duculduculducul

Forum associé : Eugénologie

Pa050055_igyagy

mark

09/08/2014 à 15:07

Désespérant, les motifs et arguments de mes confrères dès qu'un sujet a trait à la sexualité.

Si certains, heureusement, s'en tirent par la plaisanterie, d'autres semblent des infirmes, soit par manque de maturité sexuelle, soit par pruderie calviniste.

Et que je me précipite vers le Droit! Et que j'en appelle aux instances morales ou professionnelles! Et que je me planque derrière mon statut professionnel!

Le mec ou la fille un tant soit peu entreprenant devient immédiatement un danger pour le métier, qu'il s'agisse de patient ou de personnel.

C'est un peu comme si on n'envisageait jamais aucun cas comme une opportunité de se marrer ou d'entamer une relation durable, hors les conventions, ridicules à notre époque.

Je ne dis pas qu'il ne faut pas être circonspect, et même si on prend un risque, aussi minime soit-il, faut-il pour autant, au nom de notre situation, sacrifier des personnes soit sincères soit en recherche de relation entre adultes responsables?

Les canons de la morale ont considérablement évolué ces derniers siècles, hors quelques obscurantismes religieux...

Parlez plutôt en votre nom qu'en celui de votre éducation ou de votre piédestal de praticien, les mecs... Soyez plus courageux. :)

Avatar_small

paradoxe

09/08/2014 à 16:25

Ben.. pourquoi ya pas d'images ?
A voir le titre, je m'attendais à voir des zolies zimages..

Avatar_small

Totor06

09/08/2014 à 16:40

paradoxe écrivait:
------------------
> Ben.. pourquoi ya pas d'images ?
> A voir le titre, je m'attendais à voir des zolies zimages..

Je viens d'en poster dans un autre sujet :
http://www.eugenol.com/sujets/389222-vroooooom?page=46#post_769964

Avatar_small

Yvesudiste

09/08/2014 à 17:37

mark écrivait:
--------------
> Désespérant, les motifs et arguments de mes confrères dès qu'un sujet a trait à
> la sexualité.

exact.
>
> Si certains, heureusement, s'en tirent par la plaisanterie, d'autres semblent
> des infirmes, soit par manque de maturité sexuelle, soit par pruderie
> calviniste.

surement le poids de la religion, de l'éducation.

> Le mec ou la fille un tant soit peu entreprenant devient immédiatement un danger
> pour le métier, qu'il s'agisse de patient ou de personnel.

c'est ptet une crainte des dérives à l'américaine avec procès etc ?

> C'est un peu comme si on n'envisageait jamais aucun cas comme une opportunité de
> se marrer ou d'entamer une relation durable, hors les conventions, ridicules à
> notre époque.

ca explique aussi pourquoi tant de couples sont du même métier. Passer 100% de son temps ensemble, faire la même chose au même endroit. Au final on n'a plus grand chose à se dire. Je trouve ça triste.

> Je ne dis pas qu'il ne faut pas être circonspect, et même si on prend un risque,
> aussi minime soit-il, faut-il pour autant, au nom de notre situation, sacrifier
> des personnes soit sincères soit en recherche de relation entre adultes
> responsables?

elle me plait ? je lui plais ou c'est ma blouse ?

> Les canons de la morale ont considérablement évolué ces derniers siècles, hors
> quelques obscurantismes religieux...
Parlez plutôt en votre nom qu'en celui de votre éducation ou de votre piédestal
> de praticien, les mecs... Soyez plus courageux. :)

de belles histoires sont surement loupées.

Licorne_022_jwzwj4

Licorne

09/08/2014 à 20:05

Tout se perd mon bon monsieur.
Cépasdecul!

Avatar2_u3u8yh

riccyman

09/08/2014 à 22:31

j'avais entendu un intellectuel dire:

"Tout est permis, mais rien n'est possible."

Et je viens de lire cette phrase dans "Le capitalisme de la séduction" de M. CLOUSCARD.

De là, à lui en attribuer la paternité, il n'y a qu'un pas.

Avatar_small

Guadeloupe

09/08/2014 à 23:54

Yvesudiste écrivait:
--------------------

> elle me plait ? je lui plais ou c'est ma blouse ?
>

Ce problème relève de la théorie des probabilités et de son application aux statistiques

Photo_pluton1b_unbebk

pluton

10/08/2014 à 12:05

c'est pour faire suite au sujet "harcèlement patiente"?

chacun fait ce qu'il veut...perso, marié, toujours amoureux de ma femme, j'ai adopté le principe "no zob in job", çà m'évite bien des problèmes, même s'il y a des opportunités que d'autres ne refuseraient pas, j'en ai bien conscience...

Scan10030_rrgluf

vava

10/08/2014 à 13:27

il y a aussi le no zob in cul pour éviter de se retrouver dans la merde
juste une touche de poésie dans ce monde

Pa050055_igyagy

mark

10/08/2014 à 23:13

... qui dénote le chemin qu'il te reste à parcourir...

RépondreCiter
Score : -1
Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

11/08/2014 à 10:29

Je me demande, pour avoir un recul statistique fiable, lequel des 2 a le plus de chemin à parcourir. -)))))

Fullsizerender_mvtcbs

BasArtDentaire

11/08/2014 à 11:18

Et bien ça c'est un sujet bien masculin... Quelques Dames pour remettre un peu de fleur bleu dans tout ça? Non?

Après que certain aient envie de tremper leur biscuit à tout va et que d'autre séparent le travail et l'amour, qui ça peut gêner? Il faut de tout pour faire un monde.
Certain sont prudes, OK, mais je ne pense pas que le forum soit destiner à afficher ce type de tableau de chasse.

Heureusement le "bavoir" est là pour nous permettre de nous concentrer sur la bouche plutôt que le décolleté... ;)

Dans le cadre du sujet harcèlement, c'est un comportement "suspect". Et pourtant mon ex femme est une patiente qui a utilisé Facebook pour me proposer de discuter un soir.

Scan10030_rrgluf

vava

11/08/2014 à 11:31

Toujours dans la poésie
Il ya des femmes que l’on paye, qu’on aime, qu’on épouse, des fois c’est la même.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

11/08/2014 à 13:23

Et surtout en plus pas de contrat de mariage, comme ca en cas de divorce, ca sent la rose.-))))

Pa050055_igyagy

mark

11/08/2014 à 18:18

Je suis simplement heureux de constater qu'il y a des confères assez libres de gérer leurs relations sans frein social ou moral qui dans certains cas pourrait générer frustration ou rendez-vous manqué avec des plaisirs ou sentiments partagés.

Bon... j'observe encore quelques blocages au niveau de la pratique, mais je respecte le besoin de certains d'en parler... :)

Et puis, pensez-vous à la réciproque? Une fille rencontrée en dehors du cabinet se verrait-elle interdite de cabinet au prétexte d'une relation torride, fut-elle passagère?

On ne s'en sortirait pas...

Scan10030_rrgluf

vava

11/08/2014 à 19:05

A contrario, mark il serait regrettable de conter uniquement sur le boulot pour celui désire draguer !!

Avatar_small

Yvesudiste

11/08/2014 à 23:03

Chacun est libre.

Ce qui serait incohérent ce serait d’avoir une attitude volontairement ambigüe tout en s’offusquant en cas de prise de contact une fois les soins terminés.

Question de maturité.

Pa050055_igyagy

mark

12/08/2014 à 03:18

L'ambiguïté...? un forme de manifestation plus ou moins subtile de l'intérêt extra-professionnel que peut porter un ou une patiente pour son ou sa praticienne... et réciproquement?

Bon, là je vous laisse, il y en a une qui attend chez moi que je rentre d'une soirée chez mon assistante...

Photo-thumb-45_lnhuvp

wakrap

12/08/2014 à 08:57

Tssssss

Scan10030_rrgluf

vava

12/08/2014 à 09:32

Elle aurait pu inviter ta femme et une ou deux patientes !

Photo-thumb-45_lnhuvp

wakrap

13/08/2014 à 05:37

Là je suis pile-poil dans le fil.

Poeme_enyrxg
Fullsizerender_mvtcbs

BasArtDentaire

13/08/2014 à 12:48

C'est moi, ou ce sujet part en coui''e?
;)

Pa050055_igyagy

mark

13/08/2014 à 18:24

sujet du jour: le phantasme

Certains marioles ont cru voir, mais au tamis de leur grille de lecture, une fanfaronnade sexiste dans mes derniers propos.

Il n'en n'est rien.

En fin de soirée barbecue chez mon assistante où le seul thon était celui pêché le jour même par son mari, puis grillé en délicieuses brochettes marinées par lui-même, j'ai simplement rejoint une patiente et amie débarquée à l'improviste chez moi et que je n'avais pas voulu imposer à mon assistante et son époux pour cette soirée.

Or je constate que le scato refoulé a vite dérivé vers le triolisme... :)... et même au-delà de ce fil...

Merci pour la réputation, de ce fait usurpée et non revendiquée.

Il n'y a pas donc toujours autant de sexe qu'on imagine dans les relations péri-professionnelles ni dans la relation des faits; mais rien ne l'empêche non plus... :)

Scan10030_rrgluf

vava

13/08/2014 à 19:07

il n'y avait pas d'anguille

Scan10030_rrgluf

vava

13/08/2014 à 19:09

j'aime bien aussi les limandes en papillotes