Élection présidentielle

Forum associé : Eugénologie

Original.86208.demi_o9f4se

barbabapat

19/07/2017 à 16:31

wakrap écrivait:
----------------
>
>
> Nous sommes d'accord, mais relève bien que ce cas de figure ne peut simplement
> pas exister dans une entreprise privée. Aucun propriétaire n'a intérêt à
> soustraire des revenus de sa propre société. tout au plus le voyons nous quand
> ils y a plusieurs propriétaires et que l'un essaie d'enfler les autres.
> Ce type de comportement ne peut normalement exister que quand il n'y a pas de
> propriétaire, c'est à dire argent public ou pas d'actionnaires comme avec les
> mutuelles.

Les affaire Urba graco qui ont permis de financer le PS en son temps était de l'abus de bien social qui permettait de rémunérer les politiques contre l'obtention de marchés publics.

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

19/07/2017 à 16:35

surtout que le privé et le public se mélangent largement...

Dans l'automobile, on a donné a renault beaucoup d'argent via la prime a la casse et les bonus pour les diesel truqués pour que Ghosn se prenne qq millions au passage...

La question est pourquoi subventionner tout ce qui traine avec de l'argent publique ?

Avatar_small

Guady

19/07/2017 à 17:49

Hokusai écrivait:
-----------------
>
> La question est pourquoi subventionner tout ce qui traine avec de l'argent
> publique ?

Question de culture ! Ce qui démontre qu'il est grand temps de revoir la culture politico-administrative en France, les privilèges et les prébendes des fonctions hautes (pour ne pas dire hauts fonctionnares) alors qu'un citoyen lambda sera tracassé par cette même administration pour un ticket de parking perdu ou autre acte insignifiant mais considéré comme un crime.
Je rappelle le constat de Pascal Picq parce que je le trouve particulièrement simple et pertinent à propos des rentes partisanes, qui va de pair avec le clientélisme électoral qui a pris des proportions inquiétantes dans une dite démocratie : "Les débats sur les taxations des heures supplémentaires par nos élites sont tout simplement insultants".
Nos élites sont incapables de résoudre nos problèmes socio-économiques et tant que le sens du respect de ce qui est à autrui ou acquis par autrui ne fera pas partie de leur culture, les citoyens ne reconnaîtront pas leur pseudo-autorité. Leur mécontentement se manifeste dans les urnes par l'abstention de plus en plus majoritaire. Même les chimapanzés sont plus respectueux avec leurs congénères, pour préserver la paix sociale et leur propre tranquillité. L'énarchie devrait s'en inspirer.
* Ils auraient peut-être ça dans le sang nos élus ?
13.06.2017 : Pierre Botton, condamné dans les années 1990 pour abus de biens sociaux est à nouveau visé par une enquête pour abus de biens sociaux. Récidive ? Le fondateur de l’association "Ensemble contre la récidive" est soupçonné d’avoir utilisé les fonds de l’association pour ses dépenses personnelles.
Revoilà le débat entre le tout génétique et le tout culturel (joke).

Avatar_small

PtnbZ

19/07/2017 à 18:21

Hokusai écrivait:
-----------------
> surtout que le privé et le public se mélangent largement...
>
> Dans l'automobile, on a donné a renault beaucoup d'argent via la prime a la
> casse et les bonus pour les diesel truqués pour que Ghosn se prenne qq millions
> au passage...
>
> La question est pourquoi subventionner tout ce qui traine avec de l'argent
> publique ?

If it moves, tax it. If it keeps moving, regulate it. And if it stops moving, subsidize it.

Photo-thumb-45_lnhuvp

wakrap

19/07/2017 à 18:46

barbabapat écrivait:
--------------------

> Les affaire Urba graco qui ont permis de financer le PS en son temps était de
> l'abus de bien social qui permettait de rémunérer les politiques contre
> l'obtention de marchés publics.

Eh oui, dans ton message il y a "public". Sans le "public" tout fonctionne à peu près normalement.

Photo-thumb-45_lnhuvp

wakrap

19/07/2017 à 18:48

PtnbZ écrivait:
---------------

>
> If it moves, tax it. If it keeps moving, regulate it. And if it stops moving,
> subsidize it.

La meilleure de ce bon vieux Ronald reste à mon sens celle ci :
" The ten most dangerous words in the English language are "Hi, I'm from the government, and I'm here to help."

Original.86208.demi_o9f4se

barbabapat

19/07/2017 à 19:11

wakrap écrivait:
----------------
> barbabapat écrivait:
> --------------------
>
> > Les affaire Urba graco qui ont permis de financer le PS en son temps était de
> > l'abus de bien social qui permettait de rémunérer les politiques contre
> > l'obtention de marchés publics.
>
> Eh oui, dans ton message il y a "public". Sans le "public" tout fonctionne à peu
> près normalement.

Tu as le pendant du RPR avec la défenses qui même si il est un établissement public traitait de marché du bâtiment privés eux.

Pour urba, c’était une structure privée (un bureau d’études) qui recevait les paiements des entreprises du bâtiment pour les reverser au PS en échange d'un partage des marché public entre les différents acteurs du bâtiment.

Clan_des_siciliens_jxa2lk

vulpi

19/07/2017 à 19:31

Notre Président était à l'étape du Tour de France. J'espère qu'il n'avait pas oublié ses lingettes, un cycliste ça transpire, se mouche avec les doigts et peut même se faire pipi dessus, doigts compris. Essayez d'uriner en roulant, vous verrez (la technique se perd au détriment de la pause pipi, plus pratique).

1 fichier attaché :

Emmanuel-macron-tour-de-france-_tcox7k
Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

19/07/2017 à 19:39

Quelle baltringue ce gars... je savais qu il allait faire pschiit mais pas au bout de 2 mois quand meme... pourtant il a bien fait attention de rien foutre.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

20/07/2017 à 14:01

C'est ca monsieur le président très important la dissuasion nucléaire..... Contre qui ? -)

--
En cas d'échec des négociations conventionnelles, seriez-vous prêt à suivre la promotion d'un déconventionnement massif de la profession par les syndicats représentatifs ? OUI - NON
Participez, anonymement, sur https://goo.gl/forms/nAO0htnsVmxotjYm1

Clan_des_siciliens_jxa2lk

vulpi

22/07/2017 à 18:24
Blue_eye_thumb_l2dgub

bill

25/07/2017 à 15:33

Macron en chute libre dans les sondages et maintenant ça commence à ruer (timidement) dans les brancards

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2017/07/24/25001-20170724ARTFIG00068-lrem-vise-par-une-plainte-venue-de-sa-base-militante.php

Et quand les poids lourds vont commencer à déserter :

http://mondafrique.com/a-demission-de-jean-yves-drian/

Jupiter va devoir montrer enfin ce qu'il sait faire, fini le baratin, maintenant il va falloir agir... et là...

North_by_northwest_rkeqbb

Carie Grant

25/07/2017 à 15:54

vulpi écrivait:
---------------
> Notre Président était à l'étape du Tour de France. J'espère qu'il n'avait pas
> oublié ses lingettes, un cycliste ça transpire, se mouche avec les doigts et
> peut même se faire pipi dessus, doigts compris. Essayez d'uriner en roulant,
> vous verrez (la technique se perd au détriment de la pause pipi, plus pratique).

Ben, moi, il me faut DEUX arbres : un pour faire pipi, l'autre pour poser le vélo ....

ça fait travailler les corses ....

Avatar_small

Guady

31/07/2017 à 11:48

Des cours de rattrapage pour l'État
Avec les NBIC, on entre dans l'ère cognitive et il y a urgence d'une mise à niveau pour l'Etat afin de protéger l'individu des dérives de la technologie.
Les Gafa dans le monde occidental (Google, Apple, Facebook, Amazon), les BAT (Baidu, Alibaba, Tencent) en Chine tendent à supplanter, par leurs budgets et par leurs ambitions, les gouvernements et les États.
Mais pour affronter un risque, il faut commencer par l'étudier. Nos administrations, notre classe politique et intellectuelle doivent d'urgence se familiariser avec ces nouveaux domaines, acquérir les compétences nécessaires au lieu de perdre leur temps dans des effets d'annonce, et faire pleuvoir des pénalités qui ne servent qu'à ... pénaliser les acteurs économiques du pays déjà écrasés par les lourdeurs administratives.
Au lieu de soutenir les entreprises face à cette déferlante technologique mondiale, le gouvernement multiplie les lois qui se contredisent les unes les autres, menaçant de faire exploser notre société à tout moment.
Les grands défis de notre temps exigent une politique de notre temps et non pas des réponses d’une politique d’un autre temps.
http://www.lepoint.fr/editos-du-point/sebastien-le-fol/bruckner-contre-les-gafa-des-cours-de-rattrapage-pour-l-etat-31-07-2017-2146956_1913.php

Original.86208.demi_o9f4se

barbabapat

31/07/2017 à 16:53

http://www.lemonde.fr/pixels/article/2017/07/31/wikileaks-publie-l-integralite-des-macronleaks_5167002_4408996.html?xtor=RSS-3208

".......

Comme à son habitude, WikiLeaks a publié ces documents « bruts », en y intégrant les nombreux e-mails personnels contenus dans les archives (certaines des personnes victimes du piratage ayant mélangé leurs boîtes personnelles et professionnelles). WikiLeaks affirme avoir pu confirmer l’authenticité de 21 075 de ces courriels et de leurs pièces jointes. Le site y a ajouté un moteur de recherche pour les explorer.

......."

https://wikileaks.org/macron-emails/emailid/71216

"......

Les contrats des travailleurs qui sont subordonnés à un donneur d'ordre unique doivent être requalifiés par les juges - puisqu'il s'agit de salariat déguisé. Ces situations doivent être combattues par des contrôles accrus de l’URSSAF et de l’inspection du travail, dont je me suis engagé à renforcer les moyens. • Certaines situations ne pourront pas être requalifiées par les juges parce qu'elles se situent dans une zone grise : certains travailleurs choisissent leurs horaires et sont payés à la tâche (ils sont juridiquement indépendants), mais se trouvent dans une situation de dépendance économique par rapport à un donneur d'ordre unique. C'est souvent le cas des plateformes numériques, qui fixent le prix du service et ses conditions, imposent des clauses d'exclusivité, peuvent imposer des sanctions. Je souhaite permettre à ces travailleurs économiquement dépendants de bénéficier de protections relevant actuellement du seul statut de salarié : encadrement de la rupture des relations contractuelles et du niveau de rémunération, régulation du temps de travail, affiliation au régime général de sécurité sociale, droits de coalition, à la représentation et à la négociation collective.

........"

Avatar_small

Guady

09/08/2017 à 10:21

"La loi de moralisation est un écran de fumée"
On a tous entendu par-ci par-là des propos de Philippe Pascot, mais la synthèse est particulièrement bien faite dans cet article
http://www.lepoint.fr/politique/pascot-la-loi-de-moralisation-est-un-ecran-de-fumee-24-07-2017-2145298_20.php#
"Je ne dis pas que les élus sont tous pourris. Les pourris sont même minoritaires. Pour autant ceux qui sont vertueux sont souvent complices par leur silence ou leur vote de connivence aveugle"

In fine, tout ce remue-ménage pendant des mois, ces envolées lyriques et ces dépenses somptuaires pour accoucher d'une souris, une de plus

Original.86208.demi_o9f4se

barbabapat

09/08/2017 à 10:37

au niveau de la loi sur la moralisation, il y a cela qui est interessant.

https://francais.rt.com/opinions/41657-moralisation-vie-publique-nombre-parlementaires-constitution

sinon, sur certains sujets RT permet d'avoir d'autres vision par rapport à la presse française assez moutonnière.

https://francais.rt.com/economie/41758-voitures-made-in-algerie-bilan-catastophique

Assez interessant après l'histoire de la souterraine.

https://francais.rt.com/international/41716-revelation-sur-liens-entre-associations-passeurs-mediterranee-ong-allemande-cause

Generique-fraisage_r2rxmm

lardonbis

09/08/2017 à 10:58

barbabapat écrivait:
--------------------

> https://francais.rt.com/international/41716-revelation-sur-liens-entre-associations-passeurs-mediterranee-ong-allemande-cause

il suffit de voir ou se postnte les bateaux de "sauvetage"
d'ailleur si mon but etait de minimiser le nombre de noyés je me posterais à un point fixe voir organiserais le rdv avec les "pecheurs" locaux.
avantage : moins de mort (vu qu'il font moins de miles).
inconvénient : plus de mort (via l’optimisation de la filière et l'augmentation du flux qui en découle).

ça a le mérite de faire marcher la location de bateau. En plus MSF on est super content de renouer avec les gros navire comme à la grande époque :D

Avatar_small

Guady

09/08/2017 à 11:52

Merci barbabapat pour ces liens
En résumé, il y aura toujours des petits malins pour profiter des lacunes des uns et du malheur des autres. Et il y aura toujours des bien-pensants pour encourager cela et profiter de l'aubaine.
Concernant le trafic des migrants et tous ceux qui en vivent, ce n'est pourtant pas faute d'être informés.

A propos de la loi de moralisation de la vie publique, on voit comment ils s'y prennent pour leurrer tout le monde : la petite astérisque en bas de page, comme le font tant de bonimenteurs quand ils veulent nous vendre leur camelote en nous trompant sur la marchandise.
"C'est assez grotesque, tout de même ! Le problème est que les journalistes se sont dit : "Avant, il y avait un vide juridique et maintenant il y a une instruction du bureau de l'Assemblée nationale. L'affaire est donc réglée."
La conclusion est pertinente : "Le problème est qu'on manque, en France, de courage sur ces questions. Il y a pourtant des exemples dans d'autres démocraties. Regardez le Royaume-Uni en 2009 : un scandale, 150 parlementaires démissionnent, quatre vont en prison, une institution est créée. Les Anglais sont très pragmatiques, nous avons beaucoup à apprendre de ce côté-là".

Avatar_small

Guady

09/08/2017 à 14:05

Petit éclairage lu ce jour, qui a le mérite d'être simple à comprendre
Le RSI cherche à faire rentrer les indépendants dans le moule du salariat, sans en avoir les moyens techniques, et alors même que les indépendants ne peuvent s'accommoder de ce système très rigide.
L'objectif final d'intégrer le RSI dans le régime général, et de faire payer le déficit des caisses de salariés par les indépendants. La solution est astucieuse : l'argent qu'on ne trouve plus en augmentant les cotisations viendra directement du régime des indépendants lui-même. De cette façon, le gouvernement pourra sans le dire augmenter les cotisations patronales.
Le RSI depuis 2008 c'est "erreurs de calcul, erreurs de gestion, courriers comminatoires, impossibilité de joindre un agent etc." Ces soucis découlant d'un outil informatique inadapté qui marche sur 3 pattes. Mais adosser le régime des indépendants au régime général pour tondre les indépendants et renflouer les caisses en faillite, cela démontre qu'ils sont prêts à tout pour prendre de l'argent aux citoyens qu'ils sont censés protéger des abus.

Seuls ceux qui disposent pour eux-mêmes d'un système confortable préconisent d'imposer le régime général... aux autres. En l'occurrence ces hauts fonctionnaires qui instrumentalisent la Sécurité sociale... pour se constituer eux-mêmes en une classe qui défend ses propres intérêts. Leur régime social est beaucoup plus favorable parce qu'il est financé sans limite par le contribuable. La retraite des fonctionnaires est déficitaire, et le déficit est directement comblé par le budget de l'Etat sans autre forme de procès.
Ce système permet aux fonctionnaires de percevoir des retraites plus confortables que celles du privé, tout en les faisant financer par les salariés du privé. Ceux-ci cotisent donc deux fois: pour leur propre retraite et pour celle des fonctionnaires

Booooon, on attend la suite des réformes révolutionnaires. A ce rythme la France va se retrouver au niveau de la Corée du Nord en peu de temps.

Generique-fraisage_r2rxmm

lardonbis

09/08/2017 à 14:24

Un patient ayant monté plusieurs boite dans le bâtiment/conseil est revenu de Londres avec une holding toute neuve( ça c'était prévu) et une assurance santé tip-top pour sa famille ( un imprévu...).
12000€/ans pour se faire soigner comme un émir.
pas trop cher en fait... il payait pas loin de 80K€ en France pour du tout venant :D

J'ai hâte de voir comment il va se faire baiser :)

Avatar_small

bernard71

09/08/2017 à 17:48

Comment peut-on voir l'entrevue de Poutine avec Oliver Stone ...
…..

Avatar_small

Guady

10/08/2017 à 18:25

C'est effrayant. Qui peut se réjouir de la pauvreté des autres à part les sadiques et les cyniques ? Mais ça n'est pas une raison d'entraîner tout le pays dans le désastre en vivant au-dessus de nos moyens pour se donner une image de "tolérance" qui dépasse largement nos capacités et nos ambitions.
La place Stalingrad et la porte de la Chapelle incarnent la tiers-mondisation et la bidonvillisation de quartiers de la capitale (les habitants n'en peuvent plus).
Localement, exaspération et accablement sont de mise face à l'accumulation et à la répétition des phénomènes. Soit ils sont demandeurs d'asile ou réfugiés quand ce statut leur a été accordé, soit ils sont clandestins, illégaux, sans papiers, sans demande d'asile ou sans raison de demander l'asile. Sans compter le cynisme des trafiquants de migrants, les infiltrés terroristes et tout le reste. L'augmentation du nombre d'individus inscrits sur le fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste : 18 500.
http://www.lepoint.fr/societe/paris-capitale-europeenne-des-migrants-10-08-2017-2149147_23.php

Blue_eye_thumb_l2dgub

bill

11/08/2017 à 16:18

Guady écrivait:
---------------
les infiltrés terroristes et tout le reste.

Sans compter ceux qui reviennent tranquilou

http://www.lepoint.fr/societe/gerard-collomb-271-djihadistes-francais-sont-rentres-en-france-06-08-2017-2148343_23.php

Ceux là sont "connus", combien d'autres ?
Ils sont maintenant là, parmi nous.

Je rappelle juste que Fillon voulait leur interdire le retour puisqu'ils ont combattu contre la France.

Generique-fraisage_r2rxmm

lardonbis

11/08/2017 à 16:36

bill écrivait:
--------------

> Ils sont maintenant là, parmi nous.

tu du duuu !!!

1 fichier attaché :

Index_wukzv6
Avatar_medium