Trop de patients

Forum associé : Exercice professionnel

Little-shop-of-horrors_brzqjx

chatondecarte

12/02/2017 à 15:45

Dans tact et mesure il y a tact mais aussi mesure. Donc un compo à 29 balles ne répond pas à la définition, on ne devrait pas accepter de le faire.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

12/02/2017 à 16:38

mr.smith écrivait:
------------------
>
> c'est quand même marrant que sur un sujet concernant un agenda surchargé en
> désert médical , on en arrive au déconventionnement , aux onlays à Edmond , aux augmentations de tarifs . Je rappelle au risque de passer pour un ringard ici la notion du tact et mesure , notion que nous aimerions aussi que le CNO s'applique à lui-même quant à ses dépenses !

Ouais donc le tact et mesure pour toi c'est de faire des endo IC coiffes bien remboursés, sur des peintures canalaires de préférence because agenda surchargé, au lieu d'onlays pas bien remboursés donc sans tact et mesure. . -)))

--
En cas d'échec des négociations conventionnelles, seriez-vous prêt à suivre la promotion d'un déconventionnement massif de la profession par les syndicats représentatifs ? OUI - NON
Participez, anonymement, sur https://goo.gl/forms/nAO0htnsVmxotjYm1

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

12/02/2017 à 18:21

doagui écrivait:
----------------
> mop écrivait:
> -------------
> > Le problème typique, c'est le patient qui a besoin de soins et qui ne vient
> que le soir.
>
> Et depuis quand ce sont les patients qui dictent ton planning ?
>
> > mon assistante en vient à prendre les créneaux d'urgence qui ne sont pas
> censés être pris avant le jour-même.
>
> Et depuis quand c'est à l'assistante de décider de l'organisation du cabinet ?

Oui en fait, il faut savoir dire non.

Avatar_small

vintagescope

12/02/2017 à 18:31

mr.smith écrivait:
------------------
>
> c'est quand même marrant que sur un sujet concernant un agenda surchargé en
> désert médical , on en arrive au déconventionnement , aux onlays , à Edmond ,
> aux augmentations de tarifs . Je rappelle au risque de passer pour un ringard
> ici la notion du tact et mesure , notion que nous aimerions aussi que le CNO
> s'applique à lui-même quant à ses dépenses !
>
> mop , j'ai juste quelques questions à lui poser pour mieux comprendre :
>
> -Combien de jours travailles tu ?
> -Combien d'heures/jour ?
> -Combien de jours de fermeture/an ?
> -As tu une assistante , as tu une secrétaire , qui fait les devis ?
> -Peux tu travailler 4 mains ?
> -As tu 2 fauteuils ?
> -Combien de patients/jour ?
> -Quel type de patientèle as tu ?
> -Quels sont tes tarifs actuels ?
> -Fais tu du global ?
> -Quels investissements t'es t-il possible de réaliser ?
> -As tu passé des annonces pour trouver un collabo ?

La seule question à se poser c'est "Quel type de patientéle as tu !" ?

Quel "pouvoir d'achat" (reste à charge) ?

Bien "mutualisé" ?

Si aux deux questions la réponse est "0" , tu comprends pourquoi tu es seul sur le secteur
et il n'y a pas vraiment de solution ….
> etc ...
>
>
> --
> De l'influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites

Avatar_small

Amibien

12/02/2017 à 18:41

mop écrivait:
-------------
> GéPé écrivait:
> --------------
> > ??
> > Tu expliques ce que c'est un onlay et tu fais un devis, je vois pas le
> problème.
>
> je comprends bien, mais bon on doit quand même laisser le choix au patient non?
> Il peut dire qu'il ne veut pas d'onlay et si techniquement je peux lui faire un
> compo, je ne vois pas pourquoi je devrais lui refuser.

********************************************

Parce que c'est un traitement qui va foirer si ce n'est pas réalisé correctement sous digue et en suivant un protocole rigoureux chronophage. Tu as le droit de refuser

Avatar_small

mr.smith

12/02/2017 à 19:04

chatondecarte écrivait:
-----------------------
> Dans tact et mesure il y a tact mais aussi mesure. Donc un compo à 29 balles ne
> répond pas à la définition, on ne devrait pas accepter de le faire.

je t'imposes pas de les faire , ma réflexion portait sur une surcharge de patients et qu'elle réponse pouvait être donnée à notre confrère ... Maintenant à toi de me dire ce que tu fais au quotidien sur un compo antérieur ?
--
De l'influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites

Avatar_small

mr.smith

12/02/2017 à 19:25

chicot29 écrivait:
-----------------
> Ouais donc le tact et mesure pour toi c'est de faire des endo IC coiffes bien
> remboursés, sur des peintures canalaires de préférence because agenda surchargé,
> au lieu d'onlays pas bien remboursés donc sans tact et mesure. . -)))

Relis toi , sur un post ou tu prônais ic et cc avec un pourcentage pour un remboursement sans charge .

Quelques posts d'endo parfaites , mais bon on choisit toujours son meilleur profil !!!

--
De l'influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites

Avatar_small

mop

12/02/2017 à 20:33

Bonsoir,

Merci pour toutes vos réponses.
Pour répondre aux questions, je travaille 34h par semaine réparties sur 4 jours. Je suis parfois tenté de faire plus pour répondre à la demande, mais heureusement que j'ai une vie à côté. Je prends 7 semaines de vacances par an.
Je travaille avec une assistante au fauteuil à 4 mains et une assistante qui gère l'administratif et les rendez-vous.
Je n'ai pas de possibilité d'installer un deuxième fauteuil et donc de prendre un collaborateur. Comme je suis installé depuis pas très longtemps, je ne pense pas délocaliser tout de suite.
Mes patients peuvent généralement faire les travaux de prothèse mais se contentent du minimum (couronne métal, stellite), ils se soignent mais ne cherchent pas plus.

Le problème du désert médical, c'est que les patients attendent depuis longtemps. Quand je les vois, il y a souvent plusieurs dents à soigner (gros soins ou petits soins) et donc il faut pouvoir les replacer et pas dans 3 mois.

La demande est tellement forte. Je me dis que je suis un soignant avant tout, alors j'ai du mal à trier sur n'importe quel critère. Je pense ne plus donner de rendez-vous pendant 2 mois pour déjà finir ce que j'ai commencé. Quelqu'un a déjà fait ça?

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

12/02/2017 à 20:35

mr.smith écrivait:
------------------
> chicot29 écrivait:
> -----------------
> > Ouais donc le tact et mesure pour toi c'est de faire des endo IC coiffes
> bien
> > remboursés, sur des peintures canalaires de préférence because agenda
> surchargé,
> > au lieu d'onlays pas bien remboursés donc sans tact et mesure. . -)))
>
> Relis toi , sur un post ou tu prônais ic et cc avec un pourcentage pour un
> remboursement sans charge .

Ben oui mais moi je suis pas dans un désert médical. Je n'ai pas besoin de donner de l'air à mon cahier de RDV. Faire des onlays c'est plus rapide que de faire des endo ic coiffe. mais comme d'hab les patients se pointent avec des signes d'appels et c'est trop tard pour etre conservateur. Donc tu proposes des onlays à la place des soins opposables ca va éclaircir le cahier de RDV -))))
--
En cas d'échec des négociations conventionnelles, seriez-vous prêt à suivre la promotion d'un déconventionnement massif de la profession par les syndicats représentatifs ? OUI - NON
Participez, anonymement, sur https://goo.gl/forms/nAO0htnsVmxotjYm1

Canard_fkryf7

Agachon

12/02/2017 à 20:58

Il faut te rendre compte que tu n'es pas responsable de l'incurie des pouvoirs publics dans notre domaine depuis des dizaines d'années. Que tu ais une pression très forte des patients, c'est normal, il faut se mettre à leur place mais ce n'est pas ta faute.

La solution pourrait être de par exemple soigner tant de patients (à toi de déterminer le nombre) et de ne pas dépasser ce nombre. L'assistante remplit le carnet de RV au fur et à mesure de la sortie des patients traités.

Une autre solution moins éthique à mon avis, c'est d'imposer tes plans de traitement une fois l'urgence réglée. Si le patient n'adhère pas, il dégage. Cela va vite épurer ton carnet de RV.

Le plus dur, c'est de savoir dire non et de s'y tenir.

Avatar_small

eusebius

13/02/2017 à 08:56

et ben...
une piste:
peut être te mettre sur répondeur, et ton assistante fera le tri parmi ceux qui laissent/laisseront un message?

Generique-fraisage_r2rxmm

lardonbis

13/02/2017 à 09:21

marche pas.
deja bosser dans un endroit pareil, j'avais coupé le téléphone.
Résultat toujours du monde raz la gueule mais tu te retrouves avec 95% de retraité à faire de la mobile H24.
Le matin ils sont deja devant la porte... Brrrr
Obliger de faire tes courses 30 bornes plus loin... gloup

Trouve 2 asso ou barres toi :)

Moi j'étais collabo donc j'ai pu faire le lâche à peu de frais .

--
la réponse à vos questions est sans doute sur www.arcad-dentaire.fr !

Avatar_small

doagui

13/02/2017 à 10:47

Agachon écrivait:
-----------------
> Une autre solution moins éthique à mon avis, c'est d'imposer tes plans de
> traitement une fois l'urgence réglée.

"Moins éthique" ça dépend. En disant ça tu sous entends que le praticien ne propose que des plans de traitement coûteux et sélectionne sur ce critère, mais c'est pas du tout une obligation.

Que le praticien ne fasse que les actes réellement indiqués ça ne me choquerait pas. Qu'il propose systématiquement des inlays pour la moindre cavité carieuse et des facettes pour chaque incisive cassée, ce serait différent.

Avatar_small

Bebert.

13/02/2017 à 11:05

Je suis aussi en zone très tendue, où les cabinets ferment les uns après les autres et j'ai établi quelques règles strictes mais simples:

- horaires rdv respectés sinon c'est fini

- UN SEUL rdv à chaque fois sinon c'est l'embolie du planning et en plus le patient aura tendance à choisir la date qui l'arrange ;)) (sauf pour pose de fixe quand il faut être court en délai)

- jamais d'endo en urgence mais une pulpo et un rdv pour établir un plan de traitement qui sera non négociable: par exemple, s'il faut rétablir un calage postérieur avant de faire devant, je ne ferai rien devant immédiatement.
Quand je vois Chicot poster des super endos et le résultat après 1 an où la dent est bonne à extraire faute d'avoir été couronnée, je me dis que c'est vraiment donner de la confiture aux cochons.

- Approche la plus globale possible. Et éviter de se fabriquer ses propres urgences avec des pansements: acte complètement terminé à chaque fois.

- un créneau de 30 minutes chaque jour pour les urgences: généralement en fin de matinée ce qui permet de déborder un peu si besoin. Cet horaire n'est pas non plus négociable: quelqu'un qui souffre vraiment se débrouille pour venir. Les urgences sont indispensables pour renouveler les cas.

- hygiène indispensable: c'est la porte si ça marche pas.

- règlement à chaque séance: pas d'ardoise.

- travail en rdv longs et il est bien expliqué au patient que s'il loupe un rdv sans prévenir ce sera la porte.

- je ne reprends pas les patients avec qui je ne m'entends pas, les chiants et les emmerdeurs professionnels et ça arrive souvent ...

Avec cela, je tourne avec 2 semaines d'avance seulement, sachant que je ne fais que 1100 à 1200h/an alors que mes confrères les plus proches sont blindés sur un ou deux mois et font deux fois plus d'heures que moi pour un CA équivalent.

L'avantage quand on en a trop c'est qu'on peut choisir ...

Et je suis tout à fait d'accord avec le post de doagui: je ne sélectionne pas mes patients par l'argent mais je ne garde que ceux avec qui je m'entends et que je suis content de voir. Et il y a des CMU dans le lot, mais très peu de Mgen ... c'est bizarre ;)

PS: ne pas donner de rdv pendant 2 mois n'est pas possible. J'ai essayé aussi mais j'avais la queue à la porte et c'était un hall de gare ingérable.
De même que de ne pas répondre au téléphone: ils viennent directement !!

Après pour l'organisation, j'ai 2 fauteuils ce qui m'évite de perdre du temps, une assistante au fauteuil tout le temps et une secrétaire pour l'administratif et la gestion des rdv.
C'est sûr que je ne tourne qu'à 30% de bénef brut mais c'est un choix assumé.

Avatar_small

guest100

13/02/2017 à 13:13

Je suis en zone surdotée, et n'ai donc pas tes problèmes (hélas?, je sais pas, on n'est jamais content... ;-))
Liste tes besoins, buts, envies...
- avoir une bonne qualité de vie
- faire du bon boulot
- ne pas être en burn-out
Déjà si tu es en surbooking reporte les fausses urgences , mets les contrôles -détartrages aux heures quiTE conviennent - même si c'est à 3 mois.
Augmente la durée de tes R-V (mais tracke les avec des SMS ou ta secrétaire, pour pas te faire planter par un lapin).Tu seras plus "moins rentable" sur les soins, et travaillera plus sereinement.
Prends le temps de faire et expliquer un plan de traitement, assume et impose tes choix thérapeutiques , quand il n'y a pas de bonne alternative, sinon il vaut mieux laisser tomber.
Tu auras vite la réputation d'un type rigoureux, carré, fiable - (et peut être pas commode?) .
Et n'oublie pas , dans notre p..n de système de "rémunération" , ce qui plombe ton carnet de RV et ta sérénité , c'est l'urgence... Eh ben tu peux choisir de réserver une plage horaire creuse, où tu es en forme , chaque jour ET n'y pas déroger. Et faire prévenir par ton assistante de l'impérative nécessité d'arriver 1/4 d'heure en avance ( pour remplir le dossier médical), et qu'en cas de retard, tant pis, ce sera un autre jour...
Tout ceci étant expliqué sereinement et factuellement, ça passe bien.Sauf avec des primates agressifs mais là, bon vent.
Tu as la chance de pouvoir être le roi de la piste - mais il faut résister à la pression sociale, sinon tu vas te faire bouffer.
Bon courage

Avatar_small

Bebert.

13/02/2017 à 13:25

mop écrivait:
-------------
> Je travaille avec une assistante au fauteuil à 4 mains et une assistante qui gère l'administratif et les rendez-vous.

--- donc tu as déjà les pré-requis pour améliorer ton organisation

> Je n'ai pas de possibilité d'installer un deuxième fauteuil et donc de prendre un collaborateur.

--- le collabo ... j'ai essayé et c'était pire ;))
mon 2eme fauteuil est un ancien que j'ai gardé et qui me sert essentiellement à la prothèse adjointe, tout ce qui fout un bordel sans nom dans le cabinet, ou pour laisser un patient se reposer ou gérer un imprévu genre hémorragie. Donc ce n'est pas indispensable.

> Mes patients peuvent généralement faire les travaux de prothèse mais se contentent du minimum (couronne métal, stellite), ils se soignent mais ne cherchent pas plus.

--- et c'est là tout le problème: ils viennent avec une dent à soigner ... on soigne la dent (endo + grosse obturation ou grosse reconstitution qui ne tiendra pas etc ...) et on attend la prochaine urgence pour revenir.
Il faut essayer de t'orienter vers une approche plus globale et faire TOUT ce qu'il faut pour que le patient soit tranquille plusieurs années et ne revienne plus qu'en contrôle annuel.

> Le problème du désert médical, c'est que les patients attendent depuis longtemps. Quand je les vois, il y a souvent plusieurs dents à soigner (gros soins ou petits soins) et donc il faut pouvoir les replacer et pas dans 3 mois.

--- c'est pour cela qu'il faut d'abord désengorger le planning en virant tous les emmerdeurs, ceux qui arrivent toujours en retard, qui loupent leur rdv, qui ne font pas la couronne indispensable, tous ceux avec qui tu sais que ce sera comme le rocher de Sisyphe ou les Danaïdes (au choix), etc ... C'est même pas leur rendre service que de les prendre et laisser croire qu'ils sont "soignés".

Pour chaque urgence, d'abord soulager les douleurs (pulpo + IRM qui peut tenir plusieurs mois) et ensuite présenter un plan de traitement en expliquant que même si "ça fait cher", c'est d'abord le prix de leur négligence passée et que c'est le seul moyen d'acheter leur tranquillité pendant plusieurs années.
Ceux qui ne veulent pas rentrer dans ce schéma ... pas la peine de se fatiguer à faire, refaire, encore refaire et finir par extraire.

Mais je comprends car je suis aussi passé par là il y a une bande d'années et j'ai aussi essayé tout un tas de combines sans résultat.

De même regarde combien de patients ont plusieurs rdv d'avance: j'ai eu (dans le temps) une assistante qui mettait tous les rdv notés dans le plan de traitement ... résultat : on était plein sur un ou deux mois et on avait des lapins. Heureusement elle est partie en retraite car elle ne comprenait pas qu'il ne fallait mettre qu'un seul rdv à chaque fois. En plus elle me mettait très souvent quelqu'un "entre deux" pour une bricole : "ça ne va pas être long" ... bin voyons, je me retrouvais à cavaler avec mon rdv sensé être long complètement désorganisé avec tout le stress en prime. J'ai d'ailleurs failli péter les plombs car mes journées étaient devenues des courses contre la montre.
Du jour où j'ai eu la nouvelle secrétaire qui appliquait les consignes au pied de la lettre le planning s'est dégonflé, les rdv sont gérés presque à la minute près, le stress a disparu et en prime le CA a augmenté ;)
Les confrères qui m'annoncent fièrement que "eux" ils sont pleins sur 3 mois ... ça me fait rigoler en mon for intérieur.

On n'a que 2 mains et si les gens n'y mettent pas du leur aussi on ne s'en sortira pas. On ne peut pas travailler comme un supermarché dentaire où on vient quand on a le temps, où on veut être pris tout de suite et où on ne fait aucun effort en terme d'hygiène ou d'implication dans son traitement.

Et très important : faire des plans de traitement écrits avec chiffrage du temps nécessaire pour chaque séance.
Un exemplaire est remis au patient qui sait précisément quand il rentre et quand il sort du cabinet et aussi ce qui va être fait ... "ah mais j'avais pas prévu qu'on m'enlève la dent aujourd'hui" ...
Et enfin se débrouiller d'être toujours à l'heure !

Avatar_small

Bebert.

13/02/2017 à 14:04

guest100 écrivait:
------------------
> Je suis en zone surdotée, et n'ai donc pas tes problèmes (hélas?, je sais pas, on n'est jamais content... ;-))

On va te faire des "Cars Macron" avec nos patients en surnombre ;)))

Peut-être la solution d'avenir pour les déserts médicaux.

Avatar_small

ag

13/02/2017 à 14:14

> Tu vas finir en burn-out si tu essaies de satisfaire tout le monde... Un patient
> a mal ? Ordo et devis.
> Tu ne peux pas te démultiplier, il va falloir que tu fasses un choix entre ta
> santé et la santé de tes patients. Moi j'ai choisi.

c'est le meilleur conseil à mixer avec une assistante manager digne de ce nom .

Avatar_small

sophies2015

14/02/2017 à 05:15

Je comprends que certains cherchent des solutions par rapport à la afflux de patients. Je pense qu il faut mieux organiser l agenda et en effet savoir dire non je n ai pas de disponibilité. Renvoyer vers les services de urgence. Par contre dans un point de vue deontologique le patient est libre du choix de son traitement. Si il sent qu on le prend pour un idiot il ne se laissera pas faire. Et fiche a la porte après une seule absence n est pas correcte. La aussi il réagira. ...

Egon_schielee.autoportrait_xx83du

atrax

14/02/2017 à 05:30

Tu es dentiste sophie?

Pour bebert, tu veux dire que tu ne donnes qu'un rendez vous à chaque fois? cela signifie que si tu n'as pas terminé ton endo, ou que tu veux reprendre une empreinte tu dois refixer un rdv. Quel délais d'attente ?

De mon coté: 1er rdv consultation. 15 minutes, Je dis ce qu'il y a à faire.
Ensuite, on fixe le nombre de rdv nécessaires. 1 rdv non excusé, non prévenu...tous les rdv suivants sont annulés.

C'est vrai qu'il est difficile aussi pour moi de refuser l'endo tant que le devis n'est pas signé...je me soigne.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

14/02/2017 à 07:16

Je n'ai aucune idée de ce que doit etre le nombre de patients dans un cabinet. Mon prochain patient sera le 8207. En 18 ans et je travaille 3 jours et demi par semaine, depuis 5 ans ( avant c'était 4 jours). En prenant des RDV longs. ( 10 RDV par jour en moyenne en comptant les consults d'une demi heure). J'ai toujours plus ou moins les boules car la semaine suivante est rarement remplie. -))))

--
En cas d'échec des négociations conventionnelles, seriez-vous prêt à suivre la promotion d'un déconventionnement massif de la profession par les syndicats représentatifs ? OUI - NON
Participez, anonymement, sur https://goo.gl/forms/nAO0htnsVmxotjYm1

Capture_d_e%cc%81cran_2017-02-14_07.09.55_phuviiCapture_d_e%cc%81cran_2017-02-14_07.20.50_c7q1voCapture_d_e%cc%81cran_2017-02-14_07.23.58_mzwmmp
Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

14/02/2017 à 07:24

sophies2015 écrivait:
---------------------
> Si il sent qu on le prend pour un idiot il ne se laissera pas faire.

Oui il se laissera pas faire... chez un autre.

> Et fiche a la porte après une seule absence n est pas correcte. La aussi il
> réagira. ...

Oui il reagira... chez un autre.

La qualite de la patientele est une valeur inestimable.

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

14/02/2017 à 07:27

atrax écrivait:
---------------
> C'est vrai qu'il est difficile aussi pour moi de refuser l'endo tant que le
> devis n'est pas signé...je me soigne.

Ca va vite passer. Quand tu factures ta reconstitution pre-endo... que tu sais que l endo premol a 40e sera quand meme "rentable"... j ai l impression d etre un dentiste dans un pays développé ;)

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

14/02/2017 à 07:28

sophies2015 écrivait:
---------------------
. Si il sent qu on le prend pour un idiot il ne se laissera pas faire.

C'est à dire ? Il faut commencer par le fidéliser en lui faisant du tout gratuit ?

--
En cas d'échec des négociations conventionnelles, seriez-vous prêt à suivre la promotion d'un déconventionnement massif de la profession par les syndicats représentatifs ? OUI - NON
Participez, anonymement, sur https://goo.gl/forms/nAO0htnsVmxotjYm1

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

14/02/2017 à 07:35

chicot29 écrivait:
------------------
> C'est à dire ? Il faut commencer par le fidéliser en lui faisant du tout gratuit
> ?

Des compos sur dentine ramollie, c est comme semer des graines sur un immense parterre qui est la promesse d un joli champs de fleur a venir...