Chicot29 a raison...

Forum associé : Eugénologie

Blue_eye_thumb_l2dgub

bill

14/03/2016 à 19:31

seespan écrivait:
-----------------

pas de correcteur d'orthographe ou autre.

Bin tu devrais le brancher parce que ce que tu dis n'est pas toujours inintéressant mais ça pique tellement les yeux que l'on décroche au bout de 3 lignes... ;-)

> ET c'est ma fois un grand bien, science des anes, sans structures, lourd
> 'apprentissage ét frein a l'enseignement.
> Vivement que nous option pour une structure phonétique.

Ne postule jamais dans une entreprise.
Tu serais assistante dentaire, aucune chance d'embauche...

> Non c'est parfait, l'orthographe ne rime à rien et retard l'apprentissage de
> matiére plus utiles.
>

Pfff... que répondre à tant d'inepties... ;-)

69_xtb5lc

barbabapat

14/03/2016 à 20:06

seespan écrivait:
-----------------

> Il se peut aussi que les plus de 50 ans est passé la majeur partie de leur
> existance à s'exprimé à l'écrit avec comme la notion que tout devait étre sans
> faute. Que se soit pour écrire une lettre ou pour le boulot.
> Et à l'époque ou ces grison était jeunes (attention on parle de l'aire pré
> internet, pré ordi à la maison ), pas de correcteur d'orthographe ou autre.
> Plus of course le niveau de l'enseignement de base qui était plus élévé vue que
> aucun énarque n'avait décrété que 80% d'une génération devait avoir le bac.
>
> Pour les plus jeunes comme mois (les moins de quarante ans pour plus très
> longtemps ). La notion que tout écrit devait étre sans faute à était mise à mal
> et pas qu'un peut par internet.
> Avant une faute d'orthographe dans un livre c'était quasi un sujet de
> conversation, si l'on écrivait une lettre on avait le temps de la relire et
> corrigé. Avec internet amuse toi a essayé de relir tout les mail que tu envois
> ou ne serais que tout les post sur les divers forum et réseau sociaux.
>
> Non l'orthographe parfait n'est pas réaliste pour grand monde.
>
> ET c'est ma fois un grand bien, science des anes, sans structures, lourd
> 'apprentissage ét frein a l'enseignement.
> Vivement que nous option pour une structure phonétique.
>
>
Le français est infaisable en phonétique car tu a plein de faux amis et d’homonymes.
Après, le problème de la connaissance du français, n'est pas simple avec pendant une grande partie du temps la cohabitation avec les patois locaux qui étaient la vraie langue parlée dans certains endroits.
Donc oui, la maitrise du français était limitée à une petite partie de la population.

> La seul utilité à l'orthographe à au niveau culturel et la même que les kanji
> pour les japonais ( qui eux non pas de problème pour revendiqué ce faite ),
> c'est un merveilleux outils de ségrégation des étrangers.
> Apprendre le Français à l'orale c'est possible, par contre apprendre à l"écrire
> assez bien pour pouvoir se passer d'une secrtaire c'est déjà plus rare.

Dernièrement un article parlait du japon et de la diminution très importante du nombre de kanji réellement connus par la population. Et même il y a quelques années, le nombre de kanji connus était évalué à moins de 15% de l'ensemble des kanji existant.

http://dozodomo.com/bento/2016/02/17/bientot-un-musee-du-kanji-a-kyoto/

".......

Car le bâtiment de dix mètres de haut comptera 50,000 caractères sur sa surface, tous issus de la littérature japonaise ou des précédentes sélections annuelles. À l'intérieur, la découverte des kanji se veut ludique : énigmes ou encore écrans tactiles, la fondation a misé sur l'interactivité. Quoi de mieux pour apprendre ou améliorer sa connaissance des sons, formes et provenances de ces magnifiques symboles ? Car si l'apprentissage des kana s'assimile aussi facilement que notre alphabet (ou presque...), celui des kanji n'est pas une mince affaire ! Les Japonais, eux-mêmes, en découvrent tous les jours et doivent en maîtriser 2,136 depuis 2010.

........"

Avatar_small

carident

14/03/2016 à 20:10

Grrrrrrrrrrrr!!!!!!!

Plaise à messieurs les chantres (à ne pas confondre avec les chancres) de l'orthographe, qui s'en vinrent troller mon post, le sujet n'est pas le français (sous entendu la langue française) est foutu, mais la France est foutu...

Avatar_small

carident

14/03/2016 à 20:13

adhoc écrivait:
---------------
> arf, ok, carident, integrale de x allant de 1 à 3 de x²+x+7 . Plus facile que la
> dictée de Mérimée!!!!
> Bien sur que tes posts sont intéressants, qu'on s'intéresse au fond, mais on
> peut rigoler avec l'orthographe, non?

Oui, on peut rigoler... ;-)

Pa050055_igyagy

mark

14/03/2016 à 21:10

on en est au français numéro 3

Pa050055_igyagy

mark

14/03/2016 à 21:13

dès lors que la France foutue est décrite comme telle par ceux qui en détruisent la langue tant au plan de l'orthographe que celui de la syntaxe, leurs arguments perdent pour le moins de leur sérieux... moi, ce que j'en dis, c'était pour rebondir sur des propos de journaliste... ;)

Avatar_small

carident

14/03/2016 à 21:23

mark écrivait:
--------------
> dès lors que la France foutue est décrite comme telle par ceux qui en détruisent
> la langue tant au plan de l'orthographe que celui de la syntaxe, leurs arguments
> perdent pour le moins de leur sérieux... moi, ce que j'en dis, c'était pour
> rebondir sur des propos de journaliste... ;)

Mince alors, je fais aussi des fautes de syntaxe... :-(

Alors, c'est à cause de moi tout ça? J'ai détruit la langue française et par la même la France? :-)

Avatar_adhoc_euv2pm

adhoc

14/03/2016 à 21:48

Puisqu'on reste dans l'orthographe....

Carident, tu nous inities un fil, qui sera lu par d'autres catégories socio professionnelles.

> pour se rendre compte que la France a bel et bien régresser.<

Quand même,boudiou, des que tu as un son phonétiquement en é en fin de verbe du premier groupe, et tu hésites entre "er" ou "é"---->remplace le verbe par battre ou battu.

"La france a bel et bien battu" et NOn "La france a bel et bien battre", donc pas d'infinitif ici : regressé. Fais le a chaque fois en te relisant, ca sera nickel!

Une faute d'usage (doublement de consonnes par exemple), une "daure de frzzppe", pas grave, mais les fautes qui font vraiment désordre sont les fautes d'accord et les fautes infinitif/participe passé. Lutte.

Avatar_small

carident

14/03/2016 à 23:11

adhoc écrivait:
---------------
> Puisqu'on reste dans l'orthographe....
>
> Carident, tu nous inities un fil, qui sera lu par d'autres catégories socio
> professionnelles.
>
> > pour se rendre compte que la France a bel et bien régresser.<
>
> Quand même,boudiou, des que tu as un son phonétiquement en é en fin de verbe
> du premier groupe, et tu hésites entre "er" ou "é"---->remplace le verbe par
> battre ou battu.
>
> "La france a bel et bien battu" et NOn "La france a bel et bien battre", donc
> pas d'infinitif ici : regressé. Fais le a chaque fois en te relisant, ca sera
> nickel!
>
> Une faute d'usage (doublement de consonnes par exemple), une "daure de frzzppe",
> pas grave, mais les fautes qui font vraiment désordre sont les fautes d'accord
> et les fautes infinitif/participe passé. Lutte.
>

Merci Adhoc pour cette leçon de grammaire/orthographe...

Mais, même si je suis nul en orthographe, je connais parfaitement cette règle ;-)

J'avais vu ma faute, suite au message de Marc mais j'ai préféré ne pas rectifier mon post sinon la remarque de Marc n'aurait plus eu aucun sens, et surtout n'aurait pas tellement fait rire trublion...

N'en demeure pas moins que l'orthographe n'est pas du tout une chose instinctive pour moi (en 3ème, je faisais pas moins de 3 fautes... par lignes ; et j'avais quasiment tout le temps 0 ou 1 (pour l'encre et le papier) sur 20!).

Je suis plus que dyslexique, et j'ai besoin de me relire plus d'une fois pour ne pas en faire, mais je n'ai pas toujours le temps...

Désolé, si ça pique les yeux de certains. Mais n'en déplaise à certains, je ne vais me flageller pour autant, car pour dire vrai, je m'en fou royalement de l'orthographe!

La prochaines fois, j'envisage néanmoins d'ajouter un avertissement ou un code couleur à mes posts: carré vert = peut être lu par tout le monde, carré rouge = à proscrire aux fanatiques de l'orthographe :-)

ps : cela dit, tout le monde fait des fautes.

"Quand même,boudiou, des que tu as un son phonétiquement en é"

le fait d'oublier un accent à la préposition "dès" me choque presque plus, puisque le sens du mot n'est plus du tout le même...

Avatar_small

carident

14/03/2016 à 23:14

Ce qui est dommage encore une fois, c'est d'écrire 3 pages sur l'orthographe... donc complètement hors sujet!

Images_ja1k0l

seespan

15/03/2016 à 04:21

carident écrivait:
------------------
> Ce qui est dommage encore une fois, c'est d'écrire 3 pages sur l'orthographe...
> donc complètement hors sujet!

Non tu as la réponse à ta question.

Nos amis sont sur le mode "je vais bien tout vas bien" donc quand mis en face d'un fait qui contredit leur vision du monde, un replis identitaire s’opère.

--
หมอจัดฟัน

Avatar_small

carident

15/03/2016 à 09:30

AVERTISSEMENT : des passages du texte infra sont susceptibles de contenir quelques coquilles, voir même des fautes d’orthographes et de syntaxe choquantes, susceptibles de heurter la sensibilité des sectateurs de justesse orthographique. Certaines fautes d’accord pourraient même plonger les plus fanatiques d’entre eux dans un état catatonique grave (en gros, ils peuvent littéralement bugger et ne plus parler que d’orthographe pendant plusieurs jours).

Si vous avez un Marc/Mark à la maison, nous vous conseillons fortement de l’éloignez de l’écran !

seespan écrivait:
-----------------
> carident écrivait:
> ------------------
> > Ce qui est dommage encore une fois, c'est d'écrire 3 pages sur
> l'orthographe...
> > donc complètement hors sujet!
>
> Non tu as la réponse à ta question.
>
> Nos amis sont sur le mode "je vais bien tout vas bien" donc quand mis en face
> d'un fait qui contredit leur vision du monde, un replis identitaire s’opère.
>
>
>
> --
> หมอจัดฟัน

Entièrement d'accord avec toi.

Ce fil de discussion n'est ni plus ni moins à l'image de ce qui se passe dans notre pays!

En France, on préfère passer des mois à parler de mariage pour tous, et de déchéance de nationalité au lieu d'aborder les vrais problèmes...

Pa050055_igyagy

mark

15/03/2016 à 15:04

ouais tas raison, on va se recentrer sur le sujet:

"Complément d'Enquête"

Ou plutôt ce que tu en auras retenu, mais de façon toute parcellaire, ce qui confère à ton commentaire une faute d'accord bien plus gauche que d'orthographe.

Que dit l'afghan, en substance: "mes amis ne choisissent pas la France:
- à cause de la lange (les anglophones se tournent vers les pays anglo-saxons, le plus accessible leur semblant la Grande Bretagne )
- à cause de la présence en ce pays de membres de leur famille les y ayant précédé
- dans l'espoir d'y décrocher un petit boulot même mal payé dans un pays qui n'en manque pas, ce qui en fait sa richesse au global

puis d'ajouter:" mes amis "pensent" que la France est un pays pauvre comme la plupart des pays d'Europe du sud. (il oublie de citer l'Italie)

il précise aussi que la langue est un frein aux démarches et à l'intégration administrative ou professionnelle en France pour un anglophone. Néanmoins lui a fait la démarche et il est devenu un plombier fier et heureux en France.

Maintenant, revenons sur le début du doc et notamment l'interview de la directrice du bureau en France de The Economist. Elle présente en préambule (21:45) les mêmes arguments de l'attractivité de son pays: langue, rapprochement familial, emploi, les deux premiers n'étant pas les moindres.
La même précise l'attractivité de son pays y compris pour les membres de la communauté européenne dont les polonais.... et les français. :)

Je m'étonne que tu ne te sois pas attardé sur l'histoire de cette famille irakienne (53:00), attirée par l'Allemagne , (moyennant 30000€ aux passeurs) et la perspective de bosser chez BMW à 2000€ (soit bien plus que le SMIC allemand récemment instauré par Merkel pour éviter l'anglicisation du marché du travail, sans doute), avec des "collègues blonds aux yeux bleus" . Finalement un toit collectif et de maigres subsides en guise d'un vrai boulot et un vrai revenu auront eu raison de leurs rêves: retour volontaire en Irak avec l'aide financière de l'Allemagne. L'Allemagne n'est pas ce qu'on appelle un pays pauvre. ;)

Peut-être celui-ci aura été plus exigeant que ceux des immigrés des anciennes colonies françaises, donc francophones, qui vinrent grossir les bidonvilles de Nanterre, Villeurbane, ou les baraquements (idem pour les rapatriés d'Algérie et autres harkis)du sud de la France pour bosser en usine, ou sur les chantiers, ou comme ouvriers agricoles.... Mais à l'époque, la France était riche... de ses colonies.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

15/03/2016 à 15:52

les réfugiés accueillis par l'Allemagne en masse, ils parlent chleuh ?
Et quand il dit qu'il n'y a déjà pas de boulot pour les français c'est une vue de l'esprit ?

Pa050055_igyagy

mark

15/03/2016 à 17:17

chicot29 écrivait:
------------------
> les réfugiés accueillis par l'Allemagne en masse, ils parlent chleuh ?
> Et quand il dit qu'il n'y a déjà pas de boulot pour les français c'est une vue
> de l'esprit ?

c'est là qu'est le paradoxe, celui qui le dit, ou plutôt qui cite le jugement de ses compatriotes, lui, a accepté de passer de l'anglais au français, il a été formé, il a acquis une qualification et a un boulot, il est heureux en France et il le dit.

quant à l'Allemagne, effectivement il s'en trouvent qui veulent y apprendre la langue et les autres, considérant l'Angleterre inaccessible, l'Allemagne ni suffisamment accueillante ni suffisamment généreuse, se sont cassé chez eux...

Ce que prouve ce fil c'est qu'il est plus facile de mettre l'accent sur une bribe de commentaire, et non d'un fait, que de mettre un accent sur un participe passé...

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

15/03/2016 à 17:50

mark écrivait:
--------------

> c'est là qu'est le paradoxe, celui qui le dit, ou plutôt qui cite le jugement de
> ses compatriotes, lui, a accepté de passer de l'anglais au français, il a été
> formé, il a acquis une qualification et a un boulot, il est heureux en France et
> il le dit.

Tu peux me dire comment se fait il que lui se sort les doigts du cul, trouve du boulot et pas les français ? -)

Question d'éducation ? -)

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

16/03/2016 à 10:19
Pa050055_igyagy

mark

16/03/2016 à 11:35

N'est-ce pas merveilleux cet amour pour la France qui pousse un peuple supérieur en tous points mais surtout en conscience et sens du devoir à le cultiver et l'embellir, quand d'autres étrangers parias et pouilleux le dédaignent pour son manque de générosité et l'absence de perspectives de prospérité? :)))

aaah! l'attractivité est comme la géométrie, variable selon le point de vue...

Plaquessiv2_vovj6l

ameli

17/03/2016 à 12:10

barbabapat écrivait:
--------------------
> Après, le problème de la connaissance du français, n'est pas simple avec pendant
> une grande partie du temps la cohabitation avec les patois locaux qui étaient la
> vraie langue parlée dans certains endroits.
> Donc oui, la maitrise du français était limitée à une petite partie de la
> population.

Tu as raison. Ma mère est Française, née en France, et a appris la langue à 20 ans car n'est jamais allée à l'école. Elle parlait un patois, le francique. Aujourd'hui, elle est parfaite francophone et parfaite germanophone, parce qu'elle a pris des cours en France et en Allemagne... et elle me parle toujours en francique, car une langue ne se perd pas.
Mon père est né en Allemagne. A 20 ans, il parlait ces 3 langues, et était devenu Français, normalien, et classé chez les littéraires.
Une langue, ça s'apprend. Il faut faire des efforts. Quand j'avais 8 ans, je donnais des cours de français à mon grand père pourtant devenu Français, du Bled, dictées et rédactions, et il prenait des cours du soir. Qu'on le veuille ou non, une langue s'apprend. Il faut une volonté.
Celui qui parle de régression doit d'abord se mettre en cause. Sur le plan social, économique ou linguistique, c'est le coté personnel qui prend le devant. Avant de dépendre de ses voisins, on dépend de nos propres choix.

Notre langue est difficile, on le sait. Mais d'autres sont encore plus difficiles, alors on apprend d'autres langues pour pouvoir échanger des mots, commercer et discuter. Les nordiques parlent plusieurs langues et ne se contentent pas de leur langue originelle.
En Chine, dans le monde commercial, l'enseignement de l'anglais (langue facile) est obligatoire car le commerce international est impossible dans la langue des mandarins qui est extrêmement complexe. Il faut 10 ou 20 ans pour apprendre à l'écrire !