Vive le composite 

Dolan-donald-duck-weird_wqjham_bw43ju

GéPé

29/08/2017 à 12:41

Je ne mettrais jamais cette merde dans ma bouche ou dans celle d'aucun de mes patients.
Chacun son point de vue.
Et tu ne m'as toujours pas répondu.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

29/08/2017 à 12:47

GéPé écrivait:
--------------
> junior® écrivait:
> -----------------
> > Regardez : dame de 85 ans , un praticien a posé un amalgame sur la 16 alors qu'elle avait 16 ans...
> > C'est toujours en place ...
> > Allons nous voir des composites qui vont durer 69 ans sans retouche ? J'en doute
>
> -----------------
> Allez encore une fois.
> B I A I S
> D E
> C O N F I R M A T I O N
>
> C'est vraiment une maladie ce truc, pire que le SIDA je pense. Mais je veille au grain.
> Pour un seul amalgame encore là après 69 ans, combien de dents pétées par effet de coin / combien de reprise de carie ? Allez au pif 999 pour 1.

J'en ai Quelques uns qui ont 40 ans. J'ai du bol ! "Pire que le sida" , faut aller te faire soigner ! -)))

--------------
En cas d'échec des négociations conventionnelles, seriez-vous prêt à suivre la promotion d'un déconventionnement massif de la profession par les syndicats représentatifs ? OUI - NON
Participez, anonymement, sur https://goo.gl/forms/nAO0htnsVmxotjYm1

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

29/08/2017 à 12:57

GéPé écrivait:
--------------
> Inférieure selon quels critères ? Je m'explique : quand décides-tu qu'un amalgame est à reprendre ?

Les memes que pour un compo, reprise de carie ou fracture. Sinon les compos de merde bulk fill, polymérisés sur 4 mm en 30 secondes, because tarif sécu, tu en penses quoi ? -)
--------------
En cas d'échec des négociations conventionnelles, seriez-vous prêt à suivre la promotion d'un déconventionnement massif de la profession par les syndicats représentatifs ? OUI - NON
Participez, anonymement, sur https://goo.gl/forms/nAO0htnsVmxotjYm1

139c7628-6428-404a-8915-8430ce1e98a9_ehe71u

junior®

29/08/2017 à 12:59

Et bien pas de casse et pas de reprise de carie = longévité. C'est ça les critères.
Rassure toi Gépé le composite c'est aussi une belle merde 😊

Dolan-donald-duck-weird_wqjham_bw43ju

GéPé

29/08/2017 à 13:06

Au moins le composite ne pollue pas la dent dessous avec des ions métalliques rendant la dent toute grise/noire, et ne provoque pas de fêlures partout autour de la cavité. je ne parle même pas de l'impact écologique de la fabrication/élimination des amalgames.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

29/08/2017 à 13:15

Putain tu as raison, des rivières de mercure déversées dans les canalisations. J'avais pas pensé à ça. -)))

-
En cas d'échec des négociations conventionnelles, seriez-vous prêt à suivre la promotion d'un déconventionnement massif de la profession par les syndicats représentatifs ? OUI - NON
Participez, anonymement, sur https://goo.gl/forms/nAO0htnsVmxotjYm1

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

29/08/2017 à 13:22

Tiens Gépé pour ta culture. Ca fait du bien de voir des confrères qui restent motivés malgré l'indigence des tarifs des soins opposables. -)
Mais tu fais surement des onlays pour les cavités larges et profondes. Histoire d'entretenir ta motivation. -)

https://www.senat.fr/rap/l00-261/l00-26129.html

Le véritable danger c'est l'intégrisme.

--
En cas d'échec des négociations conventionnelles, seriez-vous prêt à suivre la promotion d'un déconventionnement massif de la profession par les syndicats représentatifs ? OUI - NON
Participez, anonymement, sur https://goo.gl/forms/nAO0htnsVmxotjYm1

Capture_d_e%cc%81cran_2017-08-29_13.19.02_g7ctff
Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

29/08/2017 à 13:24

Il est simplement pressé junior. -)))

--
En cas d'échec des négociations conventionnelles, seriez-vous prêt à suivre la promotion d'un déconventionnement massif de la profession par les syndicats représentatifs ? OUI - NON
Participez, anonymement, sur https://goo.gl/forms/nAO0htnsVmxotjYm1

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

29/08/2017 à 13:28

"Le troisième facteur est lié à la durabilité du composite.

En raison de la polymérisation, nécessairement imparfaite, du collage et en dépit des améliorations constantes des résines et des adhésifs, la durée de vie d'un composite reste limitée, et, en tout cas, inférieure à celle d'un amalgame. Les plus critiques vis-à-vis du composite estiment cette durée de vie à moins de dix ans. Certains ont même parlé de 4, 5 ans. Il s'agit d'exagération. Ces durées étaient celles des premiers composites, mais les nouvelles générations de résines et d'adhésifs garantissent des durées de vie de 10-12, voire 15 ans. Les spécialistes des composites considèrent même qu'il n'y a pas, qu'il n'y a plus de différence entre les amalgames et les composites. Cet argument est à son tour exagéré. Les durées de vie actuelles des composites sont bien équivalentes à celles des amalgames, mais des amalgames de l'ancienne génération. Car des progrès ont également été faits du côté des amalgames, et certains professionnels considèrent que des amalgames bien posés durent plus de 40 ans, voire toute une vie.

L'amalgame a une durée de vie supérieure à celle du composite. En dépit des progrès réels des composites, il est vraisemblable que cet écart subsistera."

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

29/08/2017 à 13:30

"A partir du principe bien connu : le composite d'aujourd'hui est meilleur que celui d'hier... mais moins bon que celui de demain, autant donc attendre celui d'après demain. En outre, selon un intervenant, « tous les quatre mois, on développe un nouveau système. Ce rythme interdit des études épidémiologiques de longue durée ».

Ca c'est rassurant. -)))
--
En cas d'échec des négociations conventionnelles, seriez-vous prêt à suivre la promotion d'un déconventionnement massif de la profession par les syndicats représentatifs ? OUI - NON
Participez, anonymement, sur https://goo.gl/forms/nAO0htnsVmxotjYm1

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

29/08/2017 à 13:34

"c) La compétence du praticien

Ces handicaps et ces risques sont graves mais limités en nombre. En revanche, la principale faiblesse du composite ne se trouve ni dans le composite (qui est encore trop évolutif pour permettre un parfait recul), ni chez le patient (qui peut être allergique..), mais... chez le praticien.

La technique de pose est, selon l'expression professionnelle, « exigeante ». On observera que les références les plus officielles telle que l'encyclopédie médico chirurgicale, distingue le cas du praticien « motivé », pour lequel le composite est un travail exigeant mais aussi d'une certaine façon, un défi, et celui du praticien « pressé » (sic), pour lequel, l'amalgame est mieux indiqué !

Une telle distinction peut surprendre et même choquer. Y aurait-il des praticiens consciencieux et d'autres qui le sont moins ? Les conditions de pose de composites sont elles toujours respectées ? La pose de l'amalgame serait-elle surtout justifiée par la recherche du seul confort du praticien? On ne peut évacuer les deux hypothèses. Il n'est pas exclu, par exemple, que le temps d'exposition à la lumière - pour assurer la prise du composite - soit en pratique (beaucoup ?) plus court que le temps normalement requis, n'assurant pas une parfaite polymérisation du composite. Il n'est pas exclu non plus que l'habitude, la recherche de la facilité et de l'avantage financier immédiat aient conduit à la pose d'amalgames et écarté certains praticiens du désir de proposer au patient le meilleur choix thérapeutique.

Mais loin de choquer, cette distinction entre praticiens « motivés » et les autres est la reconnaissance publique et courageuse d'une réalité, sans doute moins idéale que celle qui est apprise à l'université. Comme c'est vraisemblablement le cas dans toutes les professions."

Vous êtes motivé Docteur ? Non ? Un amalgame svp. -)
Qui est suffisamment motivé pour poser la digue pour 40 balles prix maximum ? Toi Gépé ?-)
--
En cas d'échec des négociations conventionnelles, seriez-vous prêt à suivre la promotion d'un déconventionnement massif de la profession par les syndicats représentatifs ? OUI - NON
Participez, anonymement, sur https://goo.gl/forms/nAO0htnsVmxotjYm1

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

29/08/2017 à 13:42

Décidément il est très complet cet article :

"Il est vraisemblable que, du fait du poids des habitudes, le composite n'ait pas encore trouvé la place qu'il mérite.

La recommandation en faveur de la pose de composites doit cependant être assortie de sérieuses réserves.

Le composite peut-il être un substitut parfait à l'amalgame ? La réponse est non. Au moins pour le moment. De très nombreux témoignages et les références universitaires majeures ont mentionné des contre indications, -en cas de tendance carieuse qui favoriserait la reprise de carie sous la résine ou en cas de cavité profonde-, et la durabilité et le devenir du composite restent incertains.

La préférence accordée aux composites peut-elle aller jusqu'à remplacer les amalgames anciens par de nouveaux composites ? Votre rapporteur apporte également une réponse négative à cette question.

Pour deux raisons très simples. La première est liée à la dent. L'amalgame ancien, a fortiori d'une ancienne génération, a été posé à l'ancienne, il y a 15, 20, voire 30 ans, avec une contre dépouille importante. On se trouve par conséquent dans l'un des cas cliniques contre indiqués, avec une cavité profonde et une paroi dentaire trop mince pour supporter sans risque l'adhésif de la résine et les risques de rétraction. La seconde est liée à la pose, ou plus exactement la dépose des amalgames anciens, qui est l'un des moments les plus critiques où les rejets mercuriels sont à leur maximum. La dépose doit normalement être entourée de précautions particulières, mais, comme on l'a vu, les honoraires incluent la dépose de l'ancienne obturation dans la pose de la nouvelle, et il est peu probable que le praticien se charge de contraintes supplémentaires et passe un temps qu'il considérera comme excessif pour une rémunération strictement identique. Il serait pour le moins fâcheux, que, pour éviter des rejets diffus mais à très faibles doses d'ions mercuriques, un patient se trouve gravement atteint par un rejet brutal de vapeurs toxiques."

Oh je vais vous enlever ces amalgames car ils sont dangereux. Sans digue hein ! je suis motivé mais pour 20 à 40 balles pas à ce point. -))))

--
En cas d'échec des négociations conventionnelles, seriez-vous prêt à suivre la promotion d'un déconventionnement massif de la profession par les syndicats représentatifs ? OUI - NON
Participez, anonymement, sur https://goo.gl/forms/nAO0htnsVmxotjYm1

69_xtb5lc

barbabapat

29/08/2017 à 13:57

GéPé écrivait:
--------------
> Au moins le composite ne pollue pas la dent dessous avec des ions métalliques rendant la dent toute grise/noire, et ne provoque pas de fêlures partout autour de la cavité. je ne parle même pas de l'impact écologique de la fabrication/élimination des amalgames.

--------------

Pour ce qui est des fêlures, un composite présente plus de risque qu'un amalgame ou qu'un reconstitution foulée à la feuille d'or qui par leurs propriétés métalliques fluent. Un composite s'use ou transmet intégralement à la dent les efforts mécaniques.

On l'observe généralement sur les dents dévitalisées ou la cavités d’accès à été rebouchée au CVI des casse de dents liées à cette transmission complète des forces masticatoires à la dents via la reconstitution.

139c7628-6428-404a-8915-8430ce1e98a9_ehe71u

junior®

29/08/2017 à 14:17

GéPé écrivait:
--------------
> Au moins le composite ne pollue pas la dent dessous avec des ions métalliques rendant la dent toute grise/noire, et ne provoque pas de fêlures partout autour de la cavité. je ne parle même pas de l'impact écologique de la fabrication/élimination des amalgames.

Gépé relis voir le tout début de la conversation, je liste toutes les saloperies qu'on trouve dans le composite 🙂. Franchement ça ne m'a pas l'air d'être mieux que l'amalgame.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

29/08/2017 à 14:41

Junior utilises du bulk fill tu vas voir c'est plus simple que de poser un amalgame. Ca va te motiver. -)

--
En cas d'échec des négociations conventionnelles, seriez-vous prêt à suivre la promotion d'un déconventionnement massif de la profession par les syndicats représentatifs ? OUI - NON
Participez, anonymement, sur https://goo.gl/forms/nAO0htnsVmxotjYm1

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

29/08/2017 à 15:20

-"2. Les conditions de passage de la logique santé publique à la logique environnementale

Ce passage de l'une à l'autre logique suppose cependant un certain nombre de conditions. La première condition est d'accepter, en quelque sorte, un renversement des valeurs. Certaines personnes pourront à juste titre considérer qu'il est paradoxal de donner la priorité à l'environnement et non pas à la santé des patients, les plus directement concernés. « L'amalgame serait inoffensif dans la bouche des gens et deviendrait dangereux dans les tuyauteries d'évacuation... » Cet argument ne manque pas de force. On observera toutefois que l'objectif recherché peut être atteint par ces voies détournées.

La deuxième condition est le passage de l'individuel au collectif. En d'autres termes, on ne s'occupe pas des effets de l'amalgame sur la santé d'un patient mais de l'impact d'une technique reproduite des millions de fois sur l'environnement d'un pays."

Ca n'est qu'une logique environnementale. Quand l'intégrisme prend le dessus au détriment de la santé de l'individu.

-
En cas d'échec des négociations conventionnelles, seriez-vous prêt à suivre la promotion d'un déconventionnement massif de la profession par les syndicats représentatifs ? OUI - NON
Participez, anonymement, sur https://goo.gl/forms/nAO0htnsVmxotjYm1

Clan_des_siciliens_jxa2lk

vulpi

29/08/2017 à 15:44

chicot29 écrivait:
------------------

>

>

>
> La préférence accordée aux composites peut-elle aller jusqu'à remplacer les amalgames anciens par de nouveaux composites ? Votre rapporteur apporte également une réponse négative à cette question.
>
> Pour deux raisons très simples. La première est liée à la dent. L'amalgame ancien, a fortiori d'une ancienne génération, a été posé à l'ancienne, il y a 15, 20, voire 30 ans, avec une contre dépouille importante. On se trouve par conséquent dans l'un des cas cliniques contre indiqués, avec une cavité profonde et une paroi dentaire trop mince pour supporter sans risque l'adhésif de la résine et les risques de rétraction. La seconde est liée à la pose, ou plus exactement la dépose des amalgames anciens, qui est l'un des moments les plus critiques où les rejets mercuriels sont à leur maximum. La dépose doit normalement être entourée de précautions particulières, mais, comme on l'a vu, les honoraires incluent la dépose de l'ancienne obturation dans la pose de la nouvelle, et il est peu probable que le praticien se charge de contraintes supplémentaires et passe un temps qu'il considérera comme excessif pour une rémunération strictement identique. Il serait pour le moins fâcheux, que, pour éviter des rejets diffus mais à très faibles doses d'ions mercuriques, un patient se trouve gravement atteint par un rejet brutal de vapeurs toxiques."
>
> Oh je vais vous enlever ces amalgames car ils sont dangereux. Sans digue hein ! je suis motivé mais pour 20 à 40 balles pas à ce point. -))))
>
> --
Il est intéressant ce rapport, nous avons la preuve que le politique SAIT et qu'il ne FAIT rien. A venir une ccam avec cases motivé, démotivé et le numéro vert qui va avec.

------------------

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

29/08/2017 à 16:25

moi je suis bien content de l'explosion du compo depuis qq années par mes prédécesseurs, gros pourvoyeur de pulpites devant l'éternel et de fait des coiffes qui viendront chapeauter le tout...

Merci monsieur le composite au tarif secu, sincèrement.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

29/08/2017 à 18:03

C'est l'avantage principal du composite qui couplé à un tarif sécu de merde nous permet de nous en sortir. Tu sèmes pour récolter après, il faut voir à moyen terme, pas le bénéfice immédiat. Savoir donner pour recevoir. -)

--
En cas d'échec des négociations conventionnelles, seriez-vous prêt à suivre la promotion d'un déconventionnement massif de la profession par les syndicats représentatifs ? OUI - NON
Participez, anonymement, sur https://goo.gl/forms/nAO0htnsVmxotjYm1

Clan_des_siciliens_jxa2lk

vulpi

29/08/2017 à 18:24

--Afin de pondérer, GéPé a probablement une patientèle compatible avec la pratique du tout composite ce qui n'est pas le cas de tout le monde. Au vu des bilans RX de Chicot l'amalgame, le combo endo ic cr semble judicieux pour beaucoup de ses patients.

Batman_animated_series_nqhpnl

Aspius

29/08/2017 à 18:34

Ça passe son temps à pester contre les tarifs préhistoriques des soins conservateurs, mais ça s'accomode assez bien de la situation : un compo de merde, on laisse mijoter, et en avant l'IC/CR.

Si les compos étaient payés 3 fois plus cher (ce fameux triplement des soins si cher a certains), pas sur que cela soit si intéressant financièrement à long terme

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

29/08/2017 à 18:41

vulpi écrivait:
---------------
> --Afin de pondérer, GéPé a probablement une patientèle compatible avec la pratique du tout composite ce qui n'est pas le cas de tout le monde. Au vu des bilans RX de Chicot l'amalgame, le combo endo ic cr semble judicieux pour beaucoup de ses patients.

Je ne fais plus d'amalgame depuis que j'ai découvert le bulk fill flow et les adhésifs MR1. Ca me repose plus d'eugenate à spatuler . Tu peux faire une restauration uniquement avec une mini brush et une seringue 2 au max si tu fais un etching. Il sort quand le bulk fill flow auto mordançant spécial tarif sécu ? L'essentiel c'est que ca dure au moins 2 ans pour éviter les indus -)))

---------------
En cas d'échec des négociations conventionnelles, seriez-vous prêt à suivre la promotion d'un déconventionnement massif de la profession par les syndicats représentatifs ? OUI - NON
Participez, anonymement, sur https://goo.gl/forms/nAO0htnsVmxotjYm1

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

29/08/2017 à 18:50

Aspius écrivait:
----------------
> Ça passe son temps à pester contre les tarifs préhistoriques des soins conservateurs, mais ça s'accomode assez bien de la situation : un compo de merde, on laisse mijoter, et en avant l'IC/CR.
>
> Si les compos étaient payés 3 fois plus cher (ce fameux triplement des soins si cher a certains), pas sur que cela soit si intéressant financièrement à long terme.

Hé ho ! Je m'applique moi sur les endos. Ca me fait chier la mobile ! Ceci dit je suis déçu de mes compos, ils mettent trop de temps à merder. Si ca continue je ne vais meme pas pouvoir en profiter avant ma retraite. -)))
----------------
En cas d'échec des négociations conventionnelles, seriez-vous prêt à suivre la promotion d'un déconventionnement massif de la profession par les syndicats représentatifs ? OUI - NON
Participez, anonymement, sur https://goo.gl/forms/nAO0htnsVmxotjYm1

139c7628-6428-404a-8915-8430ce1e98a9_ehe71u

junior®

29/08/2017 à 19:05

Ah c'est en liquide ton bulk fill !?!?
Et c'est assez résistant pour le mettre en postérieur ?!

139c7628-6428-404a-8915-8430ce1e98a9_ehe71u

junior®

29/08/2017 à 19:19

vulpi écrivait:
---------------
> --Afin de pondérer, GéPé a probablement une patientèle compatible avec la pratique du tout composite ce qui n'est pas le cas de tout le monde. Au vu des bilans RX de Chicot l'amalgame, le combo endo ic cr semble judicieux pour beaucoup de ses patients.

Oh non c'est pas tant ça, je pose vraiment beaucoup d'onlays donc c'est pas une histoire de patients. Pour les femmes c'est compo à contre cœur puisqu' elles veulent de l'esthétique. Et je leur explique toujours que l'amalgame ça a une très bonne longévité. Et certains ou certaines se laissent persuader. Du coup j'arrive à refourguer des amalgames . Quand ils ne sont pas trop cons ils comprennent . Mais c'est vrai que pour le jeune ou la jeune bourgeoise c'est onlay ou compo directement sans passer par la case départ. Ils sont généralement trop cons pour comprendre que l'amalgame c'est très bien