creation d'un cabinet

Forum associé : Gestion patrimoniale

Avatar_small

Oceanis

29/11/2014 à 17:05

Parce que dans la profession, la majorité des créations ne se font pas en maison médicale, tout simplement !

Et il n'y a pas de tendance, mais un battage politique et médiatique !

Les élus de tout bord se rattache à cette idée pour maintenir une activité médicale dans les zones sous dotées.

Je parle bien de maintenir : on ne cherche même pas à y faire venir de nouveaux professionnels de la santé mais à rassembler le cheptel en l'aidant dans une partie des tâches administratives et surtout en leur donnant des locaux accessibles aux handicaps...

Pour les quelques dentistes qui ont tout de même franchi le pas, c'était tout de même pour eux le plus souvent une création et non un transfert?. Ils profitaient du rassemblement des autres professionnels de santé pour y créer un cabinet et démarrer plus vite.
Mais après ? S'ils sont les seuls praticiens, comment prendront-ils un collaborateur puis un associé ? Comment étendre les locaux, les aménager en fonction de l'évolution des technologies ?

Car oui : notre pratique évolue bien plus que celles des médecins généralistes, pédiatres, gynécos, ou des infirmières, kinés...

Cherchez le nombre d'ophtalmo qui sont dans ces maisons médicales. Leur pratique évolue comme la notre...

Une installation de cabinet se réfléchi sur de nombreuses années, avec l'association, la revente, la retraite...

A titre d'exemple, j'ai une deuxième salle que j'équiperai encore mieux que la première en 2019 et à ce moment, je pourrai prendre un collaborateur et plus tard un associé dans la première.
Et si ce n'est pas suffisant pour les 30 années d'exercice qui me reste (je prédis 70 ans comme âge de liquidation minimal), j'ai 45 m² de garage dont la dalle a été isolée comme le reste du cabinet et dont le mur de séparation présente déjà une poutrelle pour être percé...

--
********************************
Qui a averti la profession des dangers de l'hégémonie, de l'abstention ?
Qui a cherché à éviter que l'on tombe dans cette CCAM-CNSD ?
Et maintenant, qui vous aide réellement...
L'UJCD, la ligne syndicale claire

Avatar_small

Oceanis

29/11/2014 à 17:16

Petite question pour ta création : sur quelle durée partait le projet d'emprunt pour les murs et quelle durée était proposé pour le matériel ?

Avatar_small

mouse17

29/11/2014 à 17:35

ok oui si c'est une reprise d'activité ça les rassure plus car ils ont une base. Moi c'est une création dans une zone sous-dotée, l'étude de marché a bien été faite.

Le but c'est tout de même de s'installer dans une zone en besoin.

Les durées d'emprunt sont basés sur 15 ans pour immo et 7 ans le matériel. Si c'est accepté sur 15, on peut avoir sur 20 ans.

Avatar_small

Yvesudiste

29/11/2014 à 17:52
003_penrd2

Cingulum

29/11/2014 à 18:23

Il faut bien comprendre que dans les agences bancaires, ils sont toujours très motivés, mais sur ces dossiers de montant importants, ils ne gèrent pas la décision.
C'est envoyé à une commission régionale, voir nationale, qui peut dire non et alors même ton directeur d'agence n'y peut rien...

--
Dr Cingulum
-----Ancien interné----
----Attaché à l'apex----
http://www.clinic-all.fr/ formation par passion

Avatar_small

mouse17

29/11/2014 à 18:54

oui tout est scindé, les conseillers qui tournent souvent, ne peuvent plus s'intéresser à notre cas, ils ont l'air optimiste, mais le dossier part ailleurs à une commission qui statue? ne nous connaît pas, et là selon les politiques du moment c'est positif ou négatif. C'est le système.

et difficile de savoir que tel élément du dossier doit être ainsi etc etc pour avoir une chance que ça passe, le conseiller ne le sait pas lui-même au final. Donc on dépose un dossier, on modifie selon les échos, et on redépose, on nous annonce une précision qu'on aurait aimée savoir avant, parce qu'après plusieurs dépôts, les chances de traiter le dossier s'amenuisent apparemment alors qu'on l'améliore et qu'on veut rentrer dans leurs critères.

X-ray-03_ngdbtr

cyber_quenottes

29/11/2014 à 18:56

Yvesudiste écrivait:
--------------------
> Et vous, que prévoyez vous pour Noel ?
===================
perso j'ai prévu de ne lire aucun des posts dégoulinants affichant des grands crus de blanc et de rouge dont la paire permettrai de nourrir une famille entière pendant 1 mois

le tout sur un forum public ou certains essaient de défendre la profession

Avatar_small

mouse17

29/11/2014 à 19:04

passer un bon noël avec une famille qui s'agrandit :-)

Avatar_small

Oceanis

29/11/2014 à 22:32

mouse17 écrivait:
-----------------
> ok oui si c'est une reprise d'activité ça les rassure plus car ils ont une base.
> Moi c'est une création dans une zone sous-dotée, l'étude de marché a bien été
> faite.
>
> Le but c'est tout de même de s'installer dans une zone en besoin.
>
> Les durées d'emprunt sont basés sur 15 ans pour immo et 7 ans le matériel. Si
> c'est accepté sur 15, on peut avoir sur 20 ans.
>

Non, sur cela ils se trompent : les garanties (caution, hypothèque) sont prises sur la durée du prêt + 2 ans.

S'ils acceptent 15 ans, tu pourras moduler la durée tous ans pour la porter à 17 ans maxi et cela moyennant frais !

La durée et donc la mensualité que tu peux supporter doit être calculer au plus juste et au départ.

La seule chose modulable au moment de la signature est de réduire le capital emprunté. Aussi, dans la demande initial, on peut être plus large pour se couvrir (ton exemple du fauteuil d'occasion).

J'ai emprunté sur 15 ans et 15 ans : pour le local et le matos. Il me reste 5 années et pour l'instant, c'est tout bon.

Mais, à y réfléchir, j'aurais mieux emprunté en faisant 20 ans pour le local et 10 ans pour le matos. C'est ce qu'à fait une amie qui s'est installée plusieurs années après moi.

Par contre, il faut imposer au banque à ne plus confondre amortissements financiers et fiscaux. Ce n'est pas parce qu'un fauteuil s'amorti en moyenne sur 7 ans (qui est un minimum) que tu dois emprunter sur 7 ans !

Demandes leur de refaire un calcul en prenant en compte les mensualités que tu peux sortir et donc la durée et le capital empruntable...

Courage.