Burn Out et rechute: des témoignages ?

Forum associé : Exercice professionnel

Avatar_small

loumi911

06/05/2015 à 13:11

Bon tout est dans le titre ( ou presque !!): suite à un premier épisode de burn-out , avez vous déjà rechuté ,et si oui combien de temps après ... Je pense que (malheureusement)
certain(e)s sont concerné(e)s .. Merci d'avance de vos témoignages

Avatar_small

Cquenotte

06/05/2015 à 14:10

loumi911 écrivait:
------------------
> Bon tout est dans le titre ( ou presque !!): suite à un premier épisode de
> burn-out , avez vous déjà rechuté ,et si oui combien de temps après ... Je pense
> que (malheureusement)
> certain(e)s sont concerné(e)s .. Merci d'avance de vos témoignages

Et tu veux des témoignages pour en faire quoi ??

Avatar_small

olivier

06/05/2015 à 17:24

Il y a un effet cathartique dans l accumulation des témoignages...

Avatar_adhoc_euv2pm

adhoc

06/05/2015 à 17:55

ouaouh olivier, te voila sans conteste promu critique littéraire.
(comme personne ne répond à ce fil, on remplit).

Avatar_small

sagito

06/05/2015 à 18:27

regarde un peu ce qui se passe autour de toi et tu verras que la profession n'est pas si mal

Avatar_small

loumi911

06/05/2015 à 18:37

Pourquoi des témoignages ? Juste dans le cadre d'une étude sociologique pour santésombre....!! Non tout simplement parce qu'après un premier épisode il y a deux ans j'ai l'impression de re-glisser doucement mais sûrement et je voudrais savoir si c'est un processus classique dans cette saloperie de maladie ...Donc va pour l'effet de catharsis ( je dirais plutôt , à plusieurs on est moins seul !!)

Pour sagito : t'as raison ça pourrait être pire... mais là n'est pas la question et si tu me donnes une réponse comme celle là c'est que tu n'es pas vraiment concerné ..ou/et que tu es très fort ...

Avatar_small

loumi911

20/05/2015 à 12:20

Pas de témoignages ? En un sens c'est une bonne nouvelle, tout le monde va donc très bien, dans le meilleur des mondes...
Mais j'ai quand même quelques doutes...

Hollande_portrait_nu_x0motm

DocteurCuir

20/05/2015 à 12:38

Désolé mais à 26 ans je n'ai pas encore eu l'occasion de faire le premier, donne moi un peu de temps ;-)

Ma mère en a fait un il y a deux ans (cadre dans l'industrie), et pour l'instant pas de rechute, mais elle a changé de manière de travailler

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

20/05/2015 à 12:53

loumi911 écrivait:
------------------
> Pas de témoignages ? En un sens c'est une bonne nouvelle, tout le monde va donc
> très bien, dans le meilleur des mondes...
> Mais j'ai quand même quelques doutes...

Tu veux parler de cette sensation d'etre pris pour un con en réalisant des soins à des tarifs opposables du tiers monde ?
Moi à part une crampe au pouce pas de soucis. -))))

Avatar_small

paradoxe

20/05/2015 à 13:22

loumi911 écrivait:
------------------
>!! Non tout simplement parce qu'après un premier épisode il y a
> deux ans j'ai l'impression de re-glisser doucement mais sûrement et je voudrais
> savoir si c'est un processus classique dans cette saloperie de maladie ..

Ben.. oui, comme tout désordre, si tu n'as pas tiré les bonnes conclusions du premier.
C'est une remise en question de soi même, une sorte de démanipulation, une libération, une désintoxication.
Et il faut bien sur le vouloir réellement.

Fullsizerender_mvtcbs

BasArtDentaire

20/05/2015 à 13:42

loumi911 écrivait:
------------------
> Pas de témoignages ? En un sens c'est une bonne nouvelle, tout le monde va donc
> très bien, dans le meilleur des mondes...
> Mais j'ai quand même quelques doutes...

C'est un glissement progressif, on s'en rend compte trop tard. Et si on aperçoit des signes précurseurs on tente d'y remédier.

Mais effectivement, le sentiment de dévalorisation est bien canalisé par notre Ministre de la santé (et plus contre soit même).
MST est entrain de nous sauver du burnout, on devrait lui offrir des fleurs. Et avec des chrysanthèmes, on pourra faire d'une pierre deux coups pour l'enterrement des professions libérales.

Avatar_small

loumi911

20/05/2015 à 14:14

A Doc cuir : 26 ans effectivement c'est peut être jeune (quoique ?) j'ai attendu la cinquantaine pour tomber ...
A paradoxe : tirer les conclusions est une chose , trouver la solution en est une autre ...La vraie solution sera de quitter ce boulot de m.... , mais vous avez dû entendre parler de la CARCD l'Urssaf , sans compter les études des enfants .... Cela dit si c'est une maladie (comme le diabète , l'HTA etc... , on en prend son parti, on se soigne (ou on essaye au moins !!) si ce n'est qu'un symptôme ...là je sais pas sauf solution évoquée plus haut ....( je prépare déjà ma reconversion , mais il me faut encore tenir environ 5 ans...)
"P'tain c'est long 5 ans !!!" comme dirait Jacquouille la frippouille !!
Enfin merci de vos interventions en tout cas.

Avatar_small

paradoxe

20/05/2015 à 14:49

loumi911 écrivait:
------------------
> A paradoxe : tirer les conclusions est une chose , trouver la solution en est
> une autre ...La vraie solution sera de quitter ce boulot de m.... , mais vous
> avez dû entendre parler de la CARCD l'Urssaf , sans compter les études des
> enfants ..on se soigne (ou on essaye au moins !!)

loumi911... tu es sur la bonne voie.

Tu dois absolument comprendre que tu es capable de gérer un hotel, un restau, un garage, une concession auto, une superete, (et qagner aussi beaucoup plus d'argent). En france comme ailleurs.
La carcdsf, hollande, urssaf, taxe pro, csg, taxes sur les taxes, etc... c'est comme ça, c'est comme des cafards dans ta cuisine qui passent par le monte-charges. Tu ne peux pas les éliminer.
Ton cabinet est simplement une toute petite affaire.
Tu ne dois pas focaliser sur l'argent.
Le désir d'être riche et la peur d'être pauvre sont des monteurs destructeurs et générateurs de Burnout.
Si tu es cupide, jaloux, haineux, avide d'euros ou de $, alors tu sera toujours en souffrance, et là, on, ne peut rien pour toi.
J'espère que ton environnement t'aimera toujours si demain tu es au chomdu. Sinon, alors ça c'est un vrai problême.
Arrange toi pour liquider tes prêts si tu en as, et tu te sentira plus libre.
Ensuite, c'est des milliers de petits détails et comportements qu'il faut corriger, et qu'on ne peut pas résumer ici..

> "P'tain c'est long 5 ans !!!"
Non, c'est trop court. Surtout si tuen profites pour t'amuser et rigoler avec tes enfants, avec ta femme, tes ami(e)s.

Tu bosses à NYC ou tu rêves d'une Porsche ?

Avatar_small

loumi911

20/05/2015 à 20:29

Merci Paradoxe, comme dirais mon fils "tqt mon entourage va bien" et il est certain que c'est l'essentiel. Quant à l'argent ça n'est pas une finalité juste un moyen ( et pour le 911 c'est que j'ai toujours trouvé que la Porsche 911 était la plus belle voiture de tous les temps ... mais c'est pas ce que j'ai dans mon garage..)
Bon j'va bosser pour ma reconversion....

Avatar_small

trublion

20/05/2015 à 21:06

Mais qu 'est ce que tu racontes Paradoxe : Comment peux t on ne pas se focaliser sur l 'argent , vu toutes les charges que l on a .Il n 'est ni question d'etre jaloux cupide haineux , Mais je te rappelle que certains confreres ne gagnent pas leur croute , et quand tu fais des heures pour que dalle , il y a de quoi faire 1 burn out ..Mais je pense que sur ce site la plupart d'entre s'en tape completement Un pour tous et tous pourris .........

Marque_a3_t2yegl

Marc Apap

20/05/2015 à 21:14

loumi911, tant que tu n'as pas compris que c'est toi et ta manière d'appréhender les réalités qui doivent changer, tu es condamné à ne jamais guérir et reproduire toujours les mêmes comportements qui te rendront malheureux.
Penser qu'on a un environnement de merde, un métier de merde, c'est un réflexe de défense pour ne pas s'avouer qu'on est un faible qui n'a pas la force de surmonter les obstacles de la vie.
Vois un psychiatre pour te soigner toi, car même en changeant de métier, tu ne te changeras pas et c'est pourtant cela qui te fera avancer et voir les choses avec plus d'optimisme pour trouver la bonne solution.

Avatar_small

paradoxe

20/05/2015 à 21:56

trublion écrivait:
------------------
> Mais qu 'est ce que tu racontes Paradoxe : Comment peux t on ne pas se focaliser
> sur l 'argent , vu toutes les charges que l on a .

Combien te reste il par mois ?
Combien d'heures bosses tu par semaine ?
Tu t'es mis des gros prêts sur le dos ?
Tu as voté Hollande ?

loumi911 a dis que l'argent est juste un moyen.
Il a raison.
Yen a ? Tant mieux. Yen a plus ? Pas grave.
En France (et en Suède) on peut vivre sans bosser. Pas formidable, mais ça permet de bouffer et de réfléchir.
Et peut être que demain, tu seras à la tête d'une enseigne de 1000 points de restauration rapide.

Avatar_adhoc_euv2pm

adhoc

20/05/2015 à 22:04

>Penser qu'on a un environnement de merde, un métier de merde, c'est un réflexe de défense pour ne pas s'avouer qu'on est un faible qui n'a pas la force de surmonter les obstacles de la vie. <

mode humour ON

Elec-01_pe2tjn
Avatar_small

loumi911

20/05/2015 à 22:51

Marc tu as le droit de penser que je suis faible,parce que si pour toi être fort c'est écraser le petit camarade d'à côté, je suis vachement content d'être faible !!!
Quant à me dire que je n'ai pas la force de surmonter les obstacles de la vie... Je veux bien que ce soit de l'humour comme le dit adhoc , mais ce n'est pas sur 4 lignes dans un message que l'on connait les autres ...et que tu connais ma vie ..cela dit c'est sympa de vouloir m'aider !
Euh je rappelle juste le titre du post: des témoignages, pour les conseils, les avis "autorisés qu'on s'autorise à penser dans les milieux autorisés...." j'en ai une pleine armoire comme les médocs d'ailleurs !!(non je déconne ).
Mon problème c'est que je croyais qu'on exerçait une profession de soignants pas de commerciaux , ni de juristes;
ni d'administrateurs, ni de banquier....ni de pourvoyeurs (convoyeurs ?) de fonds... Idéaliste? sans doute Rêveur ? peut être ? et alors on va aussi nous empêcher de rêver ?

Bon je clos le post et j'adresse une pensée sincère , chaleureuse et confraternelles à toutes celles et tous ceux qui sont comme moi;on va tâcher de survivre...(pas comme cette pauvre étudiante en Roumanie ) et merci pour tout.

Avatar_small

trublion

21/05/2015 à 00:12

Pour MONSIEUR MARC : Comment pouvez vous sortir des aneries pareilles , puisque vous etes au top du top , au must du must . J'ai cru comprendre que vous ecriviez des articles , pendant que nous on bosse ,désolée pas le temps de lire , il faut nourrir les gosses.Et en plus vous avez le culot de donner des conseils qui ne servent a rien juste a avoir envie de vous etrangler , MAIS PERSONNELLEMENT GERBAX DU SOIR !!

Fullsizerender_mvtcbs

BasArtDentaire

21/05/2015 à 01:47

trublion écrivait:
------------------
> Pour MONSIEUR MARC : Comment pouvez vous sortir des aneries pareilles , puisque
> vous etes au top du top , au must du must . J'ai cru comprendre que vous
> ecriviez des articles , pendant que nous on bosse ,désolée pas le temps de lire
> , il faut nourrir les gosses.Et en plus vous avez le culot de donner des
> conseils qui ne servent a rien juste a avoir envie de vous etrangler , MAIS
> PERSONNELLEMENT GERBAX DU SOIR !!

Dommage il écrit très bien, et place toujours un peu d'humour.
Ce sont des critiques de praticien, pas de commercial.

Loumi911, comment dire ça sans passer pour un con...
c'est en réagissant mal à ce type de propos que j'ai perdu ma femme. J'ai pris ces critiques pour des reproches. Mais il n'en était rien, ma visions des choses était faussée par l'état dépressif qui accompagne le burn out.

Ce n'est pas en faisant endosser l'ensemble des causes à son travail, son patron, son entourage qu'on sort du problème. Et la fuite n'est pas une solution, juste un évitement temporaire.

Si tu a une impression de fatigue permanente, c'est au contraire en luttant et en faisant des efforts que cet état évoluera. Allez se coucher, faire une sieste n'est qu'une solution de facilité, et une manière d'éviter la réalité de la dépression.

Quant à l'aide extérieur, de préférence d'un professionnel, il n'y a rien de honteux.

Mon conseil loumi911, lutter, c'est douloureux mais indispensable pour en sortir.
La phrase est absurde, mais impérative : "c'est en le voulant, qu'on peut être heureux".
On peut en rediscuter si vous voulez, mais je reste sur ma position.

Marque_a3_t2yegl

Marc Apap

21/05/2015 à 02:48

Pour tous les cons qui me croient plus malin qu'eux : je n'écrirais pas ce que j'ai écrit si je n'étais pas passé moi aussi plus ou moins par ces moments de désespérance et de malaise intense. Sauf que j'ai fait une psychothérapie qui m'a fait comprendre que c'est avant tout ma manière de voir le monde qui était responsable de mes souffrances.
Je ne suis pas complètement guéri de cela, mais je voulais témoigner du fait que ce n'est pas en se lamentant sur sa condition et l'état des choses que l'on progresse. Maintenant, si vous voulez vous complaire là dedans, libre à vous, mais ne vous plaignez pas de ne pas en sortir.

Avatar_small

loumi911

21/05/2015 à 12:04

D abord merci à Marc et à BasArtdentaire de la franchise de leur réponse, c'était bien des témoignages comme les vôtres que je voulais lire, des témoignages et non des "conseils" de personnes non concernées. De vos témoignages je retiens que l'on est jamais complètement guéri, et même si j'en ai conscience ça fait du bien de l'entendre de "collègues de galères". La psychothépapie, les AD tout ça je fais , et ça m'a beaucoup aidé , c'est pour ça que je parle de rechute et pas de BO initial.. mais je découvre que l'on est toujours plus ou moins sur le fil du rasoir et que lorsqu'on glisse les blessures se rouvrent vite ..Ces témoignages me montre aussi (même si ils sont peu nombreux mais j'en ai d'autre dans mon entourage ) combien nous sommes "fragiles" (qui est différents de faible à mon sens ) et que les multiples contraintes qui nous tombent dessus, nous les ressentons énormément , et peuvent agir comme des gouttes faisant déborder le vase de nos émotions et de notre stress.
Il ne s'agit pas de se lamenter sur notre sort avec 3.5 millions de chômeurs, juste de mettre des mots sur ce "mal être", et voir si on peut améliorer notre état, le but ultime étant de faire correctement notre job.
Lutter comme le dit BasArtDentaire est douloureux, mais salvateur et nécessaire j'en conviens .. mais on a parfois des coups de moins bien! surtout si on s'évertue à vouloir nous mettre sur le dos de nouvelles charges ou de nouvelles contraintes.
J'ai toujours dit que je ne finirais pas cette vie dans ce boulot car il me "bouffe" , c'est aussi pourquoi je respecte énormément tous les confrères qui oeuvrent pour la profession ( sociétés scientifiques , syndicats ordre etc...) et même si je suis parfois "critique" envers eux c'est bien dans leur fonction mais jamais dans leur "être".
Donc petit à petit j'avance, dans 2 ans j'aurais fini une formation pour bosser dans les plantes (non BasArdentaire je ne fais pas que la sieste -humour- !!)mais j'ai encore de nombreux caps à franchir ..après ? rien ne sera rose- c'est évident- mais j'espère ne plus avoir cette boule au ventre que je traîne depuis plus de 20 ans maintenant...
Donc bien amicalement et confraternellement et encore merci à tous

Fullsizerender_mvtcbs

BasArtDentaire

21/05/2015 à 12:48

loumi911 écrivait:
------------------
> (non BasArdentaire je ne fais pas que la sieste -humour-
> !!)

Ce n'est pas qu'une image. bien que transposable aux efforts à fournir, la fatigue moral peut se manifester par une fatigue physique.

A mon sens, il n'y a pas de réelle rechute dans le cadre d'une situation donnée, mais un entretient avec des aggravations.

C'est pour cela qu'avec Marc Apap (je m'avance pour lui) nous insistons sur le fait qu'il est nécessaire que tu trouves tout de même un équilibre et si possible du plaisir dans les 2 années à venir.
Bonne chance.

Avatar_adhoc_euv2pm

adhoc

21/05/2015 à 13:11

  

Burn-out_w75gsl