Que reste t il de nos beaux jours?

Forum associé : Syndicalisme

Avatar_small

vmdeugénol

14/10/2014 à 11:51

Et voila Catherine comment on fout en l'air une profession, juste en prenant le meulon, en abandonnant très tôt l'exercice de la profession juste pour se trouver une place ou une raison d'être.
Autant de bêtise concentrée entre de telles mains...

http://www.cnsd.fr/ccam/2-uncategorised?start=6

CCAM / Uncategorised
Dr Catherine Mojaïsky

Dr Catherine Mojaïsky

Née en 1957, diplômée en 1980
En couple – 2 enfants
2000 : Présidente du SCCD 77
2002-2004 : Secrétaire-rapporteur de la Commission 2
2004-2006 : Secrétaire Général adjoint de la CNSD
2004-2009 : Présidente de l’Union régionale Ile de France
2009 : Secrétaire Général de la CNSD
2009 : Vice-présidente de l’UNPS
2010 : Elue URPS Ile de France
Membre actif des instances professionnelles internationales (CED-ORE-FDI)


Profession de foi


Continuité et dynamisme

Une politique claire et cohérente
Une équipe expérimentée
Une CNSD combative au service de toute la profession

Les trois dernières années ont permis à la CNSD de consolider sa position de premier syndicat des chirurgiens dentistes tout en gagnant en sérénité et en cohésion.
Malgré les difficultés, nous entendons poursuivre le travail engagé pour faire respecter notre profession et l’ancrer toujours plus dans le monde médical.

1 - Une politique claire et cohérente

Notre défi est de concilier l’inconciliable : les intérêts des chirurgiens dentistes qui veulent exercer dans un environnement économique cohérent et les demandes des patients qui exigent accès aux soins, qualité, sécurité. Le contrat conventionnel est la seule voie pour contenir les ardeurs du législateur, accompagner les évolutions nécessaires de notre exercice et éviter les dérives.


2 - Une équipe expérimentée

Chacun dans leur domaine, les membres de l’équipe ont fait la preuve de leurs compétences. Habitués à travailler ensemble, nous souhaitons continuer à former une équipe homogène en intégrant de nouveaux éléments pour enrichir nos réflexions , représenter et défendre toutes les composantes de la profession .
Avec l’appui des cadres départementaux et régionaux et du personnel confédéral, nous saurons allier réflexion, concertation et action.


3 - Une CNSD au service de ses syndiqués et de toute la profession

Avec son slogan « Parler vrai, agir juste » opposé aux discours démagogiques, la CNSD a gagné les élections URPS. Cette position majoritaire impose des responsabilités et j’entends, avec l’aide de tous, accroître la notoriété de la Confédération pour continuer à être le moteur de la profession.
Informer sans relâche, communiquer sans outrances, expliquer avec pédagogie, je souhaite continuer dans cette voie qui a permis à la CNSD d’être crédible auprès des décideurs et de nos partenaires.

Apporter à nos adhérents les meilleurs services sera notre credo. Servir la profession, notre devoir !


C'EST AU NOM DE CES PRINCIPES ET DEVANT LES DÉFIS QUI SONT LES NÔTRES, QUE J'AI DÉCIDÉ DE PRÉSENTER MA CANDIDATURE À LA PRÉSIDENCE DE LA CNSD, APRÈS CONCERTATION AVEC LA MAJORITÉ DES MEMBRES DE L'ÉQUIPE ACTUELLE.

Au Congrès d’Annecy, nous définirons tous ensemble, la politique de notre Confédération pour les trois années à venir. Avec mon équipe, je souhaite privilégier les points suivants :


1 - Défendre toujours et encore notre capacité professionnelle

Rien n’est définitivement acquis ! Les trois dernières années ont vu les agressions arriver de tous côtés : contestations récurrentes de certains médecins de notre capacité professionnelle. Attaques des prothésistes ou des bars à sourire, ou encore volonté d’autoriser la délégation de nos compétences. Côté européen, une politique de déréglementation et d’uniformisation. Continuer le travail de médicalisation de nos études et de notre exercice est la seule voie possible pour préserver notre capacité professionnelle et assurer un avenir à nos jeunes diplômés.
Il nous faut répondre aux évolutions sociétales sans dogmatisme, en accompagnant les praticiens et leurs collaborateurs. Affirmer notre responsabilité médicale impose d’accepter que l’accès aux soins pour toute la population en soit la contrepartie. Elever notre spécialité est une évidence, pour ne pas basculer vers la prestation de services, synonyme de dérégulation et déréglementation.


2 - Rééquilibrer notre activité et moderniser notre exercice

Nous avons réussi à faire entendre l’impérieuse nécessité de rééquilibrer notre exercice par la revalorisation des soins et convaincu certains des financeurs de l’urgence de s’engager dans cette voie. Beaucoup de chemin reste à faire jusqu’à la mise en œuvre.
En parallèle, nous devons tout faire pour alléger les contraintes et les charges, par leur adaptation aux réels besoins, par leur mutualisation et l’accompagnement des cabinets dentaires dans leur organisation.
La mise en place de la CCAM demeure une priorité pour moderniser notre exercice. Si le dossier est en bonne voie, il reste encore beaucoup de travail, d’énergie et de conditions à respecter pour le voir aboutir dans des conditions acceptables pour toute la profession.


3 - Poursuivre le travail de communication

A force de marteler des vérités, nous avons entamé quelques certitudes et commencé à ébrécher la vision simpliste que donnaient les médias de notre profession. Je continuerai dans cette voie et à chaque attaque je privilégierai la pédagogie et le dialogue. Le bureau poursuivra son travail de fourmi consistant à rencontrer les décideurs et leur expliquer la spécificité de notre exercice. Nous rappellerons à chacun ses responsabilités dans la situation actuelle.
L’optimisation de nos outils de communication et leur interactivité sera aussi une priorité. Nous chercherons de nouveaux moyens permettant à tous les cadres confédéraux d’être des relais actifs, que ce soit vers leurs élus locaux ou leurs adhérents.


4 - Réorganiser la structure confédérale et s'adapter aux évolutions

Nos statuts ont vieilli. La nouvelle donne régionale rend indispensable l’existence d’une structure confédérale forte, réactive et fédératrice. Coordonner les projets régionaux, y apporter la vision et la touche CNSD est primordial pour éviter l’atomisation de notre vision politique. La cellule URPS mise en place en sera un des fers de lance. Donner aux élus URPS une place dans nos structures sera une priorité.
La politique de syndicalisation des jeunes confrères se poursuivra en s’attachant à cerner, avec eux, l’évolution sociétale qui impactera leur exercice. Le développement de CNSD Services initié sera renforcé : la défense, l’aide et le service aux confrères seront au cœur de nos préoccupations et en constante évolution pour répondre toujours mieux à leurs besoins.


ENSEMBLE, CONTINUONS À BÂTIR UNE CNSD OUVERTE, OFFENSIVE ET FORCE DE PROPOSITION POUR DÉFENDRE LES INTÉRÊTS MORAUX ET MATÉRIELS DE NOTRE PROFESSION.

Avatar_small

roger chicot

14/10/2014 à 12:38

Moi, ce qui m'intéresserait au sujet de la daronne du cnsd, c'est :

Son degré de compétence professionnelle ?

Si elle bosse ?
Combien de jours ?

Si elle ne fait pas partie d'autres commissions et autres trucs qui ne servent à rien mais qui font encore de l'argent en fin de mois ?

Des infos ???

Avatar_small

vmdeugénol

14/10/2014 à 12:55

On travaille environ 20h par semaine à Meulun Nord

http://docteur-catherine-mojaisky.chirurgiens-dentistes.fr

C'est bien propret, le bureau est au pied du fauteuil à l'ancienne, une assistante est à votre service.

Avatar_adhoc_euv2pm

adhoc

14/10/2014 à 13:15

Site classique. Née en 57 , diplomée en 80, ca force quand meme un peu l'admiration, non?

Et n'est il pas mieux de mettre en évidence les défauts de structure d'un systeme de pensée (archaismes d'un syndicat par ex) que de faire des fils sur les composantes humaines d'une seule personne, qui n'est pas la pour se défendre?

Avatar_small

vmdeugénol

14/10/2014 à 13:59

En philo, quand on étudie une thématique, on ne se pose pas la question qu'est ce qu'il dit, mais au départ de l'étude "qui parle".

Analyser une pensée archaïque ou non passe par ce type de démarche.
1° temps
Qui parle?
Qui insuffle la pensée au syndicat?

2° temps
Quelle est la pensée?

On ne peut pas toujours se cacher derrière une structure, Il ne s'agit surtout pas ici de faire le procès d'une personne.

Quelle est l'origine de cette pensée?
La pensée est elle celle que décrit la profession de foi?
Les instruments mis en oeuvres sont ils conforme à cette pensée?

Au delà des débats politiciens, y a t il une raison profonde à cette déstructuration volontaire de notre profession à un moment de grands doutes économiques?

Si on ne sait pas qui parle, on ne saura jamais vraiment ce qu'il dit.

Avatar_adhoc_euv2pm

adhoc

14/10/2014 à 14:27

Le 1 est ce qu'on appelle en effet "l'argumentum ad hominem", avec tous ses débordements et les erreurs possibles. Ce qu'il est mieux d'éviter dans un forum!

Tu sais bien que je n'adhere pas au nouveau devis et à la ccam mal ficelée, que j'ai souvent écrit contre la vente forcée de sous domaines X.chirugiensdentistes.fr, qui aurait du etre strictement interdite par le cnsd, quitte a rentrer en conflit avec le CO.

X-ray-03_ngdbtr

cyber_quenottes

14/10/2014 à 15:34

http://ameli-direct.ameli.fr/professionnels-de-sante/recherche-5/fiche-detaillee-B7UwkjMzMDe6-70caaca2e00008e362cf3e0d76682816.html

ne bosse pas assez pour que les tarifs de prothèse apparaissent

vous faites une recherche avec les 2 présidents des 2 autres syndicats et vous voyez que EUX, un cabinet ils savent encore ce que c'est

Avatar_small

roger chicot

14/10/2014 à 15:52

20 heures... Ca fait pas beaucoup...

Et j'ai oublié l'essentiel !

Quid des rétributions diverses et variées pour la ou les postes qu'elle a dans ses différentes fonctions, commissions ?
Je parle de tout, salaires, vacations et avantages en nature !

A ta réponse , Catherine... Si ce n'est pas trop honteux.

Tumblr_nbpd8ntwip1rsb3deo1_1280_hyinig

Enki

14/10/2014 à 16:50

à Roger Chicot :

"Moi, ce qui m'intéresserait au sujet de la daronne du cnsd, c'est :

Son degré de compétence professionnelle ?"

Et c'est toi qui va te charger d'en juger ?
Une fois que tu lui auras mis une note c'est toi qui décideras si elle est suffisamment "compétente" pour diriger un syndicat ?

"20 heures... Ca fait pas beaucoup..."

Moi je trouve que c'est encore beaucoup pour quelqu'un qui préside un syndicat de 15.000 confrères. Ce qui m’inquiéterai c'est qu'elles soit 50h/semaine au cabinet.

"Quid des rétributions diverses et variées pour la ou les postes qu'elle a dans ses différentes fonctions, commissions ?
Je parle de tout, salaires, vacations et avantages en nature !

A ta réponse , Catherine... Si ce n'est pas trop honteux."

Tout travail mérite salaire, je ne vois pas en quoi ça serait "honteux". Serais-tu jaloux ?
C'est drôle, il ne serait pas honteux de gagner (plutôt bien) notre croûte en grattant du chicot, mais en s'occupant d'un syndicat si ?

à Vmdeugenol :

D'accord avec tes principes d’analyse d'une pensée philosophique, mais là il ne s'agit pas de philo mais de politique.

"Au delà des débats politiciens, y a t il une raison profonde à cette déstructuration volontaire de notre profession à un moment de grands doutes économiques?"

Au delà des débats politiciens ? Mais ce n'est rien d'autre qu'un débat politicien. Tu parles de la destruction de notre profession. D'abord je n'ai lu nulle part dans la profession de foi que tu cites où il était question de la "destruction volontaire de la profession".
La profession ne sera pas détruite, le métier continuera à exister. Il y a une volonté politique, pas syndicale, d'en changer les modalités d'exercice, pas de faire disparaître la profession qui ne s'éteindra qu'avec la disparition des maladies bucco-dentaires...c'est pas demain la veille.

"Si on ne sait pas qui parle, on ne saura jamais vraiment ce qu'il dit."

C'est vrai, et qu'apprend-t-on ? Qu'elle trouve encore 20h par semaine pour travailler au cabinet alors qu'elle élève deux enfants, dirige un syndicat et participe à un nombre incalculable de réunions aussi ennuyeuses que souvent inutiles.
Nous sommes donc en présence d'une consoeur qui est loin d'avoir perdu le contact avec la réalité du métier.

Nous sommes sensé être des gens éduqués, cultivés et raisonnables. Il serait agréable que tout le monde se comporte comme tel et pour cela d'éviter les attaques ad-hominem.

Je n'ai rien contre C.Mojaïsky, je ne l'ai rencontré qu'une fois, elle ne m'a pas donné l'impression d'être stupide, ni d'avoir le meulon.
En revanche elle préside un syndicat qui a, de mon point de vue, une vision archaïque de la profession et, bien plus grave, un "plan de sortie de crise" par le bas.
Elle parle "d'ancré toujours plus notre profession dans le monde médical" mais ne prône aucune mesure, et même pire elle lutte contre ce qui permettrai d'y parvenir comme par exemple : " Attaques des prothésistes ou des bars à sourire, ou encore volonté d’autoriser la délégation de nos compétences"...Comme si l'avenir de l'odontologie était dans le blanchiment ou la confection de berlingots en résine...

Il y aurait un commentaire composé intéressant à faire sur cette profession de foi et nous serions nombreux à nous apercevoir que si nous partageons le diagnostic, nous ne sommes pas d'accord sur le plan de traitement.

Vmdeugénol, ton post d'origine aurait pu être une base de discussion intéressante si tu ne l'avait pas introduit par un insulte.

Avatar_small

yobi

14/10/2014 à 17:20

1)je connais bien Catherine et je sais qu'elle est compétente.
tu peux attaquer la politique de la CNSD mais pas la personne
2) j'ai toujours eu des doutes sur la démocratie de la FSDL (nous ne savons toujours pas quand , ou et surtout par qui a été voté le refus de la CCAM) mais pas sur celle de la CNSD
A la CNSD les 4 commissions proposent des directives ou des motions qui vont décider de la politique confédérale. Ces motions sont ensuite débattues en conseil des départements acceptées , amendées ou refusé .
La présidente et son bureau font ensuite tout leur possible pour appliquer ces recommandations .
Roland Lherron en avait assez de la polémique sur la facture du prothésiste et pensait qu'il fallait lâcher la dessus et assumer nos tarifs. Le CDD a refusé et donc Roland c'est battu pour que nous ne donnions pas la facture et nous ne la donnons toujours pas malgré ce qui nous a été imposé par le parlement.Le CDD peut donc voter autre chose que la ligne du président.J'aimerai bien que l'UJD ou la FSDL me donne le même exemple !Comme à la CGT le peu qui filtre de la FSDL montre toujours une unanimité devant le Grand Génie du Syndicalisme!
Le role du président est plus 'exécutif que Politique même si bien sur , il garde une grande influence.

King_lcqqit

King of PAP

14/10/2014 à 17:30

yobi écrivait:
--------------
> 1)je connais bien Catherine et je sais qu'elle est compétente.
> tu peux attaquer la politique de la CNSD mais pas la personne
> 2) j'ai toujours eu des doutes sur la démocratie de la FSDL (nous ne savons
> toujours pas quand , ou et surtout par qui a été voté le refus de la CCAM) mais
> pas sur celle de la CNSD
> A la CNSD les 4 commissions proposent des directives ou des motions qui vont
> décider de la politique confédérale. Ces motions sont ensuite débattues en
> conseil des départements acceptées , amendées ou refusé .
> La présidente et son bureau font ensuite tout leur possible pour appliquer ces
> recommandations .
> Roland Lherron en avait assez de la polémique sur la facture du prothésiste et
> pensait qu'il fallait lâcher la dessus et assumer nos tarifs. Le CDD a refusé et
> donc Roland c'est battu pour que nous ne donnions pas la facture et nous ne la
> donnons toujours pas malgré ce qui nous a été imposé par le parlement.Le CDD
> peut donc voter autre chose que la ligne du président.J'aimerai bien que l'UJD
> ou la FSDL me donne le même exemple !Comme à la CGT le peu qui filtre de la FSDL
> montre toujours une unanimité devant le Grand Génie du Syndicalisme!
> Le role du président est plus 'exécutif que Politique même si bien sur , il
> garde une grande influence.
>
Sacré Yobi,
Tu veux que je te rappelle le post Facebook de la CNSD 66 qui appelait à manifester à Paris, et qui, après un rappel à l'ordre, l'a effacé pour organiser un truc local vite fait bien fait où ils ont été ridicules?
Ne t'inquiètes pas pour la démocratie à la FSDL, j'en suis à mon deuxième CA, et tout est discuté, analysé, et voté.
Penser le contraire prouve ta considération pour ceux qui ont choisi une voie syndicale différente de la tienne.

Avatar_small

yobi

14/10/2014 à 19:55

King of PAP écrivait:

> Sacré Yobi,
> Tu veux que je te rappelle le post Facebook de la CNSD 66 qui appelait à
> manifester à Paris, et qui, après un rappel à l'ordre, l'a effacé pour organiser
> un truc local vite fait bien fait où ils ont été ridicules?
> Ne t'inquiètes pas pour la démocratie à la FSDL, j'en suis à mon deuxième CA, et
> tout est discuté, analysé, et voté.
> Penser le contraire prouve ta considération pour ceux qui ont choisi une voie
> syndicale différente de la tienne.
>

Super , tu vas enfin pouvoir me dire quand ou et qui a voté contre la ccam?

Avatar_small

effondrée

14/10/2014 à 20:11

Bref , tout ce blabla , pour au bout de 30 ans , envoyer des brosses a dents cassées ......... ça c 'est de la révolte !! Et ben oui , comme on est des vrais MOUS ,et c'est pas fini, Ben oui on va encore en ramasser plein notre tronche ! Pourquoi deja ? ...Parce qu 'on est MOU, punaise qu 'on est MOU ............................

Avatar_small

yobi

14/10/2014 à 20:20

OUI nous sommes mous.Nos confrères ne se réveilleront que lorsque leur revenus auront baissé de 40% et à ce moment il sera trop tard.....

Kung_fu_panda_moei4j

kung fu panda

14/10/2014 à 20:36

yobi écrivait:
--------------
> Super , tu vas enfin pouvoir me dire quand ou et qui a voté contre la ccam?

Moi
Dans une cabine téléphonique
Quand il était encore temps d'éviter cette m...

J'espère que cette réponse t'aidera à soigner tes TOC et à te sentir mieux.

Tu radotes mon Yobi ^^

Boneym_nf4qsi

Patatrasse

14/10/2014 à 20:38

> Super , tu vas enfin pouvoir me dire quand ou et qui a voté contre la ccam?

le 20 juillet par mail sur la liste [email protected]
Unanimité contre.
Étonnant non ? Un vote par mail, un truc de dingues !!!!
--
http://www.fsdl.fr/

X-ray-03_ngdbtr

cyber_quenottes

14/10/2014 à 20:52

yobi écrivait:
--------------
Roland c'est battu pour que nous ne donnions pas la facture et nous ne la donnons toujours pas malgré ce qui nous a été imposé par le parlement

envoies moi un devis

je te dirai ton prix labo

comique va !

Bart22_odlbpb

ʎqqoq

14/10/2014 à 21:05

Les notaires publient régulièrement un fascicule dans le Dauphiné Libéré. Le dernier disait que le Droit n'est pas à vendre. Ils se bougent plus que nous, on ne peut pas le nier...

Avatar_small

yobi

14/10/2014 à 21:18

Patatrasse écrivait:
--------------------
> > Super , tu vas enfin pouvoir me dire quand ou et qui a voté contre la ccam?
>
> le 20 juillet par mail sur la liste [email protected]
> Unanimité contre.
> Étonnant non ? Un vote par mail, un truc de dingues !!!!
> --
> http://www.fsdl.fr/

un vote par mail ce n'est pas dingue la CNSD l'a déjà pratiqué,
mais qui était dans le bureau ? Combien de personne pour voter cette "unanimité"?

Avatar_small

effondrée

14/10/2014 à 21:30

AUCUN Métier ne peut se targuer d 'avoir été défendu aussi minablement que nous , et le plus rigolo dans cette histoire c'est qu 'on a depensé de la tune pour etre défendu pitoyableusement ........Tiens , je vais m 'en coller 1 ce soir , tellement je suis con .........comme vous , je réagis beaucoup trop tard ........a force de tendre l 'autre joue elle commence a etre nécrosée ....Pas grave , suis 1 vieille peau , de toutes façons ca finira comme cela .......je ne souhaiterai pas que mes enfants soient dentistes ....Trop dur , trop chiant, trop mal remuneré ,trop fatiguant ,trop usant ...Y' a pleins de belles choses a faire dans la vie.........Sauf d'etre soumis AD VITAM ETERNAM jusqu 'a ce que mort s'en suive ...... Et ne pas me chanter la messe , bandes de docteurs , y'en a pleins qui s'éclatent avec bien moins de responsabilites que nous ......a refaire , ben oui , j'échange .............

Avatar_small

effondrée

14/10/2014 à 21:37

the last one : y'a juste écrit VOLEUR sur notre front , et au fer rouge ..............

King_lcqqit

King of PAP

14/10/2014 à 22:40

yobi écrivait:
--------------

>
> Super , tu vas enfin pouvoir me dire quand ou et qui a voté contre la ccam?
Ah, mais moi j'étais pour la CCAM.
Du moins la vraie, celle qui tenait compte des plateaux techniques, du temps passé et de la difficulté des actes.
Pas la copie complexifiée de la NGAP que vous nous avez pondu. Ca, j'étais contre. Et, d'après ce que je lis sur Eugenol, je ne suis pas le seul.

Avatar_small

zazamouk

14/10/2014 à 23:06

yobi écrivait:
--------------

>
> un vote par mail ce n'est pas dingue la CNSD l'a déjà pratiqué,
> mais qui était dans le bureau ? Combien de personne pour voter cette
> "unanimité"?

Non, mais , quand on ponds et signe une nomemclature aussi débile avec des tarifs aussi idiots on ne revient pas expliquer que même la majorité du syndicat majoritaire était pour, certains n'en voulaient pas...

La CNSD a signé une idiotie de plus, elle assume. Peu importe qu'il y ait eu 35 pour et 34 contres... vous avez signé la continuation de tarifs débiles dans un charabia administratif monumental.

La FSDL était contre, UJCD était contre, une partie de la CNSD était contre (ce qui doit représenter bien plus que 50% de dentistes!) et tu essayes de donner des leçons de démocratie.. pathétique..

Ps : tu me feras toujours rire avec votre refus de la facture du prothésistes... on la donnera avec le devis, mais en la cachant/noyant dans des colonnes inutiles... super image, merci!

Boneym_nf4qsi

Patatrasse

14/10/2014 à 23:18

yobi écrivait:
--------------
> Patatrasse écrivait:
> --------------------
> > > Super , tu vas enfin pouvoir me dire quand ou et qui a voté contre la ccam?
> >
> > le 20 juillet par mail sur la liste [email protected]
> > Unanimité contre.
> > Étonnant non ? Un vote par mail, un truc de dingues !!!!
> > --
> > http://www.fsdl.fr/
>
> un vote par mail ce n'est pas dingue la CNSD l'a déjà pratiqué,
> mais qui était dans le bureau ? Combien de personne pour voter cette
> "unanimité"?

Alors je vais te raconter un truc Yobi.
Sur le web, il existe des sites où tu peux regarder qui sont ces fameux membres du bureau de la FSDL, et bien tu ne vas pas me croire mais tu avais la réponse sous les yeux à chacun de mes messages , c'est fou hein ?
Des fois que tu ne saches pas te servir du Menu, je te mets le lien direct vers la cabine téléphonique qui votent NON à l'unanimité contre le nouveau devis, contre la charte de bonnes pratiques et contre l'Avenant 2 et 3.
http://www.fsdl.fr/la-fsdl/bureau/
--
http://www.fsdl.fr/

Avatar_small

Méladig

14/10/2014 à 23:23

Que reste-t-il de nos beaux jours ? Une entente profonde entre personnes qui aiment le même métier!!!