Question sur l'endodontie exclusive

Forum associé : Endodontie

Avatar_small

DentaMania

13/01/2015 à 12:50

Bonjour,

J'aurais souhaité savoir quelle était la meilleure voie à prendre pour devenir endo exclusif. Je suis étudiant en 5e année, et je n'ai pas souhaité faire l'internat.
Au bout de combien d'années d'expérience peut-on espérer avoir un nombre de correspondants suffisant pour en faire un exercice exclusif?

Merci d'avance pour les réponses!

Avatar_small

lachmar

13/01/2015 à 14:39

il faut que tu fasses comme les copains

un petit tour aux USA (Boston par exemple) pour faire un master et essayer de devenir prof associé (ce n'est pas très difficile)

et au retour la voie royale : tu fais de conférences et tu te fais connaître

Avatar_small

DentaMania

13/01/2015 à 15:12

Ah ouais quand même, ça fait rêver...

A une échelle plus "locale", y-a-t-il d'autres voies possibles?

Logo_wsbaii

mac

13/01/2015 à 15:30

tu as un DU en 1 ou 3 ans a Paris qui semble être top

http://www.due-garanciere.fr/

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

13/01/2015 à 16:12

DentaMania écrivait:
--------------------
> Bonjour,
>
> J'aurais souhaité savoir quelle était la meilleure voie à prendre pour devenir
> endo exclusif. Je suis étudiant en 5e année, et je n'ai pas souhaité faire
> l'internat.
> Au bout de combien d'années d'expérience peut-on espérer avoir un nombre de
> correspondants suffisant pour en faire un exercice exclusif?
>
> Merci d'avance pour les réponses!

Dégager de ce système de santé collectiviste et par voie de conséquence de ce pays de merde.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

13/01/2015 à 16:15

lachmar écrivait:
-----------------
>
>
> il faut que tu fasses comme les copains
>
> un petit tour aux USA (Boston par exemple) pour faire un master et essayer de
> devenir prof associé (ce n'est pas très difficile)
>
> et au retour la voie royale : tu fais de conférences et tu te fais connaître

Demander à Stephane Simon comment ca se passe et pourquoi il n'a pas souhaité poursuivre l'endo en cabinet libéral. ( il me semble qu'il 'est installé quelque temps en tant qu'endo exclusif).

Avatar_small

lachmar

13/01/2015 à 16:21

il y a moins de 10 endos exclusifs non conventionnés qui gagnent bien leur vie

les autres sont conventionnés et sont obligés de bidouiller avec leurs correspondants , genre ils font les inlays-cores à 5 600€ pour rattraper l'endo à tarif conventionné

j'aime l'endo , j'aurais adoré être exclusif, mais je ne l'ai jamais envisagé à cause de la galère financière

et pour finir je me suis mis à aimer aissi la conjointe )))

réfléchis bien

Images_ja1k0l

seespan

13/01/2015 à 16:26

Tu devrais contacter youn il me semble qu'il a creuser le sujet.

--
หมอจัดฟัน

Avatar_small

cy2

13/01/2015 à 16:51

lachmar écrivait:
-----------------
>
>
> il y a moins de 10 endos exclusifs non conventionnés qui gagnent bien leur vie
>
> les autres sont conventionnés et sont obligés de bidouiller avec leurs
> correspondants , genre ils font les inlays-cores à 5 600€ pour rattraper l'endo
> à tarif conventionné
>
> j'aime l'endo , j'aurais adoré être exclusif, mais je ne l'ai jamais envisagé à
> cause de la galère financière
>
> et pour finir je me suis mis à aimer aissi la conjointe )))
>
> réfléchis bien

il me semble que les endos exclusifs conventionnés font des endos à dépassement d'honoraires interdit mais toléré!

Avatar_small

lachmar

13/01/2015 à 17:34

tu n'as pas tort pour ce qui est des conventionnés eclusifs ... mais ils se comptent sur les doigts d'une main : quelques enseignants qui ont le DP et c'est tout

et ca dépend tellement du CD conseil du département qu'il ne faut pas trop jouer avec çà ...

Avatar_small

cy2

13/01/2015 à 17:37

lachmar écrivait:
-----------------
>
>
>
> tu n'as pas tort pour ce qui est des conventionnés eclusifs ... mais ils se
> comptent sur les doigts d'une main : quelques enseignants qui ont le DP et c'est
> tout
>
>
>
> et ca dépend tellement du CD conseil du département qu'il ne faut pas trop jouer
> avec çà ...

Ok.

j'avais eu cette réponse lors d'une formation mais tu as raison ça doit être dépendant du DC de la région et mieux vaut avoir une réponse écrite de sa part.

Avatar_small

youn

13/01/2015 à 17:54

Peut-être qu'avec la CCAM c'est plus jouable...Desobturation (fréquent en endo exclusif) + Restauration pré endo sont cotables et le prix est libre il me semble.

Tu as quelques exclusifs sur Eugenol.
Le gros problème en France c'est que tu ne vas te taper que des cas pourris de chez pourris, des instruments a aller chercher, des faux canaux, des grosses perfos... C'est pas dans la culture Française d'adresser les endos compliquées avant d'essayer, et avec la réutilisation massive des limes mecaniques y'a de la casse assez souvent. A l'étranger t'as de ca aussi, mais beaucoup plus de molaires non touchées ou de dents calcifiées. En plus de ça très dur de faire payer un patient plein pot sans avoir de résultats certain. Je ne sais pas comment ils font sérieux, mais la galère que c'est ne vaut pas le revenu.
La voie royale pour endo exclusif c'est de te choper une spé reconnue (3 ans temps plein et un peu d'oseille) et d'émigrer. Mais bon au UK pour candidater a une spé faut avoir bosser deux ans et avoir passé déjà un master(un a deux ans temps plein) la plupart du temps.

Bon courage.

Sinon tu restes conventionné et tu fais payer des IC chers et inutiles dans bien des cas, si tu as réussi ton endo (pas très rentable).

Avatar_small

lachmar

13/01/2015 à 18:00

comme le dit Youn tu recupères toutes les merdes des correspondants

et dans plus de la moitié des cas ca se traduit par de chir endo

donc si tu veux faire çà il te faut être très bon en chir endo aussi .... parceque une resection apicale sur une deuxième molaire du bas c'est pas du gnangnan ))) et c'est ce que tu récupèreras : parceque les incisives ils se les gardent )

Avatar_small

lachmar

13/01/2015 à 18:03

suite

je te conseille de prendre contact avec bertrand khayat qui est (avec machtou) le top no1 français et qui exerce en non conventionné ave paul doumer à paris (le plus beau cabinet de paris avec vue sur le trocadero )

il est très sympa et te permettra peut-être de passer une journée chez lui ... et te donnera surement des conseils utiles

Avatar_small

benj

13/01/2015 à 18:15

Le DUEEC de P5 ou 7 je ne sais plus semble être la meilleure façon de devenir exclusif. Il faut après intégrer un cabinet qui te permet de tourner donc surtout RP ou grande agglomération du Sud.
On doit pouvoir réussir autrement mais il faut déjà prouver à tes correspondants potentiels tes capacités dans le domaine ( DU?). Et il ne faut pas rêver, ca prend du temps, Omni au début, puis exclusif apres avoir noué des contacts avec suffisamment de correspondants.

Avatar_small

doagui

13/01/2015 à 19:48

Vous dressez tous un tableau noir de chez noir...

Autre option : te former (DU ou au moins formations privées pour commencer) et surveiller abcdent pour voir les petites annonces qui t’intéresseront.

Il y a une quinzaine de jour il y avait une annonce pour un cabinet libéral parisien qui recherchait un collab pour ne faire que des endos pendant 1 à 1.5j/semaine en salariat, salaire annoncé : 100€ le canal.

C'est sûr que c'est pas le plus fréquent, mais ce genre d'annonce existe.

Après l'autre option c'est de te faire un réseau dans le milieu universitaire... Devenir attaché bénévole en endo pour fréquenter des professeurs de la matière, puis devenir assistant et à partir de là souvent les offres d'emploi arrivent d'elles-mêmes dans les cabinets des profs ou de leurs connaissances. Note que c'est aussi le chemin le plus direct vers les DU (un de mes potes a voulu en passer un et on lui a clairement dit que sa candidature serait plus intéressante s'il avait été au moins attaché 2 ans avant...).

Licorne_022_jwzwj4

Licorne

14/01/2015 à 03:20

C'est con tu aurais posé cette question il y a 5 ans je t'aurais dit fais pas ce metier de merde.
Mais tu ne m'aurais pas cru.
Termine tes etudes et saute sur un plan B (genre vendre des pommes de terre:))
En fait la dentisterie est dans une impasse.
Toujours plus de technicite.
Toujours moins de fric en periode de crise.
La SS à bout de souffle.
Et on prend le fric sur la prothese parceque les soins ne sont pas payés normalement.
La confraternité est une utopie, il suffit de voir les comportements sur ce forum entre confrères.
Ce metier est un metier de solitaire et au bout d'un certain temps ça commence à devenir pesant.
Quand tu as un pb de santé et ben demmerde toi.
Tu as vu beaucoup de scp ou d'exercice commun type SEP ( Je sais même pas le conseil.de l'ordre sait ce que c'est) entre confrères?
Quasiment jamais.......le sens du partage et de l'intérêt commun les dentistes ne connaissent pas.
Des SCM ....à ça oui tu en as des wagons, on met les moyens en commun et chacun pour sa gueule.
La formation en fac est nulle.
As tu déjà fait une alveolectomie dans ta 5eme année?
Si tu ne peux repondre positivement à cette question qui les
fera à ta place en cabinet ?
J'ai pris une consoeur en remplacement, je suis allé à sa thèse super bien soutenue sur un sujet complètement con que je n'ai rencontré en 30.ans d'exercice qu'une seule fois!!!!!
Pour le reste je te donne meme pas de precisions.
De mon temps on aurait pu nous projeter des cas cliniques.......jamais!!!!
Depuis 30 ans en interrogeant cette consoeur j'ai compris que les choses etaient pires qu'avant.
Choisis un métier dérivé dans le cadre de la dentisterie mais ne rêve pas.
Ciao

PS : j'ai posé la meme question que toi parceque j'ai un copain prof de fac qui a droit a depassement permanent et j'ai reflechi quelque jours.
Finalement je fais mien les propos pessimistes de ce fil et ta question est une bonne question.

Avatar_small

DentaMania

14/01/2015 à 09:37

Merci pour vos réponses.
Il est évident que je souhaitais aussi savoir si l'endo exclusive était viable économiquement, apparemment ce n'est pas vraiment le cas.

"As tu déjà fait une alveolectomie dans ta 5eme année? "
Etonnamment j'en ai fait plusieurs en 4e année, des lambeaux,alvéo, séparations de racine, mais cette année nada. Que des extractions simples inintéressantes. J'ai l'impression que depuis que l'internat de chirurgie orale se développe, les internes se prennent tout ce qui est intéressant, et on est de moins en moins formé (bah oui, déjà que la chir orale n'est pas vraiment une spé, enfin leur futur mode d'exercice est apparemment un peu flou, c'est pas pour en plus bien former les étudiants à la chir, on tape dans leur futur gagne pain! Conclusion on ne saura plus extraire et on leur adressera tout).
Je regrette qu'on ne soit pas formés à partir de la 5e année à des techniques un peu plus spécialisées: chirurgie endo de resection apicale (bon j'ai appris qu'il n'y avait qu'un prof qui pouvait les faire, donc on peut toujours rever), chirurgie paro, implanto etc...

Cette parenthèse étant fermée, pour ce qui est de l'endo exclusive, je pense aller voir un endo exclusif et lui poser directement mes questions. Je voulais taper plus large en posant ma question ici.

Arf trop dégouté je n'ai pas pu avoir le charlie hebdo ce matin, il restait une trentaine de pécos devant moi quand le dernier est parti :-(

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

14/01/2015 à 09:43

cy2 écrivait:
-------------

> j'avais eu cette réponse lors d'une formation mais tu as raison ça doit être
> dépendant du DC de la région et mieux vaut avoir une réponse écrite de sa part.

?????? Comptes là dessus et bois de l'eau ! -)))))

Comme indiqué au dessus la seule solution c'est d'etre prof et d'avoir droit au DP. C'est comme dans les CHU, pas de secteur privé à coté et les pontes se cassent dans le privé.
Sympa le système égalitaire. Non ?

Logo_wsbaii

mac

14/01/2015 à 10:10

Licorne écrivait:
-----------------
> C'est con tu aurais posé cette question il y a 5 ans je t'aurais dit fais pas ce
> metier de merde.
> Mais tu ne m'aurais pas cru.
> Termine tes etudes et saute sur un plan B (genre vendre des pommes de terre:))
> En fait la dentisterie est dans une impasse.

Tu es bien pessimiste je trouve, je pense qu'il y a de la place pour bosser bien en France et gagner sa vie correctement, faut se former et aimer son boulot.

Apres je dis pas que c'est simple à faire mais c'est possible...

Avatar_small

lachmar

14/01/2015 à 10:29

le metier a changé :
je fais ce metier depuis près de 40 ans avec beaucoup de satisfaction

la génération qui a précédé la mienne s'est enrichie à faire ce métier (en bossant 80 heures par semaine)

la mienne en a très tres bien vécu sans pouvoir s'enrichir notablement (en bossant 60 heures par semaine au départ)

les generations actuelles en vivront bien (en bossant une trentaine d'heures par semaine) ... mais, compte tenu du contexte général c'est déjà bien

Avatar_eugenol_pe0ymx

nicklebenou

14/01/2015 à 10:49

POur être endo exclu viable je rejoins les avis de mes confrères plus haut. Compliqué...
C est mon choix de carrière. J'ai fait 8 ans d'omnipratique, j'ai intégré un diu endo(ca dure 2 ans à ma fac). Et j'ai qq correspondants qui me fournissent bien mais en étant réaliste pas suffisamment pour faire de l'exclu. J'ai une activité à 40% à l'heure actuelle d'endos.
On m'a proposé 2 ou 3 fois ces 2 dernières années d'intégrer une SEL afin de trouver un compromis pour pouvoir bosser en endo exclu et être rentable. je vous tiendrai au courant d ela suite j'attends une proposition concrète d'un gros cabinet dans la périphérie chic de Toulouse (je bosse par là bas lol). On verra si cela peut être rentable.
Voilà

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

14/01/2015 à 11:50

lachmar écrivait:
-----------------
>
>
> le metier a changé :
> je fais ce metier depuis près de 40 ans avec beaucoup de satisfaction
>
> la génération qui a précédé la mienne s'est enrichie à faire ce métier (en
> bossant 80 heures par semaine)
>
> la mienne en a très tres bien vécu sans pouvoir s'enrichir notablement (en
> bossant 60 heures par semaine au départ)
>
> les generations actuelles en vivront bien (en bossant une trentaine d'heures par
> semaine) ... mais, compte tenu du contexte général c'est déjà bien

Ah ? Tu peux expliquer cet état de fait ? C'est du à la réévaluation monstrueuse des soins conservateurs ou au fait qu'on soit devenu des chasseurs de prothèse et de HN ?

Choixpeau_y0ozxh

Le Choixpeau magique

14/01/2015 à 13:30

mac écrivait:
-------------
> Tu es bien pessimiste je trouve, je pense qu'il y a de la place pour bosser bien
> en France et gagner sa vie correctement, faut se former et aimer son boulot.
>
> Apres je dis pas que c'est simple à faire mais c'est possible...

Et bien moi je suis bien d'accord avec elle ;)

Avatar_small

doagui

14/01/2015 à 13:57

J'ai visité hier le nouveau cabinet d'une consoeur que je connaissais de la fac. Elle vient juste de s'installer en banlieue parisienne éloignée (1h de Paris en gros), elle a créé à partir de rien il y a 3 mois environ et elle m'a montré son planning : rempli à plusieurs semaines, et pas que de soins loin de là.

Au moment où je suis passé (par hasard sans prévenir) elle était en pleine préparation pour facette.

Elle m'a dit que son chiffre d'affaire en fin de 2eme mois était déjà un peu supérieur à ce qu'elle faisait en collaboration auparavant dans un gros cabinet de ville moyenne nettement plus proche de Paris, qui tournait déjà très bien.

Alors c'est clair qu'elle s'est éloignée de Paris, qu'elle fait pas mal d'heures et qu'elle a commencé petit (local en location avec option d'achat, pas d'assistante au départ bien qu'elle prévoit de recruter à très court terme étant donné le démarrage qu'elle fait), mais il me semble que c'est encore tout à fait possible de monter son cabinet si on y réfléchit bien et qu'on évite les gros pièges qu'on connait tous.