fils ; petit fils , neveu de fonctionnaires !

Forum associé : Syndicalisme

Avatar_small

teeth61

15/10/2014 à 18:06

la fonction publique , je connais ..
je connais tres bien !

mes parents , 18 h par semaine , 6 mois de vacances par an , conges maladie a volonte ( ex : cures d amaigrissement a 15000 euros pour perdre 4 kgs rattrapes 6 mois apres ..les miens n en ont pas abuses mais leur collegues oui bien sur :-) )et en retraite plus de 2500 par mois depuis l age de 55 ans .
ma mere en a 83...

il y a tellement de choses a dire !

RENTIER .... MOI ?

messieurs les politiques et les francais , vous voulez de la transparence !
allons jusqu au bout !!
mettons tout sur la table !

Ca-farte_pbhbzn

Latin

15/10/2014 à 18:27

18 heures hebdomadaires... ils étaient enseignants? Et encore, s'ils avaient été agrégés ça n'aurait été que 15 heures, hors vacances scolaires.

Je n'ai rien à y redire... face à des amis qui ne s'en plaignent pas (au moins devant moi) et heureusement il y en a. Avec ceux qui ont l'outrecuidance de se plaindre de leurs horaires, ben... disons que les rapports sociaux sont plus compliqués.

Avatar_small

teeth61

15/10/2014 à 18:51

je n ai rien contre eux ...bien sur !
mais me traiter de rentier , ca passe mal !

alors revoltons nous !

si nous devons etre sacrifies a l hotel de la demagogie , parlons de vrais rentiers !!!!!!!!!!

Avatar_small

RookMoot

15/10/2014 à 18:52

Entendre que nous exerçons une profession de nantis, vendeur de prothèses me fait le même effet que d'entendre les confrères faire des généralisations sur les fonctionnaires forcément tous feignants...
L'enfer, c'est les autres...

Avatar_small

teeth61

15/10/2014 à 19:16

t as rien compris !

je suis issue d une famille de fonctionnaire fiers de l etre et consciencieux !
mais si on compare les 2 systemes que je connais forcement , il n y a pas photos !!

meme eux le reconnaissent !

normal , ils voient bien combien on bosse !

69_xtb5lc

barbabapat

15/10/2014 à 20:02

http://www.arretsurimages.net/breves/2014-10-15/Bourdouleix-s-attaque-a-la-niche-fiscale-des-journalistes-id18077

Va t'on voir des journalistes réctionnaires antiréforme demander à conserver une niche fiscale non justifiée.

Avatar_small

lai

16/10/2014 à 09:54

t as rien compris !
>
> je suis issue d une famille de fonctionnaire fiers de l etre et consciencieux !
> mais si on compare les 2 systemes que je connais forcement , il n y a pas photos
> !!
>
> meme eux le reconnaissent !
>
> normal , ils voient bien combien on bosse !

Comparaison oui mais avez vous tenu compte de tous les critères :

Le chirurgien-dentiste fait 5 années d'études, ancien régime (c'est mon cas)
Un professeur certifié (CAPES) a également fait 5 années d'études. Un professeur agrégé (AGREG) autant d'années d'études, un peu plus peut être...
Un professeur certifié travaille 18 heures en établissement scolaire et un agrégé 15h
Mais quel est leur temps de travail passé à la maison pour préparer leurs cours dont le programme change à chaque nouveau Ministre?

Quel est le salaire d'un certifié qui débute dans l'Éducation Nationale? Quel est le salaire d'un agrégé qui débute? En comparaison quel est donc le "salaire" d'un chirurgien-dentiste débutant?

Quelle est la progression du salaire d'un certifié qui court après son indice en demandant en permanence une inspection avec tous le stress que cela génère et les conséquences collatérales?
En comparaison quelle est la progression "du salaire" du chirurgien-dentiste qui n'a pas la contrainte de l'inspection mais bien entendu des stress inhérents à sa profession libérale?

Quel est le salaire d'un enseignant certifié en fin de carrière et quel est "le salaire" d'un chirurgien dentiste en fin de carrière?

L'âge de la retraite pour un enseignant né avant 1951 est officiellement de 60 ans, pour un dentiste il est de 65 ans.
Le certifié qui prend sa retraite à 55 ans est le plus souvent une femme qui a trois enfants. Mais beaucoup de femmes ne choisissent pas cette option car le montant de leur retraite n'est pas à taux plein à cet âge là et les études de leurs enfants ont un coût aussi préfèrent-elles attendre leurs 60 ans.

Quel est le montant total que l'enseignant a dû cotiser pour bénéficier de sa retraite à taux plein, montant qui n'est pas défiscalisable bien entendu? En comparaison, quel est donc le montant total que le chirurgien-dentiste a dû cotiser pour bénéficier de sa retraite à taux plein, montant défiscalisable pour lui bien entendu ?

Quel est le montant de la retraite d'un certifié à 60 ans et quel est le montant de la retraite d'un chirurgien-dentiste à 65 ans? Remarquons qu'à cet âge légal à faire valoir ses droits à la retraite, l'enseignant certifié et le chirurgien-dentiste bénéficient d'une retraite à taux plein.

Ce taux plein est fonction du nombre de trimestres de cotisations. En conséquence quelle est la durée de cotisation de l'enseignant certifié et quelle est la durée de cotisation du chirurgien dentiste à la CARCD?

Les enseignants prennent des congés à volonté sans être inquiétés? J'en doute! Il y en a certainement mais sont-ils si nombreux qu'on veut le faire croire ?. En effet, nous avons été élèves, pouvons nous faire le constat que nos professeurs quelle que soit leur spécialité, étaient en permanence absents? Si tel était le cas nous serions tous sortis du lycée comme des cancres et nous ne serions jamais chirurgien-dentistes n'est-ce-pas? A moins que nous étions des génies.

Je suis désolé pour la pénibilité de la lecture de la liste non exhaustive de mes interrogations, mais je pense qu'il faut se garder des a-priori malgré nos difficultés professionnelles.

Toute profession a ses avantages et ses inconvénients mais je ne pense pas que la profession des enseignants certifiés ou agrégés est à envier malgré leurs vacances scolaires qui n'atteignent pas le chiffre farineux cités "6 mois". Décompter... décompter les vacances scolaires de vos enfants (si vous en avez) si vous le voulez bien.

Cordialement

69_xtb5lc

barbabapat

16/10/2014 à 10:12

L'État paye les retraites des fonctionnaires, ils ne cotisent jamais pendant toute leur vie active. Pendant toute sa vie active, un fonctionnaire n'as pas cotisé.

Après tu as les retraite complémentaires qui aussi ont leurs défiscalisations.

Enfin, un dentiste libéral n'as pas de salaire mais un bénéfice ou un déficit variables qui dépendent de son activité et de ses charges. Avec en plus un impôts et un calcul de l'urssaf qui lui sont défavorables par la fusion des comptes pro et personnels.

Avatar_small

teeth61

16/10/2014 à 10:35

je regrette ...
je connais parfaitement les 2 systemes ( voir mon 1 er post )et je pretends qu au taux horaire il n y a pas photos !
et je ne parle pas des responsabilites !

quand a la duree des etudes c est tres variable pour eux ( il y a de tout ) et pour le travail la la maison , c est pareil !
certains prof ne font aucun travail chez eux et d autres travaillent enormement je suis d accord ! au bout du compte , c est le meme salaire !

mon propos n est pas de les montrer du doigt mais de reagir a la notion de rentier qui ne semble pas appropriee en ce qui nous concerne !

Avatar_small

lai

16/10/2014 à 11:11

barbabapat écrivait:
--------------------
> L'État paye les retraites des fonctionnaires, ils ne cotisent jamais pendant
> toute leur vie active. Pendant toute sa vie active, un fonctionnaire n'as pas
> cotisé.
>
> Après tu as les retraite complémentaires qui aussi ont leurs défiscalisations.
>
> Enfin, un dentiste libéral n'as pas de salaire mais un bénéfice ou un déficit
> variables qui dépendent de son activité et de ses charges. Avec en plus un
> impôts et un calcul de l'urssaf qui lui sont défavorables par la fusion des
> comptes pro et personnels.

Teeth61 parle des fonctionnaires de l'Éducation Nationale c'est à dire des personnes dont il connaît bien le statut. c'est à dire des enseignants certifiés qui ont fait les mêmes années d'études que nous et des agrégés qui paient comme tout salarié des cotisations sociales jusqu'à l'âge de leur retraite

Oui le dentiste n'a pas de salaire mais j'ai mis le mot salaire entre guillemets pour mieux coller au post de Teeth61

69_xtb5lc

barbabapat

16/10/2014 à 11:36

L'État ne met pas d'argent de côté pour les retraites. Ces cotisations, c'est du virtuel, ce qui permet a l'État de ne payer que les retraites en cours tout en faisant chaque année, l'économie de sommes bloquées qui devraient aider a payer les retraites.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

16/10/2014 à 11:52

On verra d'ailleurs si l'état fait faillite qui va payer le retraite des fonctionnaires. -))))

Avatar_small

lai

16/10/2014 à 12:05

teeth61 écrivait:
-----------------
> je regrette ...
> je connais parfaitement les 2 systemes ( voir mon 1 er post )et je pretends qu
> au taux horaire il n y a pas photos !
> et je ne parle pas des responsabilites !
>
> quand a la duree des etudes c est tres variable pour eux ( il y a de tout ) et
> pour le travail la la maison , c est pareil !
> certains prof ne font aucun travail chez eux et d autres travaillent enormement
> je suis d accord ! au bout du compte , c est le meme salaire !
>
> mon propos n est pas de les montrer du doigt mais de reagir a la notion de
> rentier qui ne semble pas appropriee en ce qui nous concerne !

Il faut rester dans la normalité il me semble c'est à dire dans la courbe de Gausse.

Normalement, le nombre d'année d'études pour accéder au concours des certifiés = 5 ans
Normalement le nombre d'années d'études pour accéder à l'examen du diplôme du chirurgien-dentiste = 5 ans (ancien régime)
Donc dans le meilleur des cas, professeurs certifiés et chirurgiens-dentistes ont fait le même nombre d'années d'études, n'est-ce-pas? D'où le slogan populaire : "A durée d'études égale même salaire"

Je suis convaincu que vous ne montrez pas du doigt ce corps de métier d'enseignants mais votre réaction a sans doute dépasser votre pensée. Ceux qui pensent que nous sommes des rentiers, ont des à-priori sur nous comme beaucoup de nos confrères ont des a-priori sur les autres professions qui ne sont pas les leur. Que n'ai-je pas entendu?

Bien sûr au-delà de la courbe de Gausse, il y a pas mal de cas. Il y a des enseignants, par exemple, qui passent par l'ancienneté pour être certifiés, certains le sont à l'âge de la retraite!

Je connais également des confrères qui ont eu énormément des difficultés à conclure leurs années d'études et exercent aujourd'hui leur profession avec beaucoup de qualités et d'humilité

Quant aux taux horaires, il est souhaitable d'être prudent. La disparité au sein même de notre profession dépasse souvent l'entendement.

Faut-il croire en ces "experts" de notre profession qui nous parlent toujours de nos taux horaires et font de nous des incapables et des piètres gestionnaires? Cette culture de taux horaires, existe-t-elle dans les grandes entreprises qui font des bénéfices qui nous laissent cois?

En conséquence, à mon avis qui n'engage que moi, nous devons faire preuve de sagesse devant ceux qui ont des a-priori donc des croyances, sur notre profession afin que l'équilibre de notre Yang et de notre Ying ne soit pas rompu et ainsi, pouvoir exercer notre profession en toute sérénité.

Vous connaissez le dicton : "La caravane passe, les chiens aboient". De plus, Aristote dit : "L’ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit" et Neitzsche ajoute : "Ce n’est pas le doute qui rend fou, c’est la certitude"

Meilleurs sentiments confraternels

Avatar_small

teeth61

16/10/2014 à 12:43

mon propos encore une fois n etait pas de stigmatiser le corps des enseignants que je respecte !

mon grand pere etait un instit a la pagnol d une tres grande culture et toute ma famille etait soit enseignante soit dans la fonction publique !

je persiste cependant et signe justement parce que je l ai vecu de l interieur !

le statut d enseignant par exemple fait qu on sera paye qu on travaille ou qu on glande a mort et dans ce domaine ,il y a vraiment de quoi dire !
actuelement les prof sont recrutes au niveau bts dans certains cas !

et puis pour aller dans votre sens , entre un concours de medecine et une fac d histoire ou de sociologie , il y a une petite marge !
petite anecdote :

il m est arrive d expliquer a mon pere prof de math dans un college quelques notions de math moderne juste avant qu il ne fasse cours !
et les maths , ce n etait pas ma specialite !

vous ne parlez jamais de responsabilite !
si je me rate en chirurgie , c est autre chose que de rater un coursq il me semble !!

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

16/10/2014 à 12:44

C'est marrant je connais plusieurs personnes qui n'ont pas fait d'études supérieures et qui gagnent plus que n'importe qui ici. C'est un scandale. Dans une autre vie je ferais BAC moins 15 ca fait gagner du temps.-))))
C'est meme bizarre qu'à nombre d'années d'études égales on ne gagne pas tous la meme chose.-))))
Evidemment études ou pas ce qu'on fait ou pas dans la vie active n'a strictement aucune importance. -))))

Avec ce genre de conneries nul doute que ce pays est foutu.-))))

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

16/10/2014 à 12:50

teeth61 écrivait:
-----------------

> vous ne parlez jamais de responsabilite !
> si je me rate en chirurgie , c est autre chose que de rater un coursq il me
> semble !!

Alors que rater un cours qui s'en aperçoit ? hein ?
Le système collectiviste d'enseignement est nul, justement parce que personne n'est responsable, son classement PISA en témoigne, vous pouvez y incinérer des camions de fric ( le montant de l'IR par exemple) ca ne changera rien.

Avatar_small

lai

16/10/2014 à 14:45

teeth61 écrivait:
-----------------

> vous ne parlez jamais de responsabilite !
> si je me rate en chirurgie , c est autre chose que de rater un coursq il me semble !!

La responsabilité des professeurs de l'Éducation Nationale c'est de nous conduire sans faille vers notre bac qui nous a permis d'être chirurgiens - dentistes avec des responsabilités différentes que les leur. La responsabilité de ces professeurs ne sont pas pour autant inexistante et non louable.

Chaque profession à sa responsabilité. Les pilotes d'Air France qui ont fait grève récemment disent qu'ils ont une responsabilité incommensurable car ils doivent conduire les passagers à leur destination.

Chaque profession à ses échecs. "Le ratage d'un acte chirurgical est-il plus conséquent qu'un cours raté ?". Je me garderai de vous donner une réponse et permettez moi d'en douter car tout dépend de l'individu et de sa capacité psychologique à réagir.

Prenons un exemple banal qui fait l'objet de beaucoup de post sur eugenol : traitement endodontique iatrogène. Qu'écrivent beaucoup d'entre nous : adresser le patient à un endodontiste exclusif en faisant marcher notre RCP. Que dois-je en penser ? L'endodontiste exclusif ne faisant pas toujours des miracles, il connaît aussi l'échec. Dans cette éventualité l'extraction s'impose et comme me dit un patient "c'est un peu de moi même qui s'en va" ? Comment vais-je réagir?

Image_6_t0dfvh

jumpingjackflash

16/10/2014 à 16:38

il y a 5.5 millions de fonctionnaires et 40000 dentistes cela fait une sacrée différence

Avatar_small

teeth61

16/10/2014 à 17:42

une chir ratee ,c est un dommage parfois irreparable pour le patient et un proces au cul pour l operateur !

exemple simple :

une anesthesiste intervient dans un etat alcoolise !
la patiente meurt ! c est terrible pour elle et sa famille
l anesthesiste est en taule et c est fini pour sa carriere .
c est terrible pour elle et sa famille !

un prof fait cours bourre !

tout le monde s en fout et lui le premier !

alors arretez vos conneries !

et des points d achoppement comme ca , j en ai des tonnes pour etre fils de prof !

Avatar_small

teeth61

16/10/2014 à 17:42

une chir ratee ,c est un dommage parfois irreparable pour le patient et un proces au cul pour l operateur !

exemple simple :

une anesthesiste intervient dans un etat alcoolise !
la patiente meurt ! c est terrible pour elle et sa famille
l anesthesiste est en taule et c est fini pour sa carriere .
c est terrible pour elle et sa famille !

un prof fait cours bourre !

tout le monde s en fout et lui le premier !

alors arretez vos conneries !

et des points d achoppement comme ca , j en ai des tonnes pour etre fils de prof !

Avatar_small

teeth61

16/10/2014 à 17:43

une chir ratee ,c est un dommage parfois irreparable pour le patient et un proces au cul pour l operateur !

exemple simple :

une anesthesiste intervient dans un etat alcoolise !
la patiente meurt ! c est terrible pour elle et sa famille
l anesthesiste est en taule et c est fini pour sa carriere .
c est terrible pour elle et sa famille !

un prof fait cours bourre !

tout le monde s en fout et lui le premier !

alors arretez vos conneries !

et des points d achoppement comme ca , j en ai des tonnes pour etre fils de prof !

Avatar_small

lai

17/10/2014 à 07:23

teeth61 écrivait:
-----------------
> une chir ratee ,c est un dommage parfois irreparable pour le patient et un
> proces au cul pour l operateur !
>
> exemple simple :
>
> une anesthesiste intervient dans un etat alcoolise !
> la patiente meurt ! c est terrible pour elle et sa famille
> l anesthesiste est en taule et c est fini pour sa carriere .
> c est terrible pour elle et sa famille !

Ici, la patiente est morte et l'époux à porter plainte. La justice suit son cours pour départager la responsabilité. Car selon les médias, l'addiction à l'alcool de cette anesthésiste est avérée, l'équipe soignante du bloc opératoire en général et ses confrères en particulier le savait (ces derniers ne l'ont pas dénoncé pour autant). De même le directeur le savait mais vu l'urgence chirurgicale il n'a pas pu la remplacer car il n'y avait pas de remplaçant.
>
> un prof fait cours bourre !
>
> tout le monde s en fout et lui le premier !

Ici le fait est regrettable. Il importe aux parents d"élèves de dénoncer ce prof bourré ou porter plainte pour qu'une sanction administrative soit prise. Les collègues de ce prof qui fait cours bourré, ont une déontologie. Ils ne peuvent pas le dénoncer

Concernant notre profession, l'art. R.4127-225 et l'art. R.4127-259 de notre code de déontologie ne me permet pas de dénoncer un confrère ou une consoeur qui travaille bourré(e). Si je suis un peu courageux, je signale le fait à l'instance ordinale de mon département. Si je suis très courageux, l'art. R.4127-261 devrait m'inciter à aller trouver ce confrère qui travaille bourré afin de l'aider et de lui mettre au courant des dires de ses patients. Mais l'expérience me permet de constater que je préfère me claquemurer. Je n'ai rien entendu, je n'ai rien vu et je ne dis rien.

Notons que l'endodontiste exclusif à qui j'ai confié le ou la patient(e) sur qui j'ai commis(e) une éventuellement faute professionnelle, est tenu au respect de notre code de déontologie.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

17/10/2014 à 20:27

lai écrivait:
-------------
> teeth61 écrivait:
> -----------------
>
> > vous ne parlez jamais de responsabilite !
> > si je me rate en chirurgie , c est autre chose que de rater un coursq il me
> semble !!
>
> La responsabilité des professeurs de l'Éducation Nationale c'est de nous
> conduire sans faille vers notre bac qui nous a permis d'être chirurgiens -
> dentistes avec des responsabilités différentes que les leur. La responsabilité
> de ces professeurs ne sont pas pour autant inexistante et non louable.

Oui oui c'est franchement pas évident de conduire 90 % d'une génération au bac. Quand aux profs de fac je les remercie de m'avoir permis de réussir le concours.-)))

> Chaque profession à sa responsabilité. Les pilotes d'Air France qui ont fait
> grève récemment disent qu'ils ont une responsabilité incommensurable car ils
> doivent conduire les passagers à leur destination.

Et accessoirement eux aussi. -)))

> Chaque profession à ses échecs. "Le ratage d'un acte chirurgical est-il plus
> conséquent qu'un cours raté ?". Je me garderai de vous donner une réponse et
> permettez moi d'en douter car tout dépend de l'individu et de sa capacité
> psychologique à réagir.

Mais ils ne s'aperçoivent meme pas qu'ils ont raté un cours et encore moins qu'ils sont nuls ! meme un chef d'établissement ne peut pas virer une crasse de meule, sa casserole au cul il la traine jusqu'à ce que retraite arrive -))))


> Prenons un exemple banal qui fait l'objet de beaucoup de post sur eugenol :
> traitement endodontique iatrogène. Qu'écrivent beaucoup d'entre nous : adresser
> le patient à un endodontiste exclusif en faisant marcher notre RCP. Que dois-je
> en penser ? L'endodontiste exclusif ne faisant pas toujours des miracles, il
> connaît aussi l'échec. Dans cette éventualité l'extraction s'impose et comme me
> dit un patient "c'est un peu de moi même qui s'en va" ? Comment vais-je réagir?

Oui, surtout si c'est le dernier chicot qui lui reste ! Celui là a une valeur sentimentale particulière tout comme les incisives d'ailleurs ! -))))

Ca-farte_pbhbzn

Latin

18/10/2014 à 01:04

Arrêtez je vais m'étrangler.