Dentaire ou médecine?

Forum associé : Exercice professionnel

Avatar_adhoc_euv2pm

adhoc

18/07/2015 à 13:27

>mais bon on paie des assurances privées pour ca non ? <

Pour shadow, une RCH qui démarre a 19 ans, chicot29, vas trouver une assurance qui couvrira un arret de travail temporaire ou définitif avec cette saloperie...
Certains humains pas chanceux doivent entrer en mode survival des le debut de leur carriere, pas lol! On comprend alors parfaitement que leur souci essentiel est de pouvoir se lever le matin. Le reste n'est que billevesées!

Avatar_small

pharmacien75

18/07/2015 à 14:26

uɹöɾq écrivait:
---------------
> (Et si, la pharmacie d'officine c'est terminé, sauf si t'as envie de gagner
> 2000€ en faisant le larbin ou que tes parents peuvent mettre un très gros apport
> sur la table)

Non, ça c'est ce que certains pharmaciens jaloux de la réussite de leurs confrères essayent de faire croire. Il existe deux solutions pour les pharmaciens qui n'ont pas d'apport et qui veulent s'installer :

1) Le rachat d'une petite pharmacie qui ne vaut presque rien où le vieux titulaire rendait un service minimum : vendre des boites. En remettant de la qualité dans les services (conseils, analyse rigoureuse des prescriptions, entretiens avec les patients), en remotivant les employés, en négociant de meilleurs tarifs directement avec les labos, en développant des secteurs porteurs (pharmacie vétérinaire, aromathérapie, phytothérapie...), en rafraichissant la gamme de parapharmacie, etc... on fait revenir les patients partis ailleurs et on développe le chiffre d'affaire.

2) En s'installant dans une grosse pharmacie grâce à l'apport d'un pharmacien investisseur dans un partenariat gagnant/gagnant. En gros pour l'investisseur c'est un placement avec une petite rémunération annuelle (20%) sans travailler. Pour le jeune pharmacien, c'est un bon revenu à la fin du mois sans avoir eu besoin d'apport.

J'ai de nombreux exemples dans les 2 cas, mais ce qui est sûr c'est qu'il faut être motivé, ça ne tombe pas du ciel. Bien sûr, c'est toujours plus facile quand papa peut mettre 300K€ cash sur la table, mais ça c'est comme partout...

seespan écrivait:
-----------------
> Que se soit en médecine ou dentaire tu vas être très vite limité pour développé
> ton activité.
>
> Par le C pour médecine et par l'augmentation des charges et impot pour dentiste.
> Vue la conjoncture ça ne peut aller qu'en s'empirant ( Dette de la France,
> vieillissement de la population, ect )
>
> Pour dentaire la fourchette de revenue est assez étroite en faite.
> Si tu es propirétaire de ton cab le CA de base est autour de 200 000 euro, un
> très gros cab atteint 500 000 euro et quelque praticien semble pouvoir atteindre
> le million.

Je réponds aussi à Bjorn par la même occasion.

Dans mon entourage amis proches/familles, j'ai de nombreux professionnels de santé. Je connais des dentistes qui émargent à plus de 200 000€ net par an (de bénéfice net, pas de CA hein). Je ne connais pas de médecin généraliste qui arrive à atteindre de telles sommes. C'est confirmé par mon comptable et par différentes études statistiques qu'on peut trouver sur internet. Je ne connais pas non plus un seul MG qui se paye une secrétaire à plein temps pour lui seul, alors que je connais des dentistes qui ont 2 ADQ temps plein + 2 prothésistes temps plein.... Donc 4 salariés qualifié, quand le généraliste ne peut même pas se payer 1 salarié non qualifié.

A l'inverse, je connais des dentistes qui en bossant à temps plein gagnent moins de 30K€ annuel, alors que ce n'est pas le cas chez les médecins généralistes.

L'explication est simple : un dentiste (comme un pharmacien/biologiste/radiologue) est un véritable chef d'entreprise en plus d'être un professionnel de santé. Il doit gérer une boite, ce qui lui donne de la marge de manoeuvre pour améliorer/diminuer son CA.

Un médecin généraliste n'a aucune marge de manœuvre : quasi pas de matos, quasi pas de salariés (donc des charges pas élevées et pas modulables), un tarif fixe (pas modulable)... son seul levier pour améliorer/diminuer sont bénéfice horaire, c'est la durée de consultation. A partir de là, l'écart-type entre les revenus est plus faible, vers le haut comme vers le bas.

Au final, contrairement à avant, pour réussir professionnellement en dentaire comme en pharmacie, le diplôme ne suffit plus, il faut aussi apprendre à être un bon chef d'entreprise. On aime ou on aime pas, mais c'est comme ça. Le choix doit se faire en connaissant ce paramètre. Quand on a cette qualité, la récompense est au rendez-vous.

Images_ja1k0l

seespan

18/07/2015 à 14:46

pharmacien75 écrivait:
----------------------

> Au final, contrairement à avant, pour réussir professionnellement en dentaire
> comme en pharmacie, le diplôme ne suffit plus, il faut aussi apprendre à être un
> bon chef d'entreprise. On aime ou on aime pas, mais c'est comme ça. Le choix
> doit se faire en connaissant ce paramètre. Quand on a cette qualité, la
> récompense est au rendez-vous.
>

Ca a toujours était comme ça. Juste comprend que si tu te lance des les études maintenant quand tu vas arriver sur le marché du travail la situation se sera détérioré.
Il y a aussi une relative incertitude quand à la réussite d'un CD pour les niveau élevé c'est pas seulement chef d'entreprise qu'il faut savoir faire mais aussi suivre au niveau technique et savoir géré le relationnelle avec les patients.

Un pharmacien n'a aucune de ces deux problématique. Si tu n'es pas capable techniquement de faire du très bon boulot le CA ne décollera pas ( ou alors usine a CUM) et si tu n'arrive pas a géré au niveau relationnel ( pour être accepté dans les bonnes formations, pour étre apprécié des patients aisé ect ) tu plafonnera vite.

Pour l'anecdote le directeur de mon hosto connait une orthodontiste a Singapour qui fait un CA de 360 000 dollar par mois. Lors de la visite de sont cabinet il lui a dit très clairement qu'il avait de gros doute quand a la véracité de ce chiffre, elle luis à alors laissé consulté sa feuille d'imposition. Chiffre véridique.

--
หมอจัดฟัน

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

18/07/2015 à 14:51

pharmacien75 écrivait:
----------------------

> L'explication est simple : un dentiste (comme un
> pharmacien/biologiste/radiologue) est un véritable chef d'entreprise en plus
> d'être un professionnel de santé. Il doit gérer une boite, ce qui lui donne de
> la marge de manoeuvre pour améliorer/diminuer son CA.
>

Avec 2 assistantes et 2 prothésistes avec qui tu es marié à vie, je ne vois pas comment tu as une marge de manoeuvre pour diminuer ton CA.-)))
Les chiffres de 200 000 euros de BNC sont faisables avec une seule assistante ( indispensable pour moi une assistante) , pourquoi s'emmerder à essayer de faire plus ? Hein ?

A part péter ta pile prématurément je n'en vois pas l'intérêt. On a jamais vu un coffre-fort suivre un corbillard.

Au fait en France c'est 0,5 assistante par dentiste en moyenne.

Images-1_qtgoxf

ciwil

18/07/2015 à 15:29

seespan écrivait:
-----------------

> Pour l'anecdote le directeur de mon hosto connait une orthodontiste a Singapour
> qui fait un CA de 360 000 dollar par mois.

Contrairement à une croyance répandue, les français sont plus bridés que les asiatiques... au moins pour le CA ;)
on ne peut et ne pourra jamais déléguer les actes.
Mais dans le système français, 200k€ de revenus annuels permettent de vivre confortablement installé en haut de l'echelle de Maslow :)

373698_171583336220573_59291450_n_qo7p9y

uɹöɾq

18/07/2015 à 15:32

pharmacien75 écrivait:
----------------------
>
>
> Je réponds aussi à Bjorn par la même occasion.

Tu n'as pas répondu aux questions précises que je t'ai posées.

> Dans mon entourage amis proches/familles, j'ai de nombreux professionnels de
> santé. Je connais des dentistes qui émargent à plus de 200 000€ net par an (de
> bénéfice net, pas de CA hein). Je ne connais pas de médecin généraliste qui
> arrive à atteindre de telles sommes. C'est confirmé par mon comptable et par
> différentes études statistiques qu'on peut trouver sur internet.

Tu ne réponds pas à mes questions et ne fais que confirmer ce que j'écris depuis le debut (relis):
75% des médecins généralistes ont des revenus équivalents à 75% des chirurgiens-dentistes.

3 chances sur 4 de ne pas gagner plus qu'un généraliste en faisant dentaire donc.

Les chiffres sont ici (pour la Xieme fois):
www.unasa.fr/statistiques/
(Tu peux nous donner tes sources, hormis tes impressions basées sur un échantillon non représentatif?

Les 25% des dentistes qui gagnent le plus (et qui gagnent plus que les 25% de MG qui gagnent le plus, comme tu le répètes) ont des exercices particuliers, et il est strictement impossible de savoir si on aura les qualités nécessaires pour en faire partie en s' engageant en fin de PACES.

Et, pour la millième fois, c'est la situation ACTUELLE.
Tous les indicateurs sont au rouge pour dentaire et pas pour médecine (relis mes posts précédents).

Pour pharma, la désaffection totale pour la filière parle d'elle-même... ;-)

Avatar_small

Shadow

18/07/2015 à 15:36

C'est bien triste d'être un Chicot, pour les jeux de mot pourri, les chicots finissent extraits.
L'avantage des murs c'est qu'au moins on peut dialoguer avec pas comme toi.
Dommage encore un qui plonge dans mon estime mais comme t'es superman tu te fous de tout et tous, quand à la cnsd je n'en suis pas pour ta gouverne.
Je te laisse soliloquer, tu un pro ça se vérifie tous les jours dans tous les posts où tu passes. Quand à notre future? jeune consoeur qui demandait le choix entre médecine ou dentaire, si elle n'a pas lâché le fil elle ne doit pas être déçue, si avec ça elle a encore envie de faire partie de cette confrérie...

--
Encore combien de jour avant le D(eath)Day ?

RépondreCiter
Score : -1
Images-1_qtgoxf

ciwil

18/07/2015 à 16:47

uɹöɾq écrivait:
---------------

> Tous les indicateurs sont au rouge pour dentaire et pas pour médecine (relis mes
> posts précédents).
>
> Pour pharma, la désaffection totale pour la filière parle d'elle-même... ;-)

disons plutôt indicateurs en orange pour 75% des dentistes et des pharmaciens.
arrêtons de nous comparer entre nous mais au reste de la population active.
au royaume des aveugles les culs-de-jatte sont sourds. ;)

Avatar_small

pharmacien75

18/07/2015 à 17:31

uɹöɾq écrivait:
---------------
> Pour pharma, la désaffection totale pour la filière parle d'elle-même... ;-)

http://www.lemoniteurdespharmacies.fr/actu/actualites/actus-socio-professionnelles/150415-concours-de-pharma-les-facs-ou-on-reussit-le-mieux.html

Seulement 1 étudiant sur 6 était reçu au concours pharma en 2014... Comme quoi la désaffection n'est pas si totale que tu voudrais nous le faire croire.

Pour le reste, c'est de la mauvaise foi...

Dentiste et Pharmacien restent de beaux métiers, quoi qu'on en dise.

Drpopol_gvroh3

drpopol

18/07/2015 à 17:45

ciwil écrivait:
---------------
> seespan écrivait:
> -----------------
>

> Mais dans le système français, 200k€ de revenus annuels permettent de vivre
> confortablement installé en haut de l'echelle de Maslow :)

Ca depend combien d'années consecutives tu les fais tes 200K...Suffit pas d'une ou 2 superbes années, surtout avec les charges que tu prends derriere...
Wow , n'empeche je connais pas un seul dentiste qui fasse 200k de BNC et pourtant je suis dentiste. Je savais bien que mes potes étaient des baltringues hahaha

Avatar_small

tictac

18/07/2015 à 18:38

200k mais de CA, c'est la moyenne nationale

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

18/07/2015 à 19:39

drpopol écrivait:
-----------------
> ciwil écrivait:
> ---------------
> > seespan écrivait:
> > -----------------
> >
>
> > Mais dans le système français, 200k€ de revenus annuels permettent de vivre
> > confortablement installé en haut de l'echelle de Maslow :)
>
>
> Ca depend combien d'années consecutives tu les fais tes 200K...Suffit pas d'une
> ou 2 superbes années, surtout avec les charges que tu prends derriere...
> Wow , n'empeche je connais pas un seul dentiste qui fasse 200k de BNC et
> pourtant je suis dentiste. Je savais bien que mes potes étaient des baltringues
> hahaha

Si moi j'en ai connu un jadis, hahaha ! -)))))

Capture_d_e_cran_2015-07-18_17.36.22_havgom
Drpopol_gvroh3

drpopol

18/07/2015 à 20:02

200K de CA comme moyenne nationale?

Si le BNC c'est 90K ca me parait peu...

373698_171583336220573_59291450_n_qo7p9y

uɹöɾq

19/07/2015 à 00:15

pharmacien75 écrivait:
---------------------
>
> Pour le reste, c'est de la mauvaise foi...
>

Enorme. ;-)

Résumé:
Je donne les chiffres avec les sources, ces derniers montrant des revenus similaires pour 75% des médecins généralistes et des dentistes afin de balayer cette légende urbaine qui voudrait que "les dentistes" gagnent 10000 € par mois en 3 jours par semaine et les MG 3000 € en 60h.
J'explique que cette légende urbaine vient du fait que 25% des dentistes gagnent beaucoup d'argent, et que ce n'est pas possible en médecine générale.

Tu me réponds: "je connais des dentistes qui gagnent 200000 €, et je ne connais pas de généralistes qui gagnent autant".

Super. :-)))

Tiens, je te remets la source des chiffres que j'avance:
www.unasa.fr/statistiques/

Si tu en as une autre, n'hésite pas.
Ça c'est le présent (2014).

Pour l'avenir de dentaire vs médecine:
A ce jour, en médecine libérale en France:

Pas de réseaux de soins:
https://www.santeclair.fr/web/accueil-espace-professionnels
(vous constaterez que les dentistes sont mis dans le même sac que les opticiens

Pas de menace d'école privée de médecine en France, pas de Pessoa ou autre.

Pas d'organisme de recrutement pour faire médecine à l'étranger:
https://www.facebook.com/dentairepharmakine?fref=ts

Pas de centres low cost

Pas d'explosion du nombre de praticiens à prévoir par afflux de médecins étrangers européens issus d'écoles privées, donc protection de l'exercice libéral de la médecine (pour les CD, c'est surnombre énorme dans 10 ans, et salariat à 1000€ pour tout le monde en centre low cost, exactement comme en Espagne).

Etc, etc.
--------------------------------------
Maintenant, cher pharmacien75, si tu as d'autres chiffres et arguments que ceux issus de tes impressions basées sur quelques copains dentistes et médecins pour donner ton avis sur l'avenir comparé de ces deux filières, je te prie de me les donner, j'ai soif de connaissances.

Images_ja1k0l

seespan

19/07/2015 à 06:27

Pharamacien75 vous devriez prendre ne considération ce que vous dis wrog qui sous des abords assez fruste raisonne juste.

Dans les pays ou dentaire est en passe d'être sinistré sont la France et l'Italie.

Même si le gouvernement décide d'agir contre la multiplication du nombre de dentiste, il profitera de cette occasion pour dégrader un peut plus les conditions d'exercice professionnel.

L'avenir de dentaire en France est sombre, les 25 - 20% du haut du panier s'en sortiront toujours mais vous n'avez aucune garantie d'en faire partie.

Dentaire est un métier qui repose à la fois sur une partie savoir littéraire ( sa vous savez faire et vous savez que vous savez faire), mais aussi manuel.

Il faut avoir l'oeil pour les volumes, la dextérité manuelle, être capable de gérer un stress appréhension sur pas mal d'acte. Vous avez une part d'incertitude lors de la réalisation de gros travaux, et il faut gérer la patientel ce qui n'est pas si évident.

Bref vous avez tout un ensemble de capacité nécessaire pour visé une pratique haut de gamme. Seul problème pas évident de savoir si vous aurez les dites capacité avant d'avoir essayé.

--
หมอจัดฟัน

Coccinelle_mgl0qv

murielle

19/07/2015 à 10:55

adhoc écrivait:
---------------
>
> 4/ on est quelques uns (quelques unes peut etre, mais je ne pense pas...) a
> avoir eu largement médecine dans les années maximum de la sélection!

Ben dis-donc Adhoc, je ne te savais pas macho comme ca!... ;-)

Fourre_tout_05_12_08_017_apc4pu

Pier

19/07/2015 à 14:13

Avant de prendre une décision demande toi ce que tu veux faire pendant les 40 prochaines années et non pas ce que tu veux gagner. Si ton but c'est de gagner de l'argent , c'est une chose, si ton but c'est de pratiquer un travail ( quel qu'il soit) dans lequel tu vas trouver un certain plaisir, alors c'est autre chose. Évidemment, quand on peut avoir les deux la passion et l'argent, alors c'est parfait.
Ça ne sert à rien de demander des avis car ils seront toujours axés sur un petit aspect de la pratique,et celui qui te donneras cet avis sera hypercontent de ses conditions de travail, et l'avis sera positif ou hyperdeçu et l'avis sera négatif . Mais dans tous les cas cela ne concernera que lui. C'est vrai que les conditions de travail ont changé mais elles ont changé pou toutes les professions, et ça ne sert à rien de pleurer sur le passé ou de parler de quelque chose qui a depuis longtemps disparu. Alors n'écoutes personne si ce n'est toi même , chaque situation présente des avantages et des inconvénients , à toi de faire en sorte que quelque soit ton choix, les inconvénients soient vécus comme des avantages.
Bonne journée, bon courage bonne chance et bon choix

Avatar_small

Shrek

19/07/2015 à 16:22

drpopol écrivait:
-----------------
> ciwil écrivait:
> ---------------
> > seespan écrivait:
> > -----------------
> >
>
> > Mais dans le système français, 200k€ de revenus annuels permettent de vivre
> > confortablement installé en haut de l'echelle de Maslow :)
>
>
> Ca depend combien d'années consecutives tu les fais tes 200K...Suffit pas d'une
> ou 2 superbes années, surtout avec les charges que tu prends derriere...
> Wow , n'empeche je connais pas un seul dentiste qui fasse 200k de BNC et
> pourtant je suis dentiste. Je savais bien que mes potes étaient des baltringues
> hahaha

Ben , voilà , je fais plus de 200 k€ ... de bnc . Depuis ... j'ose même pas le dire . Je dois mourir de honte ? D'après tout ce que j'ai lu , je fais forcément de la m.... Et j'en connais beaucoup qui font au moins autant .
Quel bord.. ce forum . Pourquoi tant de haine ? :-)))
Dire que les généralistes gagnent autant que nous est une ineptie absolue . Les stats ne veulent absolument rien dire . J'en connais un grand nombre ( très grand nombre ) . Sans rire , je les plains . Le nombre d'heures est vertigineux ... Un des plus virulent sur le forum explique qu'il a placé je ne sais combien de cérams et ic hors circuit mutuelle en une journée , c'est à dire qu'il a fait le chiffre que fait un gastro , cardio , pneumo et autre pédiatre en 2 semaines . Et il pleure . ( à moins que ce ne soit du second degré , je ne saisis pas toujours toutes les subtilités ) .
Difficile d'avoir un débat serein , certains d'entre vous ( pro du forum d'ailleurs , j'ai survolé les rubriques , plusieurs ont des avis tranchés sur à peu près tous les sujets ) ramènent tout au conflit de générations . Difficile de s'installer aujourd'hui ? Dans les années 90 , les cabinets se revendaient au chiffre d'affaire !!!!! Gonflé par le " vieux " . Matos pourri , tu achetais souvent du vent . La concurence était terrible . Crédit 15 ans ... Vraiment facile . Personnellement , je n'avais pas les moyens de racheter un cabinet alors j'ai vissé ma plaque . Pour mon premier jour d'exercice j'ai eu 2 patients , le second zéro , le troisième 2 !!!!! Facile , vraiment .
Oui la profession a un avenir , mais comme tout le monde aujourd'hui nous souffrons . Pas un seul métier n'y échappe . La solution est peut être de partir loin de ce pays , là dessus , je suis plutôt d'accord. Pour le reste ... Un diplome ne vaut rien en lui même. Il faut savoir le faire fructifier . Le choix du lieu d'exercice fait parti des paramètres essentiels . La capacité professionnelle la confiance et la sympathie que l'on inspire , en sont d'autres . Un excellent professionnelavec une tête de lard , végètera où qu'il aille .
De très nombreux confrères envoient leurs enfants en dentaire , et de plus en plus de facs en France voient les étudiants prendre dentaire en premier choix . On se demande pourquoi ? L'internat en médecine reste et restera un enfer , pour obtenir au final une spécialité que l'on n'a pas choisie .
Concernant pharmacie (même si ce n'est pas le sujet ) , c'est vrai que le diplome est totalement dévalorisé . Que ce soit à Paris , Marseille , Toulouse ou Montpellier , ils vont les chercher très loin . Parfois classés après 1300 au premier quad. Sage femme "part" avant . C'est un peu injuste à mon sens .
Allez , restez cools , personnellement , je ne hais pas tous mes confrères :-)))

RépondreCiter
Score : -1
Drpopol_gvroh3

drpopol

19/07/2015 à 17:17

Shrek écrivait:
---------------
> drpopol écrivait:
> -----------------
> > ciwil écrivait:
> > ---------------
> > > seespan écrivait:
> > > -----------------

>
> Ben , voilà , je fais plus de 200 k€ ... de bnc . Depuis ... j'ose même pas le
> dire . Je dois mourir de honte ? D'après tout ce que j'ai lu , je fais forcément
> de la m.... Et j'en connais beaucoup qui font au moins autant .
> Quel bord.. ce forum . Pourquoi tant de haine ? :-)))

En ce qui me concerne c'est pas de la haine, mais de l'admiration :)

Images-1_qtgoxf

ciwil

19/07/2015 à 17:29

seespan écrivait:
-----------------

> J'ai pas attendus tes conseils, ça fait quatre ans que je suis expatriée

ton opération s'est bien passée ?! :)

Images_ja1k0l

seespan

19/07/2015 à 17:34

> Allez , restez cools , personnellement , je ne hais pas tous mes confrères :-)))
>

Ou voit tu de la haine? On previent les nouveaux arrivant que les conditions d'exercice se sont dégradé et vont continuer dans cette direction.

Pourquoi les dentistes envoient leur enfants en dentaires? la j'avoue que tu me posent une colle, optimisme beat, ils se disent que c'était mieux avant et qu'il n'y a pas de raison que le balancier ne retournent pas dans la direction opposé.

Voie que quand le gouvernement à passer la lois sur les réseaux tu ne devais pas avoir plus de 10% des collègues au courant, pour les écoles privée idem.

Mar apac trouve que lire eugenol c'est déprimant, il y a une raison tout se dégradent et les dentiste ramassent plus que les autres.

Je compare avec mon hosto, une trentaine de dentiste et sur les trois derniére année chacun à augmenté son CA de 30% en moyenne ( 30% chaque année pas sur trois ans). Il n'y en avait qu'un ou deux qui avait eu UNE année avec un moins 10 moins 5 %.
Et ben tu vas rire quand ils parlent de leur avenir ils sont super optimiste. Mais c'est la nature Cambodgienne je suppose.

--
หมอจัดฟัน

Avatar_small

Shrek

19/07/2015 à 21:09
Avatar_small

pharmacien75

19/07/2015 à 23:02

uɹöɾq écrivait:
---------------
> Résumé:
> Je donne les chiffres avec les sources, ces derniers montrant des revenus
> similaires pour 75% des médecins généralistes et des dentistes afin de balayer
> cette légende urbaine qui voudrait que "les dentistes" gagnent 10000 € par mois
> en 3 jours par semaine et les MG 3000 € en 60h.
> J'explique que cette légende urbaine vient du fait que 25% des dentistes gagnent
> beaucoup d'argent, et que ce n'est pas possible en médecine générale.

Bah écoute j'ai du mal à comprendre ce qui t'agace alors, parce que je pense à peu près pareil. Globalement les revenus sont proches, mais en dentaire, certains arrivent à augmenter significativement leur bénéfice, ce qui n'est pas possible en médecine générale.

Donc c'est bien ce que je disais : quelqu'un de très ambitieux, qui aspire à sortir de la masse, a plus de chance de s'épanouir en dentaire qu'en médecine générale. Car en médecine, les 25% de revenus les plus élevés ne montent pas très haut.

Shrek écrivait:
---------------
> De très nombreux confrères envoient leurs enfants en dentaire , et de plus en
> plus de facs en France voient les étudiants prendre dentaire en premier choix .
> On se demande pourquoi ? L'internat en médecine reste et restera un enfer , pour
> obtenir au final une spécialité que l'on n'a pas choisie .
> Concernant pharmacie (même si ce n'est pas le sujet ) , c'est vrai que le
> diplome est totalement dévalorisé . Que ce soit à Paris , Marseille , Toulouse
> ou Montpellier , ils vont les chercher très loin . Parfois classés après 1300 au
> premier quad. Sage femme "part" avant . C'est un peu injuste à mon sens .

Alors les choix, c'est fac-dépendant et année-dépendante, donc impossible d'en tirer des généralités. Ca varie fortement d'une année à l'autre.
Mais SURTOUT, les choix de formation en France, que ce soit en PACES ou autre, sont rarement éclairés et très rarement décidés sur de bons critères. Il suffit de voir le nombre de personnes qui vont s'enterrer dans des formations longues en fac de psycho/lettre/histoire, pour s'apercevoir bien trop tard qu'ils sont dans un tunnel sans fin. Alors que des filières courtes comme plombier, menuisier, etc, permettent de développer de véritables entreprises et de s'épanouir sur le plan financier comme sur le plan professionnel.

Quand tu vois les perceptives d'évolution en sage-femme, il vaut 1000 fois mieux de faire un BTS d'opticien. Mais beaucoup de jeunes de 18 ans aujourd'hui ne se projettent pas assez dans l'avenir, sage-femme ça fait rêver, on donne la vie.... Véto on soigne les animaux... Architecte on construit des maisons.... Tout ça c'est bien beau, mais c'est pas ça qui paye la soupe à la fin du mois...

Sage-femme, sur le papier c'est peut-être plus beau que docteur en pharmacie, mais en attendant, le BNC moyen d'une sage-femme libérale n'atteint même pas 1/8ème de mon revenu de pharmacien libéral.

Avatar_small

Shrek

19/07/2015 à 23:52

pharmacien75 écrivait:
----------------------
> uɹöɾq écrivait:
> ---------------
> > Résumé:
> > Je donne les chiffres avec les sources, ces derniers montrant des revenus
> > similaires pour 75% des médecins généralistes et des dentistes afin de balayer
> > cette légende urbaine qui voudrait que "les dentistes" gagnent 10000 € par
> mois
> > en 3 jours par semaine et les MG 3000 € en 60h.
> > J'explique que cette légende urbaine vient du fait que 25% des dentistes
> gagnent
> > beaucoup d'argent, et que ce n'est pas possible en médecine générale.
>
> Bah écoute j'ai du mal à comprendre ce qui t'agace alors, parce que je pense à
> peu près pareil. Globalement les revenus sont proches, mais en dentaire,
> certains arrivent à augmenter significativement leur bénéfice, ce qui n'est pas
> possible en médecine générale.
>
> Donc c'est bien ce que je disais : quelqu'un de très ambitieux, qui aspire à
> sortir de la masse, a plus de chance de s'épanouir en dentaire qu'en médecine
> générale. Car en médecine, les 25% de revenus les plus élevés ne montent pas
> très haut.
>
> Shrek écrivait:
> ---------------
> > De très nombreux confrères envoient leurs enfants en dentaire , et de plus en
> > plus de facs en France voient les étudiants prendre dentaire en premier choix
> .
> > On se demande pourquoi ? L'internat en médecine reste et restera un enfer ,
> pour
> > obtenir au final une spécialité que l'on n'a pas choisie .
> > Concernant pharmacie (même si ce n'est pas le sujet ) , c'est vrai que le
> > diplome est totalement dévalorisé . Que ce soit à Paris , Marseille , Toulouse
> > ou Montpellier , ils vont les chercher très loin . Parfois classés après 1300
> au
> > premier quad. Sage femme "part" avant . C'est un peu injuste à mon sens .
>
> Alors les choix, c'est fac-dépendant et année-dépendante, donc impossible d'en
> tirer des généralités. Ca varie fortement d'une année à l'autre.
> Mais SURTOUT, les choix de formation en France, que ce soit en PACES ou autre,
> sont rarement éclairés et très rarement décidés sur de bons critères. Il suffit
> de voir le nombre de personnes qui vont s'enterrer dans des formations longues
> en fac de psycho/lettre/histoire, pour s'apercevoir bien trop tard qu'ils sont
> dans un tunnel sans fin. Alors que des filières courtes comme plombier,
> menuisier, etc, permettent de développer de véritables entreprises et de
> s'épanouir sur le plan financier comme sur le plan professionnel.
>
> Quand tu vois les perceptives d'évolution en sage-femme, il vaut 1000 fois mieux
> de faire un BTS d'opticien. Mais beaucoup de jeunes de 18 ans aujourd'hui ne se
> projettent pas assez dans l'avenir, sage-femme ça fait rêver, on donne la
> vie.... Véto on soigne les animaux... Architecte on construit des maisons....
> Tout ça c'est bien beau, mais c'est pas ça qui paye la soupe à la fin du mois...
>
> Sage-femme, sur le papier c'est peut-être plus beau que docteur en pharmacie,
> mais en attendant, le BNC moyen d'une sage-femme libérale n'atteint même pas
> 1/8ème de mon revenu de pharmacien libéral.

Je suis totalement d'accord , je dis d'ailleurs que je trouve ce dénigrement injuste . Le diplome est une chose , ce qu'on en fait en est une autre . On ne peut jamais généraliser . Médecin = tant , dentiste = tant , c'est totalement stupide . Il n'y a pas de grille salariale . Après , on peut faire des moyennes qui ne veulent absolument rien dire . Un jeune qui s'installe en centre ville universitaire ne peut que se casser la gueule . On ne l'attend pas c'est sûr . Pour peu qu'il ait investi dans du super matos , c'est le suicide assuré . S'il va dans les vosges , il aura un tapis rouge et ni espagnol , ni roumain ....mais il devra certainement parfois se résoudre ( ô infamie ... ) à proposer à ses patients des prothèses amovibles ( nb pour le pharmacien : prothèse amovible signifie dentier :-))) la honte absolue pour un "Chirurgien" dentiste ) .
Quant aux confrères qui mettent leurs enfants en dentaire , il faut croire qu'ils sont très nombreux à être sacrément c.... Les facs sont pleines de leurs rejetons . Dans mon bled , le rhumato est marié à une consoeur ortho . Que croyez vous qu'ait choisi le petit dernier pris dans les deux disciplines l'an dernier ? Pas rhumato . Je pense qu'ils sont bien placés pour avoir fait leur choix . Maintenant , dire que c'est moins bien aujourd'hui qu'hier , c'est sûrement vrai . Mais citez un seul métier qui depuis quelques années voit ses revenus s'envoler et ses conditions de travail' s'améliorer ... Avocat ? Huissier ? Prof ( ils se font taper dessus au sens littéral du terme ) ? Même les notaires sont violemment attaqués . Vétos ? C'est le bor... partout . Quant aux ingénieurs , le chomage les guettera toujours et parfois les poursuivra même très tard dans leur carrière . Reste plombier , mais c'est une autre histoire -)))

Drpopol_gvroh3

drpopol

20/07/2015 à 00:54

c'est fou comme le métier de plombier est cité en exemple sur ce forum