Tiers payant demandé par les patients, Ras le bol /comment gérer?

Forum associé : Exercice professionnel

Fullsizerender_mvtcbs

BasArtDentaire

21/03/2014 à 11:59

Bonjour,

Pour mon premier sujet, je vous parle et demande votre avis concernant la demande de tiers payant.

je suis un peu dépité par l'aplomb de ma patiente qui viens de sortir.

En effet combien de patient appelle pour se renseigner sur le tiers payant avec les mutuelles, et encore pire sont étonnés de devoir payer après le soins.

Je ne reviendrais pas sur le fait que les mutuelles assurance privés sont vendeuses et appâtent avec le TIERS PAYANT (en majuscule et plus facilement lisible que le nom de l'assurance) sur leur carte.
Je ne reviendrait pas sur les contrats MFP et autre.
Merci de ne pas faire de syndicalisme, il y a un section pour ça.

Le cas qui m'amène à pousser ce sujet:
Une patiente ex CMU, carte pas à jour, accompagné car ne parle pas Français. Je traite l'urgence et mets le réglement en attente au second rdv (ouitrops bon trop c**, mais je ne laisse pas une personne qui à mal)
Au second rendez vous, je traite correctement. Et au momment de payer, la carte mutuelle, point.
Donc j'explique gentillement, patati patata.
Pas de chance, la fille m'explique quelles n'ont jamais réglé avec le dentiste avant (à froids, je me dit : c'est normal avec la CMU), que lui il avait les accords avec les mutuelles (connaissant de loin la personne , m'estonnerio). et elle rajoute, que tout les dentistes peuvent faire le tiers payant, il me suffit de passer l'accord avecsa mutuelle.
...
Bon, explication des 70% secu. elle n'en démord pas.

A boud de patience je lui imprime ça : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F167.xhtml en lui laissant lire, plus tard.

Au final, la fille demande un rendez vous, car elle à la cmu donc elle aura pas à avancer.

N'hésitez pas à partager votre expériences et vos solutions (surtout) pour ne plus avoir mal à la tête avec ce problème.

Avatar_small

dentisfuturis

21/03/2014 à 12:16

je pense qu'il y a confusion volontaire dans la tête des patients entre le "1/3 payant" mutuel (30%) et "l'avance des frais de la SS" (70%). Ainsi le patient se dit "qui peut le plus peut le moins". Ainsi demander les 30% c'est se lancer dans des compte d'apothicaire pour au final passer pour des "morts de faim", de donner l'impression de mégoter, de pas être "humaniste" (à la fin de toute façon le patient fera mine de ne "rien comprendre" il va te dire "ah mais c'est trop compliqué tout ça avec mon "ancien dentiste" c'était plus simple (le coup de l'"ancien dentiste" ou "parti à la retraite" chez qui on "ne peut plus aller"). Le mieux c'est de mettre le patient (et les caisses) devant leur responsabilité de remboursement. Le patient paye et il se fait rembourser par la suite avec toutes les assurances qu'il veut. Donc la solution c'est de ne se lancer dans aucun calcul et d'annoncer la couleur au tél.

Avatar2_u3u8yh

riccyman

21/03/2014 à 12:18

Tu leur dis d'aller se faire soigner par leur mutuelle.

Fullsizerender_mvtcbs

BasArtDentaire

21/03/2014 à 12:25

riccyman écrivait:
------------------
> Tu leur dis d'aller se faire soigner par leur mutuelle.
Pour le cas d'aujourd'hui, c'est clairement ce que je leur ai conseillé.

@ dentisfuturis
Je crois hélas, qu'il faudra y venir.

Grumpy-cat_ifik8s

radich_a_tord

21/03/2014 à 12:27

Un simple "Non" courtois et ferme suffit.

Si elle insiste tu lui dis effectivement d'aller se faire soigner par sa mutuelle.

Gaudi-parc-guell-lezard-_ntokms

lezard

21/03/2014 à 12:57

C'est juste prendre un peu d'avance sur ce qui nous attend, la mutuelle pour tous avec son corollaire, le tiers payant généralisé.

--
« Dieu se rit des hommes qui chérissent les causes dont ils déplorent les effets. » Bossuet.

RépondreCiter
Score : -1
Dolan-donald-duck-weird_wqjham

G-P

21/03/2014 à 12:57

T'es chez toi, tu fais les règles. Paiement des honoraires. Si elle veut pas tu lui indique gentiment la porte, et tu lui dis d'aller se faire soigner ailleurs.
Ne perds pas ton temps à discuter avec ces gens là.

Avatar_small

doagui

21/03/2014 à 12:59

Il faut recentrer le débat de suite : ici on est chez TOI, TU décides, ce sont TES règles et c'est tout. Donc TU as décidé que dans TON cabinet on paierait les soins et on se ferait rembourser ensuite.

Point final.

Pas de "ah oui mais" ni de "mon ancien dentiste lui".

Tu ne perds même pas de temps à écouter tout ça.

Tu réponds simplement de façon ferme mais courtoise qu'ici on est pas chez l'ancien dentiste ni dans un bureau de la mutuelle, que ces gens-là peuvent décider chez eux mais pas chez toi, que la séance est due de toutes façons et que si ça ne convient pas tu comprends très bien que le patient préfère aller ailleurs (après avoir payé la séance, évidemment).

Ne rentre pas dans des discussions interminables, tu n'y arriveras pas. Au jeu de la plus mauvaise foi tu auras toujours meilleur que toi en face, ces patients sont prets à jurer sur leur mère tous les mensonges du monde pour ne pas lâcher 3€. Tu ne gaspilles donc aucune énergie là dedans, tu expliques les règles et basta.

De toutes façons je sais que tout le monde ne va pas aimer ce que je vais dire, mais "patiente ex-CMU ne parlant pas français" ça n'avait AUCUNE chance de bien se passer. Après tout mets-toi à sa place : on a déjà du mal à comprendre les règles nous-même dans notre langue, comment veux-tu qu'elle y arrive ? Comment veux-tu qu'un ami traducteur puisse expliquer ce genre de chinoiseries ? Tu saurais expliquer ça en anglais toi par exemple ? Moi j'aurais bien du mal... Et vas-y que je te parle de la part sécu, des 70% et puis des 30% et qu'il y a une part gérée par un organisme et une autre par un autre, que tu veux faire le tiers payant sur telle partie mais pas telle autre... Incompréhensible ! Surtout qu'elle a toujours été habituée au système "tout gratuit" depuis qu'elle est en France ! Ajoute à ça un peu de mauvaise foi et de minauderie pour essayer de se faire soigner gratos et c'est fini pour toi.

Fullsizerender_mvtcbs

BasArtDentaire

21/03/2014 à 13:11

radich_a_tord écrivait:
-----------------------
> Un simple "Non" courtois et ferme suffit.

Si je suis arrivé au ras le bol, c'est que le "non", ne semble plus suffire. Les patients qui me font du chantage affectif lors de la prise de rendez vous parce c'est dur la vie, etc etc, bon. Ils ne me connaissent pas, qu'ils aillent ailleurs.

Ce qui me choque, c'est cette propension à vouloir ce qui n'est pas dû.

Je pense retaper une des affichettes en intégrant les limites du tiers payant (CMU ...)
Dire que la CPAM avais fait une campagne sur la région en nous donnant une affiche officielle.

Grumpy-cat_ifik8s

radich_a_tord

21/03/2014 à 13:17

BasArtDentaire écrivait:
------------------------

> Si je suis arrivé au ras le bol, c'est que le "non", ne semble plus suffire.

étape suivante "je comprends que le mode de fonctionnement du cabinet ne vous convient pas, je vous invite à prendre contact avec votre mutuelle pour trouver une solution qui vous convient. La porte est derrière vous"

Fullsizerender_mvtcbs

BasArtDentaire

21/03/2014 à 13:25

Merci, à tous.

En effet il ne faut aucunement lâcher un pouce de terrain face à ce cas.
Mon plus grand tord (et le tord tue), c'est d'avoir discuté. Je le sais, c'est en voulant m'expliquer que je partirait sur une mauvaise pente.

J'espère simplement trouver un moyen préventif pour ne plus avoir à écouter des bêtises.

j'avais dit pas de syndicalisme, mais ça m'est revenu : le tiers payant pour tous... Pff
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/02/19/20002-20140219ARTFIG00093-marisol-touraine-lance-le-chantier-mine-du-tiers-payant-pour-tous.php

Encore de quoi enfoncer la confusion.

Avatar_small

eusebius

21/03/2014 à 13:27

hello

un simple "non" courtois...

mais bon, pas toujours suffisant..

ton erreur a été de commencer les soins sans règlement...

déjà le patient a passé la sélection sans parler de sa mutuelle avant l'arrivée au cabinet, donc,
tu commences par la mise à jour du dossier du patient, si le patient te parle de mutuelle et 1/3 payant, tu lui expliques courtoisement que sa mutuelle est à même de lui fournir une liste de dentistes mangeant au râtelier, et tu ne commences pas les soins s'il n'a pas de moyen de règlement sur lui...

tu auras ptêtre perdu du temps pour un rdv, mais pas d'argent ni d'énervement/amertume après...

c'est ce que je fais pour l'instant , tant que je peux et que cela ne devienne pas obligatoire

Fullsizerender_mvtcbs

BasArtDentaire

21/03/2014 à 13:31

radich_a_tord écrivait:
-----------------------
> BasArtDentaire écrivait:
> ------------------------
>
> > Si je suis arrivé au ras le bol, c'est que le "non", ne semble plus suffire.
>
> étape suivante "je comprends que le mode de fonctionnement du cabinet ne vous
> convient pas, je vous invite à prendre contact avec votre mutuelle pour trouver
> une solution qui vous convient. La porte est derrière vous"

J'en ai viré quelques un comme ça mais pour le non respect des horaires de rendez vous.
" vous trouverez surement un dentistes dont les horaires vous conviendrons mieux" fin de non recevoir.

Pourtant, je pensé limiter les problèmes en ne demandant plus la carte mutuelle.
-"vous ne demandez pas la mutuelle" -"non, vous serez remboursé automatiquement après la sécu".

Si vous avez d'autre solutions...

Fullsizerender_mvtcbs

BasArtDentaire

21/03/2014 à 13:35

eusebius écrivait:
------------------
> hello
>
> un simple "non" courtois...
>
> mais bon, pas toujours suffisant..
>
> ton erreur a été de commencer les soins sans règlement...

Tout à fait d'accord.

> tu auras ptêtre perdu du temps pour un rdv, mais pas d'argent ni
> d'énervement/amertume après...

Je ne les ai pas laissé partir sans payé. Tout travail mérite salaire. Con, mais Auvergnat d'origine. ;p

Sans_titre_lknckg

dentiste57

21/03/2014 à 13:43

et finalement? la fille cmu a pris rdv ou pas ?

si oui, moi, dans une telle situation je rappellerai volontiers quelques jours avant le dit rdv pour décommander et prétexter qu'on peut pas redonner un rdv de suite à cause de l'informatique, ...

si la patiente rappel, elle viendra. sinon, ça veut dire qu'elle ne serait pas venu de toute façon.

Photo_158_mluhia

robin

21/03/2014 à 13:46

>je traite l'urgence et mets le réglement en attente au second rdv

ton erreur est là, essaye de faire régler les patients à chaque fois. on est tous confronté à ce genre de patients, mais s'il refuse de régler la 1er consulte, ça évite de perdre ton temps pour la deuxième.

RépondreCiter
Score : -1
Grumpy-cat_ifik8s

radich_a_tord

21/03/2014 à 13:47

Une dernière chose que j'ai vécue et expérimenté, comme dit plus haut il ne sert à rien de discuter et argumenter avec ces gens.

Rentrer dans le conflit te soulagera peut être temporairement mais t'amènera du stress inévitablement, potentiellement un chieur qui reviendra pour t'embrouiller, etc.

Donc dans ces cas là je commence TOUJOURS mes phrases par "je comprends que" en reprenant le motif de la demande/grief/engueulade et je déroule la phrase donnée plus haut ou autre chose (je vire les gens après 2 rdv manqués non excusés de la même façon).

Jamais sur un ton agressif, le plus neutre possible et vraiment faire sentir que tous les patients sont logés à la même enseigne chez toi : acte, règlement, carte vitale, prochain RDV. Faire sentir que ça n'est pas contre elle que tu en as, mais que simplement le cabinet fonctionne selon certaines règles, qu'elle ne peut respecter.

Même les plus vindicatifs sont calmés par cette méthode. C'est très vaguement de l'écoute active (j'ai un pote addictologue qui m'avait conseillé de procéder comme ça).

Fullsizerender_mvtcbs

BasArtDentaire

21/03/2014 à 14:20

robin écrivait:
---------------
>
>
> >je traite l'urgence et mets le réglement en attente au second rdv
>
>
> ton erreur est là, essaye de faire régler les patients à chaque fois. on est
> tous confronté à ce genre de patients, mais s'il refuse de régler la 1er
> consulte, ça évite de perdre ton temps pour la deuxième.
>

évidement, après coup, je me rend compte de toutes les erreurs du cas en particulier.
Rdv entre deux, j'ai zapper les formalités de base comme je n'ai pas (encore) d'assistante.
Les difficultés de langage, et la fille traductrice tiers qui s'en bas le steak.
...

Fullsizerender_mvtcbs

BasArtDentaire

21/03/2014 à 14:25

dentiste57 écrivait:
--------------------
> et finalement? la fille cmu a pris rdv ou pas ?
>

trop bon trop c**
Je lui ai donné un rdv, vu l'enmer****, il ne manquerait plus qu'elle m'accuse de refuser les CMU.

Par conter quand elle a voulu prendre pour le reste de la famille, clairement j'ai dit "non, les personnes qui veulent des rendez-vous doivent les demander directement".

Avatar_small

eusebius

21/03/2014 à 15:48

:-)

je suis actuellement sans assistante ....

quand je me "présente" au patient dans la salle d'attente, je lui demande sa carte vitale pour préparer son dossier pendant qu'il remplit le petit questionnaire médical...

comme cela, généralement le patient te tend sa carte de mutuelle et "là" , tu lui expliques ta non pratique du 1/3 payant...

sur les patients à risque d'emmerde comme tu viens d'avoir, cela permet un vrai "mini" tri...

et surtout, tout se sait, donc un d'accepté, 10 qui se pointent..

un de refusé, 10 autres de ses amis qui éviteront ton cabinet :-)

mais c'est vrai, qu'à postériori, tout est plus simple

Avatar_small

alizarine

21/03/2014 à 16:22

BasArtDentaire écrivait:
------------------------
> radich_a_tord écrivait:
> -----------------------
> > Un simple "Non" courtois et ferme suffit.
>
> Si je suis arrivé au ras le bol, c'est que le "non", ne semble plus suffire. Les
> patients qui me font du chantage affectif lors de la prise de rendez vous parce
> c'est dur la vie, etc etc, bon. Ils ne me connaissent pas, qu'ils aillent
> ailleurs.
>
> Ce qui me choque, c'est cette propension à vouloir ce qui n'est pas dû.
>
> Je pense retaper une des affichettes en intégrant les limites du tiers payant
> (CMU ...)
> Dire que la CPAM avais fait une campagne sur la région en nous donnant une
> affiche officielle.

S'ils ont des problèmes financiers, tu peux encaisser ton chèque en fin de mois... Tu leur dis que c'est la seule chose que tu peux faire. Point. Et tu te tais...
Le premier qui parle a tort ! Technique de vente

Avatar_small

rodking59

21/03/2014 à 16:48

Moi ,j'argumente ainsi : quand vous faites vos courses chez Au..., ou Ca...., vous passez la caisse en payant. Si vous leur dites :"je viendrait passer régler plus tard !!!" vous verrez comment ça se passe. Rien lacher,en plus avec des tarifs soins de misère, du low cost à paiement différé plus la paperasserie à se taper !!!!
Pour la prothèse, je veux bien décaler ou 3 fois au max.Et puis d'abord, les patients sont remboursés au bout de 3-4 jours avec la carte vitale (nous faisons le boulot de la SS).
Ma grande crainte,c'est que cela soit OBLIGATOIRE ,avec le boulot administratif et les contrôles sur les paiement à faire.
Et puis, quand on paye , on comprends la valeur des choses, na !!

Avatar_reduit_tuudiu

saitosama

21/03/2014 à 16:56

dentisfuturis écrivait:
-----------------------
> Donc la solution c'est de ne se lancer dans
> aucun calcul et d'annoncer la couleur au tél.

Ce que je fais déjà, ça écrème sec les mauvais payeurs.

Je bosse seul, on prend les RV en laissant un message sur mon répondeur. L'annonce précise que je n'ai de contrat avec aucune mutuelle et que seuls les patients bénéficiant de la CMU munis d'une carte vitale à jour et de l'attestation papier bénéficieront du tiers payant.

J'ai de temps en temps des remarques, face auxquelles je n'ai qu'un argument: "C'est MON cabinet, ici c'est comme ça". Libre aux mécontents d'aller emmerder d'autres confrères avec les conventions mutuelles et tiers payant.

X-ray-03_ngdbtr

cyber_quenottes

21/03/2014 à 17:23

perso j'ecarte les cmu sans carte vitale

je vous donne le truc quand un raleur va à la secu vous "balancer"

la secu enquete ( pas le choix )

vous maintenez votre position et comme le patient n'a pas de carte vitale vous demandez
"pourquoi ?"
" depuis quand?"

"ou en est sa demande de renouvellement de carte perdue, volée, cassée autre ?"

la plupart du temps ils n'ont fait aucune demande

donc c'est "gratuit" mais ils ne font souvent même pas l'effort de participer au systeme de façon simplifiée

Dans ces cas vous faites valoir que si les patients ne font aucun effort, bin , vous non plus

Fullsizerender_mvtcbs

BasArtDentaire

21/03/2014 à 17:54

rodking59 écrivait:
-------------------
> Moi ,j'argumente ainsi : quand vous faites vos courses chez Au..., ou Ca....,
> vous passez la caisse en payant. Si vous leur dites :"je viendrait passer régler
> plus tard !!!" vous verrez comment ça se passe. Rien lacher,en plus avec des
> tarifs soins de misère, du low cost à paiement différé plus la paperasserie à se
> taper !!!!

Les commerciaux vendent les complémentaires avec moulte feux d'artifices et enjoliveurs (pris en charge à 100%, tiers payant). Au final, il est étonnant de voir que ce n'est pas à eux que les patients se plaignent.

Je crois que comme beaucoup on dit, pas d'argumentation, t'es pas comptent tu part, point.

> Pour la prothèse, je veux bien décaler ou 3 fois au max

Et encore pas à n'importe qui.