Problème infectieux

Comments Forum: Implantologie

Avatar_small

Problème infectieux

Bonjour à tous,
Je pose des implants Kontact de Biotech depuis 4 ans environ sans soucis particuliers (deux temps opératoires)

Or depuis quelques temps lors de la phase d'ostéo-intégration alors que l'implant est en nourrice, apparaît , sur la crête un bouton de pus. j'ai ré-ouvert cureté le tissu de granulation (souvent autour du col sans pour autant qu'il y ait de cratérisation)et malgré celà ça récidive parfois

J'ai eu ça sur plusieurs cas récemment (sur deux implants cote à cote l'un peut être concerné et pas l'autre), alors que je n'ai pas changé de mode opératoire (A biotiques pour 6 jours commencés le jour de la pose), que les tests de stérilisation sont bons,... Bref quelqu'un(e)a t-il (elle) rencontré ce problème ou a t-il (elle) une idée d'où cela peut provenir??
Merci de vos suggestions!

Avatar_small

Re: Problème infectieux

Au bout de combien de temps ce souci apparaît-il après la pose de l'implant ?
Moi je renverrai les implants et en demanderai des nouveaux. Il y a peut-être un souci avec la stérilité des emballages.

Avatar_small

Re: Problème infectieux

Bonsoir,

Sans vouloir faire de polémique, l'antibioprophylaxie de 6 jours est inutile : 1 jour (le jour de l'acte, amoxicilline en première intention) est suffisant. Je rebascule les dentistes vers ce protocole quand je dois délivrer une antibioprophylaxie à un de mes patients.

Pharmacien du 75

Score: 1
Photo_pluton1b_unbebk

Re: Problème infectieux

pharmacien75 écrivait:
----------------------
> Bonsoir,
>
> Sans vouloir faire de polémique, l'antibioprophylaxie de 6 jours est inutile : 1
> jour (le jour de l'acte, amoxicilline en première intention) est suffisant. Je
> rebascule les dentistes vers ce protocole quand je dois délivrer une
> antibioprophylaxie à un de mes patients.
>

sans vouloir faire polémique non plus, l'antibioprophylaxie pour une pose d'implant simple n'est même pas nécessaire...

le problème c'est que tu ne sais pas ce que ton confrère CD à prévu de faire, et que s'il y a une chir osseuse, un soulevé de sinus (même léger), un comblement, une ROG, etc...associée...et bien là les antibiotiques sont nécessaires...et recommandés...

cf pièce jointe

donc, mon cher confrère pharmacien...veuillez vous mêler de ce qui vous regarde, ne connaissant rien au cas clinique qui se présente à votre officine pour la délivrance de son ordonnance pré-op...merci

pour le petit problème, plusieurs pistes:
- aspires-tu et rinces-tu au sérum phy (ou eau stérile) la connexion avant de mettre la vis de couverture?
- est-ce que cette vis est correctement serrée?

je sais que certains utilisent une pommade antibiotique pour éviter ce genre d'incident, mais je ne sais pas laquelle..

maintenant, une question: pourquoi faire du 2 temps en systématique??? à partir du moment où ton implant a une stabilité primaire de qualité, tu n'as aucun intérêt à faire du 2 temps et il est même recommandé, lorsque tu as ce genre de petit problème...de mettre directement une vis de cicatrisation!

voilà, si çà peut aider...

Avatar_small

Re: Problème infectieux

sauf que les pharmaciens sont responsable en dernier ressort de ce que l'on prescrit....

Avatar_small

Re: Problème infectieux

1 jour d'AB ??? Plutot rien que 1 jour, les bactéries résistantes te disent merci Pharmacien. Le protocole pour une pose d'implants c'est 0 antibiotiques, pas 1 jour wtf
Et comme dit Pluton, c'est chaud de changer une ordonnance pour un traitement dont tu ne sais rien

Morgan_ztbb1b

Re: Problème infectieux

Petite colle: Que prescrire chez une femme qui allaite et allergique aux pénicillines?

Image_r6habu

Re: Problème infectieux

Vive le CRAT ?
La réponse semble rassurante, mais je n ai pas d'autre élement..
http://lecrat.fr/spip.php?page=article&id_article=557

Avatar_small

Re: Problème infectieux

BONNET jc écrivait:
-------------------
> Petite colle: Que prescrire chez une femme qui allaite et allergique aux
> pénicillines?

On prescrit un report de la pose de l'implant

Morgan_ztbb1b

Re: Problème infectieux

Pour un implant ok, mais ma colle était pour un abcès.

Morgan_ztbb1b

Re: Problème infectieux

Thomas Crown écrivait:
----------------------
> Vive le CRAT ?
> La réponse semble rassurante, mais je n ai pas d'autre élement..
> http://lecrat.fr/spip.php?page=article&id_article=557

Merci pour le renseignement. Dans le VIDAL de 2013: Allaitement;"...la prescription ne sera effectué que si les bénéfices attendus apparaissent supérieurs aux risques encourus". Autant dire, arrêt de l'allaitement.

Silver_surfer_site_zzzeup

Re: Problème infectieux

Je ne pose pas d'implants certes mais il m'arrive d'avoir à gérer les petits soucis des dentistiers de base qui ne font que la prothèse dessus...

J'utilise en bouche, pour assainir les muqueuses, un spray contenant de l'eau oxygénée 10 vol, du solubol et un melange d'huiles essentielles avant toute intervention potentiellement "sanglante" (detartrage, injection anesthésique, pose dépose vis de couverture ou de cicatrisation, empreinte avec transferts, dépose de points....).

H202 10 vol, solubol (trouvable chez aromazone) qui permet melange eau/he, He menthe poivrée 20 gouttes, He tea tree 10 à 20 gouttes, on mélange, on goute et c'est pret.

oili oila a+ les amis

--
L’extrémisme est le culte sans la culture ;
le fondamentalisme est la croyance sans la connaissance ;
l’intégrisme est la religiosité sans la spiritualité.

On a toujours le choix mais entre quoi et quoi?
Vas-y boulégue et l'avenir te le dira!

Avatar_small

Re: Problème infectieux

Algi écrivait:
--------------
dentistiers de base qui ne font que la prothèse dessus...

c'est la plus grosse difficulté et le moins rentable d'un autre coté :).

Avatar_small

Re: Problème infectieux

pluton écrivait:
----------------
> sans vouloir faire polémique non plus, l'antibioprophylaxie pour une pose
> d'implant simple n'est même pas nécessaire...
>
> le problème c'est que tu ne sais pas ce que ton confrère CD à prévu de faire, et
> que s'il y a une chir osseuse, un soulevé de sinus (même léger), un comblement,
> une ROG, etc...associée...et bien là les antibiotiques sont nécessaires...et
> recommandés...
>
> cf pièce jointe
>
> donc, mon cher confrère pharmacien...veuillez vous mêler de ce qui vous regarde,
> ne connaissant rien au cas clinique qui se présente à votre officine pour la
> délivrance de son ordonnance pré-op...merci

Cher Pluton,

Je sais bien qu'un implant c'est zéro ATB normalement, sauf que quand un dentiste prescrit 6 jours, passer à zéro c'est compliqué et psychologiquement difficilement acceptable pour le dentiste... Donc on coupe la poire en 2 en abaissant à 1 jour : ça rassure le dentiste, et ça limite l'impact écologique sur le patient. Évidemment tout cela se fait en concertation entre le prescripteur et le pharmacien : sauf en cas d'urgence, le pharmacien ne modifie pas de prescription sans concertation avec le prescripteur.

Au final, on se mêle de ce qui nous regarde car comme dit plus bas par azerty, le pharmacien est responsable de tous les médicaments qu'il délivre (devoir de contrôle) et en cas de mauvaise utilisation, le premier responsable devant le juge sera le pharmacien.

Je pense qu'il va falloir s'habituer à une meilleure utilisation des antibiotiques : dans la nouvelle convention qui va être signée entre les pharmaciens libéraux et l'assurance maladie, il est question de rémunérer spécifiquement les pharmaciens pour le contrôle des traitements antibiotiques prescrits. Ça va inciter de nombreux pharmaciens à faire plus attention...

Zorba-le-grec-1373406512-108_lfk5ey

Re: Problème infectieux

pharmacien75 écrivait:
----------------------

>
> Je pense qu'il va falloir s'habituer à une meilleure utilisation des
> antibiotiques : dans la nouvelle convention qui va être signée entre les
> pharmaciens libéraux et l'assurance maladie, il est question de rémunérer
> spécifiquement les pharmaciens pour le contrôle des traitements antibiotiques
> prescrits. Ça va inciter de nombreux pharmaciens à faire plus attention...

Je vois qu'il n'y a pas que les dentistes qui signent n'importe quoi avec la sécu
mais vous les pharma l'avantage, la vaseline, vous en avez des kilos dans vos épiceries

Score: 1
Photo_pluton1b_unbebk

Re: Problème infectieux

on est bien d'accord...sur les modalités et les responsabilités de chacun

maintenant, des cas bateaux sans faire de chirurgie "avancée" si çà représente 10% de mon activité implantaire...et là je suis très très gentil...

voilà pourquoi il ne faut surtout pas généraliser, surtout qu'en cas de problème on pourrait à la limite se poser la question de la "perte de chance" du fait de l'absence de couverture AB...

bref, tout n'est pas blanc, ni noir...mais comme le disait JJG entre gris clair et gris foncé...;-)

Avatar_small

Re: Problème infectieux

Merci à tous pour vos réponses
Et si d'autres choses vous viennent à l'esprit n'hésitez pas!
Bien confraternellement

Morgan_ztbb1b

Re: Problème infectieux

Ps: Le Pulperyl,tu peux le faire fabriquer par ton pharmacien.

Avatar_small

Re: Problème infectieux

Quand tu modifies la prescription , appelles tu le prescripteur? si la réponse est non, je dis à mes patients de changer de pharmacie .
Les pharmaciens et les radiologues sont incompétents pour notre spécialité , les radiologues le reconnaissent (commentaires souvent absent suite à une radio panoramique ) les autres s’accrochent.!

pharmacien75 écrivait:
----------------------
> pluton écrivait:
> ----------------
> > sans vouloir faire polémique non plus, l'antibioprophylaxie pour une pose
> > d'implant simple n'est même pas nécessaire...
> >
> > le problème c'est que tu ne sais pas ce que ton confrère CD à prévu de faire,
> et
> > que s'il y a une chir osseuse, un soulevé de sinus (même léger), un
> comblement,
> > une ROG, etc...associée...et bien là les antibiotiques sont nécessaires...et
> > recommandés...
> >
> > cf pièce jointe
> >
> > donc, mon cher confrère pharmacien...veuillez vous mêler de ce qui vous
> regarde,
> > ne connaissant rien au cas clinique qui se présente à votre officine pour la
> > délivrance de son ordonnance pré-op...merci
>
> Cher Pluton,
>
> Je sais bien qu'un implant c'est zéro ATB normalement, sauf que quand un
> dentiste prescrit 6 jours, passer à zéro c'est compliqué et psychologiquement
> difficilement acceptable pour le dentiste... Donc on coupe la poire en 2 en
> abaissant à 1 jour : ça rassure le dentiste, et ça limite l'impact écologique
> sur le patient. Évidemment tout cela se fait en concertation entre le
> prescripteur et le pharmacien : sauf en cas d'urgence, le pharmacien ne modifie
> pas de prescription sans concertation avec le prescripteur.
>
> Au final, on se mêle de ce qui nous regarde car comme dit plus bas par azerty,
> le pharmacien est responsable de tous les médicaments qu'il délivre (devoir de
> contrôle) et en cas de mauvaise utilisation, le premier responsable devant le
> juge sera le pharmacien.
>
> Je pense qu'il va falloir s'habituer à une meilleure utilisation des
> antibiotiques : dans la nouvelle convention qui va être signée entre les
> pharmaciens libéraux et l'assurance maladie, il est question de rémunérer
> spécifiquement les pharmaciens pour le contrôle des traitements antibiotiques
> prescrits. Ça va inciter de nombreux pharmaciens à faire plus attention...

Avatar_small

Re: Problème infectieu

Est ce que tu as un os nickel avant de forrer? Bien racler et eliminer les fibroblastes restes accroches a l os lors de l ouverture du lambeau.
Sinon antibioprphylaxie c est 2g amoxicilline 1heure pre op.
Pour la femme enceinte reporter la pose d implant ou faire faire un test d allergie chez specialiste.
80% des allergiques a Penicilline ne le sont pas...

Avatar_small

Re: Problème infectieux

pluton écrivait:
----------------
> on est bien d'accord...sur les modalités et les responsabilités de chacun
>
> maintenant, des cas bateaux sans faire de chirurgie "avancée" si çà représente
> 10% de mon activité implantaire...et là je suis très très gentil...
>
> voilà pourquoi il ne faut surtout pas généraliser, surtout qu'en cas de problème
> on pourrait à la limite se poser la question de la "perte de chance" du fait de
> l'absence de couverture AB...
>
> bref, tout n'est pas blanc, ni noir...mais comme le disait JJG entre gris clair
> et gris foncé...;-)

D'accord avec toi ! D'où l'intérêt d'une collaboration avancée entre le clinicien (médecin/dentiste) et le pharmacien pour améliorer la qualité des traitements médicamenteux. Chacun a des compétences et des connaissances que l'autre n'a pas. Et cela montre aussi l'intérêt du dossier médical partagé en développement : cela pourrait permettre au pharmacien de vérifier et optimiser un traitement en toute connaissance des données cliniques.

dcs écrivait:
-------------
> Quand tu modifies la prescription , appelles tu le prescripteur? si la réponse
> est non, je dis à mes patients de changer de pharmacie .
> Les pharmaciens et les radiologues sont incompétents pour notre spécialité ,
> les radiologues le reconnaissent (commentaires souvent absent suite à une radio
> panoramique ) les autres s’accrochent.!

Justement non, c'est un travail de collaboration entre spécialiste de la clinique (dentiste) et spécialiste des pharmacothérapies (pharmacien)... Donc un pharmacien qui modifie sans communiquer avec le prescripteur, c'est nul. De la même manière qu'un prescripteur qui se vexe quand un pharmacien veut optimiser un traitement, c'est nul aussi.

Quand aux compétences, pour le bon usage des antibiotiques, les mieux placés sont les pharmaciens, mais c'est normal, c'est notre métier ;)

_ponge_amchl8

Re: Problème infectieux

"Sans vouloir faire polémique" , je suis prêt à parier mon slip que la plupart des dentistes qui posent dans le contexte de cas "simples" (j'aime pas ce terme d'ailleurs ) proposent à leur patients des Atb .
Je suis même prêt à parier que parmi ces dentistes , y en a qui ne savent pas donc ils prescrivent juste par incertitude , MAIS SURTOUT y en a aussi qui connaissent les règles de prescription et qui prescrivent quand même.
On peut imaginer que pour être sûr de ne pas avoir la moindre merde et vu le tarif important des Implants, les dentistes veulent se prémunir de tout risque de pertes d'implant. Qui peut le plus , peut le moins.

On ferait un petit sondage anonyme je suis quasi sûr que plus de 80% des dentistes qui posent des cas "simples" prescrivent SYSTÉMATIQUEMENT 😊
Et je peux même vous dire ce qu'ils vont prescrire par ordre de préférence :
- Amox 2g/j pendant 6 jours ou 7 jours avec commencement ou non 1 jour avant la veille
- Amox + metronidazole
- birodogyl 3cp /j pendant 6 ou 7 jours
- Augmentin dans une moindre proportion
- clindamycine
- azythromycine

Tout ça pour dire que les dentistes se foutent en majorité des règles de prescription 😊

Silver_surfer_site_zzzeup

Re: Problème infectieux

Les antibiotiques c'est pas automatique..... Je dois en prescrire "pour de vrai" 10 fois dans l'année, le reste du temps c'est soit traitement local (H202+Huiles essentielles,+bicar eventuellement) soit ordonnace "au cas où ça part en couille" qui est rarement utilisé...

L'an dernier deux appels de la secu: le premier pour me féliciter de prescrire très peu d'atb..... le second le lendemain pour m'engueuler parce que je n'en prescrits pas assez aux patients diabétiques....

C'est sûr que le diabétique à qui on a patiemment donné les clefs d'une bonne hygiène bucco dentaire, qu'on surveille depuis des semaines et qui, étant observant, voit sa gingivite diminuer voire disparaitre "spontanément" doit être mis systématiquement sous atb même pour un simple détartrage.....

--
L’extrémisme est le culte sans la culture ;
le fondamentalisme est la croyance sans la connaissance ;
l’intégrisme est la religiosité sans la spiritualité.

On a toujours le choix mais entre quoi et quoi?
Vas-y boulégue et l'avenir te le dira!

Photo_pluton1b_unbebk

Re: Problème infectieux

junior® écrivait:
-----------------
> "Sans vouloir faire polémique" , je suis prêt à parier mon slip que la plupart
> des dentistes qui posent dans le contexte de cas "simples" (j'aime pas ce terme
> d'ailleurs ) proposent à leur patients des Atb .

on est bien d'accord, les cas "simples" en implanto çà n'existe quasi jamais...d'autant qu'une chir çà peut tourner au vinaigre en une fraction de seconde...
combien de fois en étudiant le scan ou le cône beam je me suis dit "nickel, sur du velours" et une fois lancé dans la chir tu trouves un os de merde, des résidus de tissus de granulation pas très catholiques, bref tu nettoies, tu combles, tu ROG alors que çà n'était pas forcément prévu au départ...ces cas là je ne les compte plus...

Avatar_small

Re: Problème infectieux

junior® écrivait:
-----------------
> "Sans vouloir faire polémique" , je suis prêt à parier mon slip que la plupart
> des dentistes qui posent dans le contexte de cas "simples" (j'aime pas ce terme
> d'ailleurs ) proposent à leur patients des Atb .
> Je suis même prêt à parier que parmi ces dentistes , y en a qui ne savent pas
> donc ils prescrivent juste par incertitude , MAIS SURTOUT y en a aussi qui
> connaissent les règles de prescription et qui prescrivent quand même.
> On peut imaginer que pour être sûr de ne pas avoir la moindre merde et vu le
> tarif important des Implants, les dentistes veulent se prémunir de tout risque
> de pertes d'implant. Qui peut le plus , peut le moins.

C'est normal... Déjà que la formation en pharmacologie des médecins est limitée, celle des dentistes l'est encore plus... Et quand on sait pas trop, le réflexe c'est de foutre des tartines de médocs.

D'où l'intérêt des pharmaciens pour analyser et corriger tout ça. C'est pas pour rien qu'à l'hôpital, dans les services de gériatrie, on colle de plus en plus 1 voir 2 pharmaciens à temps plein pour toiletter et corriger les prescriptions multiples et redondantes... Et ça donne de bons résultats !!