Burn out, vous avez dit Burn Out ?

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

26/04/2016 à 19:52

super la dentisterie écrivait:
------------------------------
> Tu es d'une grande sensibilité. Les patients ont de la chance de t'avoir et si
> un jour tu n'en peux plus de la dentisterie'tu pourras devenir psy pour tes
> confrères dentistes.merci pour tout

Bartolomite il est sous cachetons. Un truc qui se termine par "pram" ou quelque chose comme ca. Ca fait de l'effet il voit la vie en rose. -)

Capture_d_e_cran_2016-04-26_17.53.19_dzmn9o
Avatar_small

bartolomite

26/04/2016 à 20:17

Vous avez RAISON

Nous sommes attaqués souvent mais par qui ?
Des démagogues et des provocateurs.
Alors autant ne pas alimenter le débat :-)

Les Bisounours....

J'ai eu l'occasion de partir en Afrique, en Europe et aux USA pour des missions humanitaires
et je vous assure que j'ai toujours été content de revenir en France.
En Afrique c'est d'une telle violence que parfois on n'y arrive plus.
En Europe le contraste est étonnant entre la Suisse, l'italie, l'Espagne, la GB.
Des systèmes de soins très différents mais des injustices partout.

Aux USA j'ai été reçu comme un seigneur. Tous le monde imaginait en effet que j'avais une Ferrari car j'étais dentiste. Même les médecins me respectaient ... C'est dire ;-)
MAIS un état dentaire hallucinant dans les populations pauvres (60 millions d'américains) digne de l'Afrique.

Avec le recul j'ai choisi de faire "de l'humanitaire" en France, dans ma population de soins que je connais depuis plus de 15 ans. Discrètement et sans faire sentir aux personnes quoi que ce soit. Nous ne sommes pas la pour humilier encore plus ceux qui sont dans le besoin.
Souvent nous pouvons faire un truc bien avec peu d'argent.
Nous faisons donc peut être la même chose tous les deux ;-)
Sauf que je le vis autrement.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

26/04/2016 à 20:58

Tu sais bien comment ca se termine si tu veux supprimer les injustices. -)
Je serais le premier à faire un effort. Mais ce que je supporte pas c'est que des politocards me l'impose et me chient dans les bottes en plus. .

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

26/04/2016 à 21:49

bartolomite écrivait:
---------------------

> Les Bisounours....

Au pays des bisounours nous avons la CMU et bien qu'ayant la CMU nous voyons toujours ca. et régulièrement.
Motif de la consult pèche sur 15. -)
Tu vois au moins en afrique ils ont l'excuse de ne pas avoir de dentiste sous la main. -)

Capture_d_e_cran_2016-04-26_19.46.09_fukonx
Index_phnysm

pgc

26/04/2016 à 22:00

bartolomite écrivait:
---------------------
> ...
> Les dentistes sont donc des gros porcs et ils roulent en Porsche...
>
> Des patients lisent nos post car ce site est ouvert à tous pour la lecture.
> J'ai eu la surprise de recevoir des commentaires par un patient assez surpris
> pour ne pas dire choqué par ce type de provocation.
> ...

Ce sont des termes qui reviennent inlassablement dans les commentaires libres sur internet, dès qu'un marronnier fleurit sur les dentistes.
Ca ne sort pas comme ça de nulle part.

Avatar_small

bartolomite

27/04/2016 à 13:11

pgc écrivait:

> Ce sont des termes qui reviennent inlassablement dans les commentaires libres
> sur internet, dès qu'un marronnier fleurit sur les dentistes.
> Ca ne sort pas comme ça de nulle part.

Ben si justement.
Le net c'est un no man's land
C'est anonyme
C'est souvent n'importe quoi
C'est la porte ouverte à toutes les calomnies et les critiques gratuites
Comme les commentaires proposés par des officines supposées informer le public sur la qualités des soins dans tel ou tel cabinet :-)

Vous êtes offusqués de commentaires diffamatoires débiles mais que devraient dire alors les femmes (50 % de la population) dans notre monde de macho et de misogynes ;-)

Qui est à l'abri de la critique gratuite et bête sur le net ? Personne.

Notre cabinet reste un lieu d'échange possible avec les patients.

Je ne vais pas me formaliser parce que des crétins se défoulent là où ils le peuvent.
Je ne veux pas leur donner du crédit, ni leur faire écho, ni relayer leurs propos.

Ce qui m'intéresse c'est le soin, mes patients (enfin ceux qui me respectent et avec qui j'ai un vrai échange humain) et mon équilibre personnel.

Je ne suis pas convaincu que l'internet ait beaucoup fait avancer les choses en terme de communication. Je crois toujours à l'intérêt des conférences, surtout en petit comité pour échanger et dialoguer.
Je crois à l'enseignement en petits groupe de 25 étudiants maxi pour transmettre des idées et surtout répondre aux critiques pour progresser ensemble.

Mon approche n'a rien d'une utopie car elle est validée par mon expérience au cabinet et en temps qu'enseignant.

Elle demande certes plus d'énergie (en apparence car l'énergie perdue à répondre aux provocations est définitivement perdue) et d'engagement.
Mais n'est ce pas le fondement de notre profession que de s'engager.

S'engager mais pas n'importe comment et surtout pas à n'importe quel prix en terme humain. Le burn ou signe un mauvais investissement physique te psychique et un manque de gestion de ses ressources propres.
C'est le signe qu'il faut opérer des changements avant d'aboutir à la dépression .

Se lamenter sur le net ne fait en rien avancer les choses sinon à alimenter des post.
J'en vois les limites après seulement quelques semaines.

Proposez des actions avec d'autres confrères, organisez des réunions, des conférences.
N'attendez pas de la SS, de l'état, de l'Ordre qu'ils vous apportent es solutions car ils n'en ont pas les moyens.
Soyez acteur de votre vie et pas spectateur.
Changez de discours et de comportement ;-)

Pour ma part j'ai dit je crois ce que j'avais à dire et tout commentaire supplémentaire ne serait que redondance inutile.
Si mon message n'est pas passé c'est que mues interlocuteurs ne sont pas prêt à l'entendre et je préfère revenir à du concret
Donc 12 mai prochain bienvenu à ma conférence. Vous avez les infos pour vous inscrire en début de post.

Confraternellement

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

27/04/2016 à 18:42

bartolomite écrivait:
---------------------

> N'attendez pas de la SS, de l'état, de l'Ordre qu'ils vous apportent es
> solutions car ils n'en ont pas les moyens.

C'est surtout qu'on est pas encore atteints par le syndrome de Stockholm. -)))
Le jour ou on appellera la sécu à l'aide il faudra s'inquiéter. -)