la théorie du complot ....

Forum associé : Syndicalisme

Avatar_small

olivier

29/04/2016 à 11:10

Prochaine lettre à mon avis il écrira que Couzinou est un agent du Mossad ou de la CIA à moins que ce soit un alien ...Je pensais que la liquidation judiciaire annoncée allait nous priver de sa prose mais non ; ouf!

Lettre DSI

Ne trouvez-vous pas étrange que des « fuites » d’un rapport de la Cour des comptes, censé être publié en septembre prochain, sortent ces jours-ci, c’est-à-dire peu de temps après que l’affaire Dentexia devienne le scandale Dentexia ?

N’est-il pas étonnant que de nouveau on s’en prenne à nos tarifs prothétiques, thème qui revient comme une antienne depuis tant d’années alors même que parallèlement aucune proposition n’évoque le coût des soins ?

Comment ne pas constater que les libéraux vont aussi être la victime de la situation actuelle et qu’il s’agit de la réponse du berger à la bergère, des pouvoirs publics contre les libéraux après la levée des boucliers de ces derniers contre les centres de santé ?

Comment comprendre que le « collectif contre Dentexia » se permette de faire des propositions politiques de réforme contre les centres de santé au lieu de se focaliser sur la seule amélioration de la situation des patients ?

Ne trouvez-vous pas surprenante la réaction retenue du ministère de la Santé face à la gravité d’une telle situation ?

Y aurait-il quelque chose de caché derrière ce scandale ? Si on veut vraiment comprendre la situation, il faut cesser d’être aveugle et de réagir comme tous les syndicats représentatifs c’est-à-dire se mettre à beugler contre les centres de santé et poursuivre l’opposition ahurissante entre les libéraux et les centres.

Ce n’est pas la position de DSI. Les deux sont une nécessité pour la France et il y a de la place pour tous. Les Centres répondront ainsi au problème des 25% des patients qui renoncent aux prothèses par manque de ressources financières. Nous pensons qu’il faut cesser la manipulation sur cette question sans quoi la chute des libéraux se poursuivra de façon irréversible.

Pour comprendre pourquoi les patients de Dentexia ont été laissés sur le carreau, il faut revenir en 2014, lorsque Dentexia a poursuivi Marie Vicelli, avocate de l’ordre national, et Christian Couzinou, président de l’ordre national, en diffamation devant le tribunal correctionnel de Paris, car ces derniers ont affirmé sans jamais le démontrer que Dentexia mutilait les patients.

Dans les 2 cas, le tribunal correctionnel a reconnu le caractère diffamatoire de ces allégations, mais n’a pas condamné financièrement les 2 prévenus. Bien qu’ayant eu gain de cause sur le principe, Dentexia a fait appel pour obtenir une réparation financière de la diffamation subie. Autant dire que les 2 prévenus ainsi que l’ordre national des chirurgiens-dentistes étaient en difficulté.

Survint alors le redressement judiciaire de Dentexia puis le jugement devant décider de sa cession ou de sa liquidation. Une aubaine pour l’avocate et le président du CNO. Pourquoi ? Parce que toutes les procédures contre eux pouvaient tomber si la liquidation était prononcée.

Alors, ce fameux vendredi 4 mars 2016, l’avocate du CNO a plaidé la liquidation de Dentexia. Le tribunal l’a suivi. C’est ainsi que plusieurs centaines, voire des milliers de patients de Lyon, furent abandonnés à leur sort.

Ensuite, Marie Vicelli a convaincu le liquidateur de faire cesser les procédures engagées par Dentexia contre elle et contre Couzinou. Mais cette victoire à la Pyrrhus laissera des traces contre la profession lorsque les passions retomberont.

Personne n’oubliera la manipulation du CNO qui a préféré défendre ses petits intérêts personnels

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

29/04/2016 à 12:05

C'est sur il y a de la place pour tous. Il y a ceux qui vont faire les soins et ceux qui vont faire la prothèse. -)
C'était un syndicat de dentistes ca ? -)

C'est quand meme curieux j'e n'ai pas eu connaissance d'un patient dentexia se plaignant d'une endo ou d'un composite non réalisés ou mal faits. -)
Il y a 2 catégorises de dentistes : ceux qui creusent et ceux qui font de la prothèse.

https://youtu.be/P2W4FsDVKMY

69_xtb5lc

barbabapat

29/04/2016 à 12:34

olivier écrivait:
-----------------

>
> Lettre DSI
>
> Ne trouvez-vous pas étrange que des « fuites » d’un rapport de la Cour des
> comptes, censé être publié en septembre prochain, sortent ces jours-ci,
> c’est-à-dire peu de temps après que l’affaire Dentexia devienne le scandale
> Dentexia ?
>
> N’est-il pas étonnant que de nouveau on s’en prenne à nos tarifs prothétiques,
> thème qui revient comme une antienne depuis tant d’années alors même que
> parallèlement aucune proposition n’évoque le coût des soins ?
>
Ca fait plus de 10 ans que l'on s'en prend aux tarifs prothétiques ce qui à permis la communication de dentexia contre les dentistes libéraux sur ce thème.

Donc, non, c'est pas nouveaux et cela ne se fait pas au dépend de dentexia ou du low cost.

Quand à l'actualité sur dentexia, elle à été largement moins médiatisée que l'affaire de la Nièvre. Il suffit de faire une recherche sur google news pour s'en rendre compte avec un traitement ordurier de la presse sur l'affaire de la Nièvre et bcp plus de retenue sur dentexia.

Sinon, la conjonction amusante, c'est la sortie du figaro le veille du jugement de la Nièvre alors que les journalistes étaient conviés à l'exposé du jugement depuis plusieurs jours.

Avatar_small

paradoxe

29/04/2016 à 12:39

Ben oui , et alors ?
Le monde entier est tout comme ça.
Tout le monde est comme ça.
On vient pas de tomber du nid.

Avatar_small

olivier

29/04/2016 à 13:03

chicot29 écrivait:
------------------
> C'est sur il y a de la place pour tous. Il y a ceux qui vont faire les soins et
> ceux qui vont faire la prothèse. -)
> C'était un syndicat de dentistes ca ? -)
>
> C'est quand meme curieux j'e n'ai pas eu connaissance d'un patient dentexia se
> plaignant d'une endo ou d'un composite non réalisés ou mal faits. -)
> Il y a 2 catégorises de dentistes : ceux qui creusent et ceux qui font de la
> prothèse.
>
> https://youtu.be/P2W4FsDVKMY

Et oui j'ai même eu un patient qui m'a soutenu que son dentiste était spécialisé en prothèse et donc qu'il venait chez moi pour extraire les dents , faire les "nettoyages" et qu'il ne manquerait pas de m'amener ses petits enfants pendant les vacances scolaires ... et hum comment dire ....

Avatar_small

paradoxe

29/04/2016 à 13:48

olivier écrivait:
-----------------
> ....les vacances scolaires ... et hum comment dire ....

au choix:
"Je vous prie, cher monsieur, d'aller vous faire reconsidérer chez nos amis hélènes."
"Allez vous faire mettre"
"Casse toi pauv'con"
"Votre prochain rendez vous est dimanche à 6H00"
"No habla francese"
"Je suis moi aussi spécialiste prothèse depuis ce matin, désolé"

Avatar_small

colza2

29/04/2016 à 15:12

le problème ce ne sont pas les centres de santé , mais les centres de santé commerciaux

Images_cu89bm

Tizott

29/04/2016 à 16:33

paradoxe écrivait:
------------------
> olivier écrivait:
> -----------------
> > ....les vacances scolaires ... et hum comment dire ....
>
> au choix:
> "Je vous prie, cher monsieur, d'aller vous faire reconsidérer chez nos amis
> hélènes."
> "Allez vous faire mettre"
> "Casse toi pauv'con"
> "Votre prochain rendez vous est dimanche à 6H00"
> "No habla francese"
> "Je suis moi aussi spécialiste prothèse depuis ce matin, désolé"

je suis devenu spécialiste pour virer les cons. Au revoir Monsieur !

Icon_poker_h4nm2d

jeff

29/04/2016 à 18:34

Effectivement, il y avait un repreneur, et l'ordre a insisté pour la liquidation.

De là a dire que la liquidation avait pour but la fin des poursuites en diffamation, il y a quand un même un pas ( un gros ).

je pense , mais peu-etre naivement, apres tout, que c'était simplement pour faire fermer ce genre de centre dès que l'occasion se présente.

Fullsizerender_mvtcbs

BasArtDentaire

29/04/2016 à 18:52

jeff écrivait:
--------------
> Effectivement, il y avait un repreneur,

Je rajouterais que le repreneur en question était dentego... dont les conclusions du jugement soulignaient des fondements comparables à DTX.

69_xtb5lc

barbabapat

29/04/2016 à 19:06

jeff écrivait:
--------------
> Effectivement, il y avait un repreneur, et l'ordre a insisté pour la
> liquidation.
>
> De là a dire que la liquidation avait pour but la fin des poursuites en
> diffamation, il y a quand un même un pas ( un gros ).
>
> je pense , mais peu-etre naivement, apres tout, que c'était simplement pour
> faire fermer ce genre de centre dès que l'occasion se présente.

22 millions de déficits et 5 millions de soins payés non réalisés.

Y avait il réellement un repreneur capable d’éponger les dettes ou juste un tapi bon à liquider la structure sous 6 mois en la vidant encore plus.

Enfin, en cas de reprise, c'est au repreneur de récupérer le passif. Les patients auraient pus se retrouver sans responsable judiciaire un peu comme les ex-samsonites .

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

29/04/2016 à 19:19

olivier écrivait:
-----------------

> Et oui j'ai même eu un patient qui m'a soutenu que son dentiste était spécialisé
> en prothèse et donc qu'il venait chez moi pour extraire les dents , faire les
> "nettoyages" et qu'il ne manquerait pas de m'amener ses petits enfants pendant
> les vacances scolaires ... et hum comment dire ....

Ma femme laissant trainer une oreille chez l'agent du coin mma ( sa caisse est assurée là bas) a entendu l'agent général d'assurance vanter à un client les mérites du réseau de soin santé pas clair. Moins cher mieux remboursé sur la prothèse......
Le premier partenaire est à 20 km, pas grave vous pourrez toujours continuer les soins et détartrages chez votre dentiste habituel. Vous n'aurez qu'à vous déplacer que pour les couronnes. .....
Ils se servent de ce réseau comme produit d'appel et détournent les patients AVANT qu'ils aient signé pour une complémentaire santé. Vu leurs contrats pourris hors de prix avec plafond le patient l'a dans l'os, tout ca pour économiser soit disant 10-15 % sur le prix d'une couronne.
Je sais pas moi mais si ils estiment qu'on est 10-15 % plus cher que ce qu'ils estiment ou sont passés nos dépassements d'honoraires monstrueux ? hein ? Ca fait 50-60 euros de différence de prix sur une ceram, meme pas le remboursement sécu.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

29/04/2016 à 19:23

colza2 écrivait:
----------------
> le problème ce ne sont pas les centres de santé , mais les centres de santé
> commerciaux

Ben voyons, qui paie le déficit des centres de santé non commerciaux ? Parce que faut pas se leurrer la santé a un cout et il y a toujours quelqu'un qui paie.

Avatar_small

olivier

29/04/2016 à 19:25

barbabapat écrivait:
--------------------
> jeff écrivait:
> --------------
> > Effectivement, il y avait un repreneur, et l'ordre a insisté pour la
> > liquidation.
> >
> > De là a dire que la liquidation avait pour but la fin des poursuites en
> > diffamation, il y a quand un même un pas ( un gros ).
> >
> > je pense , mais peu-etre naivement, apres tout, que c'était simplement pour
> > faire fermer ce genre de centre dès que l'occasion se présente.
>
>
> 22 millions de déficits et 5 millions de soins payés non réalisés.
>
> Y avait il réellement un repreneur capable d’éponger les dettes ou juste un tapi
> bon à liquider la structure sous 6 mois en la vidant encore plus.
>
> Enfin, en cas de reprise, c'est au repreneur de récupérer le passif. Les
> patients auraient pus se retrouver sans responsable judiciaire un peu comme les
> ex-samsonites .

Non juste pour récupérer des clients pour les soigner à "prix éthique" :)) Tout est là :

http://collectif-pour-dentexia.jimdo.com/quelles-solutions/

69_xtb5lc

barbabapat

29/04/2016 à 19:37

olivier écrivait:
-----------------

>
>
> Non juste pour récupérer des clients pour les soigner à "prix éthique" :)) Tout
> est là :
>
> http://collectif-pour-dentexia.jimdo.com/quelles-solutions/

Après si c'est pour soigner gratuitement les patients de dentexia, dentego, n'as nullement besoins de reprendre dentexia. Ca leur fait même économiser 22 millions d'euros de dettes qui resteront la propriété pleine et entière de dentexia.

PS,
"............
Plateau technique

Les cliniques Dentexia offrent des plateaux techniques correspondant aux exigences de la dentisterie moderne, et aux normes en vigueur (qui ne s’imposent pas aux libéraux, la plupart installés dans d’anciens appartements de centres villes réaménagés en cabinets dentaires).

La sécurité médicale des patients est assurée avec 700 000 € d’investissement en dispositifs médicaux par clinique Dentexia. 50 000 € d'investissements sont constatés en moyenne dans les cabinets dentaires traditionnels.

Avec 8 scanners 3D pour 30 praticiens, le niveau d’équipement est 20 fois plus important que dans les cabinets en ville qui en comptent moins de 400 pour 30 000 dentistes.

De plus, le scanner 3D est facturé au prix d’une radio classique (27,93 € remboursés) alors que le prix du marché est de 120 € (non remboursés), provoquant ainsi un fort renoncement à ce moyen pourtant incontournable pour sécuriser la santé dentaire du patient.

".........

En plus des codifications d'actes non réalisés pour obtenir un remboursement de la part de la sécu.

........."

Une stérilisation centrale, avec du personnel dédié (ce ne sont pas les assistantes dentaires qui font la stérilisation, au détriment du soin à prodiguer au patient) et des protocoles rigoureux (traçabilité complète).

http://france3-regions.francetvinfo.fr/rhone-alpes/la-clinique-dentaire-low-cost-dentexia-tete-d-or-fermee-jusqu-nouvel-ordre-par-l-ars-920737.html

".........

A l'issue d'une inspection fin janvier, l'agence régionale de santé Auvergne Rhône-Alpes a considéré qu'il était "urgent de suspendre l'activité du centre jusqu'à ce que les manquements observés" soit résolus.

L'ARS reproche notamment au centre de santé Dentexia des opérations de stérilisation réalisée dans un local inadapté dépourvu de zone propre, une pièce à laquelle il est -entre autre- fait grief d'être un lieu "commun au laboratoire de prothèses générant des poussières de meulage".

Le communiqué de l'ARS fait également mention de "désinfection dans des conditions inadaptées ou défectueuses avec notamment pénurie de produits détergents et désinfectant" ou encore le lavage et la désinfection du matériel à stériliser par un "simple liquide neutralisant".

L'ARS relève, en outre, des anomalies dans la phase de conditionnement et dans l'élimination des déchets d'activité de soins à risques infectieux.

Dans cet inventaire à la Prévert, l'agence relève également plusieurs anomalies liées aux conditions de soins : "nombre insuffisant de porte instruments rotatifs ne permettant pas une désinfection est une stérilisation entre chaque patient". Ceux-ci apprécieront sans doute.

.........."

Des empreintes optiques, prothèses en CFAO et autres localisateurs d’apex complètent cet équipement en matériel neuf et performant. Ainsi, le patient est soigné mieux, plus vite pour un gain en qualité très important.

........."

69_xtb5lc

barbabapat

29/04/2016 à 20:34

http://collectif-pour-dentexia.jimdo.com/concept-dentexia/

"........

Ressources humaines

Dentexia a intégré 30 chirurgiens-dentistes dans une organisation comptant 130 employés, soit 4 créations d’emplois par praticien, ratio proche de l’hôpital... alors que la moyenne est de 0,33 assistante dentaire par dentiste libéral.

Une généralisation de l’organisation Dentexia créerait 120 000 emplois qualifiés et bien rémunérés : une assistante chez Dentexia est payée plus de 2000 € par mois alors que 60% des assistantes dentaires en poste dans le libéral sont en apprentissage à moins de 900 €.

.........."

http://www.wuro.fr/pages/outils-pour-les-entrepreneurs/calcul-du-salaire-brut-net-et-cout-total.html

http://blog.entreprise-facile.com/articles/2011/10/18/charges-sociales-comment-prevoir-et-anticiper-limpact-sur-la-tresorerie

Un employé dentexia pour payer 4 employés à 2000 euros net par mois doit rentrer 8000 euros pour les salaires et Plus de 4000 euros de charges en plus avant de prendre en compte son salaire (environ 5000 euros) aussi et ses charges (3000 euros).

Si on multiplie ces chiffres par 12 et par 40 000, on obtient 9,6 milliards d'euros rien que pour les seuls salaires.

Et cela, c'est avant même d'avoir payé le loyer, l'électricité, l'eau, les consommables et autres fournisseurs les remboursements d'emprunt ou de leasings pour pouvoir réaliser un premier soins.

Icon_poker_h4nm2d

jeff

29/04/2016 à 21:04

.

Avatar_small

paradoxe

29/04/2016 à 21:05

barbabapat écrivait:
--------------------
> Une généralisation de l’organisation Dentexia créerait ..
.. une hausse de rentrées d'argent de la branche dentaire, des emplois, des inpots, etc...

Cela créerait aussi une augmentation des caries, des déchaussements, des dents extraites, ccar les soins courantset peu rémunérateurs ne sont pas faits.
Cela augmenterait aussi le déficit de las sécu.

Leur politique préconisée est de pourrir les bouches des patients de façon à poser couronnes et implants au maximum
L"économie française se portera évidemment mieux.
C'est logique.

Mon éthique personnelle m'interdit d'empoisonner les gens pour les soigner après.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

29/04/2016 à 21:45

barbabapat écrivait:
--------------------

>
> De plus, le scanner 3D est facturé au prix d’une radio classique (27,93 €
> remboursés) alors que le prix du marché est de 120 € (non remboursés),
> provoquant ainsi un fort renoncement à ce moyen pourtant incontournable pour
> sécuriser la santé dentaire du patient.

LAQ027 (cone beam) facturé comme un pano hbqk022 ? -))) et en plus donnant droit à un remboursement dans ces conditions :

Indication : évaluation diagnostique et/ou préopératoire :- d’atypie anatomique en endodontie, - de pathologie maxillomandibulaire et/ou dentoalvéolaire - de pathologie osseuse de l’articulation temporomandibulaire dans les situations où les informations indispensables n’ont pas été apportées par l’examen clinique et la radiographieEnvironnement : respect d’un programme d’assurance qualité incluant des procédures de contrôle de l’équipement, de la réalisation et de la qualité des examens Formation : spécifique à cet acte en plus de la formation initialeFacturation : ne peut pas être facturé lors du bilan implantaire ou de la pose d’implant intrabuccal, en dehors de sa réalisation pour prise en charge diagnostique et thérapeutique : - d’agénésies dentaires multiples liées à une maladie rare - des séquelles d'une tumeur de la cavité buccale ou des maxillaires
I

ls vont se manger des indus en plus. -)

120 euros de cone beam font renoncer le patient à poser des implants ? Effectivement c'est mal parti pour la suite. Pas besoin d'aller plus loin. -)

Capture_d_e_cran_2016-04-29_19.39.56_rrv0jiCapture_d_e_cran_2016-04-29_19.40.38_fnpktu
69_xtb5lc

barbabapat

29/04/2016 à 21:48

La citation que tu me prête vient du site pro dentexia.

Or, rien qu'avec les salaires, tu absorbe déjà presque intégralement le budget dentaire de la sécu et il reste encore des frais pour plusieurs milliards à provisionner.

En plus leur exemple d'un patient moyen de 45 ans nécessitant 5 couronnes et 2 implants est surévalué car on commence à arriver sur les générations qui ont profité des progrès de l'hygiène dentaire.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

29/04/2016 à 22:00

De toutes facons il vient de nous faire la démonstration éclatante que ca ne marche pas !

Les autres vont suivre dans la foulée. Attendons un peu que leurs pièces montées low cost et leur cavalerie financière se cassent la gueule comme l'a anticipé le tribunal en refusant la reprise par dentego car fonctionnant sur le meme principe..

Boneym_nf4qsi

Patatrasse

29/04/2016 à 22:09

Le complot ne serait il pas de faire croire que DSI est un syndicat de dentistes libéraux qui préconise le "bon vivre" entre les centres low cost qui détournent les patients à grand renfort de publicité (contrairement aux centres "normaux" qui cohabitent depuis longtemps avec les cabinets libéraux et qui ne se contentent pas de réaliser prothèse et implants) et nos cabinets ?
Quand on sait qui tire les ficelles derrière DSI, l'avocat de Dentexia et Dentego, il y a effectivement de quoi rigoler.

--
http://www.fsdl.fr/

69_xtb5lc

barbabapat

30/04/2016 à 09:25

paradoxe écrivait:
------------------
> barbabapat écrivait:
> --------------------
> > Une généralisation de l’organisation Dentexia créerait ..
> .. une hausse de rentrées d'argent de la branche dentaire, des emplois, des
> inpots, etc...
>
> Cela créerait aussi une augmentation des caries, des déchaussements, des dents
> extraites, ccar les soins courantset peu rémunérateurs ne sont pas faits.
> Cela augmenterait aussi le déficit de las sécu.
>
> Leur politique préconisée est de pourrir les bouches des patients de façon à
> poser couronnes et implants au maximum
> L"économie française se portera évidemment mieux.
> C'est logique.
>
> Mon éthique personnelle m'interdit d'empoisonner les gens pour les soigner
> après.

Si on est à 20 000 euros par mois pour les salaires seuls, cela explique alors l'objectif de 50 000 euros de soins à facturer chaque mois. Un cabinet traditionnel ayant 70% de frais et peu de personnels.

Or avec les salaires seuls, tu es déjà au budget de la sécu pour les soins dentaires. Il faudrait l'augmenter à plus de 20 milliards d'euros par ans en généralisant le low cost en augmentant d'autant les budgets de la sécu et des mutuelles.

Enfin, oui il faut générer artificiellement 2,5 fois plus de soins que ceux qui sont réalisés actuellement en coût. Or avec des soins moins coûteux à la base, il faut encore plus de soins réellement réalisé sur les français.

Donc oui, économiquement leur système ne fonctionne pas car il implique une explosion des coûts pour tous les financeurs dont les patients et une augmentation des soins à réaliser pour soutenir cette explosion des coûts qui soulève la question du sur traitement quand le nombre de soins à réaliser doit être plus que triplés alors que l'on doit aller vers des politiques de prévention qui au contraire réduisent le nombre de soins.

Et on parle même pas de l'ouverture du numerus clausus avec les reconnaissance de diplômes étranger ou pessoa.

La généralisation du low cost, si tu suis leurs chiffres arrive à un désastre financier et sanitaire.

Avatar_small

paradoxe

30/04/2016 à 14:19

barbabapat écrivait:
--------------------
> paradoxe écrivait:
> ------------------
> > barbabapat écrivait:
> > --------------------
> > > Une généralisation de l’organisation Dentexia créerait ..
> > .. une hausse de rentrées d'argent de la branche dentaire, des emplois, des
> > inpots, etc...
> >
> > Cela créerait aussi une augmentation des caries, des déchaussements, des
> dents
> > extraites, ccar les soins courantset peu rémunérateurs ne sont pas faits.
> > Cela augmenterait aussi le déficit de las sécu.
> >
> > Leur politique préconisée est de pourrir les bouches des patients de façon à
> > poser couronnes et implants au maximum
> > L"économie française se portera évidemment mieux.
> > C'est logique.
> >
> > Mon éthique personnelle m'interdit d'empoisonner les gens pour les soigner
> > après.
>
> Si on est à 20 000 euros par mois pour les salaires seuls, cela explique alors
> l'objectif de 50 000 euros de soins à facturer chaque mois. Un cabinet
> traditionnel ayant 70% de frais et peu de personnels.
>
> Or avec les salaires seuls, tu es déjà au budget de la sécu pour les soins
> dentaires. Il faudrait l'augmenter à plus de 20 milliards d'euros par ans en
> généralisant le low cost en augmentant d'autant les budgets de la sécu et des
> mutuelles.
>
> Enfin, oui il faut générer artificiellement 2,5 fois plus de soins que ceux qui
> sont réalisés actuellement en coût. Or avec des soins moins coûteux à la base,
> il faut encore plus de soins réellement réalisé sur les français.
>
> Donc oui, économiquement leur système ne fonctionne pas car il implique une
> explosion des coûts pour tous les financeurs dont les patients et une
> augmentation des soins à réaliser pour soutenir cette explosion des coûts qui
> soulève la question du sur traitement quand le nombre de soins à réaliser doit
> être plus que triplés alors que l'on doit aller vers des politiques de
> prévention qui au contraire réduisent le nombre de soins.
>

Il y a un détail qui semble invisible aux yeux de beaucoup.
Ceci est bon en langage financier.
Si les mutuelles payent plus, elles augmenteront les mensualités, elles géreront plus d'argent, elles seront plus puissantes, elles pèseront plus lourd dans le système financier international.
Pour tout organisme financier (ce que sont les assureurs et mutuelles) , peut leur importe que des millions de gens (leurs clients) meurent ou souffrent. Ils veulent être les plus gros possible.
La surconsommation de soins leur permettra d'être plus forts.
C'est pervers, vicieux et n'a rien à voir avec l'éthique médicale, mais c'est le système financier et monétaire actuel: la surconsommation.

Alors que je suis pour une alimentation saine, le bonheur, santé et longue vie pour tous.
Les assureurs rêvent de la mort de tous leurs clients retraités, la mort de tous leurs concurrents, et tout l'argent de leurs clients.

C'est logique.