cela fait désordre

Forum associé : Eugénologie

Avatar_small

Guady

06/08/2019 à 16:52

barbabapat écrivait:
----------

> C'est pas l’état qui paye pour l'instant.

En 2008-2009, quand ils ont renfloué avec l'argent de l'état les banques en faillite suite à la crise des subprimes, c'est bien avec les deniers publics que cela a été fait ?
Aujourd'hui ils n'ont plus les moyens de refaire la même chose. Avec la bulle spéculative des CDS, c'est soixante mille milliards de dollars qui vont disparaître en une seconde (équivalent d'une année de production mondiale totale)

69_xtb5lc

barbabapat

06/08/2019 à 17:18

Hokusai écrivait:
-------
> barbabapat écrivait:
> ----------
> > Regarde quand même la composition des emplois en France avec un déséquilibre
> > vers le tertiaire et la vente de biens et de services.
>
> Mais pareil… ca a changé dans un sens, ca peut changer dans l'autre… produire
> des fruits et des légumes c'est pas sale. Le moteur de cette mutation c'est le
> dumping social… qui nous a leurrer sur notre niveau de consommation.
>
> > Enfin, même pour vendre
> > des poires locales, il te faut des transport
>
> Bin bien sur… 30km vs 8000km. Idem pour les vancances… pas besoin de faire
> 5000km pour être dépaysé. C'est pas sale de pas partir a l'autre bout du monde.

La région parisienne, c'est globalement 20 millions de personnes. Le local avec les amap pour quelques péquins, ca fonctionne. Pour 20 millions de personnes qui se retrouvent en plus sans emplois car c'est du tertiaire fortement, c'est plus la même chose. Avant quand ca fonctionnait, il y avait 25-30 millions de personnes en France.

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

06/08/2019 à 17:24

Mais rien qu avec les aliments consommables qu ont jette on peut nourrir 10 millions de personnes... Y a clairement rien d impossible. Perso je vois que du positif et que du vertueux.

69_xtb5lc

barbabapat

06/08/2019 à 17:47

Hokusai écrivait:
-------
> Mais rien qu avec les aliments consommables qu ont jette on peut nourrir 10
> millions de personnes... Y a clairement rien d impossible. Perso je vois que du
> positif et que du vertueux.

Et tu penses réellement qu'il n'y a pas de chaines alimentaires (bactéries, insectes, vertébrés ) derrière ces aliments qui sont perdus pour la consommation des humains. C'est comme Mao avec les moineaux qui volaient le riz des chinois.

Globalement derrière le réchauffement climatique, tu as un surplus d’énergie de 2 watt par M2 d’énergie supplémentaires dans un système ou ensoleillement apporte 230 watt par m2 et l'effet de serre naturel 160 watt par M2 d'énergie. Et si la terre arrive à dissiper c'est 390 watt par M2, elle est incapable d’éliminer ces 2 watt supplémentaires qui s'accumulent et provoquent le réchauffement.

A un moment ou un autre, désolé mais les journalistes sont des connards incapables. Si c’était simple à régler et sans risque social, ca fait longtemps que la question se poserait plus. Quand les journalistes te vendent du gretta heureux, c'est comme lorsqu'ils te vendent des paniers de soins en dentaires. Tu as la même compréhension de l’économie et des problématiques de santé publiques ou comportementales.

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

06/08/2019 à 17:49

barbabapat écrivait:
----------
> Et tu penses réellement qu'il n'y a pas de chaines alimentaires

Mais c'est pas le pbm… le pbm c'est la quantité de CO2 émisse pour produire des aliments qui finisent dans la poubelle… mais comment vous faites pour pas comprendre ca ?? Plus le ttt des déchets...

On élève des crevettes en Asie nourries aux farines animales et gavées d'antibio pour être transportée en paquebot et finir en pâtée pour chat… c'est du délire.

Avatar_small

Guady

06/08/2019 à 17:56

barbabapat écrivait:
----------
> ...
> Si c’était simple à régler et sans risque social, ca fait longtemps
> que la question se poserait plus.

Le risque social est évident, mais il ne fait que s'accroître dans cette fuite en avant vu que cette économie spéculative n'est adossée à rien. C'est ça le gros souci. Les politiciens ne pensent que clientélisme électoral, ils savent très bien que dire la vérité aux populations revient à ... Gilets Jaunes, émeutes, et vote avec les pieds. Ils n'ont pas le courage de dire la vérité pour cette simple et unique raison : leur carrière politique et tout ce qui va avec. Une sacrée impasse ! Alors ils inventent n'importe quoi, des événements pour occuper le "temps de cerveau"des électeurs

69_xtb5lc

barbabapat

06/08/2019 à 20:29

Tu as un modélisation du changement climatique où on ne fait rien et qui potentiellement donne de très bons résultats au niveau économique avec des questions qui ne sont pas clairs au niveau de la possibilité à ce que la modélisation ne dépasse pas certaines données comme les stocks de pétrole ou de métaux.. Mais compliqué sachant que les stocks de pétrole sont des données non données par certains Etats et pour les stocks de métaux, la récupération des nodules polymetaliques au niveau des océans n'est pas clair.

Après, tu ne peux te plaindre du fait de jetter de la nourriture et de la valorisation des farines animales pour nourrir des animaux carnivores. Reste que si la pâtée pour chat à un arôme de crevettes, c'est plus avec les têtes des crevettes décortiquées qui sont utilisées pour récupérer du jus pour aromatiser une terrine faite à partir de ce que les hommes ne veulent plus manger en bas morceaux. Les terrines au lapin doivent contenir 5% de lapin maximum malgré le fait que peu de monde continue à en manger.

Avatar_small

Guady

06/08/2019 à 20:57

Barba, tu nous as fait un lien vers J.M Jancovici sur les énergies. C’est à la fois musclé et accessible/limpide à tous pour peu que l’on se concentre un tantinet. Pour ma part cela fait un moment que je le lis.
On arrive au bout d’un modèle économique qui dépend totalement des énergies fossiles, et les ingénieurs devront trouver autre chose (je simplifie). Et il n’est pas du genre catastrophiste, bien au contraire, mais il ne se raconte pas d’histoires

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

06/08/2019 à 21:15

barbabapat écrivait:
----------
Après, tu ne peux te plaindre du fait de jetter de la nourriture

C est trop débile j arrête... Bonne soirée.

Silver_surfer_site_zzzeup

Algi

07/08/2019 à 09:24

Et sinon... Les cours de Jancovici à l'école des mines....

Merci barba, passionnant.

Et y'a pas 3 cours mais 6 de 2h30 chaque....

J'attaque le 4eme.

Pas gai mais instructif notamment si on regarde les courbes de l'économie et de la production de pétrole....

--

https://open.spotify.com/user/8iz7teu84dfphmgspeh2979o8/playlist/59Tfpt7zoHfkI27430lfNg?si=MAiYEkb2S6mMV6qNX2aFwg

On a toujours le choix mais entre quoi et quoi?
Vas-y boulégue et l'avenir te le dira!

69_xtb5lc

barbabapat

07/08/2019 à 09:26

Guady écrivait:
-----
> Barba, tu nous as fait un lien vers J.M Jancovici sur les énergies. C’est à la
> fois musclé et accessible/limpide à tous pour peu que l’on se concentre un
> tantinet. Pour ma part cela fait un moment que je le lis.
> On arrive au bout d’un modèle économique qui dépend totalement des énergies
> fossiles, et les ingénieurs devront trouver autre chose (je simplifie). Et il
> n’est pas du genre catastrophiste, bien au contraire, mais il ne se raconte pas
> d’histoires

Tu a Huit conférences avec celle que j'ai mise en lien. Je ne les ait pas toutes citées, elles sont données par YouTube dans les recommandations.
Après oui, c'est intéressant et facile d’accès même si certains points peuvent susciter des désaccords.

Oui la terre est finie en terme de ressources fossiles ou minières. Mais les problèmes ne sont pas les mêmes entre ces deux types de ressources avec des ressources minières qui dépendent de l'extraction et de la réutilisation. Et pour le cuivre, oui il se posera à l'avenir la question de la réutilisation des bronzes de Giacometti ou d'un certain nombre de monument pour des choses plus utiles. De même l'exploitation des ressources minières est limité par le climat aujourd'hui pour l’accès à certaines ressources au niveau arctique ou sous marines.

Pour les fossiles, le pétrole est une ressource qui est mal connue pour des raisons étatiques (surestimation ou sous estimations pour jouer sur les prix ou les rapports de forces entre les états) avec des questions aussi selon les évolutions des techniques de récupération des hydrocarbures.

Si on estime une montée des océans avec le réchauffement climatique, la question de l'injection d'eau de mer dans les puits de pétrole et de gaz pour les vider mieux peut être intéressante. Pour le charbon, on a une ressource encore importante mais peu transportable.

La question des modèles climatiques est aussi intéressante car en dehors de la question des deux watt par m2, on voit que c'est vide. Par contre la réponse face aux vastes écarts types en sortie de modèle est foireuse.

Aujourd'hui, on est face à deux propagandes inverse. Les deux cotés font de la propagande. Que oui, on est face à des questions qui dépendent en premier lieu d'une donné qui est la population. en fonction de cette donnée, tout le reste varie énormément. Et les médias aujourd'hui sont en train de favoriser des situations qui vont déclencher des conflits.

Avatar_small

Guady

07/08/2019 à 12:35

Je ne pense que pas JM Janvovici fasse de la propagande vu son parcours et sa totale liberté de pensée, facilitée par sa maîtrise hors pair d'un sujet aussi complexe.
On ne sait peut-être pas quelles sont exactement les ressources en pétrole, mais ce dont on est certain, depuis qu'aux Etats Unis ils creusent des trous partout et ne parviennent toujours pas à rentabiliser leur industrie du pétrole de schiste, on se doute que c'est une impasse. A la clé, des centaines de milliards de dettes qui ne seront jamais remboursées. L'effondrement de l'industrie du schiste entraînant l'effondrement des marchés boursiers...
Au final, la révolution du gaz de schiste a été un désastre absolu sans compter le désastre écologique qui a dévasté les Etats Unis.

Et chez nous la fausse solution des éoliennes est tout aussi catastrophique, un véritable désastre écologique pour un très faible taux de rendement. Ces techniques sont des leurres et les dégâts collatéraux des énergies dites "renouvelables" ou "douces", sont immenses.
Quant au charbon, c'est un désastre en terme d'émission de gaz à effets de serre responsables des dérèglements climatique. Tout est interdépendant.
Le seul combustible fossile qui assurera la production d'électricité de masse pendant encore un petit siècle, est le nucléaire (fission, surgénération et un peu de fusion). J.M Jancovici et Marc Halévy sont très pointus sur ces sujets, avec l'avantage de ne jamais se raconter d'histoire ni d'être des idéologues, comme déjà souligné.
On sortira du déni de gré ou de force après avoir vécu pendant des décennies au-dessus de nos moyens, ce que refusent de comprendre les Gilets Jaunes et tant d'autres, y compris les lobbies du greenwashing qui tendent toutes sortes de pièges médiatiques dans le seul but de faire du forcing auprès des décideurs politiques et se remplir les poches avec leur camelote estampillée "écolo".

69_xtb5lc

barbabapat

07/08/2019 à 12:47

Une personne est toujours un peu idéologue. Tu sort de l'idéologie en acceptant la confrontation des points de vue. Mais juste au niveau d'une personne, tu auras toujours un biais qui doit être combattus par l'acceptation du débat d'idées.

Et j'ai un peu de mal par rapport à certains de ses choix dans certaines de ses conférences sur youtube.

Et oui, même si j'accepte cette vision de propagande pour l'ensemble des points de vue, cela doit au contraire obliger à ne pas chercher une vérité à un seul endroit.

Avatar_small

Guady

07/08/2019 à 12:55

Sur de tels sujets, on ne peut pas parler de vérité mais de réalité. Cela évite les polémiques sans fin qui empêchent de prendre la moindre décision efficace même si impopulaire (ce qui arrange bien les politiques et qui en jouent).
Regarde l'absurde débat sur les pailles en plastique : McDonald's remplace ses pailles en plastique recyclable par du papier qu'il ne peut pas recycler. Que de temps perdu, d'argent gaspillé pour zéro efficacité.

69_xtb5lc

barbabapat

07/08/2019 à 13:42

Le problème de la réalité est posé par la définition du changement climatique qui est un phénomène qui n'est pas observable à l’œil nu qui est une observation statistique qui fait intervenir différents domaines de la science qui empêchent d'avoir des personnes qui sont capable d'avoir réellement une vue d'ensemble en étant spécialiste de tous les domaines pour voir les limites de chaque domaine scientifique dans un environnement ou on a un problème avec les données d'observation passées.

Les modifications qui se font sur les jeux de données passées car il y aurait eut des défauts de méthodologie de mesure posent un problème sur un phénomène qui ne s'observe que d'un point de vue statistiques.

De même la question de la température moyenne de la terre qui est de définir une seule température pour l'ensemble de la planète est un problème quand on sait que les moyennes sont des outils mathématiques qui acceptent une certaine laxité dans leur interprétation.

Là où tu devrais garder un espace au débat, tu as de l’anathème.

Avatar_small

Guady

07/08/2019 à 14:29

Mais on sait que les modèles comportent toujours des biais et qui de ce fait rendent ces modèles peu efficaces, voire même contre productifs (ex : personne n'a vu venir la crise des subprimes alors que tout ce petit monde de la finance passe son temps à analyser des tonnes de données. Un peu comme si, en regardant leurs écrans, ils se frottent les mains mais ne voient pas le météorite qui va leur tomber sur la tête. Les modélisateurs jouent avec leurs modèles comme à des jeux électroniques.
Déjà évoqué : huit jours avant l'effondrement de Wall Street en octobre 1929, le célèbre économiste Irving Fischer était formel : pas de krach boursier en vue, tout va bien ! Et vu le nombre foisonnant de gourous aveuglés par leurs propres certitudes, il faut commencer par apprendre à faire le tri dans nos sources d'informations, tout en sachant que les scientifiques eux-mêmes ne sont pas forcément d'accord. Pas une mince affaire.

Les modélisations sont fausses car les quelques paramètres que nous connaissons sont prisonniers d'une multitude d'autres paramètres. Par contre on ne peut pas nier la réalité et ce que l'on observe : la finance spéculative se casse la figure, la pollution atteint des seuils inquiétants, l'endettement des pays atteint des sommets, les ressources naturelles se raréfient et les coûts d'extraction deviennent prohibitifs. La robotisation fait croître le chômage à une vitesse effrayante et on n'a pas encore réfléchi à des solutions de rechange. Pire, dès que l'on propose un zeste de changement, il y a des émeutes et des grèves. Les ronds points ont de beaux jours devant eux.

69_xtb5lc

barbabapat

11/08/2019 à 18:09

Avatar_small

Guady

11/08/2019 à 19:01

Je transcris :
"Nous vivons dans des temps absurdes.
Voitures, bus, et pire, les cycliste qui puent avec leur transpiration. Allez vous faire foutre -)))"

Un vrai grincheux mais au moins il est drôle.
On n'est pas sortis de l'auberge. Les écolos chez nous ont déjà claqué cent milliards d'euros dans les éoliennes et les panneaux solaires, tout ça pour rien alors qu'il aurait fallu investir cet argent dans la recherche pour trouver des solutions efficaces à l'impasse énergétique dans laquelle nous nous trouvons.
.........................
Le vélo DANS LES GRANDES VILLES tue plus... que tout ce qui vous fait peur. À Marseille, la conduite des cyclistes est démentielle.
En 2013, la bicyclette a tué en France 164 personnes et en a blessé près de 4 000. Elle bénéficie pourtant de la bienveillance des autorités.
En un mois, le vélo aura tué en France (continentale), plus que la crise de la vache folle, la grippe aviaire, Ebola, le bioterrorisme, le Chikungunya, le Sras et le coronavirus du Moyen-Orient en 20 ans. La mortalité en bicyclette représente plus du quart de celle par homicide ! Le vélo est de loin le moyen de transport au kilomètre le plus dangereux.
https://www.lepoint.fr/invites-du-point/didier_raoult/le-velo-tue-plus-que-tout-ce-qui-vous-fait-peur-27-01-2015-1899895_445.php
.........................
Je viens de terminer une synthèse pluridisciplinaire sur "S’adapter et innover pour survivre, co-évoluer, bâtir aujourd’hui sans obscurcir ou condamner demain".
A suivre prochainement. Nous vivons une époque passionnante mais sacrément agitée

Lino_bsxmgw

vulpi

11/08/2019 à 19:04

Ça va pas la tête 😉

Avatar_small

Guady

11/08/2019 à 19:12

J'ai pensé à toi Vulpi en postant ce commentaire. Ne t'inquiètes pas, pédaler dans les montagnes et les campagnes c'est sain et ça n'a rien à voir avec les grandes métropoles. Tout est si complexe que même éternuer devient dangereux pour ses voisins. Ainsi va la vie.
"Take it easy" disait une chanson, maintes fois reprise.

69_xtb5lc

barbabapat

12/08/2019 à 10:25

Ce qui était amusant dans son exemple, c'est le shadoc qui coupe des arbres pour faire faire une piste cyclable à un coût important du kilomètre tout en voulant interdire en même temps la voiture individuelle de Londres.

L'écologie politique au sens pur, du shadoc qui pompe pour se donner bonne conscience.

69_xtb5lc

barbabapat

14/08/2019 à 13:38

La deuxième partie sur le fonctionnement des systèmes de santé anglais est intéressant.

Avatar_small

Guady

15/08/2019 à 13:32

Depuis le mois d'avril dernier, le moteur de recherche Google a connu de nombreux problèmes de désindexation ou de mauvaise indexation de contenus. De nouveaux problèmes ont été identifiés il y a quelques jours.
https://bit.ly/2OVck7B
....
Facebook a admis avoir retranscrit durant une durée limitée les conversations orales passées sur Messenger pour améliorer le ciblage publicitaire. Une pratique qui va à l'encontre de ce qu'expliquait jusqu'ici le réseau social.
La main sur le coeur ... "Nous ne faisons pas ça", avait ainsi expliqué Mark Zuckerberg au Congrès. La confiance est rompue.

L'intelligence artificielle a encore du chemin à faire en matière d'éthique
https://www.lepoint.fr/technologie/messageries-electroniques-tiens-si-on-arretait-les-ecoutes-15-08-2019-2329991_58.php

69_xtb5lc

barbabapat

15/08/2019 à 17:19
69_xtb5lc

barbabapat

15/08/2019 à 17:21

doublons