implantologie mini invasive

Forum associé : Implantologie

Avatar_small

saturne9

28/12/2016 à 13:59

je pratique l'implantologie classique depuis 3 ans quand le cas se présente dans mon cabinet d'omnipratique , et j'avoue que j'ai eu des succés mais aussi quelques échecs dus notamment à un besoin préalable de faire une ROG ou un sinus lift avec parfois des complications embétantes et un cout élevé du au besoin de membranes, os et temps...

depuis je lis un bouquin écrit par Dr Stephan Ihde sur les implants BOI (disque) qui ont l'avantage (ou la prétention) de résoudre les cas impossibles sans avoir a faire beaucoup de chirurgie préimplantaire .d'autres implants en forme de plaque et lames refont surface ces derniers temps en s'appuyant sur des structures basales et non spongieuses comme le pterygoide ou la corticale zygomatique.

dans sa conférence enligne Dr Ihde preche la mise en charge immédiate (10j) dans la majorité des cas et il insiste sur la disparition quasi totale des peri implantites .

une autre marque qui m'intrigue est Roott qui offre des implants compressifs monoblocs dont on peut incliner le pilier de 15 degrés. le cout est significativement plus bas q'un implant conventionnel.

j'ai pas beaucoup d'expérience mais le concept me plait , et la combinaison des plaque/disques posteieurs et monoblocs a l'anterieur semble résoudre le probleme de faire des chirurgies recontructives lourdes...alors si quelqu'un peut nous en dire plus .

Rape_p0as4f

rapelapente

28/12/2016 à 16:06

Gérard Scortecci a inventé les implants disques il y a au moins 30 ans.
Sinon là tu as un joli mélange d'implants lames et de clous à la Chercheve qui doivent remonter à 50 ans environ.

Les implants lame faisaient parfois de jolis dégâts....

Implantmultiple_qr0b5y
Avatar_small

TKO

28/12/2016 à 16:20

Maintenant je crois que c'est la mode des implants zygomatiques.

Avatar_small

saturne9

28/12/2016 à 17:38

ce sujet retombe souvent dans la dérision et n'est jamais pris au sérieux . on dirait que les implants conventionnels avec piliers vissés sont un dogme absolu dans notre profession , alors quon voit des implants monoblocs integres depuis 40 ans sans probleme

Rape_p0as4f

rapelapente

28/12/2016 à 17:58

Pas de dérision en ce qui me concerne.
J'ai vu un implant juxta-osseux mandibulaire de plus de 35 ans, en NiChr, d'une stabilité absolue.

Avatar_small

TKO

28/12/2016 à 18:09

Pour les implants zygomatiques: http://www.parisgraftlesscenter.fr/accueil/nos-formations/nos-prochaines-formations/

Si certains sur eugenol ont déjà pratiqué, qu'ils se manifestent. Je suis curieux aussi.

Pour l'implantologie basale, il y a une formation à Nice je crois.

Avatar_small

moritooth

28/12/2016 à 22:54

Petit détail de langage, je n'aurais pas classé l'implantologie basale en "minimalement invasive".

Avatar_small

saturne9

29/12/2016 à 06:02

Que veut dire basale exactement c'est flou dans ma tête ?c'est la même chose que bicorticale?

Egon_schielee.autoportrait_xx83du

atrax

29/12/2016 à 08:37

moritooth écrivait:
-------------------
> Petit détail de langage, je n'aurais pas classé l'implantologie basale en
> "minimalement invasive".

Non tu as raison ;). Je crois qu'il faut être assez experimenté pour s'y attaquer.

Mais j'aimerais bien l'avis de nos experts sur eugenol des implants zygomatiques. On en voit beaucoup sur les réseaux sociaux.

Photo_pluton1b_unbebk

pluton

29/12/2016 à 09:27

saturne9 écrivait:
------------------
> Que veut dire basale exactement c'est flou dans ma tête ?c'est la même chose que
> bicorticale?

alors oui et non...l'implantologie basale c'est aussi et surtout que tu viens t'ancrer dans les os basaux des maxillaires...
cela dit sont considérés aussi comme structures basales les zones ptérygoïdiennes et zygomatiques

c'est comme dit plus haut, du très très haut niveau chirurgical et vraiment pas du "mini-invasif"...il y a une formation à Nice sous forme d'un DU il me semble, et si ma mémoire est bonne il faut déjà avoir un DU d'implanto "classique" et avoir en plus 5 ans de pratique de l'implantologie à déjà bon niveau et volume d'implant pour avoir son dossier validé...( et aussi être capable de financer le stock d'implants de base pour pouvoir débuter dans cette discipline...)

mais bon, vu tes questions et tes problèmes rencontrés dans ta pratique, je pense que le plus profitable serait que tu fasses/refasses des formations dans les techniques avancées greffes/ROG/sinus...

Egon_schielee.autoportrait_xx83du

atrax

29/12/2016 à 10:59

Pour quelles raisons pluton, les implants zygomatiques deviennent très populaire, et les diskimplant pratiquement inconnus ?

Avatar_small

saturne9

29/12/2016 à 11:30

je me suis fait mal comprendre a propos du zygomatique , je ne parle pas des longs implants mais de plaque d'ostéosynthèse vissée dans de l'os cortical du zygomatique ou de la mandibule posterieure. la on parle de support posterieur "fixé" sur qq mm d'os grace a des vis d'osteosynthese

Fig5-implantologie_ldd5ljFig20-implantologie2_rzur7uFig46-implantologie5_m2egiwFig35-implantologie3_n9lcyj
Logo_m4n3gc

drmarcus

29/12/2016 à 11:37

saturne9 écrivait:
------------------
> je me suis fait mal comprendre a propos du zygomatique , je ne parle pas des
> longs implants mais de plaque d'ostéosynthèse vissée dans de l'os cortical du
> zygomatique ou de la mandibule posterieure. la on parle de support posterieur
> "fixé" sur qq mm d'os grace a des vis d'osteosynthese

Peu importe le type d'implant !
J'ai eu l’opportunité de travailler avec un dentiste de la région de Vienne (spécialiste de l'occlusion), lui même ayant posé beaucoup de ces implants, ami de Gerard S.; du coup il a arrêté la gestion devenant trop lourde et onéreuse. Le plus gros problème a été la gestion de la connectique à moyen terme (6-10 ans).
Depuis combien de temps les utilises tu?

--
"La seule chose promise d'avance à l'échec, c'est celle que l'on ne tente pas" Paul Emile VICTOR

Avatar_small

saturne9

29/12/2016 à 11:37

la aussi une video qui vaut ce qu'elle vaut mais la on voit la mise en place d'un disque sur une hauteur osseuse désespérée que je vois assez régulièrement dans mon cabinet.
le disque est inséré lateralement et a l'air de tres bien tenir, sans ROG sans Greffe sans membrane !+ mise en charge immédiate!!

Avatar_small

saturne9

29/12/2016 à 11:46

Dr marcus , je suis au stade ou je me documente sur le sujet , j'avoue que je ne trouve pas beaucoup d'échos , c'est souvent classé dans la catégorie de "histoire de l'implantologie"
c'est délaissé ,moqué etc. meme dr Squarcini n'a pas de livre sur ses implants ,lui qui a 30+ ans d'expérience et de recul clinique pour pouvoir juger de l'efficacité de ces d'implants

Rape_p0as4f

rapelapente

29/12/2016 à 12:12

C'est des mini-juxtaosseux préfabriqués.
Je ne connaissais pas.
Une des radios montre une prothèse avec un implant "racine", je crains que cela ne pose des problèmes de mobilité relative entre les deux systèmes.
L'un étant complètement fixe, l'autre, le juxta-osseux, devant avoir une certaine souplesse.

Avatar_small

saturne9

29/12/2016 à 12:23

rapelapente écrivait:
---------------------
> C'est des mini-juxtaosseux préfabriqués.
> Je ne connaissais pas.
> Une des radios montre une prothèse avec un implant "racine", je crains que cela
> ne pose des problèmes de mobilité relative entre les deux systèmes.
> L'un étant complètement fixe, l'autre, le juxta-osseux, devant avoir une
> certaine souplesse.

oui je me pose aussi cette question sur la mobilité relative des juxtaosseux

Avatar_small

saturne9

29/12/2016 à 18:45

Il en pense quoi pluton?

Photo_pluton1b_unbebk

pluton

30/12/2016 à 00:48

il en pense que c'est une implantologie qui s’adresse avant tout à des cas extrêmes pour lesquels on peut se poser la question grosse reconstruction osseuse vs basale, et là pour le coup (coût?) l'implantologie basale est une alternative possible
reste que dans la plupart des cas les greffes/ROG permettent de nous retrouver dans une situation anatomique amha bien plus favorable sur le long terme...sans parler de l'esthétique...

tu sais, des échecs, on en a tous, mais en basale si tu es en échec, là il ne te reste vraiment plus rien...

voilà pourquoi je te conseille plus de te perfectionner en chir avancée greffe/rog/sinus que d'aller titiller les limites avec la basale...mais çà n'est que mon avis...

139c7628-6428-404a-8915-8430ce1e98a9_ehe71u

junior®

30/12/2016 à 09:07

saturne9 écrivait:
------------------
> dans sa conférence enligne Dr Ihde preche la mise en charge immédiate (10j)
> dans la majorité des cas et il insiste sur la disparition quasi totale des peri
> implantites

Je préfère les gens comme Bert qui avouent avoir eu des échecs plutôt que ceux qui vous expliquent que même leur merde sent bon. Généralement faut se poser des questions quand quelqu'un vous explique que c'est facile et qu'il n'y a pas d'échecs.

Et pour la vidéo postée : tu as vu la hauteur Entre l' os et le plan d'occlusion ? Ça va faire une couronne de combien de hauteur tout ça ? Y en a d'autres qui auraient géré ce cas d'une autre manière . T'auras des dents naturelles d'une hauteur normale et juste à coté une couronne sur implant beaucoup plus grande ... très esthétique et très fonctionnelle tout ça 😊

Avatar_small

Azerty06

02/01/2017 à 11:11

bonjour saturne9, je suis dans la région niçoise et j' ai quelques patients qui ont bénéficié de ces traitements. ce sont toujours des MCI ( edentation complète ).
tu as un DU à la fac de nice pour te former en implantologie basale. il faut quand même cette formation , ou équivalente, pour pratiquer ce genre de traitement, ce ne sont pas les mêmes principes biomécaniques d'implant " ankylosé ".