Centres de santé

Forum associé : Exercice professionnel

Canard_fkryf7

Agachon

16/07/2015 à 01:09

La fête continue : http://www.mutualite.fr/actualites/nouvel-accord-national-pour-les-centres-de-sante/

Enfin, le nouvel accord confirme la pratique tarifaire maîtrisée des centres de santé dentaires et des centres polyvalents ayant une activité dentaire, par le biais d'un contrat d'accès aux soins dentaires (CASD). Cette option conventionnelle les incite à réguler leurs taux de dépassements d'honoraires sur les soins prothétiques et orthodontiques : ceux qui s'engagent à limiter ce taux à 230% sur une période de trois ans bénéficient d'une rémunération forfaitaire supplémentaire sur les actes de soins conservateurs et chirurgicaux.

« Cet accord marque un tournant dans la reconnaissance des centres de santé comme acteurs incontournables et pertinents de l'offre de soins ambulatoires sur tout le territoire », indique la FNMF dans un communiqué.

« Au-delà de cette avancée, que nous saluons, il conviendra de rester vigilants et mobilisés pour renforcer le développement de ces structures qui répondent aux besoins de la population en termes d'accessibilité géographique et financière, en particulier les centres polyvalents », ajoute Nadine Raffy, directrice des branches maladie et infirmière du Réseau national des centres de santé mutualistes.

Ce nouvel accord entrera en vigueur à compter du 1er janvier 2016.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

16/07/2015 à 02:06

? 230 % sécu incluse ou pas ? La ceram CMU c'est Du 350 % sécu incluse et l'inlay core CMU c'est du 100 % le tout opposable-)))))

Mouhahaha ! meme les acteurs du dossier n'y connaissent rien ! Il faut dire que le dentaire en France est d'une simplicité biblique ! -)))

Ces centres sont en déficit et payés par nos impôts en plus !

Ce pays est foutu.

Canard_fkryf7

Agachon

16/07/2015 à 02:13

Oui, et la prothèse complète à 420 €.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

16/07/2015 à 02:16

Les dépassements ce sont les déficits de ces structures, comme l'hosto d'ailleurs. Rigolez pas c'est vous qui payez ! -)))

Et c'est cette bande d'abrutis qui va faire la leçon aux grecs !

Canard_fkryf7

Agachon

16/07/2015 à 02:30

C'est la concrétisation de ce qu'annonçait Ameli avec ses nouveaux modes de rémunération : une rémunération forfaitaire supplémentaire sur les actes de soins conservateurs et chirurgicaux.

Seulement, pour que ce soit viable économiquement, il faudrait qu'elle soit conséquente et comme il n'y a pas un sou dans les caisses ...

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

16/07/2015 à 02:33

Agachon écrivait:
-----------------
> C'est la concrétisation de ce qu'annonçait Ameli avec ses nouveaux modes de
> rémunération : une rémunération forfaitaire supplémentaire sur les actes de
> soins conservateurs et chirurgicaux.
>
> Seulement, pour que ce soit viable économiquement, il faudrait qu'elle soit
> conséquente et comme il n'y a pas un sou dans les caisses ...

Pour le camp du bien il y a toujours des sous !-))) une petite augmentation du taux urssaf pour financer tout ca et le tour est joué.

On va dans le mur direct.

Image_ik684g

chirphil

16/07/2015 à 11:08

Ca y est , rémunération différenciée pour le même travail .
Charges sociales des salariés nettement inférieures aux cabinets libéraux .
Autorisation du compérage .
Et tout ce qui n'est pas dit .

Les cabinets libéraux subissent une concurrence totalement déloyale avalisée par notre conseil de l'ordre .

Je pense vainement qu'il est temps de se comporter comme l'ont fait les taxis dernièrement , grève illimitée , manifs qui perturbent la population , blocage physique de ces centres . Eux ont obtenu gain de cause .

RépondreCiter
Score : -1
Image_r6habu

Thomas Crown

16/07/2015 à 11:23

Faut pas s'inquiéter, la cnsd et l'adf ont surement déjà choisi lequel de ces 3 vainqueurs au stylo sera invité au prochain congrès, afin de célébrer la grande avancée que voilà en matière de prise en charge bucco-dentaire.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

16/07/2015 à 11:41

chirphil écrivait:
------------------

> Charges sociales des salariés nettement inférieures aux cabinets libéraux .

Ca n'est pas exact. cependant on a jamais vu un salarié rembourser son salaire ni etre responsable financièrement de la faillite de son entreprise ce qui n'est pas le cas en BNC.
Dans le cas de ces centres les déficits sont bouchés par l'etat ce qui constitue une distorsion de concurrence.
Le cas de la SNCM est typique de ce genre de concurrence déloyale, l'état va payer une amende pour ca.

http://h16free.com/2015/07/10/40397-comment-letat-plie-lachement-devant-la-sncm

Avatar_small

paradoxe

16/07/2015 à 13:33

chicot29 écrivait:
------------------
> Mouhahaha ! meme les acteurs du dossier n'y connaissent rien !
Ne ris pas.
Ilsa savent ce qu"il font.
Du temps ou je bossais en mutelle, la CPAM versait 30 à 50 euros par an pour chaque patient du centre à condition que le centre respecte le délai de prise en urgence et le remplissage d'un questionnaire vague.
Fais le calcul toi même: tu dois bien avoir au moins 3000 patients, cela te ferait un chèque de 150000 euros de bénéf net en plus.
Mais comme tu es libéral, alors c'est toi qui te 'bend over'.

Avatar_small

dock

16/07/2015 à 15:20

Agachon écrivait:
-----------------

> Cette option conventionnelle les incite à réguler leurs taux de dépassements d'honoraires sur les soins prothétiques et orthodontiques : ceux qui s'engagent à limiter ce taux à 230% sur une période de trois ans bénéficient d'une rémunération forfaitaire supplémentaire sur les actes de soins conservateurs et chirurgicaux.

Faut voir à combien se monte cette rémunération forfaitaire supplémentaire, mais ça a l'air tout pourri cet accord!! Presque aussi pourri que nos derniers avenants.. ils font de la négociation externalisée à la CNSD?

Avatar_small

colza2

16/07/2015 à 15:59

c'est entre 5 et 6 % sur les soins effectués lors de la période du contrat 3 ans.

ce n'est pas le double bingo non plus :-))
sur un CA de 240 000 annuel avec 30% de soins ça fait 3600/an
et si tu restes sous 330% pour les prothèses (soit moins que le tarif cmu pour une ccm ou un complet résine).

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

16/07/2015 à 17:35

colza2 écrivait:
----------------
> c'est entre 5 et 6 % sur les soins effectués lors de la période du contrat 3
> ans.
>
>
> ce n'est pas le double bingo non plus :-))
> sur un CA de 240 000 annuel avec 30% de soins ça fait 3600/an
> et si tu restes sous 330% pour les prothèses (soit moins que le tarif cmu pour
> une ccm ou un complet résine).

??????, Mouhahahaha ! pas fini d'etre en déficit ces centres. -))))

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

16/07/2015 à 17:35

colza2 écrivait:
----------------
> c'est entre 5 et 6 % sur les soins effectués lors de la période du contrat 3
> ans.
>
>
> ce n'est pas le double bingo non plus :-))
> sur un CA de 240 000 annuel avec 30% de soins ça fait 3600/an
> et si tu restes sous 330% pour les prothèses (soit moins que le tarif cmu pour
> une ccm ou un complet résine).

??????, Mouhahahaha ! pas fini d'etre en déficit ces centres. -))))

Image_saznoz

Hodina

16/07/2015 à 17:54

Ne rions pas!!!
Ils avancent pas a pas, peu à peu, lentement mais sûrement!
Nos charges sont tellement importantes,notre pouvoir de nuisance tellement faible, et notre coordination tellement nulle que l'idée d'une grève illimitée n'est qu'un rêve qui ne se concrétisera jamais; deux solutions vont s'offrir à nous dans les annees qui viennent: soit on joue la carte de la qualité, soit on se regroupe et on joue comme eux, le low cost et la loi 1901, les centres de santé avec pour but l'appât du gain; je ne sais pas encore laquelle de ces 2 options gagnera.......
Voyez vous une autre option viable ??
--
😁😁😁😁😁😁
Le Blog dentaire.
www.arcad-dentaire.fr
((-----Vivre le sourire Hollywoodien-----))

Capture_d__cran_2012-08-30___17.43.00_vqexj9

ernest

16/07/2015 à 18:54

Hodina écrivait:
----------------
>

> Voyez vous une autre option viable ??
oui les Syndicats nous conduisant direct dans le mur depuis des années essayant de freiner avce plus ou moins de réussite, mais en fait c'est du tout schuss tout droit.
S'en passer ne plus participer, au moins on arriverait plus rapidement à ce terme décidé dans d'autres sphéres que syndicales, et envisager plus ou moins sereinement un avenir , un autre avenir.
J'en ai un peu assez de cette marche en avant sans pouvoir decider , envisager, anticiper.

Mosquitogif_zt3c7k

mosquito

16/07/2015 à 19:51

paradoxe écrivait:
------------------
> chicot29 écrivait:
> ------------------
> > Mouhahaha ! meme les acteurs du dossier n'y connaissent rien !
> Ne ris pas.
> Ilsa savent ce qu"il font.
> Du temps ou je bossais en mutelle, la CPAM versait 30 à 50 euros par an pour
> chaque patient du centre à condition que le centre respecte le délai de prise en
> urgence et le remplissage d'un questionnaire vague.
> Fais le calcul toi même: tu dois bien avoir au moins 3000 patients, cela te
> ferait un chèque de 150000 euros de bénéf net en plus.
> Mais comme tu es libéral, alors c'est toi qui te 'bend over'.
-----------

tout à fait Agachon, c'est ce qu'expliquait Ameli dans les autres types de rémunérations qu'il fallait rechercher. Tu es subventionnés, comme les agriculteurs en sorte.

270% (+ SS= 300?) ce n'est pas justement le taux de remboursement du plus fort contrat "responsable" que veux imposer le gouvernement dans le cadre de la loi santé et mutuelle obligatoire, c'est le contrat ""haut de gamme" pour les ACS et donc reste à charge nul dans ce cas là.

et si c'était la réponse de la mutualité aux centres low-cost? subventions pour moi et pas pour eux.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

16/07/2015 à 21:04

Expliquez moi un truc. Pourquoi nos tarifs sont plafonnés et pas ceux des cotisations des complémentaires santé ? Hein ?
Signer avec un assureur à titre individuel ou collectif c'est se foutre dans la gueule du loup et avoir une vision à très court terme. En effet les honoraires négociés ne sont JAMAIS revalorisés comme il le faudrait, et les remboursements non plus :

Honoraires opposables sécu.
Protocole CNSD MGEN.
Tarifs CMU.
Honoraires santé clair.

Base ss sur la prothèse bloquée depuis 27 ans et remboursements des complémentaires aussi car calculés en % de base SS.

Fullsizerender_mvtcbs

BasArtDentaire

16/07/2015 à 22:55

chicot29 écrivait:
------------------
> Expliquez moi un truc. Pourquoi nos tarifs sont plafonnés et pas ceux des
> cotisations des complémentaires santé ? Hein ?

clientélisme?

Pour l'instant plafonnement des remboursements en optique et des dépassement des médecins, sans contrepartie sur les cotisations.

Et bientôt la santé pour tous... garantie comme un droit par la loi (lol)

Avatar_small

colza2

17/07/2015 à 08:47

ils auront aussi droit au nouveau devis en janvier .

TPG et nouveau devis en 2017 , ça risque de faire un mélange explosif. :-))))

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

17/07/2015 à 11:04

dock écrivait:
--------------
> Agachon écrivait:
> -----------------
>
> > Cette option conventionnelle les incite à réguler leurs taux de dépassements
> d'honoraires sur les soins prothétiques et orthodontiques : ceux qui s'engagent
> à limiter ce taux à 230% sur une période de trois ans bénéficient d'une
> rémunération forfaitaire supplémentaire sur les actes de soins conservateurs et
> chirurgicaux.
>
>
>
> Faut voir à combien se monte cette rémunération forfaitaire supplémentaire, mais
> ça a l'air tout pourri cet accord!! Presque aussi pourri que nos derniers
> avenants.. ils font de la négociation externalisée à la CNSD?

http://www.argusdelassurance.com/institutions/mutualite-ile-de-france-centres-de-sante-l-utmif-acheve-sa-restructuration.60395

« Ce qui n'est pas viable ne peut pas perdurer », explique le président de l'Utmif, tout en nuançant son propos au sujet des centres de santé. « Au Moulinet, par exemple, nous ne cherchons pas l'équilibre sur la seule activité médicale. L'objectif y est de trouver un équilibre global grâce à l'optique et au dentaire. » Entre les coûts liés à l'exercice de la médecine collective, ceux générés par le tiers payant (4 € environ par acte), les ressources contraintes par la pratique en secteur 1, les centres mutualistes connaissent un déficit structurel. Et ce n'est pas faute d'activité, puisque le centre du Moulinet tourne à plein."

"
« Au Moulinet, par exemple, nous ne cherchons pas l'équilibre sur la seule activité médicale. L'objectif y est de trouver un équilibre global grâce à l'optique et au dentaire. »

Pour un centre mutualiste le dentaire n'est pas une activité médicale, mais un moyen de faire rentrer du cash. Et ca n'est pas grace aux soins conservateurs à tarifs opposables, inutile de vous faire un dessin !-))))))

"« Notre dette reste un souci majeur, et une restructuration sera indispensable à terme », indique André Geffard. Le statut des créanciers, tous mutualistes, devrait toutefois faciliter un accord."

Au final c'est toujours le patient qui paie. Ici par ses cotisations de mutuelle santé.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

17/07/2015 à 11:24

Ca va leur faire tout drole aux centres CPAM ce plafonnement de tarifs à 230 %. Ca va accroitre leur déficit. C'est pas grave c'est vous qui payez !

http://www.leparisien.fr/espace-premium/paris-75/fermeture-d-un-centre-dentaire-la-secu-peine-a-convaincre-18-11-2013-3324241.php

http://www.reseau-paris-nord.com/documents/741_110601-GUIDE-DENTAIRE-RESEAU.pdf

Capture_d_e_cran_2015-07-17_09.20.33_mdpo4k
Avatar_small

colza2

17/07/2015 à 11:29

la plupart des centres dentaires sont dans le rouge sauf ceux qui fonctionnent à la manière d'un "coaché" .

l'équilibre est souvent assuré par la seule optique.
et l'optique va prendre une claque avec les mesures gouvernementales (limitation de remboursement, mutuelle obligatoire etc...) et les sorties de réseau (santéclair..) qui viennent d'avoir lieu.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

17/07/2015 à 11:45

http://www.lescentresdesante.com/IMG/pdf/rapport_acker.pdf

"Le montant du reste à charge pour les patients peut être particulièrement élevé en matière de
soins dentaires, dans la mesure où il s’agit notamment, pour les prothèses et l’orthodontie,
d’actes avec dépassements autorisés. Il n’existe pas d’observatoire des tarifs pratiqués en
matière de prothèses. Aussi, pour situer le niveau des montants facturés par les centres, nous
nous sommes procuré les tarifs des centres et les avons comparé à ceux d’une étude du
magazine Que choisir ?.
Cette étude, s’appuyant sur les enquêtes du CREDES, fait état d’une facturation moyenne de
la couronne céramo-métallique (la plus fréquemment utilisée) à hauteur de 750€, sur laquelle
l’assurance maladie ne rembourse que107,50€ et les mutuelles de 32€ à 525€ pour les contrats
les plus chers.
L’enquête conduite par le RNOGCS sur 136 centres montre que pour certains centres les
tarifs les plus bas (242,50€) se sont retrouvés en dessous de la prise en charge pour les
patients relevant de la CMU telle qu’elle vient d’être revalorisée à 267,50€, tandis que les
tarifs moyens se situent entre 350 et 450€.
Outre le fait que les tarifs moyens se situent en dessous des tarifs de ville dans la plupart des
cas, la pratique des centres dentaires contribue à peser indirectement sur les prix pratiqués par
l’environnement libéral au bénéfice de l’ensemble des patients."

Donc nous avons des centres dentaires sécu en déficit financés par les libéraux sur leurs honoraires libres par le mécanisme du taux urssaf, dont les tarifs très bas sont à l'origine de leurs déficits mais qui contribuent à peser indirectement sur les prix pratiqués par l’environnement libéral au bénéfice de l’ensemble des patients.
La ceramo metal selon le credes est à 750 euros en moyenne en libéral. Il faut donc augmenter vos tarifs ! -))))

CREDES - Centre de Recherche, d'Etudes et de Documentation en Economie de la Santé (devenu IRDES)
Mais : Il n’existe pas d’observatoire des tarifs pratiqués en matière de prothèses.

Ce pays est foutu.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

17/07/2015 à 12:13

Mais c'est qu'ils font des études intéressantes l'IDES (ex CREDES)

http://www.irdes.fr/Publications/Qes/Qes48.pdf

Je résume : quand un étranger arrive en France il a moins de problèmes dentaires que les Francais. Par contre au bout d'un certain temps après avoir eu recours au service de centre de soins "gratuits" Francais il finit lui aussi par avoir la bouche en Vrac. -)))))

Selon le médecin, les
étrangers ont moins besoin
de soins dentaires que les
Français
L’examen dentaire effectué par le mé-
decin confirme un plus fort besoin de
soins dentaires chez les usagers de soins
gratuits français (pour 69 % des examinés)
que chez les étrangers (pour 58 %).
Le médecin juge nécessaire la mise en
place d’une prothèse ou d’un appareil
pour 59 % des Français et pour 41 % des
étrangers.
Nous avons cherché à comparer des
groupes en situation de grande précarité
: les sans-papiers pour les étrangers
et les Français qualifiés de grands pré-
caires dans notre typologie. En considé-
rant l’effet des variables d’âge, de sexe
et des groupes de précarité, deux relations
significatives apparaissent : les
Français « grands précaires » présentent
une probabilité 1,5 fois plus grande
d’avoir besoin de soins courants de dentiste
que les étrangers sans papiers et
un risque 2,3 fois plus important d’avoir
besoin de prothèses dentaires. D’autres
régressions montrent que l’âge, le fait
d’être sans emploi et celui d’être
ouvrier sont des facteurs aggravants.
Comment expliquer les
différences entre Français
et étrangers ?
Bien qu’ils cumulent plus souvent chô-
mage, ressources insuffisantes, non couverture
sociale et logement précaire,
les étrangers en situation irrégulière ont
moins de problèmes dentaires que les
Français. Cette différence est sans doute
liée aux formes particulières de leur
précarisation. Leurs problèmes résultent
en effet essentiellement de difficultés liées à leur insertion sur le territoire
français. Or ces problèmes sont
récents et n’ont pas encore entraîné une
grave détérioration de leurs dents.
En revanche, les étrangers précaires
ayant une situation administrative
régulière sont en France depuis plus
longtemps (21 ans en moyenne contre
5 à 6 ans pour les sans-papiers). Ils sont
précarisés pour des motifs qui les rapprochent
des Français. Leur situation
dentaire plus dégradée reflète alors les
caractéristiques du mode de vie des
« grands précaires » français : manque
de soins et, plus généralement, d’attention
à soi. Ceci s’exprime notamment
par le fait qu’ils sont plus souvent gros
fumeurs, dépendants de l’alcool, et
qu’ils ont connu davantage d’accidents.
Comme les Français « grands précaires
», ces étrangers ont souvent connu
un problème familial avant 18 ans (plus
de six sur dix) et ont fait l’objet d’un
diagnostic de pathologie psychique (environ
quatre sur dix).
* * *
En définitive, la précarité et les problè-
mes dentaires apparaissent fortement
associés, notamment en raison des conditions
de vie difficiles et du manque de
soins des personnes démunies. L’état de
santé dentaire des étrangers qui recourent
aux centres de soins gratuits est
moins détérioré que celui des Français.
Ceci est lié aux formes particulières de
leur précarisation : ne pas avoir de papiers
conduit en effet à des conditions
de vie incertaines sans mettre en cause
la santé dentaire à court terme. Nous
pouvons de plus supposer qu’un effet de
sélection a joué, les plus fragiles et les
malades étant moins susceptibles de se
lancer dans l’épreuve de la venue en
France en situation irrégulière. En revanche,
quand ils cumulent absence
d’emploi, logement instable et isolement,
les consultants de soins gratuits
connaissent un état psychique et un état
de santé dentaire fortement dégradés,
aussi bien pour les Français que pour les
étrangers.

LOL LOL et RELOL ! Cette étude est une mine d'information et surtout reflète le haut niveau de nos fonctionnaires issus de l'ed nat.
Une autre perle de cet article. On y apprend que si les étrangers en situation irrégulière ont moins de problèmes que les francais c'est parce qu'ils sont les plus forts et ont été sélectionnés par l'épreuve de l'immigration. En revanche au bout d'un certain temps de séjour en france ils sont dans le meme état dégradé que les francais.

Ce pays est foutu.