Dentaire ou médecine?

Forum associé : Exercice professionnel

Images_ja1k0l

seespan

09/07/2015 à 16:21

Shrek écrivait:
---------------
> Bien triste tout ça ... Voir autant de jeunes repousser à ce point leur métier .
> Démystifiez un peu médecine . J'execerce depuis un bout de temps et j'en connais
> un bon wagon de spécialistes . Des copains souvent ... Et je vois bien leurs
> conditions de boulot . Jamais je n'échangerais si on me le proposait .
> Quant au ni ni , d'accord , mais quoi ? Enseignant , policier , artisan , avocat
> , huissier , commercial ?
> Faire une école de commerce = chomage , ingénieur = chomage ou délocalisation
> toute sa vie pour des salaires de m.... Et un chef qui va te pourir la vie .
> Vous êtes libres du choix de votre lieu d'exercice , pas de patron , pas de
> chomage (!!!!!) et quoi que vous disiez des revenus plus que corrects .
> Arrêtez de pleurer . Ou bien changez de vie . Mais on sait ce qu'on laisse ....

Voila c'est exactement ce que l'on disait à l'auteur due file, n'écoute pas ceux qui bossent depuis plus de 10 ans, ils ont connues des conditions bien plus douces pour démarrer et leur conditions d'exercice ne seront pas les tiennent.

Sinon oui c'est vrais pour quasiment tout les metiers. La générations précédentes à dépenser de l'argent qu'ils n'avaient pas sans mettre de coté pour leur vieux jours. Traduction l'état doit trouver des souss et la cible faciles c'est les profession post universitaire qui ne peuvent faire autrement que de payer.

Vous êtes libres du choix de votre lieu d'exercice , pas de patron , pas de
> chomage (!!!!!) et quoi que vous disiez des revenus plus que corrects .

Oui typique de l'ancienne générations, nous toi tu ne sera pas vraiment libre de ton lieux d'installation. Avec la baisse des bénéfice et l'écart se creusant entre acte rentable et déficitaire si tu ne choisie pas ton lieux d'installation correctement tu peut mettre la clée sous la porte.
Tes revenus seront A PRIORI correct mais sans rapport avec la longeur de tes études, l'argent investie et la somme de travail fournie dans la plus part des cas.

> Arrêtez de pleurer . Ou bien changez de vie . Mais on sait ce qu'on laisse ...

Vous parler de ce que votre génération à laissé ? Une profession tellement qu'elle est bien que les Roumains ne reste pas plus de trois ans ?
--
หมอจัดฟัน

Images_ja1k0l

seespan

09/07/2015 à 16:31

Shrek écrivait:
---------------
. Un peu d'humilité , et les affaires
> reprendront .

Voila t'a tout compris, le gros problème des jeunes qui débute et tente une installation c'est qu'ils misent tout sur les gros cas prothétique.
Non non il n'y a eu aucune dégradation des conditions d'exercice ces dernière année. Le fait que les cout de fonctionnement est augmenté sans que les tarifs ne suivent et la baisse du pouvoir d'achat des Français est aussi sans conséquence.

--
หมอจัดฟัน

Avatar_small

Shrek

09/07/2015 à 18:04

seespan écrivait:
-----------------
> Shrek écrivait:
> ---------------
> . Un peu d'humilité , et les affaires
> > reprendront .
>
> Voila t'a tout compris, le gros problème des jeunes qui débute et tente une
> installation c'est qu'ils misent tout sur les gros cas prothétique.
> Non non il n'y a eu aucune dégradation des conditions d'exercice ces dernière
> année. Le fait que les cout de fonctionnement est augmenté sans que les tarifs
> ne suivent et la baisse du pouvoir d'achat des Français est aussi sans
> conséquence.
>
>
> --
> หมอจัดฟัน

T'as , qui débutent et tentent , prothétiques , dernières années . Les coûts de fonctionnement aient ,
Il n'y a pas que les conditions de travail qui se dégradent ....
Change de métier mon garçon , mais comme tu l'expliques si bien , c'est pareil pour tout le monde .
Tu peux partir à l'étranger finalement . Les toubibs en secteur 2 y sont aussi confrontés à la fameuse crise . Mais bien sincèrement , en création dans l'aude , les PO , l'ariège par exemple , dans la semaine , ton cabinet sera plein . Et pour un coût pas si terrible .

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

09/07/2015 à 18:12

Shrek écrivait:
---------------

Mais bien sincèrement , en création dans l'aude
> , les PO , l'ariège par exemple , dans la semaine , ton cabinet sera plein . Et
> pour un coût pas si terrible .

Oui oui plein de merdes. -)))
Faut pas confondre quantité et qualité ! -)))

Images_ja1k0l

seespan

09/07/2015 à 18:35

Shrek écrivait:
---------------
>....
> Change de métier mon garçon , mais comme tu l'expliques si bien , c'est pareil
> pour tout le monde .
> Tu peux partir à l'étranger finalement .

J'ai pas attendus tes conseils, ça fait quatre ans que je suis expatriée et aucunement l'intention de rentrée.
Faire une création dans cette environnement c'est une hérésie économique.

Les toubibs en secteur 2 y sont aussi
> confrontés à la fameuse crise . Mais bien sincèrement , en création dans l'aude
> , les PO , l'ariège par exemple , dans la semaine , ton cabinet sera plein . Et
> pour un coût pas si terrible .

Oui oui voila on vas dire ça, ben t'es gentils mon gars mais je doute que faire des ratelier, endo lentulo et couronne metal au tarif CMU ça soit l'idée que la majorité des jeunes se font de leur avenir.

En toute honnété si je devais choisir a nouveau mon cursus post bac avec obligation de rester en France se serait plombier.

- études plus courte
- pas de grosse dette a ce coller sur le dos pour lancer son affaire
- pas de paperasserie
- pas de travail a perte
- pas de dégradation des conditions d'exercice
- si tu as assez de motivation pour turbiner en tant que dentiste dans le trous du cus du monde pour arriver a vivre, tu n'auras aucun problème a réussir professionnellement en tant que plombier. Sortir 2 ou 3 smic par mois en tant que proprio de sa boite sa se fait. C'est sure il faut bosser mais niveau stress rien a voir avec dentaire.

Bon par contre dans le reste du monde si tu sort que faire plombier ça vaut plus le coup au final que dentiste on te prend pour un extraterrestres.

J'ai discuté avec une confrére néozélandaise. Les dentistes de sa promo se font minimum 150 000 US / ans, celui qui a la meilleur réussite environs 1 000 000 ans. C'est sure que le plombier moyenne ne peut pas lutter.

--
หมอจัดฟัน

373698_171583336220573_59291450_n_qo7p9y

uɹöɾq

09/07/2015 à 22:11

Shrek écrivait:
---------------
> Arrêtez de pleurer .

On parle d'avenir (proche), pas du présent.
Si tu veux du présent, aujourd'hui j'ai posé 13 ic, 3 ceram sur dt vivante, 6 autres ceram, 1 stellite, 1 complet immédiat et 1 onlay.
En libéral sans réseaux de soins, c'est sûr qu'il y a pas de quoi se plaindre...

Mais en Espagne aussi ça allait bien, et tout ce qui y est arrivé est en train de se mettre en place en France:
abolition effective du numerus clausus+ réseaux de soins+ centres low cost= moyenne de revenus à 1500 € dans 10 ans (dont bcp de salariés) contre 7500 aujourd'hui.
La médecine échappe totalement à tout ça, ouvre bien les yeux.

Avatar_small

dentalproject

09/07/2015 à 22:49

Ni l'un, ni l'autre.
J'élargirais même à l'ensemble des études médicales et para-médicales.
Même les médecins secteur 2 ont été "résautisés" par la sécu via le CAS. Pour ceux de moins de 45 ans ça pue gravement alors pour les moins de 20 ans ...
Fait autre chose de peut-être moins rémunérateur (et encore que si tu plantes pas trop de couronnes ...) mais de sûrement plus accomplissant. Fait autre chose.

Avatar_small

Shadow

09/07/2015 à 23:11

Shrek le magnifique sait tout et voit tout, génial, de quel droit juger ce que font les confrères sans même connaître le pourquoi du comment ? et décréter qu'ils vivent bien, oui mieux qu'un ouvrier français pour le revenu mais pas tant que ça, et bien plus de responsabilités, emmerdes et heures de taf, quand au pas de chef au-dessus, c'est sans compter sur l'état pour nous pourrir.

--
Encore combien de jour avant le D(eath)Day ?

Avatar_small

Shrek

10/07/2015 à 01:51

Vous êtes en forme , c'est bien :-))
La question était dentaire ou médecine n'est ce pas ?
Que de rage et de frustration , vraiment , changez d'air . Dire que les médecins échappent à tout ça , c'est vraiment amusant . Réquisitionnés pour des gardes dans des maisons médicales à côté des services d'urgences , tarifs minables ( c'est un euphémisme , 69 euros pour électro + écho ) chez un cardio en pratiquement 3/4 d'heure ... Et oui dans l'aude et l'ariège ( chez les bouseux en fait ) , le secteur 2 ça n'existe pas .
Vous faites quoi des patients qui ne peuvent pas se payer des implants ? Vous les foutez dehors ?
Vous leur expliquez que le petit dernier n'ira pas en vacances cette année mais que ce n'est pas bien grave dans la mesure où le papa aura l'immense privilège de se voir poser un implant payé en 14 mensualités par le surdoué de service ?
Vraiment vous êtes trop forts . Normal que vous ramiez au final ...
Vraiment vous êtes formidables .... :-)))

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

10/07/2015 à 02:00

uɹöɾq écrivait:
---------------
> Shrek écrivait:
> ---------------
> > Arrêtez de pleurer .
>
> On parle d'avenir (proche), pas du présent.
> Si tu veux du présent, aujourd'hui j'ai posé 13 ic, 3 ceram sur dt vivante, 6
> autres ceram, 1 stellite, 1 complet immédiat et 1 onlay.
> En libéral sans réseaux de soins, c'est sûr qu'il y a pas de quoi se plaindre...
>

Tu m'as foutu une mine ! j'ai l'air ridicule avec mes 4000 euros de CA aujourd'hui ! -))))

Avatar_small

Shadow

10/07/2015 à 02:12

--
Encore combien de jour avant le D(eath)Day ?

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

10/07/2015 à 02:14

Shrek écrivait:
---------------

> Vous faites quoi des patients qui ne peuvent pas se payer des implants ? Vous
> les foutez dehors ?

Non, au fond rien et devant stellite ou complet immédiat ( si il n'y a plus rien au fond aussi LOL !).
Le reste ic-ceram à 300 % ( la moutouelle rembourse tout ou peu à charge en général) pas besoins de forcer 2- 3 par jour.
Quelques soins au tarif opposable histoire de faire sa BA.......
Avec des bouches dans un état lamentable et des patients n'ayant pas un rond devant eux que veux tu leur faire d'autre ?

Franchement pourquoi se faire chier à poser des implants ? on est déjà en tranche marginale d'imposition, on a plutôt tendance à réduire le temps de travail ! -))))

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

10/07/2015 à 02:22

Shadow écrivait:
----------------
> Finalement y'a aucun doute je hais la majorité de mes confrères, allez sans
> rancune, et je parle pas de considérations personnelles mais d'approche du
> travail et surtout de considération du patient.

Ah bon ? ca existe encore ca un patient ? Moi dans le système qu'on nous promet, je ne vois que des santé clair , des MGEN, Unéo, Kalivia, CMU et autres ACS ........
C'est qui qui a commencé à nous casser les burnes avec tous ces réseaux, cette cette loi le roux et ce tiers payant généralisé ? Tu fais les soins consciencieusement et quand tu as une ou 2 couronnes à faire hop le patient est détourné vers un réseau.
Ta considération pour tes patients ne te sauvera pas dans ce système de merde jouer à la jeune vierge effarouchée non plus.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

10/07/2015 à 02:45

Shadow écrivait:
----------------
> Finalement y'a aucun doute je hais la majorité de mes confrères, allez sans
> rancune, et je parle pas de considérations personnelles mais d'approche du
> travail et surtout de considération du patient.
>

Oui oui la saison touristique bat son plein en Bretagne. On commence a avoir des urgences exotiques d'ile de France. L'important est de bien considérer son patient hein ?
Notez les endos réalisées conformément aux recommandations HAS.......

Capture_d_e_cran_2015-07-10_00.43.44_c4gyno
Avatar_small

pharmacien75

17/07/2015 à 17:33

Bon alors déjà c'est faux de dire que l'officine est morte, elle est en mutation, avec de nouveaux services centrés sur le patient pour compenser la perte de marge sur les médicaments. Mais avec la complexification des thérapies, on aura de plus en plus besoin de vrais spécialistes du médicament, que ce soit en officine, à l'hôpital, en industrie, ou autre... Donc c'est pas demain la veille que les pharmaciens disparaitront.

Par contre, je ne suis pas du tout d'accord avec Bjorn quand il dit qu'il est nettement plus avantageux sur le plan financier et carrière de faire médecin généraliste. En réalité, ça dépend complètement du projet personnel et de ses ambitions.

En médecine générale, c'est vrai, il y a très peu de charges (un local, une table, un stétho, une secrétaire à mi-temps ou partagée entre 4 médecins...), un tarif fixe, remboursé par la sécu et les mutuelles à 100%, et un vivier de patients. Tout ça permet à 99% des généralistes qui bossent plus de 45h par semaine d'avoir minimum 60 000€ net à la fin de l'année (soit 3 fois plus que le revenu médian d'un français).

En revanche en médecine générale, c'est l'impossibilité de prendre des dépassements en consultation, l'impossibilité de se spécialiser et de varier son exercice, l'impossibilité de développer son entreprise.... Tout ça explique que moins de 1% des médecins généralistes honnêtes gagnent plus de 120 000€ net par an.

Pour un dentiste (comme pour un pharmacien titulaire d'ailleurs), pas de revenu minimum assuré, possibilité de faillite, en revanche en se débrouillant bien, il est possible de gagner plus de 200 000€ net par an.

Donc on en revient à ce que je disais au début : est-ce qu'on préfère assurer un bon revenu, mais qui crèvera jamais le plafond, où est-ce qu'on préfère tenter une carrière plus risquée, mais qui peut rapporter plus ? Ca dépend de la personnalité de chacun...

Avatar_adhoc_euv2pm

adhoc

17/07/2015 à 17:40

C'est le choix d'Achille , pharmacien75 :-)

69_xtb5lc

barbabapat

17/07/2015 à 18:33

pharmacien75 écrivait:
----------------------

>
> En revanche en médecine générale, c'est l'impossibilité de prendre des
> dépassements en consultation, l'impossibilité de se spécialiser et de varier son
> exercice, l'impossibilité de développer son entreprise....

Les urgences, c'est de la médecine générale, les praticiens qui pour les rapatriements sanitaires font la régulation et les rapatriements, c'est de la médecine générale, les praticiens qui sont présents sur des concerts, des événements sportifs, les théâtres, c'est des médecins généralistes. Si tu as moins d'un généraliste sur 10 qui s'installe en libéral, c'est qu'il y a pas mal de possibilités à coté de travailler.

>
> Pour un dentiste (comme pour un pharmacien titulaire d'ailleurs), pas de revenu
> minimum assuré, possibilité de faillite, en revanche en se débrouillant bien, il
> est possible de gagner plus de 200 000€ net par an.
>
> Donc on en revient à ce que je disais au début : est-ce qu'on préfère assurer un
> bon revenu, mais qui crèvera jamais le plafond, où est-ce qu'on préfère tenter
> une carrière plus risquée, mais qui peut rapporter plus ?

Si on regarde la dernière publicité de colgate, on voit en quoi la dentisterie a changé. Les nombres importants de caries dans la pub sont de 4 caries maximum là ou à un moment à 18 ans les 3/4 des jeunes sortaient avec des amalgames sur toutes les prémolaires et les molaires.

On est passé de 16 caries à 18ans (en ne comptant les caries sur les dents de lait) à moins de 4 caries à 18 ans pour la population générale. Et c'est pas les patients qui ont du mal avec l’hygiène dentaire et alimentaire qui vont permettre de régler tous les problèmes.

Avatar_small

pharmacien75

17/07/2015 à 18:54

barbabapat écrivait:
--------------------
> Les urgences, c'est de la médecine générale, les praticiens qui pour les
> rapatriements sanitaires font la régulation et les rapatriements, c'est de la
> médecine générale, les praticiens qui sont présents sur des concerts, des
> événements sportifs, les théâtres, c'est des médecins généralistes. Si tu as
> moins d'un généraliste sur 10 qui s'installe en libéral, c'est qu'il y a pas mal
> de possibilités à coté de travailler.

Pour tout ce qui est médecine d'urgence, c'est du salariat, donc ils sont très loin des 100 000€ net.

Pour ce qui est d'être médecin sur un événement, voir d'une fédération sportive par exemple, pour en connaitre certains, ils sont simplement dédommagés.... C'est plus une passion qu'un véritable job rémunérateur.

Quand je disais varier son exercice, j'entendais se diversifier pour pouvoir facturer autre chose qu'un C à 23€ toutes les 15min. Parce qu'avec ce système, tu es sûr de directement bien gagner ta vie, mais tu es sûr aussi de ne pas pouvoir développer ton entreprise, et de finir ta carrière un peu comme tu l'as commencée.... frustrant quand tu as de l'ambition... En tout cas moi ça ne m'aurait pas satisfait. Et un certain nombre de dentistes non plus !

69_xtb5lc

barbabapat

17/07/2015 à 19:41

A quoi servent les repos compensateur selon toi, si ce n'est à avoir des dates fixes programmables où mettre d'autres vacations de travail.

Le frère d'un amis faisait de la surveillance de compétitions de judo. Il était payé. Par contre comme avec airbnb, le problème était de savoir si il fallait les déclarer aux impôts puisque c'est des micro vacations libérales.

Par contre la comédie française lui permettait juste d'assister aux spectacles gratuitement et de cultiver un réseaux avec un faible risque d'incidents demandant un travail médical.

Les rapatriement sanitaires, tu as la rémunération, mais si tu savait combien de bouteilles de rhums tu peux faire passer avec un brancard, il y avait pas mal de petits à cotés.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

17/07/2015 à 19:41

pharmacien75 écrivait:
----------------------

> Quand je disais varier son exercice, j'entendais se diversifier pour pouvoir
> facturer autre chose qu'un C à 23€ toutes les 15min. Parce qu'avec ce système,
> tu es sûr de directement bien gagner ta vie, mais tu es sûr aussi de ne pas
> pouvoir développer ton entreprise, et de finir ta carrière un peu comme tu l'as
> commencée.... frustrant quand tu as de l'ambition... En tout cas moi ça ne
> m'aurait pas satisfait. Et un certain nombre de dentistes non plus !

En dentaire on peut varier en faisant une endo molaire à 80 euros en 1H 30 ou 2 soins Sur un gamin à 20 euros en 30 mn. -)))))
Mais ca n'est peut etre pas ca l'ambition pour un dentiste c'est plutot jouer du taille crayon et du foret pour planter des implants et des couronnes. Et ca vu l'échec lamentable de ce système de santé il y a matière à faire. Reste à sélectionner la clientèle à qui il reste les moyen de se les payer. -))))

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

17/07/2015 à 19:44

barbabapat écrivait:
--------------------

> Les rapatriement sanitaires, tu as la rémunération, mais si tu savait combien de
> bouteilles de rhums tu peux faire passer avec un brancard, il y avait pas mal de
> petits à cotés.

Des bouteilles de rhum seulement ? c'est petit ! -)))))

373698_171583336220573_59291450_n_qo7p9y

uɹöɾq

17/07/2015 à 20:27

pharmacien75 écrivait:
----------------------
> Par contre, je ne suis pas du tout d'accord avec Bjorn quand il dit qu'il est
> nettement plus avantageux sur le plan financier et carrière de faire médecin
> généraliste.

Tu peux citer le passage exact dans lequel j'ai écrit ça?
Merci.

> Tout ça permet à 99% des généralistes qui bossent plus de 45h par
> semaine
> blablablad'avoir minimum 60 000€ net à la fin de l'année (soit 3 fois plus que le
> revenu médian d'un français).

Pourrais-tu donner les sources des chiffres que tu annonces?
Merci.

> Donc on en revient à ce que je disais au début : est-ce qu'on préfère assurer un
> bon revenu, mais qui crèvera jamais le plafond, où est-ce qu'on préfère tenter
> une carrière plus risquée, mais qui peut rapporter plus ? Ca dépend de la
> personnalité de chacun...

Non, non, on en revient à la réalité des chiffres en 2013:

Les 75% de MG qui gagnent le moins ont des revenus équivalents aux 75% de CD qui gagnent le moins.

Moyenne du BNC des CD en 2013: 88914
Moyenne du BNC des MG en 2013: 81335

Source:http://www.unasa.fr/statistiques/

C'est tout ce qu'on peut affirmer.
Si tu veux, je te le fais dans l'autre sens:
Les 25% de dentistes qui ont le plus haut revenu gagnent plus que les 25% de médecins généralistes qui ont le plus haut revenu.
Donc dans 75% des cas, un dentiste a un revenu équivalent à un médecin généraliste.

Ce n'est pas du tout une question de risque de carrière, si seuls 25% des dentistes gagnent plus que les généralistes, c'est tout simplement que les 75% restants n'en sont pas capables.

Je le répète, on parle ici de l'AVENIR; le présent se vaut pour médecine et dentaire mais tous les indicateurs sont au rouge pour le dentaire, relis mes posts dans lesquels je détaille.

C'est assez marrant qu'un pharmacien vienne expliquer ce qu'il faut choisir entre médecine et dentaire. :-)))

(Et si, la pharmacie d'officine c'est terminé, sauf si t'as envie de gagner 2000€ en faisant le larbin ou que tes parents peuvent mettre un très gros apport sur la table)

Avatar_small

Shadow

18/07/2015 à 00:09

T'es un marrant Chicot, je bosse en mon âme et conscience et n'ai pas l'honneur de briser un miroir en m'y regardant, si jamais un jour j'en venais à ça je changerais de métier. Ce métier je m'en fous, je le fais pour bouffer comme n'importe quel autre, et encore heureux que j'ai des patients moins cons que la moyenne sinon j'aurais déjà remballé depuis très longtemps, cad depuis le début de mon exercice. Sincèrement je m'en tamponne d'être chef de mon entreprise (sans salarié), pour faire des heures (pas autant que toi, désolé ma santé m'a lâché à 19 ans mais j'ai quand même pris le pari plus que risqué de créer un cab et de m'endetter fortement), et ne pas pouvoir gagner ma vie à hauteur de mes espérances (que j'estimais raisonnables étant étudiant) à savoir 30000 francs par mois de bénef (tu feras la conversion, pas envie). Après presque 10 ans je me paye 2100€ par mois, je bosse entre 40 et 60 heures. Comme toi je ne m'arrêtes pas quand je suis malade sauf qu'avec une rectocolite en crise c'est au top de bosser (essayes ça t'amuseras beaucoup!). Bref pas de jugement hâtif des autres sans connaître leur situation propre merci d'avoir un peu de réserve avant d'allumer tout au lance flamme.
Bien confraternellement et c'est sincère et pas ironique.

--
Encore combien de jour avant le D(eath)Day ?

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

18/07/2015 à 02:13

Oh ! merde ! Laisses moi deviner........

Tu bosses en Australie avec des tarifs de soins opposables de merde Français ?

C'est tout bonnement pas possible. Car si c'était le cas tu aurais beaucoup plus de dégâts à réparer.

Meme un conservateur de la vitalité pulpaire comme moi ( j'ai investi dans un cerec il y a quelques années) est devenu un pro de l'endo-ic-coiffe. Tu connais l'itinéraire du chien qui nage à contre courant ? Il n'arrive jamais à rejoindre son maitre sur l'autre rive et meurt..... d'épuisement. Laisses toi porter par notre nomenclature, ne résistes pas ...... et tu atteindras l'autre rive et rejoindras ton maitre à pied secs.
Vois tu entre l'ame et la conscience mieux vaut choisir la conscience ! -))))

30 000 francs par mois de bénéf c'était le top ...... en 1980. C'est curieux pour un jeune de raisonner en francs. Meme les vieux cons comme moi ont oublié ce que c'était le franc. -)))))
Maintenant ca fait 3000 euros soit la moitié de ce que je paie en charges sociales par mois...... Il faut vivre avec son temps, mais c'est pas facile avec les tarifs de soins opposables si bien négociés par la CNSD, n'est ce pas ? Quand on pense qu'ils vont négocier les tarifs des soins à honoraires libres ca laisse rêveur pour la suite que je suivrais à distance.....
Mes sincères condoléances....... meme à titre posthume. -)))))))
Ah oui ! un chef d'entreprise sans salariés ca s'appelle un indépendant. Et c'est pas porteur dans le système Français actuel. C'est pour ca que beaucoup quittent le système social que tout le monde nous envie......

Avec 3000 euros par mois bon courage pour etre crédible vis à vis du banquier pour développer ton activité......
Embauches une assistante monsieur je suis droit dans mes bottes avec tes patients "moins cons que la moyenne" ( encore faut il leur ouvrir les yeux sur le financement du système de santé français ( sécu et mutuelles) là tu t'aperçois qu'ils deviennent effectivement moins cons que la moyenne !) et tu te retrouves direct au RSA.

"Comme toi je ne m'arrêtes pas quand je suis malade sauf qu'avec une rectocolite en crise c'est au top de bosser (essayes ça t'amuseras beaucoup!)"

Ca se soigne : il suffit de ne plus adhérer à la CNSD ! -)))))
( trop facile, je l'avoue mais je n'ai pas pu résister!)

Ps : un arrêt pour cause de péritonite et un pour intervention sur ménisque du genoux en 25 ans d'exercice. Arrêts sur dimensionnés en durée ( j'aurais pu reprendre en une semaine au lieu d'un mois dans le premier cas ( et plus affuté en plus par la perte de 10 KG lol !) et le sur lendemain au lieu de 15 jours dans le second ( vive la coelioscopie qui n'aurait jamais existé sans dépassements d'honoraires) mais bon on paie des assurances privées pour ca non ? et pour un montant de 8000 euros par an dans mon cas)

Images_ja1k0l

seespan

18/07/2015 à 06:16

pharmacien75 écrivait:
----------------------

> facturer autre chose qu'un C à 23€ toutes les 15min. Parce qu'avec ce système,
> tu es sûr de directement bien gagner ta vie, mais tu es sûr aussi de ne pas
> pouvoir développer ton entreprise, et de finir ta carrière un peu comme tu l'as
> commencée.... frustrant quand tu as de l'ambition... En tout cas moi ça ne
> m'aurait pas satisfait. Et un certain nombre de dentistes non plus !

Que se soit en médecine ou dentaire tu vas être très vite limité pour développé ton activité.

Par le C pour médecine et par l'augmentation des charges et impot pour dentiste. Vue la conjoncture ça ne peut aller qu'en s'empirant ( Dette de la France, vieillissement de la population, ect )

Pour dentaire la fourchette de revenue est assez étroite en faite.
Si tu es propirétaire de ton cab le CA de base est autour de 200 000 euro, un très gros cab atteint 500 000 euro et quelque praticien semble pouvoir atteindre le million.

Bref entre la base et la fourchette haute tu augmentes ton CA par 2.5 sachant que les charges et impots augmentent proportionnellement, l'augmentation du revenue net c'est pas 2.5.

Comparé a l'étranger tu as une relative uniformisation des revenues.

Ce que me disait une dentiste néo zealandais d'une trentaine d'année. Le revenue de base des dentistes de sa promo tourne autour de 130 000 euro par ans , celui qui a le mieux réussi financièrement et qui n'est pas spécialiste fait environs 900 0000 euros par ans.

En France si un dentiste peut être très pauvre il ne peut pas dépassé une certain barrière au niveau du CA.

Un plombier aurait plus de facilité pour dévéllopé sont activité en France.
--
หมอจัดฟัน