Professions réglementées

Avatar_small

teeth61

22/08/2014 à 16:57

lors d un congres sur paris je discutais avec un confrere algerien !
il me demandais le cout d une assistante en france en moyenne .
je lui repondais en net en moyenne 1600 mensuel plus les charges donc minimum 2500 pour le cabinet .

chez lui ... 100 euros !

en retour je me renseignais sur les extractions..un exemple parmi les soins courants ( dents de sagesse ) !

c etait mieux paye en algerie sans compter qu ils achetent tout leur matos bcp moins cher que nous , implants compris !

Avatar_small

véritésubversive

23/08/2014 à 01:09

Les dentistes sont des pleurnichards qui méritent ce qu'on leur fait.

Je m'explique

Nous sommes 40000 à voir 10 patients par jour, et plus.
Nous sommes bavards et crédibles donc à raison de plusieurs millions
De patients informés par semaine nous enfonçons sans problème les
Communiquants de la sécu, du gouvernement et des assureurs.

C'est notre job de le faire.

Nous sommes en diminution donc on importe des dentistes roumains en masse.
Clairement cela s'appelle un marche de vendeurs.
La demande va augmenter de manière insoutenable pour la sécu etc.. dont nous cautionnons l'existence et ils se battent pour leur image de marque, leurs revenus, et pourquoi pas leur idéal....bien mieux que nous.

Rien que ces deux faits devraient suffire à envoyer des syndicaliste inflexibles...et bien non, on envoie des signataires et après on pleurniche.

Parce que oui nos soins sont moins chers que ceux des roumains qui eux font de la pub comme quoi ils sont moins chers que les hongrois et les bulgares.

Aujourd'hui le gouvernement et les assureurs savent que les barbiers chirurgiens rasent gratis mais une couse de vitesse a démarré contre nous afin de nous coincer avant que nous soyons suffisamment rares pour nous déconventionner à leur barbe et à leur nez.

Parce que oui nous avons un monopole et ça les gêne plus qu'un peu.

Le déconventionnement je l'ai vécu deux fois à l'étranger.

Il survient lorsque les dentistes ne peuvent plus payer leurs charges et ça marche très bien à condition de ne pas être des gougnaffiers comme nos adversaires.Augmenter de dix à vingt pour cent nos honoraires de soins et même baisser un peu la prothèse serait très acceptable par nos patients.

A chacun de savoir ce qu'il vaut;-)

Aujourd'hui nous pleurnichons parce que nos syndicalistes signent et se font décorer comme des guerriers???

Un ci devant Montebourg, grande gueule reconnue va nous faire sauter dans la poële à frire?

Il a juste commis une erreur d'appréciation en unissant 37 professions de gros bosseurs contre lui.

Montebourg il faut se le faire avec l'Unapl.

Avec nos respectables prothésistes français, avec nos avocats, nos huissiers, nos rénovateurs de fenêtres, nos auto écoles aussi puisqu'on pique un million de permis de conduire par an en France.....

Montebourg, les taxis l'ont eu pour payer leurs charges.

Et tout couineur qu'il est, une profession d'immigrés et de sous bacs courageux lui ont fait bouffer la poussière.

Nous aussi nous avons un petit contentieux avec ce monsieur.

Alors mes chers confrères, informons nos patients, rapprochons nous du million de professionnels monopolistiques dans le collimateur de ces cons qui nous ont ruinés depuis trente ans et soyons fermes.

Parce que nos banques le seront....ellles quand nous ne pourrons plus payer nos charges.

Continuez de gémir, de pleurnicher parce qu'au fond Montebourg prend des risques lui, comme un homme.

Ou faites vous greffer quelque chose.....

Avatar_small

teeth61

23/08/2014 à 11:02

entierement raison

y en a marre !

hors de question de negocier quoi que ce soit parce qu au dela de nos interet financiers personnels , et pour ma part , je ne supporte plus le dentistbashing !

X-ray-03_ngdbtr

cyber_quenottes

23/08/2014 à 11:02

ils ont essayé la greffe à la csnd

elle a été rejetée ( terrain incompatible )

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

23/08/2014 à 11:14

véritésubversive écrivait:
--------------------------

> Il survient lorsque les dentistes ne peuvent plus payer leurs charges et ça
> marche très bien à condition de ne pas être des gougnaffiers comme nos
> adversaires.Augmenter de dix à vingt pour cent nos honoraires de soins et même
> baisser un peu la prothèse serait très acceptable par nos patients.
>
> A chacun de savoir ce qu'il vaut;-)

J'ai joué au gougnaffier en augmentant un soin de 1000 % il fut un temps. effectivement ca marche pas et meme ramené à 400 % testé grandeur nature.
Devines lequel ?-)))))

Avatar_small

paradoxe

23/08/2014 à 11:36

Déconventionement ?
Oui, mais on est dans un pays un poil totalitaire et socialiste.
Les soins prodigués par des praticiens Français non conventionnés ne sont pas remboursés (les salariés se font baiser par la Sécu).
Sinon nous serions TOUS déconventionnés.. non ?

La CGT et autres syndicats de salariés devraient exiger un remboursement équitable pour tout les soins des salariés.
Mais eux même sont aux ordres du PS, et nous voilà dans un état totalitaire qui décident de tout à notre place..

Avatar_small

carident

23/08/2014 à 11:52

Si TOUS les dentistes se déconventionnent en même temps, les autorités n'auront d'autre choix que de revoir leur politique relative aux soins dentaires, car les répercussions seront immédiate sur TOUTE la population...

Le seul hic dans cette assertion, c'est qu'il faut que TOUS les dentistes le fassent (ou du moins la grande majorité), or comme on est 40.000 brebis égarée...

Il faudrait un mot d'ordre, une réponse de notre Ordre (comme la fait de bien belle manière l'Ordre des pharmaciens), des menaces claires, écrites pour faire comprendre au cons là haut qu'on en a MARRE!

ps : à ce qui disent qu'on ne fait rien, qu'on a pas de couille... je dis haut et fort ici, que je suis prêt à me déconventionnement du jour au lendemain, si l'Ordre ou les 3 syndicats réunis nous demande de le faire, en réponse (ou comme moyen de pression) pour que l'on réévalue les soins dentaires et qu'on arrête de nous prendre pour des cons!

Je rajouterais que j'ai une énorme vessie (je ne fais pipi qu'une à deux fois par jour ; désolé pour les détails), et que si c'est celui qui a la plus grosse vessie qui a raison lors des négociations, je veux bien y aller! Et, je suis vraiment remonter en ce moment... C'est pas le doublement mais le triplement des soins qu'on obtiendrait!

Avatar_small

paradoxe

23/08/2014 à 12:00

carident écrivait:
------------------
> Il faudrait un mot d'ordre, une réponse de notre Ordre
Exact, ce serait logique.
Leur mutisme absolu laisse croire qu'ils ont des raisons personnelles à se taire..
J'espère me tromper.

Tumblr_nbpd8ntwip1rsb3deo1_1280_hyinig

Enki

23/08/2014 à 13:31

Je pense pouvoir dire que tu te trompes.

La doctrine actuelle de l'ONCD est que la défense de la profession est l'affaire des syndicats.

Si la déontologie, la liberté, l’indépendance professionnelle sont frontalement attaquées...alors ils bougeront.

Avatar_small

paradoxe

23/08/2014 à 14:38

Enki écrivait:
--------------
> Si la déontologie, la liberté, l’indépendance professionnelle sont frontalement
> attaquées...alors ils bougeront.

???
Parce que tu penses que les déonto liberté et indépendance ne sont pas attaquées ?
Tu nous fait un troll je suppose ?
Listes de dentistes conseillés, interventionnisme des assurances dans les plans de traitement, soins à perte, insultes quotidiennes, publication de tes revenus, etc...
Il te faut quoi de plus ?
A leur place , je signalerais régulièrement les infractions au ministère, et l'aurais fait savoir dans le média de l'ordre, pour faire monter la pression. Ce serai le MINIMUM.

Tumblr_nbpd8ntwip1rsb3deo1_1280_hyinig

Enki

23/08/2014 à 21:07

"Tu nous fait un troll je suppose ? "

Heu non...pourquoi ?

- Listes de dentistes conseillés

Le CNO a toujours interdit de telles listes, plus précisément il est interdit au praticiens de figurer dessus. L'Ordre c'est battu contre la publicité de ces listes. Les assureurs les ont misent en accès restreint et voilà...fin du rire.

- Interventionnisme des assurances dans les plans de traitement.

Le code de déonto interdit à un confrère de signer un contrat qui interfère avec son indépendance professionnelle. Le CNO a été jusqu'à demandé (obligé) aux confrères signataires de protocoles à le faire savoir (comme n'importe quel contrat) et en a interdit certains ou demandé aux confrères de la résilier.
Concrètement rien n'interdit à un dentiste conseil de mutuelle de "conseiller" un autre traitement à un patient client de sa boutique. Je n'ai pas encore entendu un confrère se plaindre d'une mutuelle qui aurait dit à un patient "faites pas d'implants faites un stellite"...

- Soins à perte.

C'est typiquement un sujet syndical. Le CNO n'a rien a faire la dedans. Tout au plus l'Ordre peut-il déplorer que la rémunération des soins ne permet pas de répondre à l'obligation déontologique d'exercer selon les données acquises...Il l'a déjà fait par le passé, avec le résultat qu'on voit. De toute les façons je pense que trop appuyer la-dessus pourrait nous valoir un effet boomerang désagréable.

- insultes quotidiennes.

A part s'indigner...je vois pas trop quoi faire.

- Publication de tes revenus.

Plusieurs fois par an, dans l'Express, Le Point...On a les salaires des DRH, des patrons du CAC40, des conducteurs de TGV, des ministres...Je ne trouve pas ça intéressant, mais si des journaux le publie c'est que ça se vend. Cette fois c'est notre tour, comme toujours c'est une façon de stigmatiser...Mais je ne vois pas à quel niveau le CNO pourrait ou devrait intervenir.

- A leur place , je signalerais régulièrement les infractions au ministère

Une infraction se signale devant la justice, pas devant le ministre. C'est ce que fait l'Ordre à chaque fois que c'est nécessaire et possible.

-et l'aurais fait savoir dans le média de l'ordre

Il me semble qu'il le font, un post récent sur Eugénol se faisait d'ailleurs l'écho d'un de ces articles.

L'ordre a pour rôle de veiller à la bonne application des articles du CSP faisant références aux règles (dites déontologiques) qui régissent les rapports entre les praticiens, entre les praticiens et les patients et plus généralement notre exercice.

Donc, oui tu te trompe en disant que les membres du CNO auraient un intérêt personnel à se faire discret, d'autant que ce n'est qu'une impression. Le travail de l'Ordre se fait sans tambour ni trompettes mais il est réel.

Là ou je suis d'accord avec toi, c'est que ça manque sans doute un peu de tambours et de trompettes ;)

X-ray-03_ngdbtr

cyber_quenottes

23/08/2014 à 21:33

Enki écrivait:
--------------
Le travail de l'Ordre se fait sans tambour ni trompettes mais il est réel.
>
> Là ou je suis d'accord avec toi, c'est que ça manque sans doute un peu de tambours et de trompettes

===================

OUI OUI

si l'ordre pouvait se remettre au tambour et à la trompette

ce serait surement plus efficace et moins couteux que le téléphone

400 000 € par an quand même ....

Avatar_small

carident

23/08/2014 à 21:55

Lu quelque part sur le net...

"Je vous recommande de lire le Tome 1 du magnifique roman de l’été intitulé « le délit d’initiés ».

Il est paru sous forme de feuilleton dans la presse depuis juillet, on peut le résumer ainsi :

Un rapport secret rendu en mars 2013 propose de ruiner les professionnels d’un secteur en baissant leur rémunération de 20 %. Ledit rapport prône l’ouverture du capital de leurs sociétés aux investisseurs nationaux et étrangers non professionnels du secteur.
Le jeune haut fonctionnaire rédacteur du rapport a été nommé à cette mission par un ministre ami d’un apporteur d’affaire d’une importante et discrète société de holding.
Son rapport remis le haut fonctionnaire quitte son administration pour s’associer dans cette société de holding susceptible d’intervenir sur le marché pour acheter à vil prix les parts sociales des professionnels ruinés.
Un ministre en exercice du même bord politique, remplaçant du 1er, s’apprête à présenter un projet de loi sur la base de ce rapport….

Le Tome 2 va suivre assez rapidement il est déjà presqu’écrit et ressemblera à ça :

La loi est votée.
Les professionnels ruinés ne paient plus d’impôts et licencient leur personnel qui pointent à Pole emploi. Leurs anciens employés ne paient plus d’impôts non plus et coutent très chers à la société.
Les sociétés de holding qui avaient un rendement en 2010 de 257 % gagnent encore plus mais elles non plus ne paient pas d’impôts dans le pays mais dans un paradis fiscal.

Ce n‘est pas grave le Président de la République qui vient d’avoir 60 ans sait qu’il ne sera pas réélu. Le pays ruiné par sa présidence ne pourra pas lui payer la retraite dorée à laquelle il pouvait prétendre il fallait bien qu’il s’assure des revenus pour l’avenir.
Il n’a plus d’électeurs mais il lui reste des amis qui savent combien ils lui doivent.

La morale voudrait qu’ils soient tous rattrapés par la justice… sait on jamais la fin n’est pas encore écrite.

C’est le thème du Thriller politique de l’été et toute ressemblance avec des personnages existants ou ayant réellement existés n’est que fortuite."

Par qui les auteurs du rapport de l'IGF ont-ils été recrutés après avoir accompli leur mission...

373698_171583336220573_59291450_n_qo7p9y

uɹöɾq

23/08/2014 à 23:28

Enki écrivait:
--------------

> L'Ordre c'est battu contre la publicité de ces
> listes. Les assureurs les ont misent en accès restreint

Sérieux, Enki, le français est ta langue maternelle?

Avatar_small

la bille

24/08/2014 à 12:52

les labos de protheses se tirent une balle dans le pied en reprenant le discours de "denturologie" , en jetant de l'huile radiophonique sur le feu des professions réglementées. OUI mon tarif de prothèse n'a rien a voir avec celui de mon labo, mais mon travail non plus ! Le nouveau devis a été fait pour rendre ces choses + claires pour le patient et le résultat a été de me faire prendre conscience que sur une réparation de prothèse facturée 70 ou 90 € par exemple je pouvais avoir pour honoraires 2,5€ ou 6€ ou sur une prothese CMU resine remplaçant une centrale expulsée -9€ !!!!! je ne vais pas faire pleurer mais si mon labo augmente ses tarifs tous les ans il reste jusqu'à présent toujours payé dés presentation de sa facture sans présentation du coût de sa resine ou de son plot de métal ou de sa poudre de ceram ! alors si un jour il veut faire de la pose de prothèse il ne recevra plus d'empreinte de fixe et les patients ne seront plus remboursés car ILS LE SONT dans énormément de cas si ils choisissent la bonne complémentaire !
C'est exceptionnel qu'on me dise "c'est cher!", on me dit " c'est mal remboursé ! " et quand c'est fini on me dit très souvent : " je ne me rendais pas compte que c'etait si compliqué !"
Alors Mr MONTEBOURG , cessez ce discours démagogique qui consiste à tirer sur les libéraux ! j'ai 2 assistantes et je represente 20 à 25% du chiffre d'affaire de mon labo ( qui emploie lui aussi x salariés) je suis aussi directement pourvoyeur d'emplois ! et si on multiplie le nombre de praticiens pour tenter de réduire les couts de prothèses on ne les reduira en rien , bien au contraire, car si elle est plus rare pour chacun , elle sera + chère ! et surtout réalisée en plus grande quantité pour l'assurance maladie sur une même période .

Avatar_small

teeth61

24/08/2014 à 13:31

interressant to post ..carident !

je dirais que le ministre non cite est ; benoit hamon et le ministre qui suit est montebourg ?

Don_quichotte_xrbqem

Don Chicot

25/08/2014 à 10:08

A l'instant sur Europe1, à propos des professions réglementées:
"parmi les pistes pour faire des économies... donner la possibilité aux prothésistes d'effectuer les réparations de prothèses..."

Don_quichotte_xrbqem

Don Chicot

25/08/2014 à 10:11

... vu que je fais dans la majorité des cas une empreinte + empreinte antagoniste, plus prise d'occlusion, plus vérification des muqueuses, plus retouches...
On est pas dans le travail en bouche là? (exercice illégal)
Un CAP est donc suffisant pour faire un diag de lésion précancéreuse? ....

Avatar_small

teeth61

25/08/2014 à 10:33

c est surtout qu on en a marre d etre montre du doigt en permanence !

et puis , ca va vachement remonter l economie du pays !

j attends toujours que nos syndicat foireux se manifestent ( tous les syndicats !)

X-ray-03_ngdbtr

cyber_quenottes

25/08/2014 à 10:37

Don Chicot écrivait:
--------------------
> A l'instant sur Europe1, à propos des professions réglementées:
> "parmi les pistes pour faire des économies... donner la possibilité aux
> prothésistes d'effectuer les réparations de prothèses..."

=====================
emission ré écoutable ici

http://www.europe1.fr/direct-audio

Avatar_small

la bille

25/08/2014 à 10:40

les labos de protheses se tirent une balle dans le pied en reprenant le discours de "denturologie" , en jetant de l'huile radiophonique sur le feu des professions réglementées. OUI mon tarif de prothèse n'a rien a voir avec celui de mon labo, mais mon travail non plus ! Le nouveau devis a été fait pour rendre ces choses + claires pour le patient et le résultat a été de me faire prendre conscience que sur une réparation de prothèse facturée 70 ou 90 € par exemple je pouvais avoir pour honoraires 2,5€ ou 6€ ou sur une prothese CMU resine remplaçant une centrale expulsée -9€ !!!!! je ne vais pas faire pleurer mais si mon labo augmente ses tarifs tous les ans il reste jusqu'à présent toujours payé dés presentation de sa facture sans présentation du coût de sa resine ou de son plot de métal ou de sa poudre de ceram ! alors si un jour il veut faire de la pose de prothèse il ne recevra plus d'empreinte de fixe et les patients ne seront plus remboursés car ILS LE SONT dans énormément de cas si ils choisissent la bonne complémentaire !
C'est exceptionnel qu'on me dise "c'est cher!", on me dit " c'est mal remboursé ! " et quand c'est fini on me dit très souvent : " je ne me rendais pas compte que c'etait si compliqué !"
Alors Mr MONTEBOURG , ( ministre provisoire semble t il ) cessez ce discours démagogique qui consiste à tirer sur les libéraux ! j'ai 2 assistantes et je represente 20 à 25% du chiffre d'affaire de mon labo ( qui emploie lui aussi x salariés) je suis aussi directement pourvoyeur d'emplois ! et si on multiplie le nombre de praticiens pour tenter de réduire les couts de prothèses on ne les reduira en rien , bien au contraire, car si elle est plus rare pour chacun , elle sera + chère ! et surtout réalisée en plus grande quantité pour l'assurance maladie sur une même période .

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

25/08/2014 à 10:47

Enki écrivait:
--------------

> Le code de déonto interdit à un confrère de signer un contrat qui interfère avec
> son indépendance professionnelle.

Et

>. Tout au plus l'Ordre peut-il déplorer que la rémunération des soins ne permet pas de
> répondre à l'obligation déontologique d'exercer selon les données acquises...Il
> l'a déjà fait par le passé, avec le résultat qu'on voit. De toute les façons je
> pense que trop appuyer la-dessus pourrait nous valoir un effet boomerang
> désagréable.

Tant que ne pas soigner selon les données acquises de la science n'interfère pas avec l'indépendance professionnelle tout baigne. Mais de toute façons on a pas signé avec la sécu on a juste pas signé comme quoi on ne voulait pas exercer hors convention.

Ca-farte_pbhbzn

Latin

25/08/2014 à 10:55

cyber_quenottes écrivait:
-------------------------
> Don Chicot écrivait:
> --------------------
> > A l'instant sur Europe1, à propos des professions réglementées:
> > "parmi les pistes pour faire des économies... donner la possibilité aux
> > prothésistes d'effectuer les réparations de prothèses..."
>
> =====================
> emission ré écoutable ici
>
> http://www.europe1.fr/direct-audio

Moi pour les prothèses résines cassées je conseillerais plutôt un petit tube de colle forte. Comme ça tout le monde ferait des économies, y compris les dentistes "intermédiaires".

Avatar_small

carident

25/08/2014 à 11:07

Sur 400K€ de CA annuel, je fais 4 réparations à 80 ou 100€ par an...
Que les prothésistes ou denturologues les fassent!

De plus, je ne suis pas qu'un simple intermédiaire, je prends systématiquement une empreinte... Si les prothésistes devaient acheter un fauteuil, un autoclave pour les PE, etc, juste pour faire quelques réparations par an au prix où ils nous les facturent, je ne crois pas qu'ils rentreront dans leur frais... Les patients payeront certainement plus cher.

Don_quichotte_xrbqem

Don Chicot

25/08/2014 à 11:32

Article à lire dans les faits divers en Aout 2015:

"Une patiente de 79 ans est décédée dans un laboratoire de prothèse, il semble qu'elle se soit étouffée en inhalant de la "pâte à empreinte".
Le jeune stagiaire qui venait tout juste d'obtenir son diplôme est éffondré, il précise qu'aucune formation aux premiers secours ne lui a été enseignée...
Il aurait également précisé que la patiente lui avait indiqué qu'elle présentait des réflexes nauséeux mais qu'il ne pouvait pas lui prescrire de médicaments...
Une autopsie est en cours et la famille de la défunte a déjà fait savoir qu'elle allait porter plainte.
Deux décés similaires se sont déjà produits cette année et le conseil de l'ordre des Chirurgiens-dentistes a fait savoir qu'il avait mis en garde l'ex ministre des risques que la loi votée en septembre dernier ferait courir aux patients.
Le jeune stagiaire est pour l'instant toujours en garde à vue."