Et si on proposait de simplifier?

Fourre_tout_05_12_08_017_apc4pu

Pier

12/06/2014 à 19:33

Comme il y a beaucoup de participants sur le forum qui ont des idées et que le forum est très lu et donc peut être un peu entendu, pourquoi ne pas faire une rubrique de simplification de la CCAM, sans polémiquer en se basant sur des éléments techniques.

Je donne le premier exemple.

Depuis très longtemps, à l'époque où existaient encore les conditions d'attribution des prothèses, on avait l'habitude de codifier " prothèse de une à trois dents SPR 30 ".
Si cela était peut être valable au début, quand les progrès technologiques que nous avons connus ces dernières années ne nous permettaient pas de faire autre chose que des appareils amovibles pour rétablir l'intégrité des arcades, cela pouvait paraitre "justifié".
Actuellement ce ne l'est plus, quasiment personne ne fait des prothèses amovibles d'une dent. Par notre la cotation de SPR 30 pour une prothèse reste d'actualité et plus comique cette cotation sert de base à la cotation des intermédiaires de bridges.

Avec la CCAM, cela devient quasiment surhumain de codifier ces éléments, entre le bridge de base, les adjonctions de un, deux ou trois intermédiaires coté en 30 puis l'adjonction de nouveaux intermédiaires cotés de 5 en 5.

Donc je propose la chose suivante dans un souci de simplification:

Pour un bridge , codifier les piliers comme des couronnes et pour les inters codifier 30 pour le premier et puis 5 de plus par inter supplémentaires. Ainsi, il n'y aurait plus de problèmes pour les inter 2 et3 supplémentaires.

Bonne journée

Avatar_small

colza2

12/06/2014 à 21:16

- supprimer la localisation du détartrage

Index_phnysm

pgc

12/06/2014 à 22:10

- suspendre la CCAM, la retravailler, la réécrire, la remettre en application dans deux ans quand le texte tiendra debout (supprimer des tuyaux dans l'usine à gaz)?
Confier la mise en oeuvre du texte à des professionnels compétents et avisés plutôt qu'à des technocrates en overdose de caféine et des universitaires en pré retraite?

Image_saznoz

Hodina

13/06/2014 à 00:16

Que la sécurité sociale se mette en MODE PROJET comme toute entreprise sérieuse.
On démarre le projet une fois seulement qu il est complètement finalisé, et qu on a toutes les solutions a chaque problème qui peut être envisagé.
Qu ils commencent ensuite ce projet sur une portion restreinte du territoire.
On évalue et on agrandit le cercle.
Et la on ne commence a été sérieux et a être rspecté.
Ce qu ils font en ce moment c est juste de la merde.
Ils comprennent rien, ils savent pas faire, ils sont juste bon a être viré, sans indemnité.

Édit: qu ils relisent ishikawa.

Fourre_tout_05_12_08_017_apc4pu

Pier

13/06/2014 à 01:05

D' autres propositions?

Blue_eye_thumb_l2dgub

bill

13/06/2014 à 01:18

Faire comme les médecins : 1 an pour passer à la ccam une fois que les logiciels seront stables, ngap maintenue, ceux qui sont prêts basculent, sans avoir à passer des nuits blanches pour certains.

Fullsizerender_mvtcbs

BasArtDentaire

13/06/2014 à 12:12

La plus grosse usine de la CCAM est incontestablement le bridge.
Si on regarde les contraintes : un acte un code.
Ors, le bridge sous sa dénomination ne peut avoir une définition unique. C'est une association de piliers, d'intermédiaire, et d'extensions.

Pourquoi ne pas rester sur les éléments de bases comme déjà proposé avec cette dénomination.
Et si besoin créer un élément bridge qui permet d'englober l'ensemble.

Une sorte de marqueur "bridge" avec des sous marqueurs "pilier" "inter" "extension". (techniquement, sésame vital va crier)

Reste le problème du premier inter, 2eme, 3eme et +.
Il me parait peut probable que la sécu laisse passer un équivalant SPR 5 sur les 2eme et 3eme.

@ Hodina, la sécu une entreprise?
avec un R&D tant qu'on y est. J'attend le Steve Jobs de l'AMO annonçant "ont tourne sur intel!"

Petite note d'humour : et si on demandait à Google de reprendre la gestion, au moins on serait sur que les donnés seraient exploités à fond. Avec des pub pour nous rappeler de racheter des fournitures en fonction des actes, des comparaisons de prix pour les patients.

Avatar_small

edmond

13/06/2014 à 12:50

pgc écrivait:
-------------
> - suspendre la CCAM, la retravailler, la réécrire, la remettre en application
> dans deux ans quand le texte tiendra debout (supprimer des tuyaux dans l'usine à
> gaz)?
> Confier la mise en oeuvre du texte à des professionnels compétents et avisés
> plutôt qu'à des technocrates en overdose de caféine et des universitaires en pré
> retraite?

+1

Je rajouterai que puisque nous vivons dans une société décortiquée par les enquêtes d'opinions ,de marché, de tout et de n'importe quoi, il est assez incroyable qu'"on oublie" systématiquement de demander l'avis des personnes concernées

Alors , en la matière, il ne m'apparait pas exorbitant de demander que les 40000 dentiste concernés par la ccam puissent être directement interrogés , ne serait ce qu'a titre consultatif..