L'intérêt du cônebeam

Forum associé : Exercice professionnel

Dsc_0022_zyz4bz

Fred

12/12/2013 à 19:21

Je ne retrouve plus le post où on parlait de cônebeam ou pas.
Juste un exemple (à l'époque je n'avais pas de CB, c'était un scan, mais sans scan je passais à côté le la lésion de la 24.
Et je dois dire que depuis 3 ans que j'ai un CB, je découvre tellement de trucs, que je me dis qu'une recherche de foyers infectieux sérieuse ça devrait être CB et pas pano sur laquelle on peut vraiment passer à côté de plein de trucs.NB me suis trompé dans le fichier joint c'était 25 fêlure et 24 à priori RAS ni sur la pano ni sur la rétro

1 fichier attaché :

Mario_ycg44a

Mario180

13/12/2013 à 22:35

Si j'ai 2 minutes, je posterai un CB d'un 17 qui présente une lésion paro mésiale a priori tellement maousse que la dent était foutue d'avance : la 3D montre une perte ne concernant finalement pas la 16 voisine une furcation pas entamée, avec 4 parois. Bilan : favorable au comblement.
Le simple sondage n'aurait pas pu permettre d'écarter aussi surement la lésion endo associée, ni d'appréhender l'anatomie radiculaire avant la chir aussi précisément.

A côté de ça, j'ai également pu obturer 1 ou 2 MV2 de 6 maxillaires introuvables cliniquement mais fortement suspectés suite à des échecs endo.

La 3D, ça sert pas qu'à poser des implants, ça permet aussi de sauver des dents (avec une prise en charge)

Il y a tellement d'applications que je suis persuadé de rater régulièrement des occasions d'améliorer mon diagnostic et mon plan de ttt par simple habitude de me démerder "à l'ancienne".

Si certains en doutent, c'est ENORME et vraiment utile tous les jours, à la limite de l'indispensable.

Avatar_small

Shadow

13/12/2013 à 22:54

Jugez vous même le ratio OPT/CB est de 1/50 dans mon cabinet.

R0010038_abeille_jxctmt

domi38

13/12/2013 à 23:14

Mario180 écrivait:
------------------

> Si certains en doutent, c'est ENORME et vraiment utile tous les jours, à la
> limite de l'indispensable.
>
>
>

Dans un autre pays, alors. A moins que la ccam...
Je sors!

Avatar_small

pechupecha

14/12/2013 à 09:40

Comment l'amortissez-vous ? vous facturez HN et combien ?

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

14/12/2013 à 12:16

Tu te mets dans la tete de 95 % des patients : c'est pas remboursé par la sécu donc c'est inutile. ))))))

Mario_ycg44a

Mario180

14/12/2013 à 15:02

L'idéal, c'est déjà d'être au moins 2 à l'amortir.

Il faut compter pour une "grosse machine" environ 1000 euros pas mois en leasing sur 7 ans.

80 euros la 3D remboursée, 90 la 3D HN (chez moi) = 85 euros en moyenne : si 2 praticiens font entre 1 à 2 3D par semaine, la machine est payée.

Il y a bien plus d'occasions que cela d'en faire : je n'ai pas fait de stats, mais j'en fait au moins le double.

Et je ne compte pas mes panoramiques, parce que j'avais déjà un OPT qui était payé.

Après il y a les financements détournés : mes 3D ne sont pas toujours facturées en implanto, mais le gain de temps, de sécurité, et d'image associé indirectement participent à la rentabilisation de la machine.

Mario_ycg44a

Mario180

14/12/2013 à 15:05

J'ajoute que 90 euros pour ça, ça passe très bien : le patient est tellement halluciné de ce que tu viens de lui faire, qu'il plane encore en pleine science fiction quand tu lui demande 90 euros.

Le prix n'est pas un frein dans la plupart des cas où tu es susceptible de facturer HN.

Dsc_0022_zyz4bz

Fred

14/12/2013 à 17:09

En implanto, je facture ce que les radiologues facturent un scan 135 € HN. Depuis le mois où j'ai eu le cônebeam, il y a deux ou trois ans maintenant, j'ai double (réellement) mon nombre d'implants posés), j'ai du mal à analyser pourquoi mais c'es in fait. Maintenant entre 150e t 160 implants par an, avant 75. D'autres copains ont fait le même constat.
Je suis seul à le financer mais avec les cônes beam de diagnostic (jamais de bidouille, ce n'est jamais lié à un implant), l’augmentation du nombre d'implants, et les 135€ HN pour les implants, ça se fiance vraiment à l'aise.
Depuis que je bosse (j'ai 56 ans, ça fait partie des 2 ou 3 trucs qui ont vraiment changé mon exercice. Et même si ça ne se finançait pas totalement, QUEL PIED !!!!

R0010038_abeille_jxctmt

domi38

15/12/2013 à 10:48

Fred écrivait:
--------------
Depuis le mois où j'ai eu le cônebeam, il y a deux ou trois ans maintenant, j'ai
> double (réellement) mon nombre d'implants posés), j'ai du mal à analyser
> pourquoi ...

Ca, c'est l'argument qui porte!
Les patients détestent aller ailleurs. Quand tu fais une ordonnance de scan pour un implant, le patient glandouille 1 à 2 mois avant d'y aller quand il ne perd pas l'ordonnance ("Vous pouvez me la refaire?").
Je suppose qu'au lieu de faire l'ordonnance, quand tu dis, "Bon! On va passer à côté et on va voir ce que ça donne" , tu ressors de la pièce en fixant un RV pour la pose!

A voir si ma pratique implantaire décolle réellement en 2014 parce que j'avais bien démarré en 2012 mais en 2013, ça a été plutôt mou sur ce plan.

Dsc_0022_zyz4bz

Fred

15/12/2013 à 12:52

Curieusement le pourcentage d'acceptation des devis implants n'a pas trop bougé, mais j'en présente beaucoup plus.
J'aime tellement ça, je suis tellement convaincu que c'est ce qu'il y a de mieux que ça convainc visiblement plutôt pas mal.
Après, c'est vrai que le patient n'aime pas aller ailleurs passer un scan, et que le CB dégage quand même une image de professionnalisme certaine.
Je ne sais pas trop expliquer le truc, mais je crois que ça m'a changé moi aussi dans mon envie et mon plaisir à poser des implants.

R0010038_abeille_jxctmt

domi38

15/12/2013 à 23:25

Merci du retour d'expérience!