Achat cabinet implantologie

Forum associé : Exercice professionnel

Avatar_small

Drassancouët

28/04/2017 à 23:01

Bonjour à tous,
Je déménage, et je suis actuellement en pourparler pour racheter un cabinet de chir-implanto, j'ai besoin de vos avis.
J'ai une expérience correcte en implanto-chirurgie, mais le cabinet à reprendre est celui d'un grand nom dans cette ville, avec une belle notoriété. Dans une ville universitaire bien fourni en CD et en sto.
Cabinet très vieillot, sauf salle blanche et cbct.
Un chiffre très important, avec un nombre d'implant très honorable. Vacation AG possible.
Le cabinet est repris par 2 praticiens: moi et un collègue (que je connais peu).

Le prix demandé correspond à 1/4 du CA, soit environ un peu moins que le BNC annuel.
Du coup quand meme plusieures dizaines de millier d'euros par personne.

J'avoue être peu au fait de ce genre de démarche, je n'étais que collaborateur dans mon ancienne région.
Que pensez vous du chiffre demandé ? Est ce risqué de louer le cabinet ?
Quelqu'un a t il une expérience de ce genre ?

Je vous remercie de vos réponses,

DSC

Avatar_small

Denteo33

29/04/2017 à 09:41

Tout dépend de tes épaules, de ton expérience, de ton envie de te lancer de suite dans le grand bain et enfin de ta capacité à maintenir le réseau de correspondants de ton potentiel prédécesseur.

Avatar_small

acid

29/04/2017 à 09:57

Tu dois absolument consulter un avocat d'affaires spécialisé qui va traiter avec l'avocat du vendeur.
Un investissement d'environ 200k non amortissable mérite une sérieuse réflexion.
Tu veux acheter la notoriété d'un cabinet, or la notoriété est créée par une personne en particulier. La principale clause à négocier est le devenir du vendeur et de sa notoriété.
Il peut rester ton collaborateur pendant un certain temps, mais rien ne te garantit qu'il t'adressera ses patients avant ou après la date de la vente. C'est forcément un passionné qui probablement ne lâchera son activité qu'au moment de son incapacité physique totale, chez toi ou ailleurs.

Avatar_small

Drassancouët

29/04/2017 à 10:50

Petite précision: c'est un sto qui part à la retraite, et on est 2, ça fait 100000 chacun au départ, par la suite il rfaudra redonnercoup de propre au cabinet, ça fera.encore des.sous!

Un avocat ? Est ce qu'un expert comptable ça peut aider ? Et l'ordre ?

Oui effectivement, il y aurait un an environ de passation d'activité.
Et les épaules je sais pas ce qu'elles peuvent soutenir :D

Drôle de choix. Sachant que créer dans cette ville vu le contexte, c'est dur.

Avatar_small

acid

29/04/2017 à 12:04

Un bon avocat d'affaires a une compétence particulière de conseil en amont des conflits. Il a une meilleure connaissance de la réalité des conflits qu'un expert comptable ou qu'un conciliateur du cdo. A mon avis les compétences sont complémentaires mais pas interchangeables.

Avatar_small

lachmar

29/04/2017 à 13:35

a mon avis difficile pour un chirdent de prendre la suite d'un sto en province qui travaille surtout avec cdes correspondants :

-les medecins de la ville qui adressent à un sto n'adresseront pas à un chirdent si il y a un autre sto dans les environs

-de même les confrères de la ville pourraient être réticents à adresser à un confrère dentiste

à mon avis tu devrais demander à passer par une phase de collaboration longue qui te permettrait d'évaluer la qualité de la transmission

Egon_schielee.autoportrait_xx83du

atrax

29/04/2017 à 14:00

C'est vrai. J'ai même vu des annonces où on précisait vouloir un spécialiste en chirurgie orale, venant de l'internat de medecine.

On se marche sur la tête.

Avatar_small

Drassancouët

29/04/2017 à 17:16

Oui tout à fait.
Je suis chir oral, je peux developper une activité que l'ancien ne pratiquait pas (dds, avulsions classiques, dermato bucc etc), pour compenser la perte de revenu due aux correspondants qui iraient ailleurs
Ok, je vais voir pour un avocat alors!

Avatar_small

lachmar

29/04/2017 à 18:35

le problème est ,dès lors , un problème de rentabilité

tous les stos sont en secteur 2 et peuvent pratqiuer des honoraires libres sur la chir classique

toi non

et tu ne pourras pas être rentable sur tout ce qui n'est pas implantologie chirurgicale

et acheter un cabinet 100 boules pour perdre des ronds ca me parait pas un bon plan

Avatar_small

clemsdent

30/04/2017 à 09:50

se mefier aussi du SAV en Implantologie.
surtout si c'etait un stomato... !

Avatar_small

Drassancouët

30/04/2017 à 17:09

Tu penses aux patients qui auraient un problème à plus ou moins long terme ? Pas faux !
C'est un stomato prothetico-concient, j'ai pas plus à me méfier de lui que d'un dentiste je pense :)