Ebola: c'est parti

Forum associé : Eugénologie

Avatar_small

malaire

07/10/2014 à 17:29
Photo_pluton1b_unbebk

pluton

07/10/2014 à 18:59

ouaip....
et une petite mutation/recombinaison avec un virus grippal pour une transmission aéroportée en plus et 50% de la population planétaire serait 6 pieds sous terre (mais plus certainement incinérée...), c'est certainement le pire fléau que l'humanité pourrait connaître bien pire que la grippe espagnole ou feu les épidémies de peste
le +...nous seront soulagés de 50% des cons et des politiques...
le -...50% des gens qu'on aime aussi...bref à surveiller de près!!!

Mosquitogif_zt3c7k

mosquito

07/10/2014 à 19:12

pluton écrivait:
----------------
> ouaip....
> et une petite mutation/recombinaison avec un virus grippal pour une transmission
> aéroportée en plus et 50% de la population planétaire serait 6 pieds sous terre
> (mais plus certainement incinérée...), c'est certainement le pire fléau que
> l'humanité pourrait connaître bien pire que la grippe espagnole ou feu les
> épidémies de peste
> le +...nous seront soulagés de 50% des cons et des politiques...
> le -...50% des gens qu'on aime aussi...bref à surveiller de près!!!
--------
Roselyne reviens on est perdus ans toi et tes plans de secours.

Avatar_small

malaire

07/10/2014 à 19:17

Ah Roselyne, tu aurais toute ta place dans ce magnifique gouvernement plein de gens si intelligents et si désintéressés.

Enfin, moi je m'en fout, j'ai encore le stock de masques canards de la grippe aviaire !

Kung_fu_panda_moei4j

kung fu panda

07/10/2014 à 19:52

C'est plutôt inquiétant effectivement.

http://www.20minutes.fr/monde/1432323-20140826-virus-ebola-tout-reuni-emballe-selon-professeur-piot

Il n'y a plus qu'à s'exiler aux Kerguelen le temps que l'épidémie passe...

Photo-thumb-45_lnhuvp

wakrap

07/10/2014 à 20:24

kung fu panda écrivait:
-----------------------
> C'est plutôt inquiétant effectivement.
>
> http://www.20minutes.fr/monde/1432323-20140826-virus-ebola-tout-reuni-emballe-selon-professeur-piot
>
> Il n'y a plus qu'à s'exiler aux Kerguelen le temps que l'épidémie passe...
>

Ah , si c'est pour le froid tu as tout faux, les moustiques adorent le froid et ils pullulent là bas comme en Alaska ou Sibérie.
Non, on aura peut être un retour de ce bon vieux DDT à coup de gros épandages, qui a éradiqué le palu par chez nous et que l'on a interdit grâce aux khmers verts pour laisser les peuples d'ailleurs continuer d'en crever.

Avatar_small

malaire

07/10/2014 à 20:29

Ebola n'est pas transmis par les moustiques, enfin j'espère car là c'est la cata !!!
Pour le moment, transmission par les fluides corporels uniquement.

Kung_fu_panda_moei4j

kung fu panda

07/10/2014 à 20:33

wakrap écrivait:
----------------
>
> Ah , si c'est pour le froid tu as tout faux, ...

Non, ce n'est pas pour le froid, c'est juste pour apprécier la compagnie des Manchots (les vrais!) ^^

Kung_fu_panda_moei4j

kung fu panda

07/10/2014 à 20:36

malaire écrivait:
-----------------
> Ebola n'est pas transmis par les moustiques, enfin j'espère car là c'est la cata
> !!!
> Pour le moment, transmission par les fluides corporels uniquement.

Tant que ton moustique n'absorbe pas de fluide corporel, tu n'as rien à craindre!! ;-)

http://www.santeweb.ch/santeweb/Maladies/khb.php?Fievre_hemorragique_Ebola_fievre_de_Marburg&khb_content_id=18904

X-ray-03_ngdbtr

cyber_quenottes

07/10/2014 à 20:55

on aurait mieux fait d'envoyer nos brosses à dents là bas
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
OKAY , je sors

Avatar_small

Loukoumparisien

07/10/2014 à 22:27

waaw
plus de chance d'un cas ébola en france que d'un cas ébola au sénégal....

http://www.mobs-lab.org/ebola.html

Avatar_small

malaire

08/10/2014 à 00:45

Pour une fois que la France est dans le trio de tête ...

Avatar_small

edmond

10/10/2014 à 14:02
129_fucieh

rs4

17/10/2014 à 11:38

tout est sous contrôle

tout est prévu

croyons marrisol pour une fois

ils ont tout prévu

Avatar_small

Gégé12

17/10/2014 à 12:14

N'empêche que ... on sera un pemière ligne ...

Avatar_small

edmond

17/10/2014 à 12:29

c'est clair , la salive..

Ceux qui ne seront pas en première ligne sont les principaux responsables de cette situation , ceux qui ont importé des cas contagieux dans des hôpitaux qu'ils ont désorganisé au nom d'une politique qui crache sur les professionnels de santé pour faire des économies ou rendre du pouvoir d'achat .

Avatar_small

BKRV007

17/10/2014 à 13:21

Gégé12 écrivait: N'empêche que ... on sera un pemière ligne ...

Sûr! les gens atteints d'Ebola vont avoir comme priorité de se faire soigner les dents !

^ ... ^
BKRV007
= o =
°°°°°

Avatar_small

Amibien

17/10/2014 à 14:24

malaire écrivait:
-----------------
> Pour une fois que la France est dans le trio de tête ...
*****************************************************************

et vu qu'en France vous ne stérilisez pas le matériel rotatif, ça va exploser !

Vw_campersurfvan_i8cpz8

enlaye

17/10/2014 à 14:43

Amibien écrivait:
-----------------

> et vu qu'en France vous ne stérilisez pas le matériel rotatif, ça va exploser !

??????? ç est toi qu il faut steriliser si tu continues!!

Avatar_small

Amibien

17/10/2014 à 20:03

enlaye écrivait:
----------------
> Amibien écrivait:
> -----------------
>
> > et vu qu'en France vous ne stérilisez pas le matériel rotatif, ça va exploser
> !
>
> ??????? ç est toi qu il faut steriliser si tu continues!!
********************************************************************

Esprit bien français, ce qui dérange doit être éliminé...

Vous êtes dans la m.... et ça se sent !

Mon Dieu, merci de ne pas m'avoir fait naître par là !

Avatar_small

Fleche bleue

18/10/2014 à 09:03

C'est pas " d-e-bol-la " on peut même plus biser de moins en moins de contact ça tue LOL
--

Faut mettre aussi des gants ok je sors
Le vent souffle ou il veut .

Avatar_small

Amibien

18/10/2014 à 11:39

Cela fait un mois que j'ai mis le lien sur le site

http://www.ted.com/talks/paul_stamets_on_6_ways_mushrooms_can_save_the_world

si vous aviez lu son livre vous sauriez qu'il a trouvé un champignon dans une forêt ancienne qui inactive le virus Ebola et aussi le H1N1 plus sûrement que les antiviraux

à trop chercher la sortie vous ne voyez pas que la solution est déjà là disponible... Une preuve de plus, à mes yeux, que les lobbies des pharmacies sont derrière ce foutoir qui se mondialise... Pourquoi ce scientifique est-il si peu suivi ? Et je ne parle pas de ses mycopesticides brevetés plus efficaces que les pesticides utilisés dans l'agriculture et surtout non dangereux pour le mammifère !!!

un conseil, n'ayez pas peur et ça ira... la peur cela se travaille, cela se contient, cela s'apprivoise pour finir par s'évaporer

Avatar_small

Gina

18/10/2014 à 13:29
Avatar_small

Guadeloupe

26/10/2014 à 14:42

Gina écrivait:
--------------
> Y'a pas qu'Ebola dans la vie :
>
> http://thedentalist.fr/ebola-au-cabinet-dentaire/

Ebola fait chocolat le chocolat
Les confiseurs de chocolat dans tous les états : Ebola menace une grande partie de l'approvisionnement en chocolat du monde.
http://www.politico.com/story/2014/10/ebola-chocolate-industry-africa-effects-111809.html

Avatar_small

malaire

09/11/2014 à 14:44

Ebola : quid de la gestion des déchets ?
(source: Journal International de Médecine - Aurélie Haroche)

Paris, le lundi 3 novembre 2014 - L’annonce de l’accueil en France d’un deuxième sujet contaminé par Ebola (un agent de l’Unicef dont l’état est stable) a dû faire souffler un nouveau vent de colère au sein de l’usine de retraitement de déchets de Saint-Ouen-l’Aumône du groupe Veolia. Cet établissement reçoit les déchets d’activités de soins à risques infectieux (Dasri) de pratiquement tous les hôpitaux de la région parisienne, dont ceux de l’établissement militaire Bégin situé à Saint Mandé où a été prise en charge en septembre une infirmière de Médecins sans frontières (MSF) contaminée par Ebola. Or, les employés de ce centre de retraitement, particulièrement sensibilisés aux risques d’exposition à certains agents infectieux, n’ont appris que la semaine dernière qu’ils avaient pris en charge des déchets liés au traitement de l'infirmière de MSF. « Ces déchets portaient juste la mention déchets spécifiques (…). La direction n’était même pas au courant que c’était Ebola ! » a dénoncé dans les colonnes du Parisien, Laurent Fauveau, le délégué CGT de l’entreprise Véolia. Depuis la révélation de l’arrivée si discrète de ces déchets, la défiance est de mise au sein de l’usine où certains refusent désormais d’effectuer certaines tâches ou de serrer la main des chauffeurs en provenance des hôpitaux. Plus généralement, les syndicats exigent une formation spécifique et des précisions concernant l’attitude à adopter face à certaines situations particulières (déchets qui débordent et s’éparpillent par exemple).
Un précédent aux Etats-Unis

La direction tente évidemment d’apaiser ces inquiétudes en rappelant notamment que les déchets avaient subi un traitement particulier avant d’arriver au centre : désinfection à l’eau de javel et placement dans un conteneur spécifique. Cependant, elle admet qu’il y a sans doute eu un « dysfonctionnement au niveau du passage de l’information » puisqu’elle-même n’avait pas été avertie de l’arrivée de cette cargaison spéciale. Le sujet n’est pas sensible qu’en France. Aux Etats-Unis, après la mort de Thomas Ducan, le patient libérien pris en charge au Texas Health Presbyterian Hospital de Dallas, une entreprise de traitement des déchets de Louisiane, Chemical Waste Management avait refusé de se charger de ceux provenant de ce malade.
Un point épineux

Cette réticence des usines de traitement, quand bien même de très grandes précautions sont prises dans l’acheminement des déchets jusqu’à elles, fait écho aux rappels des autorités sanitaires internationales et nationales quant à l’importance de la plus grande vigilance sur ce point. Dans la réactualisation de ses recommandations à destination des personnels de santé, publiée ce vendredi, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) insiste ainsi une nouvelle fois sur cette dimension. Tous les documents concernant les mesures de prévention et de contrôle à adopter dans les hôpitaux ne font par ailleurs jamais l’impasse sur ce sujet. Dans la très grande majorité des cas, on invite à considérer « tous les déchets comme des déchets biomédicaux » et à réaliser une désinfection minutieuse non seulement de ces matériels mais aussi de leurs contenants. En France, comme ailleurs, à l’occasion des exercices de simulation réalisés dans les hôpitaux, le responsable des équipes non médicales à Reims, François Ferrière remarquait : « La difficulté, c’est la désinfection, le traitement des déchets, des liquides, des matériels utilisés pour la prise en charge du patient ».