reclamation d indu

Forum associé : Exercice professionnel

Devil_wxz6j6

devil s dare

22/09/2016 à 17:26

la cpam me reclame un indu pour un doublon; il se trouve que ce n est pas un doublon :j ai soigne une 34 : 2 cavites 1 face separees; j ai facture 2 fois hbmd053; j ai le droit ou pas ? avec la secu je fini par ne plus etre sur de rien . est ce quelqu un peut me confirmer ceci

X-ray-03_ngdbtr

cyber_quenottes

22/09/2016 à 17:33

ccam.pro

c'est dedans

Devil_wxz6j6

devil s dare

22/09/2016 à 17:45

merci je vais chercher

Avatar_small

colza2

22/09/2016 à 17:57

c'est indiqué dans la note de facturation de l'acte HBMD053.
la sécu a tort a priori .

Devil_wxz6j6

devil s dare

22/09/2016 à 18:03

merci colza pour l emplacement du renseignement ; j ai trouve plus vite grace a toi; je vais répondre a la secu et refuser l indu

Avatar_small

colza2

22/09/2016 à 18:13

de l'importance de bien remplir le dossier patient.

Avatar_small

Cquenotte

22/09/2016 à 18:24

Moi ça me fait halluciner que ce soit à nous qu'on réclame le remboursement, surtout quand on ne fait pas de tiers payant. C'est le patient qui règle et qui est remboursé, c'est donc à lui de rembourser s'ils estiment qu'il y a un problème !!
Dans quel profession autre que la notre, l'assurance réclame t-elle un remboursement au professionnel qui a effectué un travail ?
Si tu fais réparer ta voiture chez un carrossier après accident : tu le paye et tu te fais rembourser par ton assurance. Puis finalement l'assurance estime que dans cette situation elle n'aurait pas du te rembourser ! Ben c'est pas au carrossier qu'elle réclame l'argent mais à toi !
Je ne connais aucune autre profession où l'on nie à ce point la valeur de son travail ! L’assurance estime qu'on ne peut rembourser he ben ton travail vaut que dalle !

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

22/09/2016 à 18:44

Nulle part ailleurs il y a un assureur en situation de monopole. Il dicte sa loi non seulement aux professionnels mais aussi à ses assurés captifs.
Ne cherches pas de logique dans un système communiste il n'y en a pas.

Devil_wxz6j6

devil s dare

22/09/2016 à 20:34

chicot29 écrivait:
------------------
> Nulle part ailleurs il y a un assureur en situation de monopole. Il dicte sa
> loi non seulement aux professionnels mais aussi à ses assurés captifs.
> Ne cherches pas de logique dans un système communiste il n'y en a pas.
rien avoir avec le communisme ; il s agit la d un systeme mafieux dont profitent tous ces branleurs ainsi que nos saloperie de politique socialos. ici on a juste en face de nous des encules ;le probleme c est qu on se laisse faire

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

22/09/2016 à 23:43

"Pierre Laroque, né le 2 novembre 1907 à Paris (16e arrdt) et mort le 21 janvier 1997 également à Paris, est un haut fonctionnaire français connu comme le « père » de la sécurité sociale de 1945. Directeur général des assurances sociales, puis de la Sécurité sociale d'octobre 1944 à octobre 1951, ensemble avec Alexandre Parodi, ministre du travail de septembre 1944 à novembre 1945, et Ambroise Croizat, député et ministre communiste du travail et de la sécurité sociale de janvier 1946 à mai 1947, il est le fondateur de la sécurité sociale contemporaine en France."

"Pour Pierre Laroque, « chaque classe forme un groupe relativement clos ; le passage de l'une à l'autre, sans être impossible, est difficile »5. La distinction des classes a une base « très largement économique », découlant des rapports de travail. La structure sociale tend à être dominée par une différenciation entre « une classe capitaliste, propriétaire des moyens de production », et « une classe de salariés ou prolétaires »6. Les « conflits de classes » se situent soit dans le cadre « de la structure sociale existante », soit remettent « en cause cette organisation sociale ». Mais « la difficulté rencontrée par une classe à obtenir ce qu'elle recherche dans le cadre de la structure existante peut la conduire progressivement à remettre en cause cette structure. »

Rien, à voir avec le communisme hein ? -)))

Devil_wxz6j6

devil s dare

23/09/2016 à 10:34

le pire dans tout ça c est l utilisation par la cpam d un logiciel traquant les erreurs et les doublons ;mais ils sont tellement cons qu ils n ont pas prévu le cas des cavités multiples sur la meme dent!!!pour que ça marche il aurait fallu des code ccam distinct !donc le logiciel detecte un doublon et la cpam sans demande de renseignements vous reclame un remboursement d indu!!! j ai repondu , me suis justifie et je les ai envoye chier! j en ai marre de tous ces connards qui font n importe quoi avec le fric du contribuable!
combien a coute ce logiciel et combien engendre t il de frais de courrier pour rien?????

Avatar_adhoc_euv2pm

adhoc

23/09/2016 à 12:06

Il faut quand meme remettre les choses a leur place; c'est la cnsd (donc nous), qui a imposé en reunion paritaire cette ccam et son execution immediate à la cpam qui n'en voulait pas tout de suite, car inachevée et tres mal conçue, entrainant des dépenses colossales, sans faire aucun beta test, rien, sauf houspiller les éditeurs de logiciels pour aller plus vite.
Ces erreurs comme la double cotation d'un acte theoriquement impossible pour la meme dent (telle que la ccam entraine) vont durer des années, peut etre une décennie, à cause des codes d'association . Le "double" detartrage , a notre avantage, est une consequence logique "heureuse" de l'incurie des décideurs.

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

23/09/2016 à 12:29

CODE : HBMD053

LIBELLE : Restauration d'une dent d'un secteur prémolomolaire sur 1 face par matériau inséré en phase plastique, sans ancrage radiculaire

Note : Facturation : la prise en charge est limitée à deux restaurations quel que soit le nombre de lésions sur la face

Devil_wxz6j6

devil s dare

23/09/2016 à 13:44

adhoc écrivait:
---------------
> Il faut quand meme remettre les choses a leur place; c'est la cnsd (donc nous),
> qui a imposé en reunion paritaire cette ccam et son execution immediate à la
> cpam qui n'en voulait pas tout de suite, car inachevée et tres mal conçue,
> entrainant des dépenses colossales, sans faire aucun beta test, rien, sauf
> houspiller les éditeurs de logiciels pour aller plus vite.
> Ces erreurs comme la double cotation d'un acte theoriquement impossible pour la
> meme dent (telle que la ccam entraine) vont durer des années, peut etre une
> décennie, à cause des codes d'association . Le "double" detartrage , a notre
> avantage, est une consequence logique "heureuse" de l'incurie des décideurs.
>
la cnsd est arrive a imposer quelque chose a la cpam ??? putain ils sont forts!

X-ray-03_ngdbtr

cyber_quenottes

23/09/2016 à 14:18

il faut rappeler ici que la csnd a aussi réussi à imposer le calcul du taux urssaf à la sécu qui souhaitait attendre l'année suivante

je ne plaisante pas

et c'est pour cette raison précise que cette ASM modifiée a été mise en oeuvre après la date du 1er MAI qui est la date de départ du calcul de notre cotisation maladie pour les 12 mois suivants

résultat = mise en place d'une modification de calcul APRES la bonne date

résultat = contestation de la FSDL

résultat = ANNULATION de la cotisation

résultat = REMBOURSEMENT

résultat = déficit des cotisations maladie

résultat = Imposition de force votée par les élus

résultat = les retraités de cette année là n'ont pas payé

résultat = les jeunes se la sont pris dans la gueule à leur place

mais OUI la CSND l'a imposé à la sécu ( poil au cul )