Extraction 27/ Proximité sinus

Forum associé : Chirurgie buccale

Avatar_small

EpineDeSpix2

16/02/2015 à 11:27

Bonjour,
Je dois extraire cette 27 nécrosée chez une patiente ayant un risque d'EI (valvulopathie)

Les racines me semblent très proche du sinus.. Y'a t'il un risque de provoquer une communication bucco-sinusienne?

Est t'il préférable de la faire extraire par un stomato?

Merci pour vos réponses !

27_nmeujk
Avatar_small

doudou59000

16/02/2015 à 11:38

endo impossible????? moi j'essayerai de conserver

Avatar_small

alex33

16/02/2015 à 14:00

doudou59000 écrivait:
---------------------
> endo impossible????? moi j'essayerai de conserver

Pas d'endo sur dents nécrosées pour les patients à risque d'EI.

RépondreCiter
Score : -1
Avatar_small

kaloupilé

16/02/2015 à 14:12

Un patient avec valvulopathie n'est pas à haut risque d'EI (sauf si prothèse valvulaire, antécédent d'EI, ou cardiopathie cyanogène).
Il n'y a pas de précaution particulière à prendre.
http://www.ordre-chirurgiens-dentistes.fr/uploads/media/Recommandations_prescription_des_antibiotiques_en_pratique_buccodentaire.pdf

Avatar_small

doudou59000

16/02/2015 à 15:13

je persiste à dire que ce n'est pas un haut risque d'E.I. donc il est à mon avis possible de faire l'endo et le soins dans une séance calmement. Donc moi je ferai l'endo... après je ne sais pas ce qu'en pense les autres?

Avatar_small

EpineDeSpix2

16/02/2015 à 16:32

La patiente sait seulement qu'elle a une valvulopathie mitrale et qu'il faut la mettre sous AB pour tout soin dentaire.

La dent étant nécrosée, il me semble qu'on ne peut pas réaliser de traitement endodontique chez un patient à risque d'EI (en cas de nécrose pulpaire)

J'ai donc pris la décision de l'extraction.

RépondreCiter
Score : -1
Avatar_small

pentatonique

16/02/2015 à 17:13

Si tu as un doute, et que la patiente est assez floue sur sa pathologie, je te conseillerais de te mettre en relation avec son cardiologue.
Bien souvent, on se laisse influencer par des patients qui ont pris l'habitude de se voir prescrire des antibiotiques avant des soins qui ne rentrent pourtant plus dans les indications de prévention de l'endocardite infectieuse.
Donc je me renseignerais sur sa pathologie, et je regarderais si elle rentre dans les indications de prévention de l'EI. Si c'est la cas, je suis d'accord avec toi, l'extraction s'impose si la dent est nécrosée, sinon conservation et traitement endo.

Avatar_small

cy2

16/02/2015 à 17:18

EpineDeSpix2 écrivait:
----------------------
> La patiente sait seulement qu'elle a une valvulopathie mitrale et qu'il faut la
> mettre sous AB pour tout soin dentaire.
>
> La dent étant nécrosée, il me semble qu'on ne peut pas réaliser de traitement
> endodontique chez un patient à risque d'EI (en cas de nécrose pulpaire)
>
> J'ai donc pris la décision de l'extraction.

Effectivement ne pas confondre prescription d'AB et indication ou non d'extraire.
La prescription d'une antibioprophylaxie n'est plus d'actualité avant un soin concernant ta patiente (sauf si état général dégradé ou autres risques).
Par contre je me souviens aussi que pour les risques d'EI m^me modérés on ne fait pas d'endo sur les dents nécrosées.

Bref le cas de la prescription d'une antibioprophylaxie a été révisé par les autorités mais quand est-il d'une endo sur dent nécrosée???? Si quelqu'un trouve le teste je suis aussi preneur...

Avatar_small

cy2

16/02/2015 à 17:19

mais QU'EN est il...

Avatar_small

alex33

16/02/2015 à 17:19

EpineDeSpix2 écrivait:
----------------------
> La patiente sait seulement qu'elle a une valvulopathie mitrale et qu'il faut la
> mettre sous AB pour tout soin dentaire.
>
> La dent étant nécrosée, il me semble qu'on ne peut pas réaliser de traitement
> endodontique chez un patient à risque d'EI (en cas de nécrose pulpaire)
>
> J'ai donc pris la décision de l'extraction.
Quand on parle de patient à risque d'EI, on ne parle plus des hauts risques ( ancien grade A). Aprés les patients du groupes B ne sont plus à risque. Cependant en cas de nécrose pulpaire, il me semble que l'extraction reste indiquée. C'est en cas de dent vitale que l'on peut faire l'endo en 1 seance et sous digue.

Avatar_small

cy2

16/02/2015 à 17:20

si quelqu'un trouve le TEXTE...

OUUUUF je suis fatigué today...!

Avatar_small

kaloupilé

16/02/2015 à 17:37

Je l'ai mis plus haut... http://www.ordre-chirurgiens-dentistes.fr/uploads/media/Recommandations_prescription_des_antibiotiques_en_pratique_buccodentaire.pdf

Si pas de risque d'EI et pas d'immunodépression, la patiente fait partie de la "population générale", donc pas de précaution particulière à prendre.

Avatar_small

aterman

16/02/2015 à 17:42

Quand on connait le pronostic d une bio sur necrose et en plus sur une patiente presentant un risque....et en plus sur une 27....

Pour l exo, bien separer les racines, pas de risque exceptionnel. Et si t as une communication, bien irriguer l alveole tout en aspirant, bien nettoyer et faire une Rhermannplastie et antibios 7 jours :0)))

Bon courage

Avatar_small

EpineDeSpix2

16/02/2015 à 18:45

Ok merci pour vos réponses!

Je reste sur ma décision d'extraction.

La dent est nécrosée, pas facile d'accès et il y a un risque d'EI.

Je pense que risque EI + dent nécrosée = extraction.

Avatar_small

kaloupilé

16/02/2015 à 18:51

Fais ce que tu veux, mais tu devrais quand même prendre la peine de lire le lien. Tu verras qu'il n'y a PAS de risque d'EI avec ce que décrit la patiente.

Avatar_small

cy2

16/02/2015 à 19:07

kaloupilé écrivait:
-------------------
> Fais ce que tu veux, mais tu devrais quand même prendre la peine de lire le
> lien. Tu verras qu'il n'y a PAS de risque d'EI avec ce que décrit la patiente.

c'est moi où c'est bien marqué noir sur blanc que la patiente est dans un risque modéré...?

"...
cardiopathie à risque modérée (autres valvulopathies, autres
cardiopathies congénitales, prolapsus de la valve mitrale...) et
les patients porteurs d’une prothèse articulaire, l’antibiothérapie
prophylactique n’est plus indiquée"

Je maintiens mon précédent post. Ce n'est pas parce qu'il n'y a pas d'antibioprophylaxie que l'acte est "autorisé"...
Même s'il est COMPLETEMENT concevable que si pas d'antibioprophylaxie alors l'endo sur dent nécrosée est sûrement autorisée.

En tous cas, précédemment il était contre-indiqué de faire une endo sur dent nécrosée chez un risque fort ET modéré d'EI; qu'il y ait antibioprophylaxie ou pas.

ENFIN, une valvulopathie mitrale ne veut RIEN dire... S'il y a une fuite mitrale alors l'acte endodontique sur dent nécrosée est autorisé...
Il faudrait peut-être contacter le cardio pour en savoir plus sur cette "valvulopathie"

Avatar_small

kaloupilé

16/02/2015 à 19:22

Tu te trompes. Le risque modéré n'existe plus depuis les nouvelles recommandations.
Cela dit, je suis ok avec toi pour le fait de contacter le cardio afin de préciser les dires de la patiente.

Avatar_small

EpineDeSpix2

16/02/2015 à 20:52

Voici, par la HAS les contre-indications au Traitement ENdodontique:

Contre-indication médicales:

_Formelle; Cardiopathie à haut risque d'EI si la pulpe est nécrosée.

_Relative: Cardiopathie à haut risque d'EI si la dent est vivante et cardiopathie à risque moins élevé dans tous les cas.Chez ses patients, les soins endodontiques ne doivent être réalisés que si 3 conditions sont remplies: digue, totalité de l'endodonte accessible, et réalisation en une seule séance.

Bref, avec ma dent nécrosée, que j'ai laissé ouverte depuis 4 jours (avec un trt AB), une seule séance c'est déjà foutu !

Donc, extraction je pense!

Avatar_small

pentatonique

16/02/2015 à 23:01

Ces recommandations datent de 2008, elles ont été actualisées depuis par l'afssaps (2011)...
Mais pour moi, l'essentiel est de savoir de quoi souffre précisément ta patiente, après il n'y aura plus qu'à lire les tableaux de l'afssaps.

http://ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/9d56ce8171a4a370b3db47e702eab17f.pdf

1980-husqvarna-390-automatic_2_kl7m5v

Cyanolit

17/02/2015 à 01:28

Moi je pense qu'il faut faire l'endo. Mais qu'il est plus facile d'enlever la dent.

Le post c'est est ce qu'il faut envoyer à un stomato. Et je dis............Non !

Ca risque rien, au pire pour être sur met une petite éponge dans le trou.

Avatar_small

cy2

17/02/2015 à 11:18

kaloupilé écrivait:
-------------------
> Tu te trompes. Le risque modéré n'existe plus depuis les nouvelles
> recommandations.
> Cela dit, je suis ok avec toi pour le fait de contacter le cardio afin de
> préciser les dires de la patiente.

Oui avec le texte en entier joint par notre confrère je vois effectivement que le risque modéré évoqué quand même en introduction n'est pas du tout important pour la suite du document...

DONC l'endo est indiquée sur cette 27 même si elle est nécrosée (après vérif auprès du cardio qu'il ne s'agit pas d'un risque élevé d'EI).

Image_saznoz

Hodina

17/02/2015 à 14:35

Dans ce cas il y a plus de risque de bactériémie par le brossage dentaire que par une endo.
Moi, je ferai l endo.

Avatar_small

Dabitz

17/02/2015 à 14:51

Les recommandations existent et sont mises a jour souvent et surtout sont faites pour être lues. C'est dingue de voir autant de conneries écrites sur un forum pro. Ta patiente c'est pas la HAS, et aussi bien même son cardiologue n'est pas au courant des dernières recos.

Si tu extrais la dent et que ta patiente porte plainte tu vas casquer sévère.
Les valvulopathies (insuffisance aortique, mitrale ou rétrecissemnt aortique) ne sont pas à haut risque d'EI.

La bise.

Avatar_small

Cquenotte

17/02/2015 à 21:01

Bonsoir,

Je me permet de me greffer dans la discussion pour avoir votre avis sur une reprise de traitement sur un patient à risque d'endocardite infectieuse modéré : vous faites la reprise ou extraction ?

Avatar_small

hlnewc

18/02/2015 à 02:09

Y'a t'il un risque de provoquer une communication bucco-sinusienne? Peu probable

Est t'il préférable de la faire extraire par un stomato?

Toi seul peux en décider. Mais pour progresser on ne peut pas fuir tout risque et à c’est à force de faire des actes de plus en plus difficiles qu’ils deviennent de plus en plus facile.

Si tu n’es pas sûr de toi, prépare toi à toutes les éventualités, que faire si communication…, et fais ton extraction tranquillement le matin en début de semaine, cela te laisse la possibilité de revoir le patient au besoin, ou de l’adresser au pire.

Traitement de dents nécrosées , retraitements, risque d’endocardite et recommandations HAS :

Plusieurs remarques :

Les retraitements ne sont pas autorisés pour les patients à haut risque. Peut-on par là en conclure qu’ils sont toujours autorisés et ne posent pas de risque chez des patients qui ne sont pas à haut risque ?

Prendre contact avec le cardiologue peut souvent aider à y voir plus clair. Certains indiquent ici que les cardiologues ne seraient pas au courant des dernières recommandations, ce n’est pas ce que je constate.

La frontière entre des patients pour lesquels on pourrait tout faire et des patients pour lesquels on ne pourrait rien faire est-elle si nette que cela ? Probablement oui pour la couverture antibio mais pour la conservation d’une dent nécrosée, le retraitement d’une dent présentant une image apicale ?

Les recommandations HAS sont des recommandations d’ordre général d’où : « il va sans dire qu’elles restent d’ordre général et ne peuvent se substituer au jugement clinique du praticien face à la situation individuelle de chaque patient. »
Les facteurs individuels : le patient est-il sérieux dans son suivi ou pas. A-t-il des risques associés (expl diabète, plus de risque d’y rester en cas d’endocardite..). l’IM fait-elle suite à de la tension non traitée ou un problème infectieux type RAA. Le patient fait-il parti d’une population à haut risque de RAA (expl population du pacifique qui est considérée à haut risque de RAA, incidence endocardite 5 fois plus élevée et si EI, 2 fois plus de risques d’y rester (2001))…