Gestion patient mécontent

Forum associé : Exercice professionnel

Avatar_small

Mikadodo

28/07/2014 à 14:58

Salut à tous !

J'aurais dû mettre en titre "comment me pourrir la semaine"
Je m'explique
Il y a 6 mois je reçois un patient, CMU, avec un état bucco dentaire catastrophique : débris radiculaires en pagaille, caries monstrueuses, bridge sur piliers cariés, amovible d'une autre planète
L'ensemble des soins réalisés 4 ans plus tôt en Tunisie selon les dires du patient
Je prends en charge le patient, lui explique le cas
Je mène à bien le traitement :
Mise en bouche au maxillaire de couronne et bridge qui soutiennent une pbm
Mise en bouche à la mandibule de couronnes sur 43 et 33 qui soutiennent pbm subtotale
Sans jouer les rabats joie résultats magnifique !
On constate ensemble avec le patient photo à l'aide des photos pré et post traitement des résultats obtenus
Le patient revient 1 mois 1/2 après en m'indiquant qu'en haut tout lui plait bien mais qu'en bas l'orientation de la ccm ne lui convient pas du tout, elle lui semble ne pas être dans l'axe des autres dents
A signaler : il prend un ton qu'il n'avait jusqu'alors jamais utilisé et semble presque à demi mot vouloir exiger un remboursement (patient cmu je vous le rappelle!!)
Je lui explique très calmement que cela est dû à l'axe de sa racine et que sa couronne n'est pas "tournée" comme il semble le penser etc etc
Il acquiesce mais signifie malgré tout ne pas être content du bas
Je lui dis que je reste à sa disposition et qu'on se revoit dans un an pour un contrôle
Ce matin mes secrétaires m'informent que ce dernier à repris rdv vendredi et qu'il a d'ores et déjà signalé qu'il n'était pas du tout content de son appareil blablabla

Pour etre honnête je ne sais pas comment appréhender le rdv de vendredi
Si le patient reste sur sa position de mécontentement au niveau de la ccm même après explication, je fais quoi ? Je refais gratos ? Je dis non, avec risque éventuelle de procédure

Est ce que je lui explique que le travaille est nikel et que je ne peux plus rien pour lui ? (Pas trop la bonne solution d'après moi)

Le patient est assez "fermé" au dialogue ( j'ai pu le constater à sa dernière visite) et j'ai pas forcément envie de me retrouver avec une procédure sur le dos en rentrant de congés si je l'envoie bouler, ce qu'il mériterait sachant que ses doléances ne sont pas du tout justifiées et que je l'ai bien compris ce qu'ils cherchent c'est du fric

Qu'en pensez vous ?
Merci
--
---------------------------------------------
// Si tu ne sais pas arrêter la riviere, apprend à flotter dessus //

Canard_fkryf7

Agachon

28/07/2014 à 15:29

Ne te prends pas la tête. Tu es sûr de ton travail?
Alors tu l'envoie chier fermement et poliment. Tu peux l'adresser au centre dentaire le plus proche pour un autre avis, mais tu lui dis que tu n'as pas à le revoir avant un an.

Avatar_small

aimpi

28/07/2014 à 15:49

Mikadodo écrivait:
------------------

> ---------------------------------------------
> // Si tu ne sais pas arrêter la riviere, apprend à flotter dessus //

il me semble que toute la solution et là

Q42955962076_4064_lcuc3e

dentino

28/07/2014 à 15:52

sachant que ses doléances ne sont pas du tout justifiées et que je l'ai bien compris ce
> qu'ils cherchent c'est du fric

Si tu es sûr de ton boulot, tu l'envoie voir ailleurs si tu y es.
S'il lance une procédure (pas simple pour lui et long, on n'est pas dans les séries américaines), contacte ta RCP et tu les laisses gérer. C'est leur taf et ils sont rodés.
Si le patient perd et que sa mauvaise foi est avérée (plus que probable), tu peux lancer contre lui une procédure pour dénonciation calomnieuse et lui exiger à ton tour des dommages et intérêts.
La menace du "procès" est l'une des plus utilisées par les patients mal embouchés envers les jeunes praticiens mais bien peu sont mises à exécution. La longueur et la complexité de la procédure servent de tri.

Images_oecc9d_ijdijh

Akrobat

28/07/2014 à 16:03

-Je suis désolé Monsieur, j'ai fait de mon mieux mais je ne suis pas capable de faire plus. J'espère que vous trouverez un autre dentiste qui saura répondre a vos attentes.
Au revoir.
là ca va être:
-" gnagnagna j'vais porter plainte..."
libre à vous Monsieur,aussi vous comprendrez que je ne peux plus vous soigner si vous n'avez pas confiance en mon travail".

Dolan-donald-duck-weird_wqjham

G-P

28/07/2014 à 16:06

Un patient CMU qui fait un procès. C'est mignon.

Avatar_small

Mikadodo

28/07/2014 à 16:14

@aimpi : lol

@acrobat et g-p :
Pour info il y a 1an 1/2 j'ai rencontré la même situation, avec une patiente cmu (comme par hasard)
Je lui ai tenu le même discours pck j'étais sur de mon job
Au final procédure ordinale ET judiciaire de la part de cette c***asse
Je peux vous assurer qu'en début de carrière une expérience pareil est traumatisante au plus haut point surtout quand on est consciencieux
J'ai pendant longtps arrêté de gérer les gros cas sur les patients cmu, mais étant dans un région surpeuplée en cmu ça devenait difficilement gérable de tous les renvoyer
Voilà pourquoi je prend les devants en essayant d'avoir des conseils avisés ici

--
---------------------------------------------
// Si tu ne sais pas arrêter la riviere, apprend à flotter dessus //

Avatar_small

Mikadodo

28/07/2014 à 16:18

J'oubliais de dire que la procédure avec l'autre conne n'est tjs pas terminée
Que jusqu'à mnt chaque étape de cette procédure ordinale et judiciaire m'a été favorable
Que j'ai fait mon auto critique après cette histoire, je me suis remis en questions, j'ai même soumis mon boulot à la critique de certains de mes confrères plus âgés histoire de reprendre confiance en moi etc etc etc
--
-------------------------------------------
// Si tu ne sais pas arrêter la riviere, apprend à flotter dessus //

Avatar_small

DELAF

28/07/2014 à 16:31

NO STRESS

Comme la CMU est " no limit " conseille lui d'aller dans un centre de soins mutualiste .

il lui referont tout et probablement moins bien .

Avatar_small

Oceanis

28/07/2014 à 16:53

Tu es sur de ton travail ?!

Prend les devant : téléphone au dentiste conseil, explique le cas et demande lui s'il peut noter tout cela dans le dossier.

En effet, la prochaine étape du patient sera d'aller voir la sécu...

Et les CDC ne sont pas là pour nous manger : l'une m'a appelé en 2009 pour une patiente dont le travail avait été fait un an plus tôt.
La consoeur tenait à me prévenir car mon travail était bien fait mais la patiente avait enguelé la CDC qui ne voulait rien faire !

5 ans après, la patiente a porté plainte contre moi et un ancien dentiste pour...

L'expertise a eu lieu (sans moi, d'autres chats à fouetter avec toutes mes réunions sur Paris) : un numéro de comiques.

L'expert de ma rcp m'a dit no problem...

Si tu t'abaisse à vouloir refaire ou quoique ce soit d'autre, ce sera pour le patient un aveu que ton travail n'allait pas ! et il en profitera pour quand même se plaindre !

Tu lui dit que tu ne peux pas expertiser ton propre travail, que pour toi, tout est ok et que s'il n'est pas content : ordre, sécu, service médical (d'où la nécessité de prévenir le CDC).

Si tu l'envoi voir ailleur, un confrère peu scrupuleux pourra dire une bétise (cela n'arrive jamais ;-) et tu sera certain qu'il y aura une procédure...

--
********************************
Qui a averti la profession des dangers de l'hégémonie, de l'abstention ?
Qui a cherché à éviter que l'on tombe dans cette CCAM-CNSD ?
Et maintenant, qui vous aide réellement...
L'UJCD, la ligne syndicale claire

Avatar_small

Cynthia

28/07/2014 à 17:24

Surtout en aucun cas tu refais le travail;
Tu renvoies le patient gentiment et poliment en lui donnant l'adresse de deux confrères ( c'est la loi) qui pourront peut-être terminer le travail que le patient juge non abouti;
J'ai été confronté il y a qq années à 1 procédure SS ordinale et RCP par une patiente AME qui bénéficiait d'aides exceptionnelles de la SS: elle m'attaquait pour blessure de prothèse ; or le jour de la pose de cette prothèse elle l'a tout simplement refusé et je l'ai remboursé ils ne savent plus quoi faire pour essayer de. Pus soutirer des sous. Nous avons et nous aurons tous et toutes des cas tordus au cours de notre exercice: banal incident de parcours . . .

Avatar_small

azerty

28/07/2014 à 17:31

d'où l'interet de faire le moins possible aux cmu

Gaudi-parc-guell-lezard-_ntokms

lezard

28/07/2014 à 17:34

G-P écrivait:
-------------
> Un patient CMU qui fait un procès. C'est mignon.

Ben quoi il aura l'aide juridictionnelle, ça lui coûtera rien ! Pourquoi se priver ?

Avatar_small

paradoxe

28/07/2014 à 17:35

C'est très spécial !!
Il faut aller voir un centre de soins étudiants avec des professeurs.
Tout sera pris en charge.
Tout ce que tu lui as fait correspond aux critères CPAM CMU
Pour faire encore mieux, il doit payer de sa poche ou aller voir un professeur en centre étudiant.

Gaudi-parc-guell-lezard-_ntokms

lezard

28/07/2014 à 17:40

Le dentistes experts auprès des tribunaux sont souvent les mêmes que les experts mandatés par les RCP.Une expertise demandée par ta RCP devrait suffire à lui clouer le bec.

Précise lui aussi que face à un procès , si ton travail n'est pas mis en cause ( ce qui est probable) c'est lui qui pourra être condamné aux dépens, ça risque de le refroidir un peu.

--
« Dieu se rit des hommes qui chérissent les causes dont ils déplorent les effets. » Bossuet.

Avatar_small

azerty

28/07/2014 à 18:10

lezard écrivait:
----------------
> Le dentistes experts auprès des tribunaux sont souvent les mêmes que les experts
> mandatés par les RCP.Une expertise demandée par ta RCP devrait suffire à lui
> clouer le bec.
>
> Précise lui aussi que face à un procès , si ton travail n'est pas mis en cause (
> ce qui est probable) c'est lui qui pourra être condamné aux dépens, ça risque de
> le refroidir un peu.
>
> --
> « Dieu se rit des hommes qui chérissent les causes dont ils déplorent les
> effets. » Bossuet.

pas si vite:
on a vu des cmu gagner....
quand a demander des dommages a un cmu, autant pisser dans un violon
>

Avatar_small

Mikadodo

28/07/2014 à 18:33

Donc si j'ai bien compris et que je suis vos conseils
J'accueille monsieur et l'écoute à nouveau m'expliquer ce qu'il veut
Si son discours est le même (pas content, veut nouveau boulot, veut remboursement), je lui indique que pour ma part j'ai fait le maximum, que le travail est de qualité mais que s'il le souhaite je peux lui donner les coordonnées du centre dentaire hospitalier du coin où il trouvera professeurs à gogo pour un second avis sur mon travail
Et que je peux même demander au dentiste conseil de la sécu de la convoquer dès son retour de Tunisie (et oui mr à préciser ce matin aux secrétaires qu'il s'en va pour la Tunisie lundi prochain) pour qu'il ait là aussi un avis sur le travail que j'ai réalisé
En fonction de sa réaction, lettre à ma rcp (encore! en deux ans ils vont commencer à se poser des questions sur moi, alors qu'il n'y pas lieu et c'est ça qui est le plus rageant) et je contacte le cdc du coin pour lui expliquer la situation et prendre son avis???

Vous en pensez quoi ?

Jsp que par miracle j'aurais pas à en arriver là mais bon je crois pas trop au père Noël

--
---------------------------------------------
// Si tu ne sais pas arrêter la riviere, apprend à flotter dessus //

Avatar_small

malaire

28/07/2014 à 19:13

CMU: il les paye avec quoi ses billets d'avion pour la Tunisie ?

Ah p... ces parasites me gonflent au plus haut point.

Avatar_small

leleth

28/07/2014 à 19:16

en un mot NO STRESS,

en tant qu'expert je t'explique en style simple clair et net la bonne procédure :

- ne surtout rien rembourser ou payer (de toutes façon dans ton cas rien à rembourser puisqu'il n'a rien payé)c'est admettre avoir fait du mauvais travail.

- s'il est mécontant, la sécu n'a rien à voir dans l'histoire
et le CDC non plus
le patient doit faire une réclamation par lettre recomandée au CONSEIL DE L'ORDRE qui fera une "conciliation amiable"
et en général si le travail a été bien fait (ce qui doit être ton cas) ils expliqueront au patient que le travail est conforme à ce qu'il devrait être, et préviendront le patient qu'il peut être poursuivi pour procédure abusive.

- si celui-ci persiste il devra passer par le tribunal et là pour lui ce sera plus compliqué.

En tout état de cause tu dois néanmoins prévenir ta RCP dès lors que le patient entame une procédure et ta RCP diligentera une expertise et prendra le relais, quant à toi
tu n'auras rien de plus à faire.

si le travail est OK le patient sera débouté et l'affaire se terminera là,

si le travail n'est pas conforme ta RCP paiera les soins
nécéssaires à la consolidation de ton patient avec éventuellement une petite indemnité s'il est reconnu une ITT (inter temp de travail),un pretium doloris, ou un préjudice esthetique dus à ton travail ce qui ne semble pas être le cas.

Avatar_small

Mikadodo

28/07/2014 à 19:26

Merci leleth pour ton avis d'expert

Donc en gros je lui dis que pour moi le travail est parfaitement ok
Peut aller voir autre praticien si le souhaite pour avis
Lettre à la rcp
Et j'attends...
On verra bien ce qu'il é ressortira

C'est gavant ce genre de vermines pour qui tu te démènes afin de leur redonner un "sourire", tout en sachant que tu vas travailler presque gratos en définitif (cmu oblige), et au final tu récoltes purement et simplement des attitudes et réactions qui en définitif n'auront pour seul résultat que de te pourrir le moral! Damn it !!

--
---------------------------------------------
// Si tu ne sais pas arrêter la riviere, apprend à flotter dessus //

Avatar_small

leleth

28/07/2014 à 19:26

Mikadodo écrivait:
------------------

> Est ce que je lui explique que le travaille est nikel et que je ne peux plus
> rien pour lui ? (Pas trop la bonne solution d'après moi)

Ben si, c'est ça la meilleure solution et tu lui explique ce que j'ai mis précédement, s'il n'est pas content il doit s'adresser à l'ordre...

Avatar_small

azerty

28/07/2014 à 19:29

et tu peux etre super salaud....o))))
il est allé en tunisie, je te laisse imaginer la suite....o)))))
les cons ca ose tout. a toi de faire pareil.

Avatar_small

leleth

28/07/2014 à 19:30

Mikadodo écrivait:
------------------

> C'est gavant ce genre de vermines pour qui tu te démènes afin de leur redonner
> un "sourire", tout en sachant que tu vas travailler presque gratos en définitif
> (cmu oblige), et au final tu récoltes purement et simplement des attitudes et
> réactions qui en définitif n'auront pour seul résultat que de te pourrir le
> moral! Damn it !!

Tu as tout à fait raison,

au fait, pour rire, je vous donne les 2 champions des recours
en contentieux :

n° 1 les MGEN (enfin je veux dire les enseignants)

en n°2, devinez.................................les infirmières, ben oui !

Images_cu89bm

Tizott

28/07/2014 à 20:08

Je le vois gros comme une maison.
Il va se pointer vendredi et te dira qu'il a vu un confrère en tunisie et blablabla...etc...

Du pain béni. Qu'il retourne le voir.
Fin du débat.

Avatar_small

Mikadodo

28/07/2014 à 20:15

Non tizott
Il ne REVIENT PAS de tunisie mais s'en va pour des vacances en tunisie lundi prochain
Ce serait trop facile sinon
Effectivement cela aurait été du tout cuit pour moi de l'envoyer paître s'il s'était amuser à faire "toucher" à mon travail par un dentiste de là bas mais c'est pas le cas..

--
---------------------------------------------
// Si tu ne sais pas arrêter la riviere, apprend à flotter dessus //