médecine bucco dentaire / chirurgie orale

Avatar_small

jessessayagh

15/06/2015 à 00:54

Bonjour ,

Mon classement à l internat ne me permets malheureusement pas de choisir ODF , je me renseigne donc sur les deux spécialités Médecine bucco dentaire et Chirurgie.

Quelqu'un aurait choisi une des deux spécialités et pourrait m'expliquer ce que l'on y fait vraiment ? La qualité de l'enseignement, la pratique au quotidien en libérale, les actes que l'on peut faire et ceux que l'on ne peut plus etc….

Merci à vous !

Tumblr_nbpd8ntwip1rsb3deo1_1280_hyinig

Enki

15/06/2015 à 12:08

Sans rire ?

Tu voulais être ortho mais comme y'a pas de place tu vas faire de la chir ???

La chir ça se fait parce qu'on aime ça, pas juste pour "faire une spé".

En fait tu veux être interne, pas ortho...

Bon, pour faire simple : la spé MBD ne sert à rien, éventuellement enseigner. La Spé de Chir, qui devrait être choisie par gout et pas par défaut, est en passe de virer en eau de boudin. Les médecins qui n'en ont jamais voulu sont en train de la torpiller. De plus le "marché" va vite être saturé. Dans ma régions les anciens internes de chir commencent déjà à avoir du mal à trouver une place.

Tu voulais faire de l'otho, il y a des formations payantes qui te permettront de le faire. Faire l'internat juste pour être interne...faudra m'expliquer.

Image_r6habu

Thomas Crown

15/06/2015 à 15:03

Tu le repasses! ou tu fais un CES, des formations et tu te trouves un bon collègue qui te forme en collab pendant 3 ans.

Avatar_small

dati

15/06/2015 à 19:48

Choisi médecine bucco dentaire et profite de ton internat pour suivre des formations d ortho
Ça te donne trois ans pour te former dans les divers domaines dentaires, y compris l Odf qui a ta préférence.
Et choisi une fac ou l enseignement d ortho n est pas fermé

Avatar_small

Drassancouët

16/06/2015 à 15:11

Aucune promotion n'est encore sortie, sur quoi te bases tu pour dire ça ?

Images_a6n4ml

zorg

20/06/2015 à 02:16

jessessayagh écrivait:
----------------------
les actes que l'on peut faire et ceux que l'on ne peut plus etc….
>

Chirurgie buccale: uniquement les actes ADC et ATM (codes de regroupement CCAM), donc plus de soin plus de prothèse. Si tu poses des implants tu ne peux pas facturer la prothèse en tant que telle.

Médecine bucco dentaire: pas de limitation dans les actes mais si tu n'as pas de possibilité de trouver une clinique ou un CH qui puisse te prêter un bloc opératoire n'y pense même pas ou alors exercice spécialisé en MEOPA. Si tu choisis çà, il vaut mieux avoir au moins 5 ans d'omnipratique derrière toi et des correspondants vers qui adresser car on va t'envoyer des merdes que tu n'imagines même pas et il faudra que tu puisses trouver des solutions ou des personnes qui ont les solutions, ce qui implique un minimum d'expérience.

Dans les 2 cas tu seras spécialiste, c'est à dire que tu ne pourras avoir pratiquement que des patients adressés, comme en ODF.

Autre option, tu ne poses pas ta plaque en spécialiste mais tu te sers du label pour orienter ton exercice.

Avatar_hjdsnm

TiGabi

20/06/2015 à 13:15

La spécialité MBD est nouvelle et encore méconnue. J'encadre des internes MBD à la faculté depuis le début de la création de cette spécialité.
- Quelques uns veulent débuter un parcours hospitalo-universitaire et débutent les masters et publications nécessaires en parallèle.
- Quelques uns font "de tout" : ils se forment à une omnipratique de qualité dans un cadre hospitalo-universitaire.
- La plupart choisissent d'approfondir leur connaissances dans un domaine de l'odontologie en particulier en vue d'un exercice futur orienté.

En libéral, j'ai un exercice pédiatrique exclusif depuis 5 ans et suis inscrit comme spécialiste MBD depuis janvier via la commission d'équivalence.
Je le vois comme la reconnaissance d'une spécialisation dans l'un des domaines de l'odontologie, de connaissances et compétences particulières, suite à un volume important de formation et pratique spécifique.

Je sais que des endo et paro exclusifs ont aussi demandés cette commission. C'est un palliatif à la création de vraies spécialités en endo, paro, pédo, qui arriveront probablement un jour, vers 2040...

Images_a6n4ml

zorg

20/06/2015 à 15:14

c'est logique que les praticiens exerçant en exclusif cherchent à être reconnus comme spécialistes, mais autant Spé en chir orale, Spé en ODF tout le monde sait ce que c'est ou peut deviner, autant Spé en MBD çà n'est pas très "transparent".
Il n'en reste pas moins que le cadre, même si il est large est quand même défini autour de grands thèmes: patients non coopérants, patients porteurs de pathologies rendant la prise en charge en omnipratique ou par un praticien isolé difficile ou impossible, permanence et continuité des soins (voir ci joints les éléments d'appréciation de l'exercice en MDB utilisés par la commission de qualification)
Donc la pédodontie exclusive à mon sens rentre dedans mais l'endodontie et la paro beaucoup plus difficilement.
Je fais également parti des qualifiés de la première heure et mon exercice est hospitalier privé pour les personnes nécessitant la prise en charge sous AG que ce soit en soins, chirurgie, parfois prothèse, et je suis intégré dans une équipe pluridisciplinaire ORL cancéro.

Image1_nawuwk
373698_171583336220573_59291450_n_qo7p9y

uɹöɾq

20/06/2015 à 23:43

Une bonne grosse foutaise cette spé MBD.