Toujours santeclair

Forum associé : Exercice professionnel

Avatar_small

DELAF

30/10/2014 à 14:46

Bonjours ,
Cette semaine encore deux patients qui sont priés de
Contacter A .D. Pour bénéficier de remboursements plus importants !
( région Nice Cannes ) même avec des tarifs assez moyens impossible de
se défendre .
Je suis un peu ennervé de "" perdre "" tous ces patients .
L'ordre ne peut ou ne veut rien faire , êtes vous concernées ?

Avatar_small

colza2

30/10/2014 à 16:37

il doit avoir un stand à l'adf 3 ème étage c'est l'occasion de passer lui faire coucou s'il s'y trouve.

Avatar_small

heroshaper

31/10/2014 à 11:32

Je comprends ta situation et bien sur qu'il faut agir. Il faut que tu portes plainte au CDO avec tous les documents que tes patients voudront bien te donner.
Rapproche toi de ton syndicat pour la procédure, c'est quand même plus facile.
Si personne ne fait rien, on n'aura même plus le droit de sa plaindre, alors...

Avatar_small

dedent

31/10/2014 à 17:24

la plainte au CDO est recevable avec transfert au conseil régional automatique

Avatar_small

DELAF

31/10/2014 à 17:53

dedent écrivait:
----------------
> la plainte au CDO est recevable avec transfert au conseil régional automatique

J'ai déjà rencontré le président du CDO , il m'a été répondu qu'on ne pouvait rien faire .
Les avocats de santeclair sont trop puissants ........etc .

Juste les grosses boules !

Plaquessiv2_vovj6l

ameli

31/10/2014 à 18:29

DELAF écrivait:
---------------

> J'ai déjà rencontré le président du CDO , il m'a été répondu qu'on ne pouvait
> rien faire .
> Les avocats de santeclair sont trop puissants ........etc .

Ce n'est pas la puissance de l'avocat ! même moi j'y arriverais.
Pourquoi voudrais tu porter plainte ? Contre qui ? Contre un contrat librement consenti par deux parties ? Mais on va te dire : de quoi tu te mêles, ça ne te regarde pas !
Pour la valeur d'un contrat signé et validé par deux personnes, le patient et son assureur, tu n'es pas une ces deux personnes ! et le contenu de ce contrat ne te concerne pas. Ils sont libres de faire ce qu'ils veulent, et ton avis ne compte pas. C'est la liberté !
Si le patient se lie les mains, volontairement, et laisse l'autre décider d'un choix, ça le regarde lui, pas toi.

C'est toi qui es libéral, et tu ne connais pas le libéralisme des contraintes ? Si le contrat ne plait pas au patient, il le rompt. Si le contrat ne plait pas à l'assureur parce qu'il paye trop, il le rompt ou le change.
Toi, tu n'es pas concerné. Ton seul droit, c'est de te taire.

C'est étonnant cette méconnaissance.
Et il y en a qui veulent que la sécu se mette en faillite, ou qu'elle arrête le dentaire et le libéralise. Vraiment, il y en a qui ne savent pas vers quoi ils veulent aller ! Qu'ils soient rassurés, ça va se faire... Personnellement, je le regrette vivement.
Le royaume du libéralisme, c'est le royaume des contraintes qui font des perdants... et des domestiques.

Blue_eye_thumb_l2dgub

bill

31/10/2014 à 18:31

Ils ne peuvent rien faire contre santéclair mais pas contre le "confrère" en question, si ?

A-t-il transmis le contrat à l'ordre, etc... ?

Et puis tu peux toujours appeler tes confrères du coin et leur exposer la situation, souvent ils ne sont pas au courant et se font squeezer les patients sans savoir pourquoi.

Icon_poker_h4nm2d

jeff

31/10/2014 à 18:33

Le detournement de patientèle, cela concerne quand même l'ordre...

Avatar_small

DELAF

31/10/2014 à 18:40

Bien compris Ameli

Je suis libéral et je sais bien que nous n'avons rien à dire !
J'ai toujours entendu dire que notre statut nous interdit publicité et promotion , et la je trouve
que certains abusent .

J'ai initié ce Post uniquement pour raller , et pour informer mes voisins de l'attitude de certains .
( car pour être compétitif avec les devis revenant de santeclair il faudrait baisser mes tarifs à un niveau incompatible avec la gestion de mon cabinet )
Bon weekend a tous .

Ca-farte_pbhbzn

Latin

31/10/2014 à 22:05

Ameli, tu omets de prendre en compte le détournement de patientèle qui est avéré puisque c'est une des stratégies des confrères signataires : faire moins cher mais plus souvent, et si possible n'intervenir qu'au stade de la phase prothétique.

Ton discours est froid et démoralisant.

Plaquessiv2_vovj6l

ameli

01/11/2014 à 02:20

DELAF écrivait:
---------------

> J'ai toujours entendu dire que notre statut nous interdit publicité et promotion
> , et la je trouve
> que certains abusent .

Mais moi aussi ! Ces "certains" abusent-ils ? Ou ne donnent ils que leurs tarifs ?
Seulement il y a un fait. Si la publicité est interdite, elle l'est pour les praticiens, et ils n'ont pas fait de la pub. Les assureurs font ce qu'ils veulent ; du moment que c'est dans le contrat assureur-assuré, c'est valable... ils conseillent et dirigent les choix de leurs clients.

On s'attend à quoi avec les assureurs ? Ce ne sont pas des enfants, mais des affairistes ! Et quand on veut gagner des affaires, la morale n'est pas la même... Serait-ce une découverte ?
C'est dommage, j'ai lu des bouquins d'économie, et je ne me souviens plus du nom d'un des auteurs qui disait : vice et vertu ne comptent plus, seul le résultat compte.

Bien entendu, ça me désole ! et je suis ahuri par l'attitude et les choix de certains ici même qui demandent un libéralisme économique-tarifaire en dentisterie. Ils donnent les arguments aux vicieux, qui vont sortir l'artillerie lourde.
Moi, je reste un vieux con ; je préfère la conservation de la vertu, et l'exclusion du vice.

>
> J'ai initié ce Post uniquement pour raller , et pour informer mes voisins de
> l'attitude de certains .
> ( car pour être compétitif avec les devis revenant de santeclair il faudrait
> baisser mes tarifs à un niveau incompatible avec la gestion de mon cabinet )
> Bon weekend a tous .

Avatar_small

colza2

01/11/2014 à 08:42

les candidatures pour le renouvellement du réseau optique sont closes depuis hier: les heureux élus pour 2015 attendent avec impatience.
surtout les anciens signataires qui ne seront pas repris , car l'appartenance actuelle au réseau n'offre aucune garantie d'être dans le prochain en janvier....
CA en berne et licenciement en vue pour les recalés...

Avatar_small

des66

01/11/2014 à 10:45

Je pense que nous menons le mauvais combat et la Secu s'en frotte les mains pendant ce temps .C'est elle qui nous fait entrer en guerre les uns contre les autres.Nous avons accepté sans broncher tous ses dictats depuis 30 ans au lieu de la combattre farouchement et de la renverser carrement.Mais les dentistes n'ont jamais vu plus loin que leur chiffre d'affaires et ont toujours été des egoistes, des lâches et des faux-culs.Personnellement je prefererais négocier une grille tarifaire avec les Assurances que glisser ma tete sous le couperet de la Secu ce que nous venons de faire sans broncher.
Les patients eux ils n'y comprennent rien à ces refus de la part de leur dentiste.La mutuelle leur a délivré une carte tiers payant qui leur donne le droit à la Dispense d'avance de frais c'est tout ce qui les interessent eux car ils sont comme nous :ils sont etranglés par la crise.
La plupart d'entre vous parle de Santeclair sans rien savoir du 1/3
payant.Mais combien d'entre vous portent des lunettes "qui ne leur ont rien couté"dixit une amie qui est cadre syndicale(le national en plus)et appartient au bureau régional du conseil de l'Ordre.Et si vous etes en plus comme elle à la MACSF leur politique interdit le tiers payant.En tous cas c'était comme ça qd j'en faisais partie.
Regardez bien les cartes mutuelles de vos patients presque toutes font partie du réseau Santeclair.Et pratiquement toutes les autres mutuelles font du 1:3 payant.
En résumé si nous n'acceptons pas la DAF et c'est ça l'important nous ouvrons la porte toute grande aux low-coast .Ce n'est pas une question de tarifs.C'est une question de solidarité,d'altruisme et de survie collective.
Comme José Bovet avec les MacDo il faut casser la Sécu si nous ne voulons pas nous faire casser par l'ETAT.Et la Secu c'est un Etat dans l'Etat

Dents_t2cri9

FGR

01/11/2014 à 11:55

Latin écrivait:
---------------
... de prendre en compte le détournement de patientèle qui est avéré
> puisque c'est une des stratégies des confrères signataires : faire moins cher
> mais plus souvent, et si possible n'intervenir qu'au stade de la phase
> prothétique.
>
le détournement n'est avéré et prouvable que s'il y a un écrit, ce que ces sociétés savent très bien éviter : quand elle disent à leur adhérent qu'ils pourraient être pris en charge moins cher ils leur donnent par oral, après que le patient ait lui meme téléphoné au numéro laissé, le nom de trois ou quatre praticiens signataires dans leur coin.
si vous avez des courriers écrits où SANTECLAIR donne le nom de praticiens, transmettez à votre CDO il n'attend que ça.
de la meme façon si vous avez des copies des devis faits par ces praticiens où vous voyez que les honoraires sont en général inférieurs à ceux qu'ils pratiquent habituellement du fait du contrat signé, transmettez au CDO, c'est du dumping et c'est interdit.

Ca-farte_pbhbzn

Latin

01/11/2014 à 15:22

Une patiente m'a ramené la liste des praticiens affiliés à Santépourrie, elle lui a été donnée lorsqu'elle a interrogé sa complémentaire santé sur le montant de sa prise en charge, mon devis à la main. Son interlocutrice qu'elle a vu en direct dans un bureau lui a imprimé la liste et a consciencieusement rajouté à la main les coordonnées des praticiens qui n'apparaissaient pas en première page. Elle leur avait pourtant indiqué qu'elle ne souhaitait pas changer de praticien. Donc dans ce cas il n'y a pas eu détournement, juste une incitation. Ca m'énerve d'imaginer que ce soit fréquemment le cas.

Je n'ai pas accès à la liste des praticiens affiliés à Santépourrie, mais en croisant avec le réseau Itélis, on constate que ce sont les mêmes. Et pour recevoir fréquement des patients suivis pas ces praticiens protocolisés, on peut dire que ce sont des adeptes des la stratégie endo-lentulo-couronne. Quand il y a une bio a faire. Car sinon, je vois assez régulièrement des dents avec des compos réalisés sans curetage. Véridique. Parfois le compo n'est même pas polymérisé en profondeur. C'est assez étonnant d'ailleurs quand on arrive dans du compo mou avec la fraise.

Ces réseaux de soins semblent attirer les praticiens qui en plus d'être non confraternels, travaillent comme des sagouins.
Ce qui manque dans notre métier, c'est vraiment un contrôle qualité. Bien-sûr ça me saoulerait qu'on vienne vérifier mon travail, mais si ça pouvait éjecter les praticiens qui travaillent comme des sagouins (ça c'est leur problème) et qui en plus détournent des patients (là ça commence à devenir le problème des autres), ça ferait du bien à tout le monde, non? Egalement pour les patients qui n'y voient que du feu.

Si maintenant je fais tous mes devis avant les bios, c'est parce qu'imaginer qu'un sagouin puisse poser une couronne sur une bio réalisée selon un protocole que lui-même ne respecte pas me donne mal au cœur.

Avatar_small

dedent

01/11/2014 à 17:56

Latin balance tout cela au CDO car là il y a les preuves comme le rappelle FRG plus haut.

Ca-farte_pbhbzn

Latin

01/11/2014 à 18:19

Je veux bien mais dans mon cas il y a certes une liste écrite de praticiens, celle que les assurés Santépourrie peuvent trouver eux-même sur leur site dedié. Ma patiente n'ayant pas d'ordinateur, sa complémentaire lui a imprimé la-dite liste. Par contre l'incitation a aller voir un praticien moins cher du réseau, ça n'a été que verbal (curieusement). On pourrait se dire que la patiente a inventé ça pour chercher à faire baisser mon devis, mais pas du tout, elle n'a rien cherché à négocier. (D'ailleurs je trouve que c'est hyper rare les patients qui négocient).

Certains ont-ils déjà vu des courriers indiquant texto des praticiens du réseau?

Et le coup d'inciter à aller voir ailleurs, c'est aussi pratiqué par les CPAM pour les patients qui font des demandes d'aide supplémentaire. Au moment où ils retirent le dossier de demande, on leur dit de faire faire plusieurs devis différents. Ce qui est criticable dans la mesure où au stade où les patients font la demande d'aide, il y a déjà un plan de traitement qui a été établi par un praticien.

Boneym_nf4qsi

Patatrasse

01/11/2014 à 19:08

À la FSDL nous défendons nos adhérents contre ce type de pratiques .
Si le patient n'a rien demandé et qu'on lui donne
- par écrit sur un courrier 3 noms de praticiens partenaires
- par oral au téléphone les mêmes 3 noms
nous accompagnons nos adhérents,non pas,à porter plainte contre SantéClair mais contre les praticiens nommés dans ces courriers pour publicité , tentative de détournement de patientèle , compérage et même non communication du contrat à l'Ordre Départemental .
Bon, après la plainte, il y a la conciliation et si le confrère ne fait pas les démarches nécessaires pour que cela ne se reproduise plus , cela se finit en chambre disciplinaire avec une condamnation d'exercice en plus .
Après il faut s'appuyer sur les confrères compétents de notre syndicat pour faire respecter le Code de déontologie avec bien entendu l'Ordre départemental qui a l'obligation d'organiser une conciliation pour chaque plainte déposée .
En ce moment 93 confrères parisiens sont convoqués à l'Ordre pour s'expliquer sur la publicité effectuée par AXA dans le cadre du réseau Itelis et hier je me suis entretenu lors d'une conciliation avec 4 confrères qui ont compris le problème et souhaite éviter de se retrouver en chambre disciplinaire .
Si vous voulez que les réseaux disparaissent, ne comptez pas sur la CNSD pour vous aider ( ils signent des chartes qui ne servent à rien et qui, d'un point de vue légal ne s'applique qu'aux syndiqués CNSD ) mais adressez vous à votre représentant FSDL.
Et n'oubliez jamais, même si Améli fait semblant d'avoir oublié :D , le Code de déontologie ne s'appliquent pas aux réseaux mais à leurs partenaires chirurgiens dentistes.
Pas de signataires = disparition des réseaux
Nous en sommes à plus de 200 plaintes en France et ce travail de fourmi commence à payer.
Un cadre CNSD vice président de la région Bourgogne , partenaire d'un réseau connu, défendu par l'avocat de ce réseau devra répondre de ces agissements devant la chambre disciplinaire début novembre. Nous vous tiendrons au courant , soyez en assurés.

--
http://www.fsdl.fr/

Avatar_small

dl

01/11/2014 à 20:15

la dernière liste des 3 noms incitatifs que j'ai pu consulter comportait en effet les noms de l'actuel "chef cnsd" du département et de son prédécesseur, le troisième militant pour un autre syndicat...

Q42955962076_4064_lcuc3e

dentino

02/11/2014 à 09:34

ameli écrivait:
---------------
> Si le patient se lie les mains, volontairement, et laisse l'autre décider d'un
> choix, ça le regarde lui, pas toi.
>

Beaucoup de patients ne se rendent pas compte de cette perte de liberté, du fait de l'opacité des contrats soigneusement entretenue par ceux qui les refourguent.
En tant que professionnels de santé, nous ne devons pas seulement leur rafistoler les dents mais également veiller à leurs intérêts, dans la limite de nos maigres connaissances extra- dentaires. Et quand ils se font manifestement avoir par leurs complémentaires, les en informer me paraît aller dans leurs intérêts.
Quand un patient me dit payer 150 euros par mois pour sa mutuelle et se fait rembourser peanuts, je lui dis clairement, dans l'intimité de mon cabinet soigneusement préservé par le secret médical, qu'il est victime d'un brigandage pur et simple. Œil pour œil, dent pour dent avec les plate formes telefons.

> Toi, tu n'es pas concerné. Ton seul droit, c'est de te taire.
>
Si le patient me demande mon avis, je le lui donne. C'est fou comment nos patients nous demandent notre avis sur tout. J'ai parfois l'impression de faire office d'assistante sociale, de psychologue, de curé ou d'imam...mais c'est ce qui fait parfois le charme de notre métier même si ça fait baisser la rentabilité horaire...

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

02/11/2014 à 09:49

dentino écrivait:
-----------------

> Si le patient me demande mon avis, je le lui donne. C'est fou comment nos
> patients nous demandent notre avis sur tout. J'ai parfois l'impression de faire
> office d'assistante sociale, de psychologue, de curé ou d'imam...mais c'est ce
> qui fait parfois le charme de notre métier même si ça fait baisser la
> rentabilité horaire...

Laisses tomber, ca fait trop longtemps qu'il travaille pour un assureur ( ou a travaillé). Il raisonne comme tel ou comme un journaleux qui nous prend pour des vendeurs de prothèse.
Ces mecs sont complètement déconnectés de la réalité au point de penser qu'ils savent quel est l'intérêt des patients qu'ils ne voient plus depuis des lustres.
C'est comme le coup d'imposer un médecin "référent" alors que dans certains coins il n'y a plus de médecins à cause de leurs conneries.