Civilisations

Forum associé : Eugénologie

Avatar_small

Guadeloupe

22/02/2014 à 21:58

Petit voyage au Japon

Je n'ai pas le courage de traduire mais ceux qui comprennent l'anglais seront étonnés de voir à quel point ce pays est si particulier.
Déjà évoqué : pour les femmes en Asie, les dents blanches étaient considérées comme très moches. Dans le Japon ancien, les femmes Japonaises se teintaient les dents en noir


JAPANESE CULTURE

-Raw horse meat is a popular food in Japan .

-Any Japanese citizen who has a dog must carry special bags to pick up dog droppings. Hygiene and their eagerness to address cleanliness is part of Japanese ethics.

-Even though one of the richest people in the world, the Japanese do not have servants. The parents are responsible for the house and children.

-Commuter trains are often so crowded railway staff are employed to cram passengers inside.

-More than 70% of Japan consists of mountains, including more than 200 volcanoes.

- Mt. Fuji , the tallest mountain in Japan . It is an active volcano.

-Religion does not play a big role in the lives of most Japanese and many do not understand the difference between Shintoism and Buddhism.

-In just ten years Hiroshima returned to what it was economically vibrant before the fall of the atomic bomb.

-Japanese children clean their schools every day for a quarter of an hour with teachers. This led to the emergence of a Japanese generation who is modest and keen on cleanliness.

-A nice musk melon, similar to a cantaloupe/rockmelon, may sell for over US$300.

-There are four different writing systems in Japan : Romaji, Katakana, Hiragana, and Kanji.

-Coffee is very popular and Japan imports approximately 85% of Jamaica 's annual coffee production.

-If you go to a buffet restaurant in Japan you will notice people only eat as much as they need without any waste because food must not be wasted.

- Japan 's literacy rate is almost 100%.

-Sumo is Japan 's national sport closely followed by baseball.

-Sumo wrestlers eat a stew called Chankonabe to fatten up. Many restaurants in the Ryogoku district of Tokyo serve this 'nabe'.

-Most toilets in Japan have a built-in bidet system for sphincter spraying. These are known as washlets and are now the norm in homes and nicer restrooms. However, in some train stations and other public restrooms you may still find the traditional Japanese "floor toilet".

-A hygiene worker in Japan is called "health engineer" and can command salary of USD 5000 to 8000 per month, and a cleaner is subjected to written and oral tests.

-When you use the restroom in someone's home you may need to put on designated bathroom slippers so as not to contaminate the rest of the home.

-Noodles, especially soba (buckwheat), are slurped somewhat loudly when eaten. It has been said slurping indicates the food is delicious. The slurping also serves to cool down the hot noodles for eating.

-Due to gases produced by power plants, Japan sometimes suffers from acid rain.

- Japan is the world's largest consumer of Amazon rain forest timber.

-Vending machines in Japan sell beer, canned coffee, cigarettes, fresh eggs, uncooked rice, even used panties.

-Children in schools brush their teeth (sterile) and clean their teeth after a meal at school, teaching them to maintain their health from an early age.

-When moving into an apartment it is often required to 'gift' the landlord some cash, usually equal to two months' rent.

-Some of the most well-known companies in the world are Japanese such as Toyota , Honda, Sony, Nintendo, Canon, Panasonic, Toshiba, and Sharp.

-For first to sixth primary year Japanese students must learn ethics in dealing with people.

-On average there are around 1,500 earthquakes every year in Japan .

-Average life expectancy in Japan is one of the highest in the world. Japanese people live an average of 4 years longer than Americans.

-Japanese students take half an hour to finish their meals to ensure proper digestion because these students are the future of Japan .

- Japan is the largest automobile producer in the world.

-The Japanese language has thousands of foreign loan words, known as gairaigo. These words are often truncated, e.g. personal computer = paso kon. The number of foreign loan words is steadily increasing.

-Tsukiji market in Tokyo is the world's largest fish market.

-There is no examination from the first to the third primary level because the goal of education is to instil concepts and character building.

-Although whaling is banned by the IWC, Japan still hunts whales under the premise of research. Contrary to popular belief, whale meat is not a delicacy. Many Japanese dislike the taste and older Japanese may be reminded of the post-World War II period when whale meat was one of the few economical sources of protein. The harvested whale meat ends up in restaurants and supermarkets.

- Japan is made up of 6,852 islands.

-The term karaoke means "empty orchestra" in Japanese.

-In a Sumo training "stable" the junior rikishi Sumo wrestlers must wash and bathe their senior sumo wrestlers and make sure their hard to reach places are clean.

-The rate of delayed trains in Japan is about 7 seconds per year!!

- Japan does not have any natural resources, and they are exposed to hundreds of earthquakes a year, but this has not prevented its becoming the second largest economy in the world.

-Rampant inbreeding of dogs has resulted in one of the highest rate of genetic defects in the world for canines.

-Raised floors help indicate when to take off shoes or slippers. At the entrance to a home in Japan , the floor will usually be raised about 6 inches indicating you should take off your shoes and put on slippers. If the house has a tatami mat room its floor may be raised 1-2 inches indicating you should to take off your slippers.

-Ramen noodles are a popular food in Japan and it is widely believed extensive training is required to make a delicious soup broth.

-On average, it takes about 7-10 years of intensive training to become a fugu (blowfish) chef. This training may not be needed in the future as some fish farms in Japan are producing non-poisonous fugu.

-Ovens are not nearly as commonplace as rice cookers in Japanese households.

-Geisha means "person of the arts" and the first geisha were actually men.

-It was customary in ancient Japan for women to blacken their teeth with dye as white teeth were considered ugly. This practice persisted until the late 1800's.

-Some Japanese companies conduct a morning exercise session for the workers to prepare them for the day's work.

-In Japan non-smoking areas are difficult to find in restaurants, including family restaurants. Many of Japan 's politicians have interest in the tobacco industry and anti-smoking laws are almost non-existent. If you are planning a trip to Japan you may want to think twice if you are sensitive to tobacco smoke.

- Japan prevents the use of mobile phones in trains, restaurants and indoors.

-The Japanese name for Japan is "Nihon" or " Nippon " which means "sun origin".

-Many companies hire people to hand out small packages of tissues which include a small advertisement flyer. Some non-Japanese are surprised when they are handed a free package of tissues.

Rape_p0as4f

rapelapente

22/02/2014 à 23:44

Séjourner au Japon est un délice permanent.
Ces gens ont institué le respect de l'autre comme une règle absolue.
Ainsi, comme personne n'imagine qu'il en soit autrement, sont autorisées des choses qui sont sévèrement réprimées en France:
- Rouler à Vélo sur les trottoirs, ils savent que vous prendrez soins de ne pas faire courir de risque aux piétons.
- ou en sens interdit : Une fois des flics ont arrêté la circulation pour que l'on puisse passer à un carrefour alors qu'on roulait dans le mauvais sens, avec tout un troupeau de Japonais...
- Les trains sont peut être bondés (surtout à Tôkyô) mais toujours parfaitement à l'heure et d'une propreté absolue.
- Rendre service semble pour eux la mission la plus importante au monde. Au point qu'on hésite à demander après quelques expériences gênantes tant ils s'impliquent pour résoudre un problème ou une recherche.
- Dans le texte ils signalent qu'il n'est effectivement pas interdit de fumer dans la plupart des restaurants; Mais, lorsqu'on s'installe à une table proche de fumeurs, ils éteignent en général leurs clopes et observent si vous fumez. Si ça n'est pas le cas ils ne rallument pas. Respect toujours... A comparer avec la grossièreté extrême de nos fumeurs hexagonaux...
Une copine japonaise a laissé un jour son sac dans le panier de son vélo alors qu'on rentrait dans une boutique. Comme on lui faisait remarquer elle nous a répondu avec un sourire étonné: Mais ça ne risque rien !
La culture Japonaise veut qu'un voleur se déshonore à ses propres yeux, c'est la meilleure prévention.
Ne laissez pas de pourboire sur une table, c'est faire honte aux serveurs! Et ils courront pour vous rapporter la monnaie que vous avez laissé sur la table en vous disant" vous avez oublié ça..."!

Allez au Japon, et si vous devez ne voir qu'une seule ville c'est Kyōto ! Elle mérite au moins une dizaine de jour à elle seule.
Leur civilisation est totalement exquise dans tous les domaines, art, architecture, cuisine, politique, syndicalisme...
L'anti-France quoi... dépaysement absolu

PS: les petites "Mangas" sont totalement adorables avec leurs minijupes et leur coupe à la "Play Mobil"...

Avatar_small

boxdistal

23/02/2014 à 00:27

Le Japon est un pays extrêmement dangereux que je déconseille, parce qu'il faut en revenir, et dès le premier contact au retour avec roissy-cdg et sa faune on a envie de remonter dans l'avion, et ils ne veulent pas. et on se dit demain je reprends la turbine et je me reconnecte sur eugenol etc. et on déprime.
Je n'ai jamais testé de substances illégales mais au retour il y a comme un sentiment de manque.

Mais bien sûr tout ceci est quand on va au japon en touriste, et qu'on peut profiter de tout ce qu'on voit en rose.
Evidemment comme partout la réalité est beaucoup plus complexe et lourde et tous les points positifs évoqués plus haut peuvent être vus sous des angles complètement différents.

--
"araignée du gratin, machin"

Rape_p0as4f

rapelapente

23/02/2014 à 00:44

C'est vrai que c'est aussi une société très cloisonnée, surtout dans le travail. Et que la communication entre les gens est codifiée et réduite.
C'est aussi sans doute pour ça qu'ils ont envers les étrangers, et particulièrement les Français qu'ils adorent (on se demande bien pourquoi...) une attitude extrêmement ouverte et accueillante, car hors des rigidités de leurs codes.
Et puis ce désir de bien faire, même dans les plus petits détails est totalement hallucinant.
Allez voir le marché artisanal à Kyõto, vous serez scotchés de voir la qualité de leur boulot, ça vous changera des merdzouilles vendues chez nous.

Avatar_small

Guadeloupe

23/02/2014 à 01:36

rapelapente écrivait:
---------------------

> Allez au Japon, et si vous devez ne voir qu'une seule ville c'est Kyōto ! Elle
> mérite au moins une dizaine de jour à elle seule.
> Leur civilisation est totalement exquise dans tous les domaines, art,
> architecture, cuisine, politique, syndicalisme...
> L'anti-France quoi... dépaysement absolu
>

Oui, j'ai aussi un souvenir magique de Kyoto même si cela est lointain. Ce peuple est déconcertant, et bien sûr, dans ce fil on fait abstraction de la situation économique, des guerres passées, de tout ce qui est imperceptible pour le visiteur étranger. Ce n'est pas le propos ici, mais évidemment qu'il y aurait à redire, comme chez nous.
Le raffinement des objets dans leur simplicité apparente est une source d'inspiration. Pourtant, il fut un temps où le made in Japan évoquait le très bas de gamme. Espérons que l'on ne va pas passer par là dans le sens inverse. Le luxe français, le made in France ne sont plus ce qu'ils étaient même si on bénéficie encore de cet héritage, mais pour combien de temps ? La bureaucratie étouffe tous les talents mais on est encore tellement dans le déni.

Avatar_small

Guadeloupe

27/02/2014 à 11:12

Geeks Vs. Beatniks

Au fil des ans, San Francisco a vu arriver une nouvelle population. Des ingénieurs, des développeurs, et des programmeurs, en un mot des "geeks" venus du monde entier,
D'un côté San Francisco, berceau du mouvement Beatnik et de la cause homosexuelle.
De l'autre, la Silicon Valley, terre d'inventeurs mais aussi berceau du capital-risque et d'une industrie high-tech tournée sur elle-même

Longtemps latente, l'incompréhension va aujourd'hui croissant, jusqu'à virer parfois à l'affrontement violent

Tous les jours les Google, Apple, et autres Facebook transportent dans des navettes de luxe climatisées avec Wi-Fi, quelques 17 000 employés vers leur lieu de travail, dans la Silicon Valley, au sud de San Francisco.

Les blocages de navettes se multiplient. Les esprits s'échauffent, parfois jusqu'à en perdre totalement la raison
Tom Perkins, cofondateur de Kleiner Perkins Caufield and Buyers, l'un des principaux fonds de capital-risque de la Silicon Valley compare les activistes qui s'en prennent (symboliquement) aux (nouveaux) riches de San Francisco aux nazis lors de la Nuit de Cristal en 1938

http://www.journaldunet.com/ebusiness/le-net/a-san-francisco-on-acheve-bien-les-pauvres.shtml

Avatar_small

Amibien

27/02/2014 à 17:43

Les japonaises sont les plus nerveuses... (:-))

Avatar_small

hlnewc

28/02/2014 à 01:24

Tout comme boxdistal le retour du japon est à chaque fois un choc, on a l'impression de débarquer chez des sauvages puis on s'habitue.

Le plus étonnant c'est que presque tout est possible et facile au Japon.
Des bagages en trop, vous les déposez dans n'importe quelle épicerie de quartier (24/24 7/7) et vous les récupérez à telle date à l'aéroport, à l'hôtel... (pas très cher en plus).
Quand mon fils avait de 6 à 11 ans, durant les vacances au Japon mon épouse l'inscrivait durant 15 jours au primaire dans la petite ville dont elle est originaire. Elle a contacté l'institutrice par courrier. Aucun problème. Il suffisait de le déposer le matin. Des papiers à remplir, des assurances à prendre... rien.
Vous voulez divorcer au Japon, vous déposez un papier à la mairie.
Un jour on passe devant un magasin de videos à Tokyo, on voulait acheter une cassette de oui-oui. Le commerçant n'avait pas le droit de vendre, uniquement de louer. Il a téléphoné a sony pour leur demander où il était possible d'acheter cette video dans les environs. etc..

Ceci étant, la société est très codifiée. Mais si vous respectez les codes vous êtes totalement libre, peut être plus libre qu'en France ou ont a l'impression d'être libre alors qu'on l'est pas vraiment.

Avatar_small

Amibien

28/02/2014 à 12:07

C'est quoi la liberté ?

Avatar_small

Guadeloupe

28/02/2014 à 14:02

Amibien écrivait:
-----------------
> C'est quoi la liberté ?

Eloge des esprits libres.
Sortie : avril 2014.

Liberte_k1p0wr
Avatar_small

Amibien

28/02/2014 à 16:49

Non, ce qui m'intéresse c'est de connaître votre version, c'est quoi pour vous la liberté ?

Le film Into the Wild m'avait interpellé, le bilan est sombre...

La liberté ne serait-elle point une carotte pointée devant le museau des ânes que nous sommes ?

Gaudi-parc-guell-lezard-_ntokms

lezard

28/02/2014 à 16:58

Ne se donner aucune limite à la recherche de la vérité.

--
« Dieu se rit des hommes qui chérissent les causes dont ils déplorent les effets. » Bossuet.

Avatar_adhoc_euv2pm

adhoc

28/02/2014 à 17:08

>C'est quoi la liberté ?<

Comme au mikado, pouvoir prendre un bâtonnet (actions et pensées individuelles) sans détruire l'ensemble (répercussions négatives sur la collectivité)?

Avatar_small

Guadeloupe

28/02/2014 à 17:56

adhoc écrivait:
---------------
> >C'est quoi la liberté ?<
>
> Comme au mikado, pouvoir prendre un bâtonnet (actions et pensées individuelles)
> sans détruire l'ensemble (répercussions négatives sur la collectivité)?

Super métaphore !
Et aussi, si on développe :
La liberté n'a pas grand chose à voir avec le droit de tout faire pour satisfaire ses plaisirs. Ce n'est pas parceque tout est possible que l'on peut se comporter comme des sagouins. Ce qui ramène à cette question : la liberté pourquoi faire ? La liberté se construit dans le respect de l'autre, et de la vie, c'est devenir responsable de ses actes, c'est avoir la liberté de prendre le chemin qui nous élève, à l'opposé de l'oppression qui nous avilit, nous tire vers le bas et nous infantilise. Et pour ne pas choisir la facilité, cela demande de devenir adulte et responsable, et vu l'état de notre monde, on n'a plus vraiment beaucoup de choix possibles. "Nous mutons ou nous mourons."

Avatar_small

Amibien

28/02/2014 à 18:41

Pourquoi ne suis-je pas libre de cesser de respirer ?

Un jour j'ai hyperventilé pendant une heure durant, ensuite je me suis arrêté et ce que j'ai ressenti à ce moment là fût tout bonnement extraordinaire, j'ai mesuré... j'ai mesuré avec la montre combien de temps s'était passé avant que je ne doive à nouveau inspirer, quasi sept minutes ! Vivre sans devoir respirer...

Un moment fugace de liberté ?

Gaudi-parc-guell-lezard-_ntokms

lezard

28/02/2014 à 18:51

Mais tu es libre d'arrêter de respirer, la seule véritable liberté que tu as est de faire ce que tu veux de ton corps, il t'appartient.... tu peux m^me faire des folies avec.

--
« Dieu se rit des hommes qui chérissent les causes dont ils déplorent les effets. » Bossuet.

Avatar_small

Guadeloupe

19/03/2014 à 21:53

Notre civilisation touche à sa fin mais si peu veulent l'entendre.
Dire qu'il y en a qui spéculent sur tout ce qui pousse sur notre planète terre, le blé, le maïs et le soja ... et affament les populations pour amasser du papier monnaie dans leur grener. Oui, notre civilisation est bien malade.
http://www.lepoint.fr/sciences-nature/notre-civilisation-touche-a-sa-fin-assure-la-nasa-19-03-2014-1803180_1924.php
En écrivant ces lignes j'ai une pensée émue pour Roumette qui laisse sa belle empreinte dans la mémoire cosmique.

Pa050055_igyagy

mark

21/03/2014 à 13:29

Houla! La NASA donne dans l'analyse écolo-sociale!
Il va falloir rappeler Mac Carthy à la rescousse de Friedman.

Avatar_small

Guadeloupe

21/03/2014 à 15:28

mark écrivait:
--------------
> Houla! La NASA donne dans l'analyse écolo-sociale!
> Il va falloir rappeler Mac Carthy à la rescousse de Friedman.

On sait très bien que l'Etat américain relance sans cesse son économie en ruine via des gigantesques projets qui passent par le Pentagone ou la Nasa, entre autre.
Ca ne change rien à cette "carryng capacity" de la terre et l'effondrement des écosystèmes. Et ce constat n'a rien à voir avec les idéologies des écolos qui vont probablement favoriser les prochaines bulles de gaz, presuadés d'avoir bien négocié avec les lobbies.
La bulle des subprimes c'était, entre autre, pour aider les démiunis à se loger paraît-il. On faisait signer à des sans-abris des contrats qu'ils étaient incapables de comprendre, voire, de lire pour certains.

Pour en revenir à la NASA, rien ne dit que ces agences n'aient pas pris conscience que les grands problèmes de l'humanité concernaient tout le monde sans exception. Ce n'est pas de l'angélisme bien évidemment qui les motivent.
Peut-être veulent-ils nous convaincre progressivement d'adhérer à cette solution de remplacer l'homme par une nouvelle espèce, genre les transhumanistes. Le conditionnement serait en premier de nous faire peur, puis de se présenter encore une fois comme les sauveurs de l'humanité ? Si c'était encore le cas, l'accueil ne sera pas forcément celui escompté.
Bref, on peut imaginer bien des scénarios, mais encore une fois, ça ne change rien à cette fin de civilisation très probable et changement de paradigme en cours, en espérant que ça ne passera pas par cette étape évoquée par Einstein : la prochaine guerre mondiale se fera avec des pierres, des arcs et des flèches...

Pa050055_igyagy

mark

22/03/2014 à 14:26

La photo qui illustre le lien cité m'a rappelé une illustration de mon livre de géographie de 6ème ... (1969!), où étaient exposés les méfaits du productivisme agricole sur les sols.

D'autres images mettaient en parallèle les alignements de tracteurs soviétiques et les parcelles géantes états-uniennes...

A l'époque on marchait sur la Lune et bien peu anticipaient le risque d'une surexploitation des ressources de notre planète comme des effets environnementaux collatéraux.

L'écologie n'existait pas, Helsinki n'avait pas encore eu lieu, encore aucune crise pétrolière, industrielle ou financière, et c'est à peine si la société de consommation avait été touchée par la crise de 68.
C'est tout juste si les USA avait remporté une Napalm d'or... et Orange était le nom d'un agent, pas encore d'un réseau.

Où en est-on aujourd'hui?

La NASA se réveille... ou se recycle... tant mieux, il n'est pas trop tard... pour elle. Et pour nous?

Avatar_small

Guadeloupe

22/03/2014 à 16:12

mark écrivait:
--------------
...
>
> La NASA se réveille... ou se recycle... tant mieux, il n'est pas trop tard...
> pour elle. Et pour nous?

Sans doute que pour nous non plus, à condition de plein de choses. Si...alors !
Certains en parlent, mais encore une fois, ils sont trop peu entendus, les sages, les commissions d'experts ...
Ce sont des hommes de l'ombre et qui parfois, hélas, se font récupérer par les pouvoirs en place ou autres. Il y avait par exemple ce génial scientifique Albert Jacquard qui sur le tard s'est fait embrigader par les idéalistes extrêmes (gauchistes).

Le public a tendance à écouter la presse à sensation (atavique grégarité), et de se méfier de ce qui est réellement salutaire, ou ne serait-ce que de l'information saine et utile
Bref, on a tendance à oublier que notre survie ne dépend que de la Terre et de ses ressources naturelles. Et trop souvent, il faut insister là-dessus, à confondre écolos (mouvements politiques) avec écologie (scientifique).
Ne pas lâcher l'affaire, loin de de toute cette agitation politicienne qui nous empêche de prendre réellement conscience de l'essentiel.