suite "abusée"

Axlmoto1_fhnj2p

rockblues

02/06/2014 à 10:30

> Donc pétage de plombs, visite l'après midi meme chez mon médecin traitant et 1er
> arret maladie de 15 jours

Moi je lis juste ça je n'ai aucune envie de lire le reste mais bon...
Ton médecin a fait un arrêt de complaisance.
La sécu va payer, ce n'est pas à elle de le faire.
Les conflits employeur/salarié doivent se régler avec les organismes adéquats ...

Ps: Star90 tu dis que notre condition ne va pas évoluer ... He bien... Notre réputation non plus!!!
( tu sais, celle qui dit que les employés ont tous les droits, en usent et en abusent)....

Avatar_small

Opium

02/06/2014 à 10:47

Bonjour Rockblues,

J'ai lu pas mal de tes posts, ta réponse m'étonne un peu, je te trouvais sincère, censée et raisonnable !!

maintenant si tu trouves qu'un pétage de plombs au bout de deux ans de négociation, de surmenage et d'aucunes valorisations au boulot c'est un abus, c'est ton droit.
Mais je t'assure que ce n'est pas un arret de complaisance,
medecin traitant, madecin patronal, médecine du travail sont tous du meme avis.

Et pour régler les conflits, l'avocat s'en occupe.

Et pour l'invité surprise ! je te trouves très courageuse et te souhaite que le meilleur.

Avatar_small

le figou

02/06/2014 à 13:09

rockblues écrivait:
-------------------
>
> > Donc pétage de plombs, visite l'après midi meme chez mon médecin traitant et
> 1er
> > arret maladie de 15 jours
>
>
>
> Moi je lis juste ça je n'ai aucune envie de lire le reste mais bon...
> Ton médecin a fait un arrêt de complaisance.

dur le diagnostic que tu fais à propos de la décision du médecin
l'arrêt décidé est un arrêt préventif et à ce titre il n'a rien d'abusif .je ne souhaite à personne de se trouver dans un cas similaire de burn out .
question € ,le salaire et les 2 primes sont corrects s'il n'y a que du travail d’accueil sans 4 mains au fauteuil. c'est sûr que la pose café doit être virtuelle!!!!!!!!!!!

Axlmoto1_fhnj2p

rockblues

02/06/2014 à 20:51

Opium écrivait:
---------------
> Bonjour Rockblues,
>
> J'ai lu pas mal de tes posts, ta réponse m'étonne un peu, je te trouvais
> sincère, censée et raisonnable !!
>

Je suis sincère à n'en pas douter...
Pour le reste, je ne sais pas :)

Aller voir son médecin traitant après une engueulade au boulot, je suis désolée, c'est pour moi un arrêt de complaisance: si tu avais eu gain de cause, serais-tu partie partie voir ton toubib?
Si burn out il y a, si tu penses sa santé en danger, il existe le "droit de retrait".
Qui n'est pas applicable que si une bombe va sauter, hein
:)
Un peu de lecture?
http://www.juritravail.com/Actualite/harcelement-moral-sexuel-discrimination/Id/105781

Ps: pour faire valoir son droit de retrait il ne faut pas être en arrêt maladie.
Donc je persiste et signe: ce n'est pas à la sécu d'indemniser les conflits employeur/salarié.

Ps: le médecin du travail est souvent d'accord avec le généraliste...
:)

Et merci pour tes bons vœux: on peut ne pas avoir le même avis et rester à l'écoute, j'apprécie énormément.

Avatar_small

Opium

02/06/2014 à 21:28

Il n'y a jamais eu d'engueulade au boulot !!
Bon passons...

Merci pour l'info, je ne connaissais pas le droit de retrait, par contre je connais la rupture par prise d'acte!!

Je ne vais pas essayer de te convaincre, je sais pourquoi je suis en arrêt et pourquoi je vais me "battre".

Chacun d'entre nous peut avoir des avis différents, sinon il ne faut pas venir sur un forum...

Axlmoto1_fhnj2p

rockblues

03/06/2014 à 11:43

ciwil écrivait:
---------------

> quels que soient les griefs contre tes employeurs, ce réflexe bien français
> d'aller voir des toubibs complices qui signent des arrêts maladie me hérisse le
> poil.

Ouf!
J'avais l'impression d'être une extra- terrestre ...
Merci Ciwil !

:)

Avatar_small

eusebius

03/06/2014 à 12:29

autant je peux être accord avec Opium, je comprends aussi le fait que ce ne devrait pas être la sécu qui "raque" pour ce type d'arrêt... (justifié, mais pourquoi payé par la collectivité et la sécurité sociale)

tout comme je suis outré de voir tous ses blessés du ski/parapente/ footeux du dimanche qui se font soigner sur le compte de la sécu et de la collectivité et pas par leurs assurances sportives...

Avatar_small

jacquot

03/06/2014 à 15:13

A Opium
Je te conseille de lire les pages 39 à 41 de la dernière Lettre de L'Ordre et de les mettre sous le nez de tes praticiens, cela va peut-être les calmer.
Bon courage

Avatar_small

vivien27

04/06/2014 à 11:31

Je ne pense pas qu'un arrêt maladie pour burn-out au bout de 13 ans dans un même cabinet et de deux ans de frustrations soit abuser de la sécu !
Plutôt s'en prendre a la cmu de la semaine dernière qui se pointe pour un blanchiment a 400€ et fixe RDv et paiera en espèces...
La j'ai envie de péter un câble !!!

Avatar_small

julia

18/06/2014 à 22:27

sinon fais comme moi: j'ai cherché du travail ailleurs, et dès que j'ai trouvé je suis partie! selon la convention, si tu quitte un CDI pour un autre travail le préavis est de 10 jours. mes patrons n'avaient pas été cleans avec moi, mais au bout de 10 jours de préavis, quand ils ont plus eu personne ils étaient bien dans la merde!! et je tenais ma petite revanche, tout en m'éloignant de cet environnement qui me pesait!

Avatar_small

ch'ti dentiste

25/06/2014 à 17:55

Julia tu es certaine qu ce n'est pas plutôt un mois?

TTDAM je comprend ce que tu veux dire, mais franchement il est quand même assez courant d'avoir des personnes qui semblent parfaites pendant les mois d'essai, et qui ne foutent plus grand chose dès qu'elles sont en CDI, que ce soit en tant qu'AD ou tout autre boulot...

La période d'essai est utile pour voir en gros l'initiative de chacun, mais ne permet pas de juger sur le moyen terme la motivation de l'employé(e).

Tous mes confrères/consoeurs appellent les précédents employeurs pour avoir un son de cloche, après libre à chacun de le prendre pour argent comptant ou non...

Des employeurs qui, même sans donner les raisons, disent que telle ou telle personne s'est mise en arrêt du jour au lendemain, ça mérite au moins une explication avec le nouvel employeur.....

Opium et la rupture conventionnelle de contrat?

Je suis comme les autres je comprend que tu en ais ras le bol mais pense que tu as trop attendue, il ne faut pas laisser une ambiance de merde s'installer dans nos petites structures... Discuter, et si ça ne va pas chercher ailleurs en parallèle et déposer son préavis quand on trouve.

Tes démarches avocat etc risquent de t'user moralement, te prendre du temps, et de laisser une mauvaise image derrière toi malgré les 13 années précédentes.

Rien que le fait d'être seule pour 4 aurait du te faire chercher ailleurs, pas étonnant que tu sois achevée...

Blocperso-talon_jer3sl

mrquentin

25/06/2014 à 18:55

opium tu devrais demander la lettre de recommandation au dentiste qui est parti pour trop mauvaise ambiance
C'est vrai qu'à lire ton premier post on pense à un certificat de complaisance, mais maintenant puisque ton médecin ET le médecin mandaté ont conclu à la même chose, de quel droit (et de quelles connaissances) nous revendiquons nous pour dire que ce n'est pas le cas!? En tout cas, 13 ans d'ancienneté, pour moi, ca justifie de ne pas avoir besoin de lettre de recommandations, et meme si je passais un coup de fil aux anciens employeurs et qu'ils me disaient que ca s'est mal passé à la fin, je resterais sur le fait que au bout de 13 ans, les torts sont au minimum partagés, à fortiori si il y avait 1 AD pour 4 CD! sinon, ils se seraient débarassés de toi il y a longtemps!
bon courage à toi

Avatar_small

Aouregan

01/07/2014 à 14:21

bonjour,

j'ai été licencié a tort et reconnu et j'ai retrouvé un employeur qui m'a engagé en connaissance de cause...il y a de très bon employeur et de très mauvais tout comme les assistantes..

Pa050055_igyagy

mark

20/07/2014 à 05:15

J'ajoute que les "mauvais praticiens" (esclavagistes ou pingres) finissent par user, lasser, "gâter", les meilleures assistantes.
Et vice versa.

Avatar_small

levm

20/07/2014 à 08:49

Que tes patrons t'augmentent la surcharge de travail sans le reconnaitre à sa juste valeur n'est bien sur pas tolérable.
Comme tu l'as dis ,il existe un droit du travail et ils ne peuvent s'en affranchir .

Ceci étant dit , un patron ne peut te payer que si son cabinet est ouvert et tourne bien .
Le fait de se mettre en Arret maladie pour dépression fait que les praticiens :
-tu n'es plus une personne de confiance au sein du cabinet.
-C'est une reaction anarchique du salarié francais pour manifester son mécontentement et à fortiori très mal vu .
-Et si tu vas aux prud'hommes , effectivement tu vas gagner . On ne peut te licencier pour raisons médicales mais que vas tu faire aprés . trouver un CDI est déja difficile , trouver un CDI avec un litige avec ses anciens employeurs , je pense que ca ne donnera pas envie de t engager .

Je peux t'assurer Opium , qu'un chirurgien dentiste , ne va s’arrêter pour "maladie" que si il est vraiment et extrêmement malade .
Combien de fois , je suis parti travailler extrêmement fatigué ou parfois meme avec un peu de fievre ? Je ne les compte plus .
Pourquoi ? Parce l'argent ne vient pas du ciel et ton salaire non plus .

Tu ne sens plus à l aise dans ce cabinet , travaille moins mais ne laisse pas couler le navire.
Tu ne sens plus à l'aise dans le cabinet , attends d'avoir ton chomage et trouve toi un nouveau boulot mais ne rentre pas en AM.

Avatar_small

Opium

20/07/2014 à 13:17

Bonjour,

C'est vrai qu'en me mettant en AM, j'ai surement perdu la confiance de mes employeurs, mais ma confiance envers eux, je ne l'ai plus depuis un moment, ils me mènent en bateau depuis trop longtemps...

En 13 ans, malade je l'ai été, et toujours présente au cabinet, grippe, gastro, bloquée du dos...

Et de toute façon maintenant que la procédure au CPH est lancée, je ne pense pas qu'ils seraient contents de me voir revenir au cabinet.

Ils ont pris une remplaçante maintenant qu'ils ne me doivent plus le maintien de salaire, comme ça ils verront bien le changement.

Ce n'est pas de gaieté de coeur que je suis en AM, je préférerais etre au travail, mais aujourd'hui rupture conventionnelle impossible car conflit, démission hors de question, reste licenciement pour désorganisation du cabinet.

Avatar_small

juju83

29/08/2014 à 11:55

Bonjour

pas mal de post sur ton sujet , ou en es tu .?

Il etait possible de faire intervenir la medecine du travail egalement pour eviter tous les pb avocat etc.

Je pense qu il ne faut pas partir dans des conflits , il faut mettre un point final a ton dossier comme je disais la medecine du travail peut evaluer ton etat et te mettre en arret pour cause de danger immediat a la suite il y aura un licenciement .

Tu seras libre en mesure de retrouver un emploi et tes employeurs seront egalement débarrassés de ton dossier ,,,,

bon courage et merci de nous tenir au courant de l evolution ,,,!