Retour de patient

Forum associé : Exercice professionnel

Doc_sans_color_fnywoc

bond

25/03/2014 à 09:02

Suite à la présentation d.un devis pour prothèses à une patiente il y a deux ans, sans nouvelle depuis, je vois revenir la patiente.
La prothèse amovible réalisée ailleurs et non en bouche le jour de la consultation, la patiente souhaite un soin simple .
La prothèse à été faite dans un autre cabinet car " l'écart de prix était conséquent "

Que faites vous dans ce cas?

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

25/03/2014 à 09:28

Se déclarer incompétent, pas parce que la patiente a été faire l'appareil dans un autre cabinet, mais si tu refais l'appareil à un tarif supérieur tu n'as pas fini d'en chier.

Gaudi-parc-guell-lezard-_ntokms

lezard

25/03/2014 à 09:29

Si urgence : pansement et retour vers le praticien qui a fait la prothèse.

Si pas d'urgence, retour à l'envoyeur.

--
« Dieu se rit des hommes qui chérissent les causes dont ils déplorent les effets. » Bossuet.

Gaudi-parc-guell-lezard-_ntokms

lezard

25/03/2014 à 09:30

Enfin , si tu as le temps de prendre l'urgence!

--
« Dieu se rit des hommes qui chérissent les causes dont ils déplorent les effets. » Bossuet.

Sans_titre_tztxfv

Monet

25/03/2014 à 09:32

"Je ne peux malheureusement pas vous soigner car j'aurai peur de déstabiliser l'équilibre de votre bouche ne sachant pas comment la prothèse a été réalisée.
Il faut retourner voir votre dentiste traitant."

Cela ne veut rien dire et en même temps cela veut tout dire ;)

P.S: et ne surtout pas expliquer au patient que les soins sont à perte et que tu gagnes ta vie sur la prothèse... que c'est un ensemble.

En France, comme chacun de nous le sait, "gagner sa vie" c'est mal.

Avatar_small

eusebius

25/03/2014 à 09:36

cela dépend de:

tu t'en fous et tu la soignes

ou

cela t'énerve et tu lui dis que le soin doit s'adapter à sa prothèse et que seul celui qui l 'a réalisée est "compétent", tu ne voudrais pas induire un déséquilibre..

et basta...

mais comme dit avant, pas parler des soins à perte etc...

Flaschcode_adresse_site_cabinet__bsizag

dentissimo

25/03/2014 à 09:59

il faut assumer sa pensée.
il m'est déjà arrivé cette situation…. très rarement.
Voilà ce que je dis alors:

"vous avez la liberté du praticien, en dehors de l'urgence j'ai la liberté de choisir mes patients, je préfère donc ne pas vous soigner, la relation de confiance étant rompu"
et je relève le fauteuil.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

25/03/2014 à 10:03

Meuh non les soins ne sont pas à perte si tu fidélises.-))

Avatar_small

Gregory H

25/03/2014 à 10:03

bond écrivait:
--------------
> Suite à la présentation d.un devis pour prothèses à une patiente il y a deux
> ans, sans nouvelle depuis, je vois revenir la patiente.
> La prothèse amovible réalisée ailleurs et non en bouche le jour de la
> consultation, la patiente souhaite un soin simple .
> La prothèse à été faite dans un autre cabinet car " l'écart de prix était
> conséquent "
>
> Que faites vous dans ce cas?

Je ne parle jamais ni de "soin simple", ni de "prothèse", juste de traitements, le reste suit...

Fullsizerender_mvtcbs

BasArtDentaire

25/03/2014 à 10:14

bond écrivait:
--------------
> Suite à la présentation d.un devis pour prothèses à une patiente il y a deux
> ans, sans nouvelle depuis, je vois revenir la patiente.
> La prothèse amovible réalisée ailleurs et non en bouche le jour de la
> consultation, la patiente souhaite un soin simple .
> La prothèse à été faite dans un autre cabinet car " l'écart de prix était
> conséquent "
>
> Que faites vous dans ce cas?

J'imagine, que la patiente en question t'a pris en traître.

La politique maison:
- Je fais le soins
- On touche jamais à la prothèse
- Par contre pas de soins si en relation avec un taquet un crochet, tout ce qui risque de déséquilibrer la prothèse.
- Rester neutre et amical pour retourner à l'autre. Même si on a envie de lui enfoncé le nez à grand coup de genou, c'est très dur de rester calme.

La patiente à fait son choix, c'est un autre praticien.

129_fucieh

rs4

25/03/2014 à 10:18

pas un pb de soins à perte

elle est allée ailleurs, tu lui d'y retourner, direct, sans scrupules

ou alors tu lui dit que son appareil est nul, qu'il faut lui défaire et tu te venges :)

Avatar_small

Bashar

25/03/2014 à 11:06

Pourquoi n'etes vous pas retourne voir votre dentiste traitant ? Ce n'est plus moi desormais.

Avatar_small

Gregory H

25/03/2014 à 11:15

Sinon, un truc qui marche bien, qui fait gagner du temps et de la sérénité: avoir une secrétaire qui demande le motif de consultation, et regarder le dossier rapidement.

Dans ce cas (patiente qui n'a pas donné suite au traitement proposé et qui vient pour un "plombage"), tu n'aurais pas redonné de rdv (sauf si tu manques de boulot, auquel cas il faut faire feu de tout bois).

Avatar_small

olivier

25/03/2014 à 12:25

soit tu penses que tu peux te passer du patient et des éventuelles critiques qu'il fera à ton encontre si tu l'envoie se faire foutre ....soit tu ravale ton chapeau tu lui fais ton soin et en sortant il dira à ses potes "oh pour une urgence vite fait tu peux aller le voir il a tellement faim qu'il prend tout".

Choix cornélien

Avatar_small

paradoxe

25/03/2014 à 12:34

bond écrivait:
--------------
> Que faites vous dans ce cas ?
Je suis honnête, je respecte mon code de déontologie, je ne détourne pas la patientèle d'un autre confrère.
Retour à l'envoyeur sans même toucher quoique que ce soit.
Sauf forte motivation ...

Doc_sans_color_fnywoc

bond

25/03/2014 à 20:11

Merci pour vos messages de soutien :)

Dolan-donald-duck-weird_wqjham

G-P

25/03/2014 à 23:37

+1 pour l'assistante Columbo au téléphone qui après enquête ne redonnera pas de rdv.

Humator_t9r5wy

humator

26/03/2014 à 07:47

dentissimo présente, je pense la meilleure solution: pas de truc détourné genre je vais déséquilibrer le travail: le patient nous a pris pour un con? ne nous rabaissons pas à ça: dire clairement que ça nous plait pas et tchao

--
N.Hum

Avatar_small

Gregory H

26/03/2014 à 10:07

humator écrivait:
-----------------
> dentissimo présente, je pense la meilleure solution

La meilleure solution c'est de ne pas perdre son temps et sa salive: filtrer intelligemment les prises de rdv et ainsi elle ne passe même pas la porte du cabinet.

Avatar_small

jaune

26/03/2014 à 14:15

Gregory H écrivait:
-------------------
> humator écrivait:
> -----------------
> > dentissimo présente, je pense la meilleure solution
>
> La meilleure solution c'est de ne pas perdre son temps et sa salive: filtrer
> intelligemment les prises de rdv et ainsi elle ne passe même pas la porte du
> cabinet.

pas facile, des patients qui ne sont pas venus depuis 2 ans, il y en a des tonnes, et beaucoup n'ont pas consultés ailleurs.

Icon_poker_h4nm2d

jeff

26/03/2014 à 14:25

BasArtDentaire écrivait:
------------------------

> La politique maison:
> - Je fais le soins
> - On touche jamais à la prothèse
> - Par contre pas de soins si en relation avec un taquet un crochet, tout ce qui
> risque de déséquilibrer la prothèse.
> - Rester neutre et amical pour retourner à l'autre. Même si on a envie de lui
> enfoncé le nez à grand coup de genou, c'est très dur de rester calme.
>
> La patiente à fait son choix, c'est un autre praticien.

là , je ne comprends pas. " j'ai envie de lui défoncer le nez, mais je fait le soin " ???

"pas de soins si en relation avec un taquet un crochet, tout ce qui risque de déséquilibrer la prothèse"

Foutaise.

"La patiente à fait son choix, c'est un autre praticien"
Ben alors, pourquoi tu fais le soin ?

Rien d'autre a dire, : << retourner voir votre nouveau dentiste , au revoir ... >>

Avatar_small

vivien27

27/03/2014 à 23:59

"Je suis désolé mais je n'assure pas les urgences des autres dentistes"

Choixpeau_y0ozxh

Le Choixpeau magique

28/03/2014 à 01:38

Gregory H écrivait:
-------------------
> Sinon, un truc qui marche bien, qui fait gagner du temps et de la sérénité:
> avoir une secrétaire qui demande le motif de consultation, et regarder le
> dossier rapidement.

Tu as une secrétaire qui sait évaluer si on doit donner un rdv ou non à un patient en fonction de son historique médical ? Si c'est le cas tu as la perle rare, ça ne doit quand même pas courir les rues !

J'ai également de plus en plus ce genre de trucs, on parle beaucoup de tourisme médical mais au final ce n'est pas si courant que ça, par contre ceux qui font les extracs chez toi et la prothèse au centre mutualiste, les urgences chez toi et les implants chez un low-costeur, de la prothèse chez le mec moins cher et le SAV chez toi "je viens pour faire resceller ma couronne parce que l'autre ne peut pas me recevoir", c'est presque toutes les semaines.

Avatar_small

Gregory H

28/03/2014 à 02:09

Choixp, le truc simple, c'est de le faire juste pour ceux qui "veulent un rdv rapidement" et qui ne sont pas de nouveaux patients (ça allume le voyant rouge):
Tu regardes toi-même le dossier quand la secrétaire te l'a mis sur liste d'attente (si tu as un peu de délais, le rdv rapide, ça se mérite) et tu lui dis de le rappeler pour le mettre dans ta case urgence si c'est un patient qui fait ce que tu as préconisé comme traitement, mais si c'est le cas, logiquement il ne devrait pas avoir de problème...

Pour les rescellements en urgence d'un NP, la secrétaire demande la date de la dernière consultation du patient chez son praticien traitant, et demande pourquoi il n'y va pas.
En général, le patient tombe dans le panneau et lâche que la durée d'attente de "son" dentiste est trop longue...

Après, plus le cabinet est solide, moins on a ce genre de soucis à gérer.
Ces problèmes sont la conséquence de la mauvaise santé du cabinet (cabinet poubelle) et non la cause.
En clair, quand ça marche fort, tu peux plus te permettre de faire la fine bouche.

Q42955962076_4064_lcuc3e

dentino

28/03/2014 à 11:53

Gregory H écrivait:
-------------------
>
> Après, plus le cabinet est solide, moins on a ce genre de soucis à gérer.
> Ces problèmes sont la conséquence de la mauvaise santé du cabinet (cabinet
> poubelle) et non la cause.
> En clair, quand ça marche fort, tu peux plus te permettre de faire la fine
> bouche.

Disons qu'un cabinet ne peut "marcher fort" que si son titulaire se respecte lui-même en tant que professionnel de santé (en tant que chef d'entreprise aussi mais c'est plus accessoire)
C'est la condition sine qua non pour que ses patients et ses confrères, chirurgiens-dentistes ou médecins, le respectent à leur tour.
On ne peut pas soigner correctement un patient qui ne respecte pas (consciemment ou inconsciemment) son praticien. On ne peut pas faire du bon boulot. Et on ne peut gagner le respect qu'en faisant le tri dans sa patientèle, comme on fait le ménage dans sa maison (ce tri se basant évidemment sur l'attitude du patient envers le cabinet et non son origine sociale ou autre)
Un patient qui a fait faire sa prothèse ailleurs et revient pour des soins n'est pas éligible pour réintégrer le cabinet, hormis le cas d'urgence. C'est le praticien poseur qui est en faute pour ne pas avoir traité le patient dans sa globalité. C'est à lui d'assumer.
On n'a strictement rien à gagner à s'occuper de patients qui ne nous respectent pas, que ce soit au niveau financier ou au niveau de la satisfaction personnelle...