Besoin de vos lumières...

Forum associé : Cas cliniques

Avatar_small

dentimiss

26/01/2014 à 23:48

Bonjour à tous,

Voici une patiente handicapée, âgée de moins de 30ans.

D'après les parents l'état dentaire s'est dégradé ces dernières années. Aucune douleur, mais gêne esthétique surtout, et beaucoup d'inquiétudes quant à l'avenir de ces "dents qui s'abiment et s'usent"

A l'examen clinique j'ai noté certains caries que nous traiterons.
Quand aux médicaments qu'elle prend ils doivent me fournir les noms précis au prochain RDV.

Pour ce qui est du reste vous en pensez à quoi ? quelle conduite à tenir selon vous ?

(Thérapeutique fluorée / Restauration au CVI ou Compo pour éviter des restau en céramique couteuses.. ?!?... )

Merci !

Photo_1bis_yh9dndPhoto_2bis_bcor0oPhoto_3__2_bis_cvikje
Avatar_hjdsnm

TiGabi

27/01/2014 à 11:04

- Quel est le type d'handicap ?
- La patiente exprime t-elle une demande ? Ou bien est-ce les parents ?
- Où vit la patiente ? Maison, foyer ? Qui s'occupe d'elle ?
- Peut-on lui apprendre le brossage ?
- Comment est le comportement alimentaire ?
- Au vu du degré d'érosion, des atteintes pulpaires sont probablement en cours... Peux-tu faire une panoramique ?

Avatar_small

youn

27/01/2014 à 13:48

T'as des photos des faces palatines maxillaires?

Avatar_small

la-quenotte

28/01/2014 à 11:15

- pour ce qui est de l'handicap je n'ai pas de nom précis comme par exemple T21... la jeune fille a été adoptée et les parents ne connaissent pas précisément les handicaps. Mais ils savent juste que ca touche les yeux (lunettes), la peau, ... désolée pas de diagnostic précis de ce coté là
- la demande vient des parents d'une part mais aussi de la patiente car elle "s'inquiete de voir ses dents se dégrader malgré ses brossages"
- la patiente vit à domicile avec ses parents. Elle s'occupe d'elle et sa maman vérifie. Elle se débrouille sur beaucoup de choses toute seule
- le brossage elle le fait 3 fois par jours et ses parents confirment! Après je ne suis pas à la maison pour vérifier la technique. J'ai réexpliqué la technique et demandé aux parents de vérifier...
- et concernant le régime alimentaire à priori pas de grignotage ou bien très rarement... A priori pas de parafonction avec crayons, ongles... la maman va controler de plus près mais à premiere vue rien de tout cela

au prochain RDV elle doit me rapporter le panoramique.

Je n'ai pas de photo des dents dans les années antérieures. Je vais peut etre voir si la maman peut récupérer son dossier dentaire ...

Silver_surfer_site_zzzeup

Algi

09/02/2014 à 18:32

7 ans a bosser avec des imc, un peu moins d'expérience avec handicap mental.

Ta patiente c'est moteur ou mental le handicap?

Si moteur pas de soucis de compréhension sinon...

Par contre y'a souvent des spasmes musculaires chez les imc.

Fais gaffe aux parafonctions si elle bruxe ou si tu notes hypertonie des masséters.

Perso je proposerais gouttière de recouvrement avec dents en résine couleur dent afin de tester sur quelques mois avant de passer à prothèses definitives.
Mais encore faut-il que tu saches gérer détermination de la bonne dv.

Donc cas qui donne envie de bien faire mais méfie toi.

Ps: elle a usé et elle usera. Si pas de prise en charge des stress qui l'ont amené là peu de chances d'avoir résultat durable.
--
On a toujours le choix mais entre quoi et quoi?
Vas-y boulégue et l'avenir te le dira! À

Silver_surfer_site_zzzeup

Algi

09/02/2014 à 18:57

Pour retrouver ou trouver une dv, je redonne un truc qui tourne ici depuis bientot 10ans:

"rappel d'un post de 2003, on rajeunit pas.

copié collé brut de cuve que j'ai rapidement remanié.

algi avait ecrit:

Enregistrement de l'occlusion avec des bouts de papier....Tout un programme, ça va pas être simple, mais je vais essayer.

1/ Rappel anatomique: le temporal a 3 faisceaux qui s'insérent, au niveau du crâne, sur la "ligne dont je ne me rappelle plus le nom" (cf vos cours d'anatomie) qui décrit un arc de cercle qui, grosso-modo, entoure le pavillon de l'oreille sur un rayon de 3/4 cm. 1/3 antérieur=faisceau anterieur, 1/3moyen=faisceau moyen etc... Il est possible de repérer l'insertion du muscle en demandant au patient de serrer les dents et on sent alors avec l'index placé sur le crâne la contractioon du muscle.

2/ On repére les trois faisceaux et ensuite, patient mâchoire légérement serrée, on va appliquer une pression sur le muscle bilatéralement (un index de chaque côté en même temps) sur les 3 faisceaux à la suite. Si le muscle est spasmé, le patient ressentira une douleur + ou - forte selon la zone.

3/ Trés schématiquement, le faisceau moyen permet de régler la hauteur sagittale (à droite et à gche): sensible si hauteur incorrecte.

Si la mandibule est déviée ou si la hauteur est incorrecte de façon asymétrique les faisceaux ant et post controlatéral seront sensibles aussi.
Le temporal post est sensible si le condyle mandibulaire est en rétrusion.
Le T. ant sensible si mandib en protrusion.

Une fois le bilan fait, je positionne des couches de papier bristol calibrées (cartons de RDV sont trés bien) sur les dents ou les maquettes d'occlusion, de la canine à la 7 de chaque coté, jusqu'à obtenir une sédation des douleurs.

Par exemple, mon patient sera "bien" avec 8 feuilles à droite et 2 à gche rajoutées une aprés l'autre. Cette DVO est la premiére, la plus basse, acceptée par le patient. Rien n'interdit de voir combien de feuilles peuvent être rajoutées (de façon symétrique à ce moment là) pour obtenir la DVO maxi acceptée. Idéalement, je me positionne au milieu des deux valeurs si c'est possible (esthétique, impératifs prothétiques....). Ici, dans notre exemple, je vais arriver à 14 dte et 8 gche (6 feuilles pour être au milieu).

4/ Réalisat° d'un jig résine avec mordu sur cartons en post.

5/ Je garde que le jig, je vire les cartons et je prends mon occlusion (silicone d'enregistrement).

6/ Petits exercices et "LE" cas clinique:

Si douleur bilatérale en post uniquement: mandibule en rétrusion des deux cotés

Si douleur ant uniquement: md en protrusion

Si douleur Moyen bilat: DVO incorrecte sur mandibule centrée

Probléme: douleur Ant droit/Post Gauche et Moyen G?.....

Reflechissez encore un peu.....

Latérodéviation + probleme DVO à G? Cherchez la coiffe en surocclusion à gauche ou la 37 versée (36 absente bien sûr...) qui desequilibre tout ou encore.... . Soyez honnéte si la coiffe est celle que vous avez posée 6 mois avant....

Faites vos propres combinaisons en mélangeant tout ça.....

nb: si gros décalage mandibule (latérodéviat°) il est possible de déplacer vers le milieu "à la main" pour la recenter et vérifier sur le temporal si cette nouvelle position est plus correcte.

Cette technique est simple et assez rapide à utiliser avec un peu de pratique. Il m'est arrivé de surélever des occlusions de prés de 10mm d'un coup sans probléme. Idéal pour caler des gouttieres ou des provisoires, génial pour la prothése totale....

Petit bémol: il me semble préférable de laisser cette occlusion en place au moins 1 mois pour verifier l'acceptation et surtout pour laisser au systéme le temps de s'équiliber. Trés souvent, on note une amélioration sensible du fonctionnement des ATM (remaniements articulaires se mettent en place). Dans les cas sévéres je réitére l'operation plusieurs fois et il n'est pas impossible de laisser le patient finir sa reeducation sur 12 ou 18 mois avant de réaliser la réhabilitation définitive.

Dans les cas complexes il est plus simple alors de réaliser des gouttieres rigides "clippées" sur la mandibule et "rebasées" occlusalement de loin en loin. Si le patient ne supporte pas il peut les enlever et si la modification de l'occlusion est telle que je prends peur (il ne le supportera jamais, me dis-je!!!) celà me rassure intellectuellement: si je me suis planté on changera la gouttiere...

Ex: une patiente, SADAM avec PAT H&B. Réglages papiers: recul de 1,5 cm de la mandibule et décalage de 0,5 cm à gauche par rapport à occlusion des prothéses en place. Tellement gros que je n'y crois pas. Réalisation gouttiere thermo formée sur PAT mandib dans cette position. Vient le jour de l'essayage: gros, gros doutes... Je présente la chose à la patiente, la lui mets en bouche, elle mord dessus et je suis stupéfait de la voir se détendre immédiatement et me dire (la bouche en travers) "Oh! Comme je suis bien, ça alors!!!".
Elle a porté sa gouttiere 3 mois, j'ai refait un enregistrement et réalisé le définitif dont elle est ravie depuis.

Si dans 6 mois elle revient et se plaint c'est que la rééducation n'était pas terminée et je rebaserai ou remonterai les dents (tant pis pour moi si j'étais trop pressé...)

7/ La posture de la mandibule est en relation avec la posture globale du patient et son état psychologique: si un des parametres change, l'occlusion change aussi....Evitez le bridge complet tout céramique si le patient vous parait instable.

Possible de faire controler la posture et le choix de l'occlusion provisoire par un ostéopathe.
Pour ma part, je controle ces hauteurs par des tests de kynesiologie, autre programme assez vaste...

--
On a toujours le choix mais entre quoi et quoi?
Vas-y boulégue et l'avenir te le dira!