Question collage

Avatar_small

yourouf

07/03/2015 à 14:25

Salut à tous,
Je viens d'acheter un réchauffeur à composite + du compo enamel HRI pour mes restaurations esthétiques directes.
A la lecture de quelques posts, j'ai cru comprendre que le réchauffement des compos limiter leur durée de vie.
Pouvez-vous préciser ce qu'il en est sur ce point svp?
Par ailleurs, je songe à utiliser le compo réchauffé pour le collage de mes restaurations indirectes.
Cela nécessite-t-il toujours de reconstituer les cavités préalablement pour limiter la quantité de matériau à traverser lors de la photopolymérisation ou cela dépend seulement de la qualité de la lampe (j'ai une Valo)?
Dernière question, quelles sont les caractéristiques / compatibilités à prendre en compte pour utiliser le compo photo réchauffé comme matériau d'assemblage (le HRI c'est pas cadeau...)?
Merci à tous

Marque_a3_t2yegl

Marc Apap

07/03/2015 à 15:25

Une rapide revue de la littérature sur pubmed m'a appris que le composite peut se détériorer au delà de 40 cycles de réchauffage.
D'autre part, le composite en seringue doit, je pense nécessiter beaucoup plus de temps pour se réchauffer qu'en capsule
Le composite réchauffé se refroidit également très vite une fois sorti de la seringue
Si je devais opter pour un système de réchauffage, je prendrais un système de réchauffage de capsules, plutôt que de seringues
Je laisse aux autres le soin de répondre sur le reste; le point principal étant qu'il ne faut raisonnablement utiliser le composite réchauffé pour fixer les pièces prothétiques, qu'à condition que celles-ci soient suffisamment fines pour laisser passer la lumière de la lampe à polymériser (pas plus de deux millimètres d'épaisseur). Autrement, même si ça marche en clinique, cela implique une méthodologie un peu lourde.
Pour les facettes, il existe par ailleurs des composites semi-fluides assez pratiques.
N'ayant pas fait la biblio sur la différence de performances entre collage au composite chauffé ou au composite à prise duale, je n'ai qu'une opinion personnelle : pourquoi faire compliqué et risqué quand on peut faire simple et sûr ?

Alexandre_le_m91k62

vulpi

07/03/2015 à 18:18

l'avantage du compo réchauffé est que tu n'es pas limité dans le temps pour éliminer les excès.
l'inconvénient est le suivant si tu n'as pas suffisamment enfoncé ta pièce (mise en place compression +++ et US sans eau 1 sec) tu risques en supprimant les excès de créer des petits hiatus, liés à l'épaisseur du joint, et qui ne seront pas toujours accessibles pour un glazing par exemple.

le peux que j'ai fait était avec des compules (tétric évo)+optibond FL.
2 mm d'épaisseur c'est bien, si tu utilises des programmes haute énergie avec ta lampe (en théorie il en faut 2) tu dois refroidir avec le spray.
pas de retour à ce jour, mais quelques défauts de joints, je n'étais pas doué pour ça.

Alexandre_le_m91k62

vulpi

07/03/2015 à 18:19

pour éliminer les excès et placer la pièce.

Alexandre_le_m91k62

vulpi

07/03/2015 à 18:21

le peu

Alexandre_le_m91k62

vulpi

07/03/2015 à 18:34

puisque personne n'ose.
vulpi écrivait: " je n'étais pas doué pour ça."

Y a pas que pour ça!...

Les_moyades014_ty1juz

tristanavi

07/03/2015 à 19:53

le composite est stocké à 20 ° environ dans votre tub ou tiroir.Il est à cette T° assez rigide (en particulier l 'hiver).Dés que vous le posez sur la dent ou dans la cavité il se réchauffe à 35 ° et déja ça change tout.L'inverse est aussi vrai:du réchauffeur à 50° il passe vite à 35° ! Si on desire absolument réchauffer on place une seringue ou mieux une compule sous une lampe articulée plaquée sur le plan de travail et on a économisé l 'achat d'un réchauffeur vendu au prix de l 'or.

003_penrd2

Cingulum

08/03/2015 à 11:31

L'Estelitte Quick est suffisamment thixotrope pour être utilisé avec des US sans le chauffer avant.
L'avantage c'est surtout que les excès se retire sans en mettre partout. Surtout dans les embrasures.
De plus la qualité dans le temps du joint me parait avec le recul meilleur qu'avec un compo "fluide" de collage...

--
Dr Cingulum
-----Ancien interné----
----Attaché à l'apex----
http://www.clinic-all.fr/ formation par passion

003_penrd2

Cingulum

08/03/2015 à 11:44

exemple par l'image

--
Dr Cingulum
-----Ancien interné----
----Attaché à l'apex----
http://www.clinic-all.fr/ formation par passion

_mg_7960_cgj5ns_mg_8010_af0c8x_mg_8013_dcfbmm_mg_7772_zvwx2g_mg_8008_m1f9tk_mg_8011_yoxph7
Avatar_small

yourouf

08/03/2015 à 12:19

Merci pour vos réponses.
J'insiste pour la compatibilité, y a-t-il des éléments à prendre en considération pour le choix du composite de restauration photo utilisé comme colle ou n'importe lequel fait l'affaire?
Pour Cingulum, petites questions sur ton cas..
Il me semble qu'on est assez loin des 2mm d'épaisseur même après la reconstitution non?
En partant du principe que tu as pu avoir un champ opératoire étanche lors de ta reconstitution + remontée de marche, pourquoi ne pas avoir choisi IDS seulement, gingivectomie pour l'empreinte et mise en place du champ pour le collage de la pièce?
Quand on peut poser un champ pour la remontée, je ne comprends pas bien son utilité...
Merci pour ces éclairages!

Dolan-donald-duck-weird_wqjham

G-P

08/03/2015 à 12:30

Le seul avantage du composite photo en clinique c'est que tu as le temps de prendre des photos avant d'enlever les excès !

003_penrd2

Cingulum

08/03/2015 à 13:01

Une gingivectomie en distal de 36 ça me parait un moins bon compromis qu'une remontée de marge.
Bien voir que les 2mm de profondeur sont en 3 dimensions. C'est rare qu'on est plus de 2mm en occlusal ET en vestibulaire ET en linguale... Je réalise toujours une triple polymérisations avec un mode Boost
De plus si une partie n'est pas polymérisé au centre sous l'onlay, cela à un impact réduit, si on a fait un IDS... ou si la dent est dépulpée ;)

en vidéo:
http://youtu.be/3BhiENdcSCM

--
Dr Cingulum
-----Ancien interné----
----Attaché à l'apex----
http://www.clinic-all.fr/ formation par passion

Avatar_small

Sierra Tango

08/03/2015 à 14:03

J'utilise un réchauffeur de la marque Calset. Je l'allume au début du protocole de collage et je place tout bêtement à l'intérieur un petit bout de composite correspondant au volume désiré. Le couvercle est remis aussitôt, pour mettre le composite à l'abri de la lumière pendant la pose de la digue, sablage, silanisation, etc. J'ai l'habitude de faire toujours ceci avec un peu de composite teinte émail vu que c'est pour des joints qui seront ensuite visibles de l'extérieur, mais bon, tu peux bien mettre ce que tu veux dedans. Donc le coup des cycles "chauffer / refroidir" n'est pas vraiment un problème en faisant ainsi.
A noter que du compo, plus t'en mets dans ton sandwich, plus il te faut en enlever ensuite... Ca parait idiot à dire, mais c'est pas faux ;-) Donc même si tu utilises un composite couteux, tu peux vraiment être économe en faisant ainsi.
J'ai été un grand fan du Variolink II avec lequel j'avais d'excellents résultats, mais depuis que j'utilise le composite chauffé, le coffret périme gentiment dans le frigo...

Pour être honnête cela dit, et pour ceux qui souhaiteraient s'initier au collage au composite sans avoir envie d'investir tout de suite dans un réchauffeur, je ne suis pas intimement convaincu que le réchauffeur soit si utile que cela ! En poussant / éliminant les excès à maintes reprises et selon plusieurs axes (on à le temps...), puis en terminant avec l'insert US qui va bien, je suis presque convaincu qu'on obtient un résultat identique que le compo ait été chauffé ou pas. Sinon, on peut aussi très bien mettre le tube de compo sur le scialytique (ne pas l'oublier comme je l'ai déjà fait..), et ça va tout aussi bien. Donc ne pas trop se focaliser sur ce fameux réchauffeur, qui en effet, coûte cher pour ce que c'est.

Je rejoins pleinement Cingulum lorsqu'il dit qu'avec le temps, la qualité du joint lui semble meilleure avec un composite de restauration qu'avec un composite fluide de collage et j'ai la faiblesse de croire que les propriétés mécaniques sont également meilleures. Mais tout ceci ne sont que des impressions, pas des études poussées, hein !

Bon collage !