Suicide d'un étudiant de 5 année à Nice

Forum associé : Exercice professionnel

Avatar_small

dentalproject

21/09/2015 à 23:09

Et sur le fond enki tu sais la peur, les données acquises de la science, et dentexegofree?

"..., identifier tes erreurs, les assumer, les corriger. Tu dois te faire un parcours professionnel jusqu'à ce que tu te fixes dans ce que tu considéreras être « ton niveau ». "
Ça c'est du vent, quand les principaux employeurs autour de ton cab donneront de la mutuelle santepasclair à leurs employés, on verra si tu n'es pas frustré et on verra quel sera ton niveau. Et tu pourras même te remettre en question, tous les 5 ans environ.

Avatar_small

Bigoody

21/09/2015 à 23:10

Pour en revenir à ce pauvre étudiant, je pense qu'il s'est retrouvé dans une impasse :

Se rendre compte qu'on s'est trompés sur toute la ligne, et ne pas avoir d'autres choix que l'assumer toute sa vie ; sinon quoi adieu ta fierté et l' "admiration" de tes proches.

Quand tu t'es élevé si haut du point de vue de la société moyenne, la chute est fatale.

373698_171583336220573_59291450_n_qo7p9y

uɹöɾq

21/09/2015 à 23:47

Enki écrivait:
--------------
> Moi et mon orthographe on t'emmerde
> on ferme sa gueule.
>
> le sujet tranquille, tu réponds pas et tu fais pas chier.
>
> Bin moi des connards j'en vois
> repiquer tous les ans.

Faut pas perdre ton sang-froid mon pote. ;-)
Tu as le profil idéal pour être "enseignant" à la "faculté" dentaire, je ne suis pas surpris.

373698_171583336220573_59291450_n_qo7p9y

uɹöɾq

21/09/2015 à 23:59

Enki écrivait:
--------------

>
> Ne crois pas que la qualité technique de l'étudiant soit la seule prise en
> compte. Sa maturité, son comportement, son envie...sont autant de facteurs pris
> en considération.
> Il est parfois tentant de recaller quelqu'un
> qui manifestement est doué pour la conduite mais qui est un vrai Fangio
> irresponsable et laisser passer quelqu'un d'un peu moins doué mais qui est
> conscient de ce qui repose sur ses épaules (la santé d'un humain) et n'oublie
> jamais un clignotant.

Merci de confirmer que les "examens" à la "faculté" dentaire sont bidonnés.

Si les TP et autres "examens" sont anonymes, comment les "enseignants" peuvent-ils évaluer les critères -éminemment subjectifs- que tu cites.

> A ton tour de me croire : si on laissait faire le logiciels pour les validations
> il y aurait beaucoup plus de casse.

Tu veux dire moins de suicides et de dépressions parce que les critères décisionnels de redoublement seraient tous objectifs?

373698_171583336220573_59291450_n_qo7p9y

uɹöɾq

22/09/2015 à 00:40

tictac écrivait:
----------------
> Et il a certaines fac qui n'aiment pas trop les etudiants au teint un peu
> basané. .
> Je veux bien qu'il y ait des coincidences mais quand meme. Ce genre d'attitude,
> c'est purement repugnant

Les mêmes coïncidences dans ma "faculté".
Le risque relatif de redoublement pour cette catégorie était autour de 10.

Il allait ajouter dans la mienne les facteurs de risque de redoublement suivants:boursier, cheveux un peu longs, questions gênantes aux "enseignants" pendant les "cours", pas d'alcool et tu arrivais en les combinant à un RR de 2000.

Je n'ose citer les facteurs de risque avec un RR de redoublement inférieur à 1, j'aurais des problèmes avec certaines associations...

373698_171583336220573_59291450_n_qo7p9y

uɹöɾq

22/09/2015 à 00:56

Enki écrivait:
--------------
>
> L'université n'a pas vocation à former à des métiers c'est vrai. On sort de 6eme
> année de médecine sans être ophtalmo, cardio...le métier c'est après les études,
> par compagnonnage.
>
>

Tu sembles avoir une connaissance du cursus médecine encore plus réduite que celle dont tu fais preuve en grammaire. ;-)

Les "études" odontologiques sont plus courtes que celles de médecine parce qu'on considère, à juste titre qu'il n'est pas nécessaire de faire 11 ans d'études pour gratter de la dentine.

5 ans d'"études" après la P1, devraient être largement suffisants aux "enseignants" pour former les étudiants à faire correctement les actes de base de notre merveilleux métier.
Le compagnonnage devrait se faire pendant ces 5 ans théoriquement nécessaires et suffisants (comme il se fait pendant les 11 ou 13 ans de formation d'un cardiologue), mais il est certain que les "enseignants" ont d'autres idées en tête que la transmission de leur savoir faire quand il viennent à la "faculté".

Avatar_hjdsnm

TiGabi

22/09/2015 à 02:23

Je résume les 9 pages de ce sujet : les enseignants à la faculté sont foncièrement méchants, incompétents, feignants, racistes, déconnectés de l'exercice réel, couchent avec les étudiantes, font redoubler par pur sadisme ou vengeance personnelle et ne sont là que pour le prestige et le salaire, pas pour enseigner.

Un peu plus de recul et réflexion pourraient être utiles au débat.

Je suis passionné par mon boulot : l'exercer et l'enseigner. Je travaille 3,5 jours par semaine au cabinet, 2 à la faculté. Je prends au minimum une demi-journée supplémentaire chaque semaine pour préparer des cours, une iconographie de qualité, organiser la formation, réfléchir à l'enseignement sur le fond et la forme. Je prends le temps d'accompagner et montrer les gestes techniques au fauteuil. Je ne suis ni gentil, ni méchant : je ne suis pas là pour ça.

Je suis pourtant régulièrement "agressé" par des étudiants qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Ils se croient encore à l'école, ne voient que les quotas, les notes et les salauds qui les imposent, sans aucune attitude professionnelle.

Le parcours typique d'un redoublement, le voici :

Un étudiant en 5ème année doit rédiger une ordonnance simple d'antibiotique et prescrit littéralement 10 fois la dose maximale pour un enfant. Je lui explique que son patient est mort du fait de cette erreur. Il maugrée "C'est pas normal d'enlever 4 points pour ça !". Je me répète : le problème est que ton patient est mort. Il persévère : "Ouais mais 4 points c'est beaucoup !".

Peu de temps après, il fait une exposition pulpaire sur une 26 présentant une carie pourtant à peine dentinaire. L'exposition baigne dans la salive, la digue n'est pas posée, contrairement aux consignes du service. "Gentil", j'explique que l'exposition était évitable et constitue un mauvais facteur pour le pronostic de la dent, d'autant plus au vu de la contamination salivaire. Faciès bovin, aucune réaction. J'explique en d'autres termes : "Tu vois cette petite fille de 7 ans ? Tu comprends que sa 26 est probablement perdue au long terme par ton acte ?". Aucune réaction. J'insiste et lui demande sincèrement : "Ça ne te fait rien ? Tu ne te sens pas un peu triste ?". Il répond nonchalamment : "J'sais pas, faut qu'j'aille chercher une digue, c'est ça ?".

Je reçois une petite de 8 ans avec cellulite sur 46 : dent perdue, à avulser. Je consulte ce dossier et découvre qu'elle avait été pourtant vue par cet étudiant il y a plusieurs mois pour "abcès 46". Patiente jamais recontactée. Je l'appelle : il me répond "j'ai pas eu le temps de faire l'endo, je pensai la rappeler en septembre".

Au bout d'une année de ce comportement, j'émets un avis lors des délibérations. Il s’avère alors que cet avis est le même dans d'autres disciplines. Les quotas/notes sont à la limite de la moyenne. Après discussion, une décision collégiale est prise : les quotas/notes ne sont pas "remontés" et l'étudiant redouble.

Il vient se plaindre : "Vous m'avez fait redoubler pour une pulpo !". Je ne doute pas qu'il dira à ses amis "J'ai redoublé parce que TiGabi il m'aimait pas !". Et dans 10 ans, il écrira sur Eugenol : "Les profs à la fac, c'est rien que des salauds !".

Img_8798__2__kdehllPulpo11_rfxfdiImg_8920__2__lqxvfg
Avatar_small

dentalproject

22/09/2015 à 08:40

Déjà, de une, ton étudiant est dépressif mais ta formation soit disant médicale ne t'as pas amenée au diagnostic, pourtant pour un enseignant à la faculté qui a une culture multi-disciplinaire.
De deux, tu penses que ton iconographie m'impressionne? Il n'y a rien de très compliqué.
De trois , la digue elle sert à quoi? C'est pour le fond bleu c'est ça ?
Le problème c'est que l'attitude de certains enseignants laisse une marque indélébile dans la tête de quelques étudiants et bien entendu pas ceux qui en ont rien à foutre mais plutôt dans celles d'étudiants plutôt intellos, qui n'auraient jamais dû être dans cette "faculté".
Donc au lieu de faire redoubler l'étudiant, il aurait été plus judicieux d'essayer de comprendre son attitude pour savoir si elle était modifiable ou pas, s'il est dans le bon cursus ou pas. L'idéal serait que cette " faculté " soit une école privée dans laquelle dès la première année on choisit de rentrer par conviction et non parce que il reste des places. Mais là le niveau risque de beaucoup baisser et comme il faut jouer au docteur après c'est un peu difficile à avaler n'est-ce pas?

RépondreCiter
Score : -1
Avatar_hjdsnm

TiGabi

22/09/2015 à 09:56

dentalproject écrivait:
-----------------------
> Déjà, de une, ton étudiant est dépressif mais ta formation soit disant médicale
> ne t'as pas amenée au diagnostic, pourtant pour un enseignant à la faculté qui a
> une culture multi-disciplinaire.

Tu établis un diagnostic de trouble psychiatrique par internet ?

> De deux, tu penses que ton iconographie m'impressionne? Il n'y a rien de très
> compliqué.

Je suis vraiment content que tu me dises ça. Cette iconographie me demande énormément de temps sur des enfants de 4-6 ans et dans le flux d'un cabinet libéral. Comme ce n'est "pas compliqué" et que tu as plein de conseils pour les enseignants, tu va pouvoir m'aider à préparer les cours ?

> De trois , la digue elle sert à quoi? C'est pour le fond bleu c'est ça ?

Je t'invite à rechercher "split dam technique". Particulièrement adapté pour les soins en dentition temporaire et mixte. https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=split+dam+technique

69_xtb5lc

barbabapat

22/09/2015 à 10:04

OK ton étudiant redouble, et maintenant vous faites quoi avec lui.

Il refait sa même 5eme année en ayant en plus l'impression de perdre son temps en étant non stimulé.

Ou vous prenez en compte ses acquis et ses faiblesses pour le faire progresser.

Pour ce qui est des quotas, comment gérer les biais de sélection aussi des patients juste motivés par l'argent, peu sérieux sur leur rendez-vous et pouvant ne pas être identique selon les vacations des profs.

Un amis à moi était sur une vacation, ou l'hôpital envoyait tous les vieux de l'épad pour leur PAC. Il explosait le quota de chirurgie et de complète, mais cela posait un problème de recrutement dans les autres matières. Il a redoublé et c'est retrouvé dans les mêmes vacations à ré exploser son quotas de complet.

Avatar_small

dentalproject

22/09/2015 à 10:04

TiGabi écrivait:
----------------
> dentalproject écrivait:
> -----------------------
> > Déjà, de une, ton étudiant est dépressif mais ta formation soit disant
> médicale
> > ne t'as pas amenée au diagnostic, pourtant pour un enseignant à la faculté qui
> a
> > une culture multi-disciplinaire.
>
> Tu établis un diagnostic de trouble psychiatrique par internet ?

Disons que c'est pas très compliqué.

> > De deux, tu penses que ton iconographie m'impressionne? Il n'y a rien de très
> > compliqué.
>
> Je suis vraiment content que tu me dises ça. Cette iconographie me demande
> énormément de temps sur des enfants de 4-6 ans et dans le flux d'un cabinet
> libéral. Comme ce n'est "pas compliqué" et que tu as plein de conseils pour les
> enseignants, tu va pouvoir m'aider à préparer les cours ?

Je suis déjà marié donc je vois pas l'intérêt.

>
> > De trois , la digue elle sert à quoi? C'est pour le fond bleu c'est ça ?
>
> Je t'invite à rechercher "split dam technique". Particulièrement adapté pour les
> soins en dentition temporaire et mixte.
> https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=split+dam+technique

Ok autant pour moi je vais lire et je vois après.

Images_ja1k0l

seespan

22/09/2015 à 10:06

dentalproject écrivait:
-----------------------
> Déjà, de une, ton étudiant est dépressif mais ta formation soit disant médicale
> ne t'as pas amenée au diagnostic, pourtant pour un enseignant à la faculté qui a
> une culture multi-disciplinaire.

> De deux, tu penses que ton iconographie m'impressionne? Il n'y a rien de très
> compliqué.

Heu tu nous poste quelque cas que l'on puisse juger ?

> De trois , la digue elle sert à quoi? C'est pour le fond bleu c'est ça ?

Oui on met ça pour fêter la sortie du film les chtroumphe au cinéma. Enfin les US ne peuvent plus ignoré ce momument de la culture Française, il faut quand même marquer le coup professionnellement.

> Le problème c'est que l'attitude de certains enseignants laisse une marque
> indélébile dans la tête de quelques étudiants et bien entendu pas ceux qui en
> ont rien à foutre mais plutôt dans celles d'étudiants plutôt intellos, qui
> n'auraient jamais dû être dans cette "faculté".

> Donc au lieu de faire redoubler l'étudiant, il aurait été plus judicieux
> d'essayer de comprendre son attitude pour savoir si elle était modifiable ou
> pas, s'il est dans le bon cursus ou pas.

Tu admet que les prof ne sont pas des psy et maintenant tu veux qu'ils jouent les assistantes sociales?
Si l'étudiant n'est pas dans le bon cursus tu veux que les prof l'oriente ou ? Avant il y avait dentiste conseil mais ils n'embauche plus.

L'idéal serait que cette " faculté "
> soit une école privée dans laquelle dès la première année on choisit de rentrer
> par conviction et non parce que il reste des places. Mais là le niveau risque de
> beaucoup baisser et comme il faut jouer au docteur après c'est un peu difficile
> à avaler n'est-ce pas?

Ecole privèe c'est plus sortir le chéquier pour y rentrer que d'avoir la conviction.

J'aime le discourt rationnel que l'on rencontre chez pas mal d'étudiant.

--
หมอจัดฟัน

RépondreCiter
Score : -1
Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

22/09/2015 à 10:24

Une digue ? Ah oui ! une digue c'est pour ca que c'est facturé 15 % de plus pour les enfants ?

Excusez moi je suis confus je vais lui prescrire une ordonnance d'antibio bien corsée pour limiter les dégâts. -)))))

C'est vrai qu'à la FAC on va à l'essentiel ! ( qui est noyé dans une masse de cours théoriques informes)

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

22/09/2015 à 10:38

dentalproject écrivait:
-----------------------

> Donc au lieu de faire redoubler l'étudiant, il aurait été plus judicieux
> d'essayer de comprendre son attitude pour savoir si elle était modifiable ou
> pas, s'il est dans le bon cursus ou pas. L'idéal serait que cette " faculté "
> soit une école privée dans laquelle dès la première année on choisit de rentrer
> par conviction et non parce que il reste des places. Mais là le niveau risque de
> beaucoup baisser et comme il faut jouer au docteur après c'est un peu difficile
> à avaler n'est-ce pas?

L'étudiant est quelque peu démobilisé. Etonnant quand on a réussi le concours de première année. Hein ?
Mais il faut dire que l'inscription à la fac est gratuite. Nul doute que si il fallait débourser 50 000 euros d'inscription il aurait fait plus attention. -)))))
Ceci dit l'étudiant en question peu très bien connaitre à la perfection la composition des pates dentifrices, vous pourriez etre surpris ! -))))

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

22/09/2015 à 10:51

barbabapat écrivait:
--------------------

> Pour ce qui est des quotas, comment gérer les biais de sélection aussi des
> patients juste motivés par l'argent, peu sérieux sur leur rendez-vous et pouvant
> ne pas être identique selon les vacations des profs.

Motivés par l'argent ? en pedo ? expliques ! Ah oui ! peut etre le tiers payant ! -)))))

On a les memes en libéral, motivés par la douleur. -))))

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

22/09/2015 à 12:19

Ceci dit tigabi ton étudiant a le profil pour exercer en France. Au moins il ne se prendra pas la tete avec une nomenclature obsolète et aura des tendances moins suicidaires qu'un autre qui applique à la lettre les recommandations HAS et qui va se retrouver dans une de ces merdes !. -)))))
T'inquiètes pas pour les ordonnances le Pharmacien rectifiera......... en principe ! -))))

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

22/09/2015 à 12:34

Encore une réussite de la dentisterie francaise du " tout gratuit " 2 ic coiffes à 300 % ( gratuit remboursé par la moutouelle) . LOL!
Temps de réalisation du chef d'oeuvre remboursé tout bien : 1 heure. -)))))
Indication réelle pas gratuite car non remboursées : extracs + clous.

Capture_d_e_cran_2015-09-22_10.29.08_bj4n3s
373698_171583336220573_59291450_n_qo7p9y

uɹöɾq

22/09/2015 à 12:48

dentalproject écrivait:
-----------------------
> Le problème c'est que l'attitude de certains enseignants laisse une marque
> indélébile dans la tête de quelques étudiants et bien entendu pas ceux qui en
> ont rien à foutre mais plutôt dans celles d'étudiants plutôt intellos, qui
> n'auraient jamais dû être dans cette "faculté".

Oh! Y a des droits à payer pour les guillemets à "faculté"! :-)))

Quand les enseignants sont des cancres, il est logique qu'ils privilégient leurs semblables.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

22/09/2015 à 12:54

> Oh! Y a des droits à payer pour les guillemets à "faculté"! :-)))
>
> Quand les enseignants sont des cancres, il est logique qu'ils privilégient
> leurs semblables.

Pas d'accord, plutôt lèche culs que cancres. -))))

Avatar_small

dentalproject

22/09/2015 à 12:59

chicot29 écrivait:
------------------
>
> > Oh! Y a des droits à payer pour les guillemets à "faculté"! :-)))
> >
> > Quand les enseignants sont des cancres, il est logique qu'ils privilégient
> > leurs semblables.
>
> Pas d'accord, plutôt lèche culs que cancres. -))))

+1000 à vous deux.

Zorba-le-grec-1373406512-108_lfk5ey

zorbalegrec

22/09/2015 à 13:02

seespan écrivait:
-----------------
>
> Oui on met ça pour fêter la sortie du film les chtroumphe au cinéma. Enfin les
> US ne peuvent plus ignoré ce momument de la culture Française,
Seespan les schtroumpfs c'est de la culture belge

Zorba-le-grec-1373406512-108_lfk5ey

zorbalegrec

22/09/2015 à 13:06

chicot29 écrivait:
------------------
>
> > Oh! Y a des droits à payer pour les guillemets à "faculté"! :-)))
> >
> > Quand les enseignants sont des cancres, il est logique qu'ils privilégient
> > leurs semblables.
>
> Pas d'accord, plutôt lèche culs que cancres. -))))
chicots j'aurai dit SUCE BITESSS

69_xtb5lc

barbabapat

22/09/2015 à 13:17

chicot29 écrivait:
------------------
> barbabapat écrivait:
> --------------------
>
> > Pour ce qui est des quotas, comment gérer les biais de sélection aussi des
> > patients juste motivés par l'argent, peu sérieux sur leur rendez-vous et
> pouvant
> > ne pas être identique selon les vacations des profs.
>
> Motivés par l'argent ? en pedo ? expliques ! Ah oui ! peut etre le tiers
> payant ! -)))))
>
> On a les memes en libéral, motivés par la douleur. -))))

A la différence de la médecine ou les patients viennent pour être pris en charge par les titulaires et finalement sont en partie traité par les étudiant sous la supervision des titulaires qui peuvent à tout moment laisser ou reprendre la main, les patients en dentaire sont suivis par les étudiant sous la supervision très lâche des titulaires.

C'est pas la même chose que de laisser la mains en cour d’opération à l’étudiant que de demander au final à l’étudiant de prendre totalement en charge le patient.

Et on le voit bien avec le recrutement des patients en centre de soins qui est fondamentalement différent du recrutement des patient d'un service hospitalier. Avec en plus des étudiants hospitalier qui vont changer de service aussi dans le temps.

Un étudiant qui reste dans les mêmes vacations dans le même service sera souvent confronté aux mêmes type de patients car la présence des spécialités n'est pas identique dans la journée et les jours de la semaine. Ainsi l’hôpital qui envois tous ses patient de pac lors de la vacation ou le titulaire de la discipline est présent.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

22/09/2015 à 13:25

barbabapat écrivait:
--------------------

> Et on le voit bien avec le recrutement des patients en centre de soins qui est
> fondamentalement différent du recrutement des patient d'un service hospitalier.
> Avec en plus des étudiants hospitalier qui vont changer de service aussi dans le
> temps.
>
C'est sur quand j'adresse à la fac c'est que c'est très très spécial !

Des cas pas forcément compliqués techniquement mais à se tirer une balle ! -))))

Avatar_small

Bigoody

22/09/2015 à 14:13

Ton étudiant en question ne s'est pas encore mis une balle TiGabi ?

Tu devrais lui suggérer une consultation, car quand tu ne réagis plus à rien comme ça, y a clairement un souci, comme l'indiquaient chicot et dentalproject (j'y connais quelque chose).