Fracture 36

Capture_aodo7f

damon huck

18/04/2016 à 14:14

Salut

une jeune femme la bouche entretenue, deux 8 à sortir du tartre, une hygiene plus ou moins...une dent dévitalisée ...
on ne pense pas à proposer la couronne et crack !!!

qui tente de conserver cette racine qui implante?

4_yoqz2a3_x8xbxl1_jbic9e
Image_r6habu

Thomas Crown

18/04/2016 à 15:40

C'est limite mais si tu as de la GA, alors élongation coro et provisoire 4mois sur IC puis couronne si ok.
T'as rien à perdre ici..

Avatar_small

Zombring 57

18/04/2016 à 15:50

Fallait faire la couronne avant. Maintenant c'est implant.

Couronne: trop aléatoire. Compromerde (compromis qui amène que des merdes)
hygiène difficile, résistance mécanique amoindrie et étanchéité vestibulaire quasi impossible à obtenir
Tu risque de voir la patiente revenir avec sa couronne dans la main et mécontente que ça n'ait pas tenu.

Tu peux faire une provisoire scellée définitivement "en attendant l'extraction", faciliter le financement de l'implant et tu laisses jusqu'à ce que ça lâche ou si tu aimes les emmerdes, tu passes en définitif, (ce que retiendra le patient si pb: la provisoire tenait bien et la nouvelle couronne a cassé la racine)

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

18/04/2016 à 16:07

je dirais tout dépend de son reste à charge.

Si c'est "gratuit " tu peux y aller. Ca temporisera le temps qu'elle mette de coté pour un implant. -)

Avatar_small

le figou

18/04/2016 à 20:07

damon huck écrivait:
--------------------
> Salut
>
> une jeune femme la bouche entretenue, deux 8 à sortir du tartre, une hygiene
> plus ou moins...une dent dévitalisée ...
> on ne pense pas à proposer la couronne et crack !!!
>
> qui tente de conserver cette racine qui implante?

quelques indices anatomiques favorables avec un tronc(le bond terme ?) assez long, pas d'atteinte de la furcation, hauteur en vestibulaire d'environ 2/3 mmm
élongation possible
moi je tente avec assez de confiance

Batman_animated_series_nqhpnl

Aspius

18/04/2016 à 20:18

Fracture linguale, limite mésiale à un niveau apical par apport à la furcation...
Impossible même avec la meilleure volonté du monde de construire quelque chose de pérenne là dessus. Tout ce que t'arriveras à produire c'est du bricolage, avec un espace biologique massacré.

Extraction direct, en oubliant pas de séparer les racines...vu l'accès au plancher pulpaire ça devrait être rapide !

Pour ce qui est de l'argument "fallait couronner avant", vu la gueule du fragment et de ce qu'il reste en bouche, j'ai comme un doute sur le fait que ca soit "non reconstituable de façon durable au moyen d'un matériau d'obturation inséré en phase plastique"....

Avatar_small

lelutin57

18/04/2016 à 20:56

J'éviterai aussi de couronner. Pas sûr que tu puisse obtenir une étanchéité correcte avec donc un risque d'infection gingivale et de perte osseuse qui compromettra ces chances pour un implant "classique" (c'est à dire sans greffe osseuse).

Idem pour l'élongation coronaire, on réduit les chances du patient en retirant de l'os sain.

Index_phnysm

pgc

18/04/2016 à 21:49

le figou écrivait:
------------------
>
> quelques indices anatomiques favorables avec un tronc(le bond terme ?) assez
> long, pas d'atteinte de la furcation, hauteur en vestibulaire d'environ 2/3 mmm
> élongation possible
> moi je tente avec assez de confiance

Moi pareil.
Avec une large gingivectomie, une préparation minutieuse de la limite cervicale, une provisoire pour guider la cicatrisation ça se fait très bien.
J'en ai fait quelques une de ce genre qui fonctionnent parfaitement. Pas de fracture, pas de descellement, pas d'infection chronique.
Par contre au niveau du trait de fracture il faut en découper une bonne tranche.
Si c'était fracturé en vestibulaire ce ne serait pas bon, mais là en lingual c'est jouable.

Index_phnysm

pgc

18/04/2016 à 21:51

lelutin57 écrivait:
-------------------
> ...
> Idem pour l'élongation coronaire, on réduit les chances du patient en retirant
> de l'os sain.

Je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'abaisser la limite osseuse dans ce cas. 9 chances sur 10 que la fracture est supra-osseuse.

Batman_animated_series_nqhpnl

Aspius

18/04/2016 à 22:49

pgc écrivait:
-------------
> lelutin57 écrivait:
> -------------------
> > ...
> > Idem pour l'élongation coronaire, on réduit les chances du patient en retirant
> > de l'os sain.
>
>
> Je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'abaisser la limite osseuse dans ce cas.
> 9 chances sur 10 que la fracture est supra-osseuse.

la limite osseuse, si tu la touches pas, l'inflammation causée par le non-respect de l'espace biologique se chargera de la descendre par résorption...

Vw_campersurfvan_i8cpz8

enlaye

18/04/2016 à 22:53

pgc écrivait:
-------------
" Je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'abaisser la limite osseuse dans ce cas. 9 chances sur 10 que la fracture est supra-osseuse. "

on doit etre 2 semi- vieux cons avec pgc , pcq je suis encore d'accord avec lui .
donc +1 pour cette phrase , d'autant plus que cette 6 a l'air déportée en vest , donc en laissant un paquet d'os non négligeable en lingual .
avant de casser ,il y avait quoi dedans ?.
pourquoi pas de tenon radiculaire par principe ?

Vw_campersurfvan_i8cpz8

enlaye

18/04/2016 à 22:57

Aspius écrivait:
----------------
" la limite osseuse, si tu la touches pas, l'inflammation causée par le non-respect de l'espace biologique se chargera de la descendre par résorption... "

bien sur , et c' en est d'autant mieux dans ce cas ,non ?
a juger en fonction de la profondeur en proximal , le oplus gros pb est là à mon avis .

Index_phnysm

pgc

19/04/2016 à 10:55

Aspius écrivait:
----------------
>...
> la limite osseuse, si tu la touches pas, l'inflammation causée par le
> non-respect de l'espace biologique se chargera de la descendre par résorption...

Ah bon.
Et avec quelles conséquence?
La perte de la dent?
Fichtre.
J'en ai fait des dizaines, les fractures linguales sur molaires bas et palatines sur PM haut sont assez fréquentes.
Pour les premières ça fait un bail et je n'en ai pas perdu une seule en 15 ans.
C'est fou non?

Si c'est correctement préparé de A jusqu'à Z, y compris l'empreinte qui doit reproduire parfaitement le biseau cervical et le profil de la CR qui doit être tip-top, il n'y a pas d'inflammation passé les 15-20 jours de cicatrisation en provisoire.

Et je fais un IC avec un tenon archi-simple type Pivomatic.
Et il n'y a pas de casse.
C'est prodigieux ;)

--
Ne met pas tes doigts dans la Convention! Tu risques de te faire pincer très fort.

Avatar_small

le figou

19/04/2016 à 15:11

lelutin57 écrivait:
-------------------
> J'éviterai aussi de couronner. Pas sûr que tu puisse obtenir une étanchéité
> correcte avec donc un risque d'infection gingivale et de perte osseuse qui

> Idem pour l'élongation coronaire, on réduit les chances du patient en retirant
> de l'os sain.

le biseau du à la fracture est utilisable à moindre intervention comme congé large . l'espace biologique se recréera tout seul. il faut bien évidemment aucun surplomb prothétique mais ça c'est de la responsabilité de l'empreinte et du protho après la temporisation nécessaire .c'est un cas décrit à la sop il y a bien longtemps par un prof de garancière vietnamien(j'ai oublié son nom,harter peut-être) . il faisait même plusieurs générations de provisoires pour pérenniser une nouvelle attache dans un environnement biologique acceptable.
les anciens qui n'ont pas connu les implants pendant une bonne partie de leur carrière avait l'instinct conservateur.