Élection présidentielle

Comments Forum: Eugénologie

Avatar_small

Re: Élection présidentielle

"Le Président de la république n'a plus de pouvoir en dehors de celui qui lui est donné par le marché. Le personnel politique est impuissant, la démocratie est un leurre, l’Etat d’urgence restera permanent et l’Homme deviendra peu à peu un robot.
Le marché va s'étendre à la santé, à l'éducation, la police, la justice, la prostitution, le commerce d'organes, le racket, le commerce des armes etc. Ca sera la tyrannie de l'argent jusqu'à la commercialisation de la vie et la transformation de l'humain qui deviendra un objet marchand

Le président et les ministres sont les seconds couteaux, chargés de faciliter la prise du pouvoir par les marchés.
Les détenteurs du capital sont ceux qui ont le pouvoir politique. Ils ont déjà prévu la succession de E. Macron et je crois que je connais déjà celle qui sera la prochaine présidente après E. Macron".
Dixit : Jacques Attali.
.........................
De Charles Gave : "Attali, Alain Minc, BHL etc. se sont toujours trompés". Espérons que ça soit encore le cas, mais on ne sait jamais...

"Nous avons une ploutocratie technocratique qui a pris le pouvoir voilà une quinzaine d'années et qui gère les Etats, ainsi que les monnaies, à son bénéfice exclusif. Et qui, en plus, passe son temps à expliquer au peuple qu'il est idiot. Cette classe dirigeante n'écoute pas, elle est confite dans sa propre perfection.
Les archétypes en France sont Attali, Alain Minc, BHL : ils ne comprennent pas qu'ils vont se faire écraser par un train qu'ils n'auront pas vu arriver.
L'homme de Davos, c'est précisément celui qui cherche à s'enrichir par complicité avec les Etats, qui pratique ce qu'on appelle le "capitalisme de connivence". C'est l'ennemi du profit.
Il est évident que l'entrepreneur qui a bien réussi essaie de transformer son profit en rente. A ce moment-là, c'est le rôle de la concurrence et de la législation de l'en empêcher. L'homme de Davos, c'est celui qui cherche une rente sans avoir créé de profit avant, uniquement par ses contacts politiques. C'est quelqu'un dont la place, dans un pays normal, est en prison.

Le drame de notre pays, c'est que les hommes politiques sont trop souvent choisis dans la fonction publique. Si vous êtes fonctionnaire, c'est que vous n'aimez pas le risque. Toutes nos lois, toutes nos règlementations - comme le principe de précaution - sont décidées par ce genre d'individus.
Or, la noblesse du capitalisme, c'est justement la rémunération de la prise de risque. Tout le contraire du capitaliste de connivence qui dit : "Si ça marche, c'est pour moi. Si ça échoue, c'est pour le peuple". Ce qui est moralement inacceptable. Quand une élite est incompétente, il faut la virer, sinon c'est le pays qui saute. Nous y sommes."

A suivre ... Espérons que E. Macron ne soit pas juste une marionnette avec une clé dans le dos.

1 fichier attaché

President_mw3ljc
Blue_eye_thumb_l2dgub

Re: Élection présidentielle

Jack-2_ogbxk8

Re: Élection présidentielle

Quand on voit le niveau des ministres, on peut douter du niveau des futurs députés.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

Re: Élection présidentielle

Chez moi c'est LREM contre socialo au deuxième tour. D'habitude je vote plutôt contre que pour ( en principe je choisis celui qui est supposé faire moins grossir l'obèse) mais là je suis emmerdé.-))))

--
En cas d'échec des négociations conventionnelles, seriez-vous prêt à suivre la promotion d'un déconventionnement massif de la profession par les syndicats représentatifs ? OUI - NON
Participez, anonymement, sur https://goo.gl/forms/nAO0htnsVmxotjYm1

Photo-thumb-45_lnhuvp

Re: Élection présidentielle

bill écrivait:
--------------
> On en a une bonne là, je pense que ça ne va pas être triste avec -
> La nouvelle Ségolène ? :-))

Certainement, mais 1.5 génération après, élevée dans le module ednat d'après 68, qui ne supporte pas la contradiction et imbue de sa personne. Fouyaya, elle va roxer du chiwawa la marlène.
Une sorte de Frèche avec des nichons si ce n'est que Frèche avait conscience des choses alors qu'elle ne se rend pas compte de sa misère individuelle.

Clan_des_siciliens_jxa2lk

Re: Élection présidentielle

Attention à la pelle du 18 juin.

Avatar_small

Re: Élection présidentielle

Attention au râteau du 18 juin.

1 fichier attaché

Image_971_nclctt
Fullsizerender_mvtcbs

Re: Élection présidentielle

C'est bon, les journaux se torchent avec les régles électorales.
paru ce matin dans le midi libre : http://www.midilibre.fr/2017/06/16/legislatives-sondage-le-triomphe-pres-de-450-deputes-lrem-modem-annonce,1522811.php

Original.86208.demi_o9f4se

Re: Élection présidentielle

https://www.egora.fr/actus-pro/politique/29384-ces-26-medecins-ont-ete-elus-deputes?nopaging=1

".......

Ils étaient 45 médecins qualifiés pour le second tour des élections législatives. Ce dimanche, 26 ont finalement été élus. Lors de la dernière mandature, ils n'étaient que 23. Qui sont ces médecins désormais députés ?

Aisne - Marc Delatte (REM) est médecin généraliste dans un cabinet à Cuffies. Il poursuivra à raison d'une demi-journée par semaine son activité de médecin. Ce père de 4 enfants, marié à une infirmière australienne, dit avoir "été touché par l'esprit de bienveillance et la détermination d'Emmanuel Macron". Non encarté, il rejette "le clivage droite-gauche", préférant "regarder ce qu'il y a de bien chez l'autre".

Alpes-de-Haute-Provence - Delphine Bagarry (REM), médecin généraliste et conseillère départementale aux personnes âgées et à la santé publique. Elle a été médecin urgentiste pendant dix ans à Orange. Elle se présente comme "un médecin de campagne", engagé dans l'accès aux soins pour tous. Elle est mère de cinq enfants.

Charente - Thomas Mesnier (REM), médecin urgentiste au CH d'Angoulême. A 31 ans, c'est la première fois que ce soutien d'Emmanuel Macron de la première heure se présente à une élection, même si ses études de médecine ont été marquées par un engagement associatif. Il s'est engagé très tôt pour le mouvement, dès avril 2016, et a mis sur pied le comité local qui comprend 15 antennes dans le département. C'est d'ailleurs de l'un des ateliers EM charentais qu'a émergé l'idée de créer un "service sanitaire étudiant en santé", une idée reprise dans le programme présidentiel d'Emmanuel Macron.

Corse-du-Sud - Jean-Jacques Ferrara (LR), chirurgien maxillo-facial à Ajaccio. Il est entré en politique en 2012 en devenant le suppléant du député maire d'Ajaccio Laurent Marcangeli.

Paul-André Colombani (Pè a Corsica, régionaliste), médecin généraliste. Après quelques rencontres et un engagement syndical au sein des Unions régionales des professionnels de santé, Paul-André Colombani s'engage en politique et rejoint la liste d'opposition au maire de Zonza lors des dernières élections municipales (2014), avant d'être élu à l'Assemblée de Corse. Dans un entretien à Corse Matin, Paul-André Colombani, présenté comme le "nouveau visage de la politique insulaire", expliquait que sa candidature émanait "de la volonté du mouvement nationaliste de faire émerger de nouvelles personnes, notamment de la société civile".

Côte-d'Or - Didier Martin (REM), neuroradiologiste au CHU de Dijon.

Doubs - Éric Alauzet (EELV), médecin généraliste secteur 2 et...

acupuncteur. Agé de 59 ans, il est aussi député sortant (2012-2017). Il a été membre de la commission des finances.

Eure - Marie Tamarelle-Verhaeghe (REM). Diplômée de médecine générale, cette candidate de 54 ans est responsable de deux centres médicaux dans le département. Elle est mère de huit enfants, âgés de 22 à 35 ans. Elle vient de remporter la circonscription détenue pendant 18 ans par Hervé Morin (UDI), qui ne se représentait pas.

Hérault – Jean-François Eliaou (REM), immunologue. Professeur à la Faculté de médecine et médecin chef de service au centre hospitalier universitaire de Montpellier, il est pédiatre de formation et s'est orienté vers l'immunologie. Il a réalisé ses activités de recherche dans le domaine de l'immunité et du cancer à l'Institut de Recherche en Cancérologie de Montpellier.

Indre-et-Loire - Philippe Chalumeau (REM), médecin généraliste dans un cabinet de Chambray-lès-Tours. Il a été élu local sous l'étiquette PS. Conseiller municipal de Tours de 2008 à 2014, il a créé la Maison Médicale de Garde, seule structure de soins de ville non programmés de Tours. Il a aussi mené à bien le projet de relogement du centre de Soins Porte Ouverte dans le quartier du Sanitas, accessible aux plus démunis.

Isère - Olivier Véran (REM), neurologue au CHU de Grenoble, et par ailleurs ancien député sous l'étiquette PS (2012-2015). Il est l'un des soutiens d'Emmanuel Macron depuis le début. Il a été un temps pressenti pour devenir ministre de la Santé.

Landes - Geneviève Darrieussecq (REM), médecin allergologue de 61 ans, et par ailleurs maire de Mont-de-Marsan depuis 2008 sous l'étiquette MoDem.

Loire - Julien Borowczyk (REM) est généraliste et médecin ostéopathe dans son cabinet de Savigneux. Il est un ancien militant MoDem.

Loiret - Stéphanie Rist (REM) rhumatologue, responsable de pôle au CHR d'Orléans.

Jean-Pierre Door (LR), cardiologue et par ailleurs député sortant (2002-2017).

Lot-et-Garonne - Michel Lauzzana (REM), médecin généraliste, exerce dans un groupe médical à Bon Encontre. Agé de 60 ans, il est aussi maire de la commune située dans la périphérie d'Agen. Il a déclaré vouloir continuer "à consulter à...

temps partiel" s'il était élu "pour ne pas me couper de la population". "J'ai une sensibilité de gauche, sociale-démocrate, mais j'ai quitté le PS parce que je ne me reconnaissais plus dans ce parti qui n'a pas su évoluer", confiait le médecin, avant l'élection.

Nord - Christian Hutin (MRC), médecin généraliste et par ailleurs député sortant (2007-2017), qui était vice-président de la commission des affaires sociales.

Pas-de-Calais - Jean-Pierre Pont (REM), médecin généraliste et maire de la commune de Neufchâtel-Hardelot. Il est un ancien militant UDI. Il ne s'agit pas de son premier mandat de député puisqu'il avait été élu aux élections législatives de 1993 sous l'étiquette UDF. Le Dr Pont a démissionné de l'UDI pendant la campagne présidentielle de 2017 et soutient Emmanuel Macron.

Puy-de-Dôme - Michel Fanget (REM-Modem), cardiologue au CHU et au Centre Jean-Perrin de Clermont-Ferrand.

La Réunion - Nadia Ramassamy (LR), médecin généraliste. Elle a ouvert un cabinet médical à Sainte-Suzanne il y a 10 ans. Elle est mère de quatre enfants.

Bas-Rhin - Martine Wonner (REM), psychiatre. Le Dr Wonner a été directrice médicale du SAMU social de Paris de 2013 à 2015, avant de travailler dans un groupe hospitalier privé. Elle a commencé sa carrière comme interne à l'Epsan, un établissement public pour la santé mentale, puis comme praticien conseil de la caisse nationale d'assurance maladie.

Rhône - Jean-Louis Touraine (REM), médecin, vice-président de la FHF et par ailleurs député sortant, élu en 2007 puis en 2012 sous l'étiquette PS. Il est professeur de médecine et a été chef du service de Transplantation et Immunologie clinique à l'Hôpital Edouard Herriot à Lyon.

Cyrille Isaac-Sibille (Modem), ORL au sein de la clinique Charcot de Sainte-Foy-lès-Lyon. Ancien président du MoDem dans le Rhône, sa candidature était contestée par la direction locale du parti de François Bayrou.

Vosges - Jean-Jacques Gaultier (LR), médecin et ancien député (2002-2012). Il a été membre de la commission des affaires culturelles et de l'éducation.

Français de l'étranger (Suisse) – Joachim Son-Forget (REM), radiologue spécialiste du cerveau au CH de Vaud, à Lausanne. Soutien de la première heure d'Emmanuel Macron. Titulaire d'un doctorat en médecine, d'une maîtrise en sciences cognitives décrochée à Normale Sup à Paris, il est aussi claveciniste et karatéka."Je travaille au moins deux fois 35 heures par semaine", a déclaré à la Radio suisse romande ce bourreau de travail, qui promet de trouver encore du temps pour son mandat de député.

Français de l'étranger (Asie, Europe de l'Est, Océanie) – Anne Genetet (REM), médecin généraliste de formation, réside à Singapour depuis 10 ans. Aujourd'hui à la tête d'une agence de conseil et de formation, elle a battu Thierry Mariani.

........"

Avatar_small

Re: Élection présidentielle

Certains avaient un projet mais n'ont pas su l'articuler, d'autres n'avaient pas de prooooojeeeet mais on déployé leur stratégie de com' mode rouleau compresseur, et enfin d'autres n'avaient ni l'un ni l'autre.
On se retrouve avec un parti extrêmement fragile qui va rapidement traverser sa crise de légitimité. L'intérêt des français c'est qu'ils réussissent, même si on se demande comment ils vont s'y prendre, du moins pour certains
Vidéo : http://www.20minutes.fr/lyon/2089239-20170618-video-resultats-legislatives-rhone-peine-elue-anissa-khedher-deja-risee-web

Photo-thumb-45_lnhuvp

Re: Élection présidentielle

Là c'est intéressant.

http://www.eurozine.com/rethinking-europe/

Evidemment, en France on ne parle pas ainsi, mais cela permet de voir que Macron n'est pas un couillon, contrairement à nombre de nos politiques et de ses nouveaux députés qui sont bien pathétiques.

Je cite Macron : "And yet so far there hasn’t been any austerity in France. Sure enough, lots of people think there was a policy of austerity in France, but that’s not true."
"If we want to see a European revival, the real question is: How can countries implement reforms if there is no pressure to do so? And are we investing in the right place by supporting countries that implement the right reforms, or should we take a loss and invest in countries that don’t?"

Clan_des_siciliens_jxa2lk

Re: Élection présidentielle

D'un point de vue politique Macron de droite et de gauche avait le projet d'atomiser le PS et LR, disperser façon puzzle, il voulait les soigner, leur faire une ordonnance, bien avant celles à venir. Il ne devait en rester qu'un, les autres n'étant pas immortels.
Et là, mauvaise pioche le PS c'est effondré, mais LR a résisté, le verre est à moitié vide, ou à moitié plein, c'est selon... le plus probable le verre était deux fois trop grand.
Et voilà Macron élu principalement par des électeurs de gauche, centre gauche... l’édifice penche un peu, et les prochaines réformes sont plutôt de droite, code du travail et transposition de l'état d'urgence dans le "droit commun", donc à l'encontre de la sociologie de son électorat...
A suivre.

Dans le doute, suite aux élections, j'ai fait l'acquisition d'une tondeuse, des fois qu'il y ait à tondre;-)

Avatar_small

Re: Élection présidentielle

Etat profond ou Deep state par l'exemple : un complot fort bien monté.

Une véritable tentative de Coup d'Etat est en cours contre le Président Trump, qui après tout a été légitimement élu lors des dernières élections présidentielles.
Les comploteurs aux Etats-Unis regroupent trois séries de personnes très différentes, et les luttes intestines entre tous ces nids de frelons sont très inquiétantes pour les USA

- En premier, nous trouvons les hommes de l'ombre et de pouvoir, ceux qui peuplent ce qu'il est convenu d'appeler l'Etat Profond ou "Deep State, en anglais" et qu'Eisenhower appelait les hommes du complexe militaro-industriel. Tous ces gens "font leur beurre et leurs carrières (grâce aux ventes d'armes)" sur les conflits que les Etats-Unis engendrent un peu partout dans le monde.

- Le deuxième groupe est constitué par la quasi-totalité des grands media, New-York Times, Washington Post, CNN, NBC, CBS, tous dépendants des grandes puissances d'argent.

- Le troisième groupe est constitué par des juges placés là par Obama ou Clinton pour empêcher le président élu de gouverner et ainsi freiner son action.

En résumé, Services Secrets, Grands media et Juges politisés complotent pour faire tomber le président.
Madame Clinton a été battue et bien battue aux élections Présidentielles, ce que n'accepte pas ces comploteurs qui avaient pris l'habitude, un peu comme en France, de "designer" celui que les électeurs devaient élire.
La mauvaise foi de ces services et de cette presse a été prouvé lors du témoignage sous serment du chef du FBI.
[...]

Conclusion
La réalité est donc que les Etats Unis font une très mauvaise crise de fascisme
Il est tout à fait évident que les hommes de l'Etat Profond n'ont pas accepté la défaite lors des élections de leur candidate, la fort corrompue madame Clinton.
Comme ces hommes ne reculent devant rien, je crains que Trump ne soit assassiné et donc ne réussisse pas à nettoyer le système endémique de corruption qui sévit aux USA.
Les conditions d'une guerre civile seraient alors présentes.

Les informations judiciaires concernant les crimes des Clinton et du Ministère de la Justice Américain suivent leur cours. Et donc pour ces gens-là, il faut absolument reprendre le contrôle de ce ministère avant que les procès ne commencent, faute de quoi beaucoup se retrouveraient en prison
Pour eux, il s'agit d'une course contre la montre.
Tout cela devrait se jouer dans les six prochains mois qui vont donc être chauds, très chauds.

Article complet du 19 juin 2017
http://institutdeslibertes.org/trump-et-letat-profond-un-complot-fort-bien-monte/

Score: 1
Clan_des_siciliens_jxa2lk

Re: Élection présidentielle

vulpi écrivait:
---------------

>
> Dans le doute, suite aux élections, j'ai fait l'acquisition d'une tondeuse, des
> fois qu'il y ait à tondre;-)

Chouette la tonte commence! amenez moi le François... et les autres regardez bien, c'est ainsi que finissent les traîtres en politique, demandez à Kouchner, Soisson...
Pour le Doudou Philippe le travail est déjà à moitié fait :-)))

C'est pas de Pau tout de même.

Clan_des_siciliens_jxa2lk

Re: Élection présidentielle

Gouvernement Philippe I: Ministres 18 Secrétaires d'État 4.
Dégagés pour cause de casseroles 4, bien joué, surtout avec cette histoire de commission qui validait la probité des candidats. Je dis bravo.

Generique-fraisage_r2rxmm

Re: Élection présidentielle

vulpi écrivait:
---------------

> C'est pas de Pau tout de même.

t'as pas honte ? :D

Avatar_small

Re: Élection présidentielle

Un bras de fer diplomatique oppose actuellement l'Arabie saoudite et le Qatar. Et si cette crise était une opportunité pour la France ?
Par Caroline Galactéros

Le soudain opprobre qui s'abat sur le richissime émirat mis au ban, après des années de complaisance occidentale et régionale, constitue l'une de ces "fenêtres d'opportunité" inespérées dont notre nouveau président doit avoir l'audace de se saisir pour prendre l'ascendant en Europe en reprenant l'initiative en Syrie, et ainsi imposer la France comme puissance médiatrice dans cette crise majeure.
[...]
Une chance pour un jeune président qui aurait la France en tête et la volonté de refonder une politique étrangère d'envergure, donc de rompre avec des postures diplomatiques indigentes et contre-productives.
[...]
Restaurer la légitimité de l'Occident
La rapacité structurelle du système militaro-industriel américain, qui "construit l'ennemi" en permanence pour se nourrir, plonge des sociétés entières dans la guerre et la mort, et les oripeaux moralisateurs agités pour faire oublier cette triste évidence ne convainquent plus personne.
Là aussi, Paris a une importante carte politique à jouer. Il n'est pas si difficile de provoquer un changement important de vision et d'ouvrir des espaces de manœuvre inédits.
Il faut lancer cette initiative, dans la mesure du possible, en alliance avec Washington et Moscou... C'est précisément dans cette neutralité bienveillante, constructive et réaliste que la France a une valeur ajoutée à démontrer.

http://www.lepoint.fr/invites-du-point/caroline-galacteros/galacteros-petit-manuel-de-diplomatie-a-l-usage-d-emmanuel-macron-2-la-crise-du-golfe-20-06-2017-2136757_2425.php

Clan_des_siciliens_jxa2lk

Re: Élection présidentielle

Il ne faut pas confondre le centre et le milieu.

Koala_uqyfqx

Re: Élection présidentielle

Jean gabin nous avez pourtant prévenu au sujet du Macronisme :

https://m.youtube.com/watch?v=o6pcBGpag2o&itct=CA8QpDAYAyITCJjV_9_uztQCFVcpFgodGtMLnzIHcmVsYXRlZEiRkdy6zom522s%3D
--
•La chose la plus importante dans la communication est d'entendre ce qui n'a pas été dit. (Peter F. Drucker)

Clan_des_siciliens_jxa2lk

Re: Élection présidentielle

cyber ratiches écrivait:
------------------------
>
> Jean gabin nous avez pourtant prévenu au sujet du Macronisme :
>
> https://m.youtube.com/watch?v=o6pcBGpag2o&itct=CA8QpDAYAyITCJjV_9_uztQCFVcpFgodGtMLnzIHcmVsYXRlZEiRkdy6zom522s%3D
> --
> •La chose la plus importante dans la communication est d'entendre ce qui n'a pas
> été dit. (Peter F. Drucker)

Merveilleux film, Audiard l'anar...

Th_wtbyar

Re: Élection présidentielle

Mai 68 , la réforme oui la chienlit non
Mai 18 , 50 ème anniversaire ! Cela risque d'etre festif !!!!!

Avatar_small

Re: Élection présidentielle

Interview très intéressante de Benjamin Bayart, grand Sorcier de l'Internet.

A propos de l'Etat d'urgence :
On fait fuiter un texte qui fera hurler tout le monde, on l'agite comme un chiffon rouge, puis on enlève la moitié, et ça passe. les contestataires s'imagineront avoir gagné.
Le cirque médiatique et politique : Macron tout neuf, puis on fait comme avant, à l'ancienne

L'avenir est sombre : la montée de la misère fait toujours une montée d'extrême droite. C'est le cas en ce moment, cela créé des tensions et la haine de l'autre.
En France, les travailleurs pauvres : un vrai problème. Ils ont un boulot mais ils dorment dans leur voiture. A l'heure actuelle rien ne laisse penser que le gouvernement va traiter le problème de cette misère galopante.

Celui qui a voté Macron : cette situation lui convient. Il n’est pas conscient, il vote selon ses intérêts de caste qui détruit plein de gens. Mais il n’a pas idée que sa situation peut basculer. "Quand il n’y a plus de foin dans les râteliers les chevaux se battent"
Quand ils vont voir la crise arriver dans leur assiette, et au fur et à mesure qu’ils vont tomber dans la misère, ils vont basculer côté Mélenchon, ou côté Le Pen.
Aucune perspective de traitement de la misère n'a été annoncé alors qu’on en a les moyens. Mais la répartition des richesses fait que cela n’a pas lieu.
Comment va t-on pouvoir survivre ? En travaillant !
..............
La société change : les puissants ne sont plus les mêmes, et les puissants d'hier ont peur du changement, ils ont peur de perdre le pouvoir, ils ont peur du peuple.
Solutions ?
Soit le changement du monde se fait en douceur, sans finir en guerre civile, soit on basculera dans la violence. L'état doit changer de vision.
Exemple : les djihadistes récupèrent les exaltés qui autrefois étaient l’extrême gauche (style brigade rouge), en les faisant passer à l’acte très vite. Ce ne sont pas des militants.
..............
La volonté de surveiller la population via Internet est le signe que le monde est en train de changer
Loi renseignement : les critères ne correspondent pas à l'intérêt général.
Il est vital de développer une pensée hors de la norme établie, sinon on n'est plus en démocratie, on n'est plus un être libre, on n'a plus de vie. Une pensée dissidente doit subsister.
Développer une pensée autonome potentiellement en désaccord avec la majorité bienpensante de la population est nécessaire
La télé et les divertissements de masse sont là pour stériliser la pensée

https://youtu.be/VBsLSfPs2PE
A suivre. LREM, si vous avez un brin de pouvoir ...

Generique-fraisage_r2rxmm

Re: Élection présidentielle

pas mal cette chaine, même si elle sent un peu le bortch sur les bord.
l'interview du jeune avocat de wikileak me laisse un drôle de gout de pisse dans la bouche. je suis d'humeur à purger en début d'été, ça passe avec les premiers rhums :)

Avatar_small

Re: Élection présidentielle

lardonbis écrivait:
-------------------
> pas mal cette chaine, même si elle sent un peu le bortch sur les bord.

Les sujets sont divers et variés mais toujours traités de manière très pro et jamais ennuyeux, ils sont hors sentiers battus, ça fait du bien dans ce monde de la pensée unique et ces mainstreams qui ont saturé nos cerveaux pendant ces mois d'élections de si piètre qualité.
Ca ressource les neurones de les écouter, à part deux ou trois vidéos

Generique-fraisage_r2rxmm

Re: Élection présidentielle

Guady écrivait:
---------------

> Ca ressource les neurones de les écouter, à part deux ou trois vidéos

dit pas de mal de Lassalle stp!