Suicide d'un étudiant de 5 année à Nice

Forum associé : Exercice professionnel

Vw_campersurfvan_i8cpz8

enlaye

25/09/2015 à 19:35

barbabapat écrivait:
--------------------

" Après, oui il y a avait un usage certain de marijane."

alors là oui c est de la faute des profs :-)) :
2eme année : le joint dento prothetique
3eme année : adaptation du joint aux ccm
4eme année : situation du joint consequences esthetiques
5eme année : les formes de joints et des limites .

à force .....

69_xtb5lc

barbabapat

25/09/2015 à 19:54

Enlaye, les antidépresseurs sont peu détournés pour des usages récréatifs et il faut accepter d'être pris en charge par un autre professionnels de santé, accepter aussi de se reconnaitre malade.

Pour la marijane, ca restait un usage plutôt récréatif même si certains étaient dans la culture bio de remèdes naturels avec une installation hydroponique personnelle.

Avatar_small

doagui

25/09/2015 à 20:22

nobru340 écrivait:
------------------

> Ben, il était gros, moche et con, et avec des tendances particulières...:) Et
> moi, pas diplomate du tout. Donc, forcément...:)

Et en étant conscient de ça tu persistes à penser que c'était lui le con de l'histoire ?

Je dis ça, je dis rien...

Avatar_small

nobru340

25/09/2015 à 20:43

doagui écrivait:
----------------
> nobru340 écrivait:
> ------------------
>
> > Ben, il était gros, moche et con, et avec des tendances particulières...:) Et
> > moi, pas diplomate du tout. Donc, forcément...:)
>
> Et en étant conscient de ça tu persistes à penser que c'était lui le con de
> l'histoire ?
>
> Je dis ça, je dis rien...

Décodeur, please ?
Parce que oui, quand un gars, pourri jusqu'à la moëlle, qui a raté sa vie professionnelle et personnelle, s'amuse à faire redoubler des générations d'étudiants par pur vice et pas sur leurs aptitudes, histoire de faire payer aux autres sa propre médiocrité, oui, c'est un con.
Gros, c'était une évidence.
Moche aussi.
Et pas diplomate avec les méchants cons, je l'ai toujours été. C'est une forme d'honnêteté. Avec les cons tout court j'y mets les formes, ce n'est pas de leur faute, j'excuse.

Avatar_small

Shrek

25/09/2015 à 20:56

Quelle activité sur ce sujet . Toujours les mêmes omniprésents d'ailleurs . Eugénodépendants :-))
Pour TiGabi , une délibération se passe comment ? Qui a le dernier mot pour le redoublement ?
L'étudiant en difficulté n'a t-il pas intérêt à aller voir un prof d'université voire le doyen en cas de dificulté avérée avec tel ou tel enseignant durant l'année ? Souvent ce sont les petits caporaux qui te pourrissent la vie . Si le général demande à voir , ça peut s'arranger . Je parle en connaissance de cause . Le redoublement tu le sens arriver , ce n'est que rarement une surprise . Il faut réagir rapidement .

Avatar_small

doagui

25/09/2015 à 21:02

nobru340 écrivait:
------------------

> Décodeur, please ?

Ton message laisse penser que tu l'avais autant choisi comme tête de truc que l'inverse, c'est tout. On sait tous qu'on a vite tendance à se foutre de la gueule d'un prof, surtout s'il a un physique ingrat.

De là on peut se demander qui a réellement ouvert les hostilités entre vous. Si c'était pas toi alors je retire ce que j'ai dit, mais pose-toi réellement la question (pas besoin de me donner la réponse, je dis ça juste pour toi, je m'en fous un peu en fait).

Avatar_small

Shrek

25/09/2015 à 21:04

Dabitz écrivait:
----------------
> J'ai pu croiser à la fac des étudiants très bon de la P1 jusqu'au moment où il a
> fallu enfiler les gants...Et là catastrophe, un vrai danger pour les patients,
> aucune dextérité, aucun sens de la communication malgré sa bonne volonté.
>
> Se pose alors la question de faire redoubler régulièrement cette étudiant en
> espérant que le déclic se fasse un jour, quitte à en faire une chialeuse de plus
> sur Eugénol qui passera trois pages à nous rabattre que les enseignants sont
> tous des méchants?
>
> Ou alors seconde solution laisser sortir l'étudiants le plus vite possible et
> prier pour que sa première erreur arrive rapidement et le dégoute du métier...
>
> Comme le disait Tigabi, il y a des étudiants qui ne seront jamais fait pour ça,
> et des enseignants mauvais.
>
Comble de l'ironie , l'étudiant " pas fait pour ça " qui veut exercer son droit au remord pour par exemple aller en pharma ou médecine , et bien il doit valider 2 années . Et il va donc se faire bloquer par les tp à cause desquels justement il veut partir . Ubuesque .

Avatar_small

Bigoody

25/09/2015 à 21:41

doagui écrivait:
----------------
> Bigoody écrivait:
> -----------------
> > Non mais TiGabi n'arrive pas à comprendre que faire redoubler/tripler
> plusieurs
> > fois un étudiant ça t'anéantit psychologiquement. Au-delà même des profs cons
> /
> > pas cons.
> >
> > Qu'ils le veuillent ou non par leurs décisions de le faire repiquer telle ou
> > telle année ils l'ont lentement tué, point.
> >
> > Leur conscience ne doit pas être tranquille, et c'est mérité.
>
> Et bien moi je pense qu'il faut sacrement manquer de maturité pour écrire un
> message pareil. Tu ne connais rien de cet étudiant, rien de son parcours, et
> malgré tout tu te permets de juger et surtout de condamner. C'est honteux, tout
> simplement.
>
> Je pense qu'il faut plus qu'une scolarité difficile pour commettre ce genre de
> geste.

Honteux ? Ce qui est honteux c'est de pousser un étudiant au suicide pas de relater des faits.
Tu crois que le taux de suicide élevé chez les dentistes c'est une coïncidence aussi ?

C'est beau la naïveté. Et ça se permet de remettre en cause ma maturité, pathétique.

Avatar_small

nobru340

25/09/2015 à 22:00

doagui écrivait:
----------------
> nobru340 écrivait:
> ------------------
>
> > Décodeur, please ?
>
> Ton message laisse penser que tu l'avais autant choisi comme tête de truc que
> l'inverse, c'est tout. On sait tous qu'on a vite tendance à se foutre de la
> gueule d'un prof, surtout s'il a un physique ingrat.
>
> De là on peut se demander qui a réellement ouvert les hostilités entre vous. Si
> c'était pas toi alors je retire ce que j'ai dit, mais pose-toi réellement la
> question (pas besoin de me donner la réponse, je dis ça juste pour toi, je m'en
> fous un peu en fait).

Non, mon message n'a jamais laissé entendre ça, il faut lire.
Je te parle de quelqu'un qui a plombé des générations d'étudiants bien avant moi et était connu pour ça, ça n'a rien à voir avec moi ou avec la vision que j'avais de cet assistant au départ. Pour te situer le personnage, il suffisait qu'il entre dans une salle de TP pour que ma binome s'évanouisse de stress... Quand je dis "pas diplomate", ça veut simplement dire que je ne passais pas mes journées à cirer des pompes (pour rester poli), et ça m'a coûté suffisamment cher pendant que d'autres pingouins et pingouines (elles ne ciraient pas que les pompes)bien nullos passaient dans l'année supérieure. J'ai compris bien un peu tard que ce n'était pas la qualité du travail qui comptait mais l'aptitude à ravaler sa fierté. Et certains y réussissaient à merveille.
Maintenant, mon 1° message ne t'étant pas destiné,je m'en fous encore plus tu vois.
Fin de la discussion et sans rancune.

Avatar_small

doagui

25/09/2015 à 22:18

Bigoody écrivait:
-----------------

> Et ça se permet de remettre en cause ma maturité,
> pathétique.

"Ca" se l'est permis en effet et après avoir lu ta réponse "ça" persiste dans sa première impression.

RépondreCiter
Score : -1
Avatar_small

Bigoody

25/09/2015 à 22:32

doagui écrivait:
----------------
> Bigoody écrivait:
> -----------------
>
> > Et ça se permet de remettre en cause ma maturité,
> > pathétique.
>
> "Ca" se l'est permis en effet et après avoir lu ta réponse "ça" persiste dans sa
> première impression.

Libre à toi, je n'en ai que faire. Les faits sont là, ne t'en déplaise.

Avatar_small

doagui

25/09/2015 à 22:43

Bigoody écrivait:
-----------------
> Les faits sont là, ne t'en déplaise.

Justement non, les faits ne sont pas là. Une petite partie des faits seulement, une infime partie même. Penser qu'un article de presse puisse résumer toute la vie d'un étudiant et élucider les raisons pour lesquelles il a pu décider de se suicider c'est un peu simpliste.

Avatar_small

Calis

19/10/2015 à 23:33

Etant récemment issu de la fac de Lyon, je peux vous dire que le mépris de certains professeurs ont fais beaucoup de mal à certains amis à moi. Certains prennent des têtes de turcs et leur en font baver pendant les trois longues années de clinique, tout ceci sur des critères absolument subjectifs. Ce n'est pas la majorité du corps enseignant, bien heureusement. Je n'ai pas personnellement été concerné par ces attaques, et j'ai toujours préféré passer outre le mépris de ceux qui se croient au dessus de tout. Sous prétexte que certains sont maître de conférence, ou professeur, le boulard gonfle, et ils se permmetent des remarques qui, à la longue, peuvent faire peter les plombs à n'importe qui.

Toutes mes pensées à la famille de ce jeune homme, ce dramen n'aurait jamais du arriver. J'espère que cela fera changer certaines mentalités.

Avatar_small

Shrek

20/10/2015 à 22:06

C'est vieux comme le monde , tu files un sifflet à un mec et il devient con ...
Et souvent ce sont les "petits" les pires . Les kapos d'Auschwitz étaient certainement de braves types avant qu'on leur mette une matraque dans les mains .
Dans une fac que je n'ose citer , l'abruti ( le mot est faible ) chargé de montrer aux deuxièmes années comment on prend une empreinte , a foutu zéro à plus de la moitié de la promo lors de la première évaluation . Zéro , rien que ça . Pour motiver , il y a mieux ...

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

20/10/2015 à 22:17

doagui écrivait:
----------------
> Bigoody écrivait:
> -----------------
> > Les faits sont là, ne t'en déplaise.
>
> Justement non, les faits ne sont pas là. Une petite partie des faits seulement,
> une infime partie même. Penser qu'un article de presse puisse résumer toute la
> vie d'un étudiant et élucider les raisons pour lesquelles il a pu décider de se
> suicider c'est un peu simpliste.

Oui on est en france, le pays du bienvivreensemble qui a un des taux de suicides les plus élevés au monde.
Cependant ce jeune homme n'a pas eu le temps d'etre confronté en direct à ce système de merde.
Reste la peine de coeur ou la fac.

Avatar_adhoc_euv2pm

adhoc

20/10/2015 à 23:20

Tout a fait, shreck, sauf que les salopards, c'est nous meme en tant qu'humanité.

http://www.purepeople.com/article/le-jeu-de-la-mort-la-torture-aux-electrochocs-mauvaise-audience-reactualise_a52089/1

C'est un peu ancien , beaucoup connaissent mais pas tous!

Avatar_small

dentistry

18/12/2015 à 23:30

Je peux vous dire que cette ambiance détestable qui règne dans les UFR d'odontologie et CHU est véridique pour Bordeaux. Combien de mes ami(e)s j'ai entendu dire les mêmes réflexions que c'est stressant, que on t'engueule, que on t'humilie en public devant ton patient ou tes collègues. Je n'ai personnellement pas vécu le pire (humiliation, baton dans les roues, fichage avec une étiquette sur le front de étudiant glandeur ou qui est nul bref l'étudiant à faire redoubler ect).

Pour la part psychologique j'ai remarqué plusieurs cas de figures:

1) ou tu est bon en théorique et en pratique (pas de soucis pour ceux là ils sont fort psychologiquement)
2) ou tu es bon ou moyen en théorique et moyen en pratique et ca passe, tu es discret tu donnes ton meilleurs en prenant sur toi les fois ou yen a un qui veut de dézinguer ou alors tu es un grande gueule souvent des mecs et tu en a rien à foutre et tu a du répondant (ca passe ou ca casse)
3) ou bien tu es très bon en théorique (en general il essayent de se ratraper la dessus) et en pratique une quiche, et là je peux te dire que tu en chie pendant tes études (il y a plusieurs exemple dans chaque promo) surtout à partir de la 4eme année, car c'est a ce moment que il vont se rendre compte que tu es une cata.
4) ou bien tu fou rien en théorique et pratique et la c'est la meme chose que le numéro 3 et c'est dézinguage chronique assuré avec étiquette sur le front juska la fin des études, et c'est un peu normal.
5) Cas atypique du délis de faciès : ta "typologie faciale" n'est pas appréciée par les profs tu va en chier, ta croissance va être verticale très descendante

J'ai aussi remarqué que beaucoup d'étudiant qui sont dans le cas 3 donc mauvais en pratique un peu manchot mais très bon en théorique s'empresse de quitter la dentisterie générale pour aller faire quoi? L'internat, et pour choisir ortho comme par hasard, c'est un peu la planque de ceux qui assure pas trop en omni pendant leur études. C'est juste un constat.

Il y a bien sur des profs super, mais c'est pas la majorité, ils ont leur petits protégés et inversement les profs adorable tout le monde veut les avoir en clinique (donc en general chaque étudiant essaye pendant son parcourt d'avoir affaire le + possible aux prof pour qui ils ont un faible, mais c'est pas toujours possible).

J'ai pu faire de la formation continue et du compagnonage ensuite et je peux vous asssurer que l'ambiance à bordeaux pendant les études de chirurgie dentaire sont exécrable. Il n'y a pas photos.
Et ce problème de pédagogie management a l'air d'être bien présent dans toutes les fac dentaires de france. Je peux vous assurer aussi que la majorité après sa thèse na aucune envie de remettre les pied dans les couloirs de la fac tellement ca donne une sensation bizare désagréable.

Ceci est à remettre dans le contexte général, cad cette profession est connu pour avoir un taux élevé de dépression et suicide, donc il ne faut pas regarder que par le trou de la serrure (les études) ils faudrait aussi penser à la santé de l'ensemble des confrères pendant leur carrières.... Avoir une approche globale

Toute mes condoléance pour notre confrère étudiant

Avatar_small

Lancel

19/12/2015 à 12:38

100% d'accord. Avec dentistry.

Même constat à Nancy il y a quelques années. Plus jamais je n'y remettrai les pieds.
Pourtant j'ai toujours aimé transmettre ce que j'avais appris (sport, musique...) mais là, je vais plutôt prévoir d'avoir des collaborateurs plutôt que de perdre mon temps avec les querelles, les histoires, les gamineries, les rumeurs improbables, les injustices, les contradictions et le stress de la fac.

A entendre les remplaçants c'est de pire en pire d'ailleurs.

Avatar_small

kaloupilé

19/12/2015 à 20:51

Exactement le même sentiment, et pourtant, fac différente (Lille)
Assez triste de voir comme ça semble être pareil partout...

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

19/12/2015 à 23:32

Rennes pareil. Il suffit de quelques connards pour foutre la merde.

Ex : classe 3 en pédo sur une gamine de 12 ans à l'examen de septembre de 5 ième année ( seule pratique jamais repassée jusqu'alors)...... Il est bien votre soin, dommage que ca ne soit pas un soin de pédo : 9,5/20 collé Ca m'a foutu un tel stress que l'année suivante j'ai quasiment eu toutes les pratiques à repasser en septembre ! -)))))
Ah oui spéciale dédicace pour algi suite à mon commentaire de tout à l'heure dans le sujet SANTESOMBRE. En juin j'avais été collé en pédo à cause d'une endo sur dent lactéale : un canal non obturé, un lentulo pété dans un autre et un dépassement sur le 3 ième. Si j'avais fait une pulpo........-))))))

Avatar_small

ddent78

20/12/2015 à 00:17

Quelle tristesse ... beaucoup de bonnes choses à tout son entourage et à nos futurs confrères.
Je suis sortie de Lyon il y a plus de 10 ans,je n'ai jamais réussi à repasser la porte du centre de soins.
Je me souviens d'avoir été envoyée chez le psychiatre de la médecine préventive de Lyon 1 pour une histoire de recapuchonnage d'aiguille et le psy m'avait dit : "Mais qu'est-ce qui se passe en dentaire ? Vous êtes environs 300 étudiants et vous représentez 70 % de mes consultations ! Pour tout Lyon 1 (30 à 40000 étudiants)." Gros déballage, grosses découvertes pour ce psy.
Ce métier est tellement chouette pourquoi nous pourrir autant notre jeunesse ?
En vous lisant je vois que cela n'a pas trop changé.
1000 bonnes choses aux jeunets, ce métier est vraiment super chouette, tenez le cap.