisions spectaculaires avec un traitement endo bien conduit avec conservation de la racine avec une bonne valeur intrinseque ; on constate qu'une bonnevmise en forme , une bonne desinfection par irrigation, et un bon scellement permettent les plus souvent la guérison

pourquoi , pour les chirurgies retrogrades parle-t-on encore de "resection apicale" ?

il me semble qu'une bonne préparation des apex inaccessibles par voie orthograde , par une bonne mise en forem de la caité d'accès retrograde, et une bonne oburation de ceux-ci devraient permettre la guérison des lesions granulomateuses, sans avoir a sectionner une bonne partie de la racine pour cureter la lésion

Generique-fraisage_r2rxmm

lardonbis

27/06/2017 à 15:50

De ce que mon maitre boucher m'a expliquer:
L'apex c'est le bordel, y'a des trou partout.Donc on simplifie l'anatomie canalaire en amputant la difficulté :)

accessoirement le curetage est plus facile sans un zizi qui pendouille au milieu du trou.

Clan_des_siciliens_jxa2lk

vulpi

27/06/2017 à 16:36

ça charge pas.

Avatar_small

lachmar

27/06/2017 à 16:48

lardonbis écrivait:
-------------------

>
> accessoirement le curetage est plus facile sans un zizi qui pendouille au milieu
> du trou.

de la justement ma question :

pourquoi cureter la lésion puisqu'on obtient une configuration apicale favorable à la guerison par l'obturation retrograde

je me souviens crusssol qui disait : la lésion est causée par le contenu du canal ; en nettoyant / obturant on obtient la guérison et là, on bouche l'orifice apical

Clan_des_siciliens_jxa2lk

vulpi

27/06/2017 à 16:51

lachmar écrivait:
-----------------
> lardonbis écrivait:
> -------------------
>
> >
> > accessoirement le curetage est plus facile sans un zizi qui pendouille au
> milieu
> > du trou.
>
>
> de la justement ma question :
>
> pourquoi cureter la lésion puisqu'on obtient une configuration apicale favorable
> à la guerison par l'obturation retrograde
>
> je me souviens crusssol qui disait : la lésion est causée par le contenu du
> canal ; en nettoyant / obturant on obtient la guérison et là, on bouche
> l'orifice apical

Pour voir et ne rien oublier (canaux accessoires) tu fais ta "mini" resection, et pour passer les instruments de prépa (us) mini-miroir et faire une obturation en milieu "sec" tu vire le gênant sanglant. Et au prix du spé c'est mieux ceinture et bretelles.

Nouveau_image_bitmap_fz77zh

Sethef

27/06/2017 à 17:01

En théorie, l'élimination de la cause d'une lésion granulomateuse suffit à sa guérison, ce qui n'est pas le cas d'une lésion kystique.
Par ailleurs, 90% des canaux accessoires sont situés dans les derniers mm d'une racine (2 ou 3, je ne sais plus).
Enfin, seule l'ana path permet théoriquement de distinguer kyste et granulome. Théoriquement.

Donc dans la pratique, si l'endo a pu être correctement menée, je ne résèque rien du tout avant d'avoir pu constater l'échec du traitement orthograde.

Par contre, il m'arrive de le faire le jour du traitement en cas de reprise de traitement impossible (grand classique, un instrument pété dans la racine MV d'une 6 du haut, assortie pourquoi pas d'une perfo dans la courbure).

139c7628-6428-404a-8915-8430ce1e98a9_ehe71u

junior®

27/06/2017 à 17:48

Non une lésion kystique n'a pas forcément besoin d'une résection. Pour un kyste en baie il me semble que normalement une obturation orthograde doit suffir. Inversement un kyste vrai nécessite obligatoirement une résection. Un retraitement qui n'aboutit pas à la disparition d'une image kystique peut nous laisser supposer qu'il s'agirait peut être d'un kyste vrai avec obligation d'une intervention à l'apex (ou alors deuxième solution la lésion ne disparaît pas non pas parce que c'est un kyste mais parce qu'on a pas réussi à tout bien nettoyer par la technique orthograde -> ce qui laisse supposer qu'on a des canaux accessoires non obturés ou une bifurcation avec 2 canaux apicaux et avec un non traitement du deuxième canal arrivant à l'apex)

ce que je comprends pas c'est qu'il n'existe pas un produit dans le commerce qui permettrait d'impermeabiliser l'apex de la racine -> ainsi au lieu de découper l'apex, on badigeonnerait tout le pourtour de l'apex en bouchant le canal principal et les petits canaux accessoires . Une sorte de vernis qu'on mettrait sur l'ensemble de l'apex quoi ...

Avatar_small

lachmar

27/06/2017 à 18:10

junior® écrivait:
-----------------
> Non une lésion kystique n'a pas forcément besoin d'une résection. Pour un kyste
> en baie il me semble que normalement une obturation orthograde doit suffir.
> Inversement un kyste vrai nécessite obligatoirement une résection. Un
> retraitement qui n'aboutit pas à la disparition d'une image kystique peut nous
> laisser supposer qu'il s'agirait peut être d'un kyste vrai avec obligation
> d'une intervention à l'apex (ou alors deuxième solution la lésion ne disparaît
> pas non pas parce que c'est un kyste mais parce qu'on a pas réussi à tout bien
> nettoyer par la technique orthograde -> ce qui laisse supposer qu'on a des
> canaux accessoires non obturés ou une bifurcation avec 2 canaux apicaux et avec
> un non traitement du deuxième canal arrivant à l'apex)
>
> ce que je comprends pas c'est qu'il n'existe pas un produit dans le commerce qui
> permettrait d'impermeabiliser l'apex de la racine -> ainsi au lieu de découper
> l'apex, on badigeonnerait tout le pourtour de l'apex en bouchant le canal
> principal et les petits canaux accessoires . Une sorte de vernis qu'on mettrait
> sur l'ensemble de l'apex quoi ...

c'est pour ca que je parlais de lésions granulomateuses (plus de 90%) des cas

et 100% d'accord avec le produit miracle

Generique-fraisage_r2rxmm

lardonbis

27/06/2017 à 18:24

junior® écrivait:
-----------------

> ce que je comprends pas c'est qu'il n'existe pas un produit dans le commerce qui
> permettrait d'impermeabiliser l'apex de la racine -> ainsi au lieu de découper
> l'apex, on badigeonnerait tout le pourtour de l'apex en bouchant le canal
> principal et les petits canaux accessoires . Une sorte de vernis qu'on mettrait
> sur l'ensemble de l'apex quoi ...

pas mal !!

ça plus la dépose/pose de ratoune façon enlaye tu fais tes monoradiculés en 10 min

Clan_des_siciliens_jxa2lk

vulpi

27/06/2017 à 18:35

junior® écrivait:
-----------------

>
> ce que je comprends pas c'est qu'il n'existe pas un produit dans le commerce qui
> permettrait d'impermeabiliser l'apex de la racine -> ainsi au lieu de découper
> l'apex, on badigeonnerait tout le pourtour de l'apex en bouchant le canal
> principal et les petits canaux accessoires . Une sorte de vernis qu'on mettrait
> sur l'ensemble de l'apex quoi ...

Et puis quoi encore! du plâtre de Paris? une feuille d'or? En voilà des idée nouvelles.

Generique-fraisage_r2rxmm

lardonbis

27/06/2017 à 18:57

vulpi écrivait:
---------------
>
>
> Et puis quoi encore! du plâtre de Paris? une feuille d'or? En voilà des idée
> nouvelles.

dorer un apex à la feuille .... ça c'est deja fait ?

Clan_des_siciliens_jxa2lk

vulpi

27/06/2017 à 19:17

lardonbis écrivait:
-------------------
> vulpi écrivait:
> ---------------
> >
> >
> > Et puis quoi encore! du plâtre de Paris? une feuille d'or? En voilà des idée
> > nouvelles.
>
> dorer un apex à la feuille .... ça c'est deja fait ?

C'est tentant hein! Je vais chercher, juste trouver le temps.

Clan_des_siciliens_jxa2lk

vulpi

27/06/2017 à 19:27

"2.1 Les différents matériaux utilisés : historique
L’étanchéité de l’obturation est un point clé de la réussite de la microchirurgie. Il
s’agit de sceller l’apex des dents à l’aide d’un matériau remplissant un certain
nombre de caractéristiques.
Au fil du temps, on observe que les praticiens se sont servis des matériaux de
dentisterie restauratrice pour obturer les apex. En essayant de mettre les choses
dans leur contexte, il faut prendre en compte les protocoles utilisés dans le passé. Le
terme de « résection apicale » était utilisé auparavant, lorsque le praticien cherchait
à cureter une lésion et à réséquer un apex, et avec une fraise boule il réalisait tant
bien que mal une petite cavité qu’ il obturait.
L’amalgame a d’abord été utilisé en tant que matériau d’obturation a retro. Cependant, il est contesté depuis plusieurs années, surtout en raison de sa
composition à base de mercure.
La recherche s’est alors efforcée depuis les années soixante à trouver des
alternatives. Parmi les matériaux utilisés jusqu’alors, il faut évoquer, à titre
d'exemple :
- les ciments à base de polycarboxylate (Mclean, 1971),
- l’or en feuilles (Kopp et Kresberg, 1973),
- les ciments d’oxyde de zinc-eugénol (Dorn et Gartner, 1990 ; Trope et coll., 1996),
- les ciments verre ionomère (Chong et coll., 1995)"

http://bibnum.univ-lyon1.fr/nuxeo/nxfile/default/c857d173-be04-4e69-9c86-5987d80c15c7/blobholder:0/THod_2014_BOUAMMAR_%20Oussama.pdf

Avatar_small

i73

29/06/2017 à 15:10

comment vous faites la différence entre granulome et kyste?

Avatar_small

lachmar

29/06/2017 à 15:53

i73 écrivait:
-------------
> comment vous faites la différence entre granulome et kyste?
>

c'est tres simple : quand ton traitement bien conduit ne fonctionne pas , il y a de fortes chances que ca soit un kyste (apr exemple quand tu ne parviens pas o obtenir des cones de papier secs)

sinon un prelevement sur un cone de papier au dela de l'apex et une analyse te renseigne

mais radiologiquement c'est pratiquement impossible de le differencier la plupart du temps

Avatar_small

i73

30/06/2017 à 19:14

lachmar écrivait:
-----------------
> i73 écrivait:
> -------------
> > comment vous faites la différence entre granulome et kyste?
> >
>
>
> c'est tres simple : quand ton traitement bien conduit ne fonctionne pas , il y a
> de fortes chances que ca soit un kyste (apr exemple quand tu ne parviens pas o
> obtenir des cones de papier secs)
>
> sinon un prelevement sur un cone de papier au dela de l'apex et une analyse te
> renseigne

Prélèvement type sunstar? Comment tu interprètes le résultat?
>
> mais radiologiquement c'est pratiquement impossible de le differencier la
> plupart du temps

ça,c'est bien ce que je pensais, ça me rassure

Avatar_small

pointG

30/06/2017 à 23:45

Pour la réussite des résections apicales ,il est nécessaire
De couper les 3 derniers mm de l'apex pour éliminer les
Canaux secondaires et tout le trajet canalaire compliqué
Qui se trouvent statistiquement dansles3 derniers mm à
L'apex.
L'obturation rétrograde n'est pas suffisante sans cette
Résection.la fermeture à rétro est cependant indispensable
Avec des instruments ultrasons genre satelec le gold standart
Est une fermeture au MTA voire maintenant biodentine avant à
L'IRM .amalgame abandonné car échec garanti

Sur internet page de résumé CDP Docteur Khayat

CongrèsSFE 2018 PARIS sur la chirurgie endodontique avec le dénommé Docteur Khayat