Echec prothètique et remboursement acompte

Forum associé : Exercice professionnel

Avatar_small

paradoxe

13/12/2014 à 23:08

C'est pas du tout un échec !
Au contraire, tu a appris quelque chose pour moins cher qu'une formation et sans quitter ton cabinet !
Donc c'est une avancée.
Non ?

Avatar_small

bandit

13/12/2014 à 23:14

Qui n'a jamais eu d'echec? ce serait trop parfait :mais cela aide a avancer ;personellement cette patiente a pris le dessus et je la trouve autoritaire :a t-elle porte un peu sa prothèse pour attendre qu'elle se place en bouche et qu un effet de succion s'opère ;ce sont des dents mais pas ses dents!!!!!!!!!

Avatar_small

fufu

14/12/2014 à 00:45

Rembourse la patiente et fais toi plaisir:
Devant elle jette la prothèse parterre et marche dessus pour la casser en mille morceaux. Ca va te défouler! et regarde sa réaction.

Avatar_small

moritooth

14/12/2014 à 00:50

Je vais pas dire mieux que les copains, mais un resine 10 dts sans crochet sur les 4 incisives restantes, il faut un "consentement éclairé" du patient qui doit admettre qu'à defaut de crochet il doit investir dans le fixatif en tube!! et que de toutes façon ces ces incisives ne resisteront pas longtemps.

Si tu lui a promis autre chose, il est effectivement en droit de t'embeter; et le plus simple c'est remboursement et il repart comme il est venu. C'est de l'expérience engranger.

Avatar_small

DrSophie

14/12/2014 à 11:47

C'est un échec dans le sens où ce n'est pas une réussite :)

La prothèse n'a jamais quitté le cabinet donc l'adaptation en bouche n'a pas pu être testée.

Effectivement je pense à l'avenir faire signer un "consentement" montrant que le patient a pris connaissance qu'il fallait coller.

Et dans les cas où je ne le sens pas je m'abstiendrais!

Image_r6habu

Thomas Crown

14/12/2014 à 13:58

Je lis le post.. pas compris, tu lui as proposé une résine 8 DENTS postérieurs sans crochets?
L' idée, amha, c'est toujours de prévenir que la résine reste un compromis, notre plus bas niveau de thérapeutique.. te casser la téte a promettre le gold standard sur une résine..
tu vas te faire mal à la téte..
Rembourser un patient? ça peut arriver.

Avatar_small

DrSophie

14/12/2014 à 14:31

J'ai proposé prothèse 10 dents.
Si les canines avaient été présentes j'aurais tenté un stellite.

Là c'était plus une pré-prothèse totale en sachant que les incisives allaient être extraites à long terme (support paro amoindri).

Effectivement mieux aurait fallu être plus radicale et proposer directement unimax.

Image_saznoz

Hodina

14/12/2014 à 17:56

Le seul échec ici est celui de la communication.
Tu as trop promis à ta patiente.
Il faut mettre ceinture et bretelle et ne jamais promettre la lune avec un cas semblable.
Sinon, retour de bâton.
C est comme quand les patients me mande si une prothese est garantie.
Je leur réponds mort de rire que la prothese est garantie jusqu a ma porte.
En général, ils comprennent tout seul que la question est bête.
Pour les rares qui insistent je leur balance une phrase du style ( et qui est vrai)
" quand j étais etudiant, et qu'on a eu notre 1 er cours de prothese, on était tres heureux d avoir LA SOLUTION a l endentement. Le grand professeur nous a répondu que ce n etait pas la solution......mais le début des emmerdes😄😄😄😄
Quand on lui a demandé si etait garanti à vie, il nous a repondu que rien n etait garanti a vie, même l amour!!!!!!
En general, CA les fait rire et ils ne posent plus de question.
Si tu ne promet rien mais que tu expliques juste qu on va gérer l endentement, la fonction et l esthetique du mieux possible dans son cas et qu il existe differentes solutions dont certaines permettent un meilleur confort, une meilleure esthetique et une meilleure fonction, et d autres sont plutôt à visée transitoire du fait d un soucis financier passager, si tu expliques par exemple dans une greffe epithelio conj que tu ne vas pas remettre sa gencive tout en haut comme avant mais ce que tu cherches, c est d ameliorer les conditions locales pour une meilleure préservation de sa dent.......que veux tu qu il t arrive!!!!!
Donc, ne jamais rien promettre car tu te mets la corde au cou.....toute seule.

Image_r6habu

Thomas Crown

14/12/2014 à 18:16

Ben soit tu avais les moyens de gérer et soigner la faiblesse parodontal de tes incisives , et la , tu poses un diagnostic paro, tu établis un traitement et un devis associé, et tu finis par une contention collée, puis tu adaptes un châssis 10dents , soit tu lui poses un claquos en 3 séances en lui confirmant que la maintenance est indispensable etc.
Sinon, ton expertise est de trancher, décider si oui ou non on peut préserver et s.appuyer sur ces 4 dents branlantes, en tenant compte de tous les facteurs : origine et temps de l.edentement, maladie paro antérieure , médic en cours, tabac stress niveau de coopération et de motiv, bilan paro et diagnostic, etc.
Bref, notre taf quoi.
Mais faire une résine 10dents "pour voir", parce tu es "pas sûre " des incisives.. NO!!
Impossible de vivre ( ou survivre) sereinement ds ce job sans être carré la dessus.
C'est toi l'Expert Miami, wellcome on board Sophie :)

Avatar_small

DrSophie

14/12/2014 à 18:37

Elles ne sont pas branlantes sinon j'aurais soigné au davier ...

Mais ne supporteront pas la charge d'une rétention prothétique.

Concernant la communication si j'avais dit clairement que ça ne tiendrait pas je n'aurais pas eu de soucis. C'est là mon erreur.

À l'avenir je noterais tout dès signature devis.

Avatar_small

DrSophie

14/12/2014 à 18:41

Thomas Crown écrivait:
----------------------
> Ben soit tu avais les moyens de gérer et soigner la faiblesse parodontal de tes
> incisives , et la , tu poses un diagnostic paro, tu établis un traitement et un
> devis associé, et tu finis par une contention collée, puis tu adaptes un châssis
> 10dents , soit tu lui poses un claquos en 3 séances en lui confirmant que la
> maintenance est indispensable etc.
> Sinon, ton expertise est de trancher, décider si oui ou non on peut préserver et
> s.appuyer sur ces 4 dents branlantes, en tenant compte de tous les facteurs :
> origine et temps de l.edentement, maladie paro antérieure , médic en cours,
> tabac stress niveau de coopération et de motiv, bilan paro et diagnostic, etc.
> Bref, notre taf quoi.
> Mais faire une résine 10dents "pour voir", parce tu es "pas sûre " des
> incisives.. NO!!
> Impossible de vivre ( ou survivre) sereinement ds ce job sans être carré la
> dessus.
> C'est toi l'Expert Miami, wellcome on board Sophie :)

Et je ne fais que si je suis sûre. Jamais pour voir. Si j'avais vu l'échec arriver je n'aurais rien débuté.

Maintenant je sais!

Image_r6habu

Thomas Crown

14/12/2014 à 19:24

Attention, devis n'est pas consentement éclairé. Tu reste responsable de tout même si tu émets des réserves sur un devis réalisé .
Par contre , si tu te donnes les moyens de soigner les pépins avant de faire ta résine et que tu le prouves.. Ben tu es moins embêtée .
Je sais.. C.est ..

Avatar_small

DrSophie

14/12/2014 à 19:28

Je pensais à un formulaire type "j'ai pris connaissance qu'en raison des dents restantes et de l'anatomie de mes crêtes osseuses la rétention de l'appareil se fera à l'aide d'un adhésif". Daté, signé ...

Canard_fkryf7

Agachon

15/12/2014 à 00:59

DrSophie écrivait:
------------------
> Je pensais à un formulaire type "j'ai pris connaissance qu'en raison des dents
> restantes et de l'anatomie de mes crêtes osseuses la rétention de l'appareil se
> fera à l'aide d'un adhésif". Daté, signé ...

Le fait de faire signer une décharge n'a jamais oté ta responsabilité en cas d'erreur ou de soins défectueux, même si le patient le réclame.

Vw_campersurfvan_i8cpz8

enlaye

15/12/2014 à 02:25

ça me fait réaliser que je n'ai quasiment jamais fait de devis pour de l amovible et n'ai jamais demandé d'acompte .
et finalement , de quoi tu veux qu'il se plaigne s' il ne te verse rien et que tu ne t'engages à rien ?

un ancien me disait :
la ppa tient avec la salive .......du dentiste .
il avait raison.

Avatar_small

moritooth

15/12/2014 à 08:43

Agachon écrivait:
-----------------
> Le fait de faire signer une décharge n'a jamais oté ta responsabilité en cas
> d'erreur ou de soins défectueux, même si le patient le réclame.

Certes, mais mettre par ecrit et faire signer le niveau de doléance que le patient est en droit de formuler à postériori simplifie beaucoup les choses ( les ecrits restent, les paroles....)

Attention, un consentement éclairé n'est pas une décharge. Une décharge c'est encore autre chose.

Le consentement éclairé est un truc qui va prendre de plus en plus d'importance dans les années à venir (même pour de simples soins...).

Maintenant c'est fait, rembourse l'acompte, te prends plus la tête et passe à autre chose.

Avatar_small

paradoxe

15/12/2014 à 10:51

Arrétes de dramatiser/culpabiliser.
Un péquin a voulu essayer la solution PPA.
Il a essayé, ça lui convient pas.
Cout de l'essai pour lui: zéro cts.
Et toi tu as appris des choses.
Cela coute à peine quelques euros, beaucoup moins que ce que hollande te vole chaque jour.
Le péquin n'a aucunement été lésé en quoi que ce soit.
Eventuellement, c'est à lui de te remercier d'avoir essayé.
J'ai raison ou pas ?

PS: et si il t'emmerde, tu n'as qu'à lui faire bouffer l'appareil, gratuit, "cadeau du dentiste". LOL

Avatar_small

DrSophie

15/12/2014 à 10:59

paradoxe écrivait:
------------------
> Putain, mais arrétez de dramatiser/culpabiliser.
> Un péquin a voulu essayer la solution PPA.
> Il a essayé, ça lui convient pas.
> Cout de l'essai pour lui: zéro cts.
> Sophie a cru. Elle a essayé. Elle a appris des choses.
> Cela lui coute quelques euros, beaucoup moins que ce que hollande lui vole
> chaque jour.
> Le péquin n'a aucunement été lésé en quoi que ce soi.
> Eventuellement, c'est à lui de remercier Sophie.
> Pas vrai que j'ai raison ?
>
> PS: si il t'emmerde, tu n'as qu'à lui faire bouffer l'appareil, et gratuitement,
> "cadeau du dentiste". LOL

Ça risque d'être un peu "étouffe chrétien" ...

On oublie tout, je passe à autre chose !

Vw_campersurfvan_i8cpz8

enlaye

15/12/2014 à 14:59

DrSophie écrivait:
------------------

On oublie tout, je passe à autre chose !

oui oui , vite et sans bruit pour ne pas attirer bjorn le terrible !! sinon c'est cul-cul pan - pan pour tout le monde , sauve qui peut ....

Mosquitogif_zt3c7k

mosquito

16/12/2014 à 17:31

enlaye écrivait:
----------------
> DrSophie écrivait:
> ------------------
>
> On oublie tout, je passe à autre chose !
>
> oui oui , vite et sans bruit pour ne pas attirer bjorn le terrible !! sinon
> c'est cul-cul pan - pan pour tout le monde , sauve qui peut ....
-------------
il va te dire que rembourser ce n'est pas suffisant, il faut lui faire signer un papier comme quoi il renonce à tout recours contre toi, c'est le protocole des RCP.

Avatar_small

DrSophie

20/12/2014 à 13:56

mosquito écrivait:
------------------
> enlaye écrivait:
> ----------------
> > DrSophie écrivait:
> > ------------------
> >
> > On oublie tout, je passe à autre chose !
> >
> > oui oui , vite et sans bruit pour ne pas attirer bjorn le terrible !! sinon
> > c'est cul-cul pan - pan pour tout le monde , sauve qui peut ....
> -------------
> il va te dire que rembourser ce n'est pas suffisant, il faut lui faire signer un
> papier comme quoi il renonce à tout recours contre toi, c'est le protocole des
> RCP.

Le patient a signé bien plus que ça.
J'avais tout prévu.
Et j'ai renvoyé une copie à l'ordre.

Image_saznoz

Hodina

20/12/2014 à 14:16

Et bien maintenant tu leur feras signer cela
Je ne suis pas l auteur de ce document et en me en attribue pas du tout la patenité, mais je le trouve génial.( j espere que l auteur ne m en voudra pas de le mettre en ligne)

CONSENTEMENT ECLAIRE PREALABLE A UN TRAITEMENT ODONTOLOGIQUE
Vous présentez un cas accessible à un traitement odontologique. Ce document contient toutes les informations sur votre cas, sur les résultats qui peuvent être attendus, sur les modalités et obligations, sur les risques éventuels.
Avant de commencer votre traitement vous devez en prendre connaissance, afin de nous donner par votre signature votre accord sur le rappel des principaux points qui ont conduit à l’envisager.
Vous avez répondu à notre interrogatoire médical par un questionnaire détaillé que vous avez remis au cabinet. Il rapporte avec exactitude l’état de votre santé physique et mentale et signale tous les antécédents de rédactions allergiques ou inhabituelles aux produits pharmaceutiques ou autres, les maladies cardio-vasculaires ou corporelles, les réactions gingivales ou épidermiques, les saignements anormaux, et toutes autres conditions particulières concernant votre santé.
Nous avons effectué un examen détaillé de votre bouche, des structures environnantes et des articulations de la mâchoire. Après réalisation des contrôles radiologiques et de l’analyse occlusale et clinique, nous vous avons donné toutes les informations sur les différentes possibilités de traitement de votre défaillance de santé articulaire, dentaire ou gingivale, motif de votre consultation. En premier lieu, il vous a été précisé que les traitements envisagés n’étaient jamais une solution thérapeutique d’urgence ou de nécessité absolue, mais un choix personnel. Nous vous avons exposé les différentes alternatives et solutions pouvant s’appliquer à votre cas. En pleine connaissance des principales méthodes de traitement, vous avez choisi de votre plein gré d’avoir recours de préférence à l’une d’entre elles, qui a été retenue.
Vous avez alors été informé des objectifs et de la nature des interventions cliniques ou chirurgicales, en des termes que vous avez déclaré avoir compris. Vous avez reçu toutes les explications sur ce qui sera effectué dans votre bouche, y compris pour réaliser la préparation et la mise en place de reconstructions prothétiques.
En outre, vous avez été mis au courant des risques et complications possibles, même les plus exceptionnels, afférents à tout acte clinique, aux produits pharmaceutiques et à l’anesthésie. Ces complications incluent douleur, tuméfaction, infection, inflammation ou blessure gingivale, mobilités dentaires, troubles de la sensibilité locale ou éloignée, engourdissement des lèvres, de la langue, du menton, des joues ou des dents, dont la durée exacte n’est pas déterminée et qui peut parfois être irréversible. Sont également possibles : inflammation vasculaire, lésion aux dents présentes pouvant nécessiter une extraction, fractures osseuses, pénétration des sinus, retard de cicatrisation, réactions allergiques aux produits pharmaceutiques ou aux médicaments, troubles musculaires locaux ou à distance, troubles articulaires y compris luxations ou blocages, bruits articulaires, troubles de la mastication, morsure des tissus environnants, etc.
Nous vous avons expliqué qu’il n’existe aucun moyen médical capable de prévoir la faculté individuelle d’adaptation et précisé que dans certains cas, un échec pouvait entrainer la nécessité d’une réfection ou un changement de solution thérapeutique. Vous avez déclaré avoir compris qu’en raison des réactions personnelles imprévisibles, aucune garantie formelle ou assurance de résultats du traitement ne pouvait être offerte. Vous avez également été averti que pendant l’intervention ou le traitement proposé (ou à leur suite), des conditions peuvent se produire et nous conduire à entreprendre un traitement supplémentaire ou alternatif (ou toute modification de la conception, des matériaux ou des soins), indispensable au succès de l’ensemble du traitement.
Vous avez été averti que l’abus du tabac, de l’alcool ou du sucre représente un risque important d’altération de la santé des dents et des gencives. Leur usage peut limiter le succès de la réalisation clinique ou sa conservation à long terme, comme la négligence d’élimination de la plaque bactérienne. Vous vous êtes engagé à suivre toutes les instructions qui ont été délivrées pour les soins à domicile et à observer ces restrictions. Vous avez consenti à vous présenter au cabinet conformément aux indications pour y subir, aux échéances recommandées, des examens de contrôle des dents, du parodonte, des prothèses, de l’occlusion, des structures articulaires ou musculaires.
Vous avez souscrit au type d’anesthésie proposé et, à la suite de l’intervention, vous vous êtes engagé à ne pas conduire de véhicule automobile ou vous servir d’appareils à risque, pendant 24 heures (ou davantage si vous ne vous sentez pas complètement remis des effets de l’anesthésie ou des produits pharmaceutiques administrés).
Vous avez reçu toutes les précisions concernant les modalités financières, les conditions de prise en charge des organismes sociaux, et vous les avez acceptées.
Vous avez également accepté que nos interventions soient photographiées, filmées, enregistrées, ou radiographiées, à condition que votre identité ne soit pas révélée.
En pleine conscience de toutes ces informations, vous nous avez demandé la réalisation des interventions nécessaires à la réalisation des travaux dont le détail est joint.
Je, soussigné(e), ........................................................................................................ , reconnais que la nature de l’examen et le détail du plan de traitement, ainsi que ses risques et les modalités financières m’ont été expliqués en des termes que j’ai compris. J’ai obtenu une réponse à toutes les questions que j’ai posées. Après avoir disposé d’un délai de réflexion suffisant, je donne mon accord pour entreprendre le traitement proposé.
Date et Signature du Patient :

Vw_campersurfvan_i8cpz8

enlaye

20/12/2014 à 14:56

Ha ha hahh trop bon .ceinture bretelle casque gilet de sauvetage, compas fusées ,roue de secours. Extincteur, et mercurochrome y a tout .
Hodina l avocat.

Avatar_small

paradoxe

20/12/2014 à 15:17

Hodina écrivait:
----------------
> Et bien maintenant tu leur feras signer cela
> blablabla

لا افهم

Index_phnysm

pgc

20/12/2014 à 15:23

C'est pas mal comme texte.
Assez complet.
Il manque le paragraphe qui dit que le patient accepte de te donner une de ses cornées si tu te blesses un oeil en fraisant ses vilaines dents.