Comment soutirer des signatures pour une pétition

Forum associé : Syndicalisme

Avatar_small

palpa

03/12/2013 à 11:43

LES ETUDIANTS EN CHIRURGIE DENTAIRE NE SONT PAS DES MOUTONS
Comment soutirer des signatures pour une pétition / méthode CNSD:
Vous organisez une petite soirée sympathique sous le Palais des Congrès pendant l'ADF avec champagne à gogo pour tous les étudiants présentant une carte valide de fac.
Lorsque les 300 ou 400 étudiants sont sur place, vous leur faites signer un bon de participation à un jeu pour gagner une tablette ou un truc sympa, puis vous tentez discrètement de rajouter une mention OUI ou NON pour la signature de cette pétition.
Aux étudiants qui signent NON, vous tentez de les convaincre maladroitement que c'est pour le bien de la profession, aux autres qui sont déjà en train de danser ou boire une "coupette", c'est trop tard ils sont tombés dans le piège. Le seul petit souci, c'est quand l'étudiant se sent obligé de signer OUI de peur de passer pour un invité peu reconnaissant envers le syndicat majoritaire qui les "arrose"depuis 30 ans.Heureusement ,il reste quelques étudiants courageux et indépendants qui devant ce subterfuge, se sont montrés choqués par de tels procédés et ont obtenu des excuses de la part des organisateurs. C'est beau le syndicalisme des fois, non ?

Ch_vre_wtxxdw
Index_gsbl9t

floyden

03/12/2013 à 13:10

On a jamais attrapé des mouches avec du vinaigre.

C'est déjà dur (pour tous les syndicats), de mobiliser les confrères qui se foutent des grands problèmes de la profession comme de leur premier amalgame, alors imagine des étudiants qui n'ont pas encore commencé à rencontrer ces problèmes.

Un syndicat est là pour mobiliser. Et sur ce coup là, ils ont utilisé la bonne méthode. Ils n'ont forcé personne, comme pour les adhésions. Ils utilisent les bonnes carottes, celles susceptibles d'attirer ceux d'entre nous qui ne se soucient jamais de l'état de la profession.

Tu crois que les politiques et les mutuelles font quoi avec leurs campagnes de communication? Ils mobilisent l'opinion publique, même et surtout ceux qui ne comprennent rien au dossier.

Je pense qu'au lieu de critiquer une des rares choses que la CNSD fait bien (à mon gout), on devrait plutôt pousser les autres syndicats à s'en inspirer. Ils seraient surement plus efficaces avec plus d'adhérents (et d'argent dans leur caisse)

RépondreCiter
Score : -2
Avatar_small

palpa

03/12/2013 à 13:47

Ce que je comprend de ta réponse c'est que TOUT les moyens sont bons pour ATTRAPER de nouveaux syndiqués.
Si c’est le cas on n’a absolument pas la même façon de voir le monde.
Intéresser les étudiants à leur avenir est un enjeu majeur, leur soutirer des signatures pour une pétition dont ils ne connaissent ni les tenant ni les aboutissants en profitant d’une soirée étudiante open bar (dont tout le mode est contre dans le monde politique soit dit en passant) j’ai une autre conception du syndicalisme actif.
Par la suite ce syndicat ne fera pas de distinguo dans les signatures mais nous la jettera à la figure avec leur style caractéristique : « vous voyez tout ces confrères qui ont signés »

Sigle_feminin_ub6snk

joséphine

03/12/2013 à 14:22

trop craquant ce mouton, j'adhère ;)

--
http://bijouxfantaisiesperlamazing.blogspot.fr/

69_xtb5lc

barbabapat

03/12/2013 à 14:24

Le gros problème c'est que la methode ne marche pas avec la sécu où plutot, c'est elle qui nous soule et le lendemain matin on a du mal à s'assoir et il faut nettoyer les graviers.

Avatar_small

yobi

03/12/2013 à 16:51

Pour moi le gros problème est l’absence de syndicalisation chez les jeunes .Je pense qu'il est important qu'ils soient syndiqués , à la CNSD si possible! , mais aussi à n'importe quel autre syndicat.
Cela me désole de voir des jeunes râler sur tout et ne s'engager dans rien.Pour avoir droit de râler , il faut être syndiqué , sinon c'est que l'on fait confiance à la sécu et au gouvernement pour gérer la profession et on ferme sa gueule..
C'est la même problématique pour les gens qui râle contre le gouvernement et qui ne vont pas voter...
Je pense que le taux de syndicalisation des jeunes est bien moins important qu'il y a 30 ans et c'est dommage...
Je sais que sur Eugénol , on va me dire que bien sur c'est la faute de la CNSD , mais c'est phénomène existe en encore plus dramatique chez les salariés...
Vivement la retraite que ces jeunes râleurs me paieront (peut être)....

Q42955962076_4064_lcuc3e

dentino

03/12/2013 à 17:11

yobi écrivait:
--------------
> Pour avoir droit de râler , il faut être syndiqué , sinon c'est que l'on fait confiance à la sécu et au gouvernement pour gérer la profession et on ferme sa gueule..
>

+1
Vu le faible taux de syndicalisation de la profession, je crois que la grosse majorité ferme sa gueule...
Et qui ne dit mot consent...

Tumblr_nbpd8ntwip1rsb3deo1_1280_hyinig

Enki

03/12/2013 à 17:26

"Vu le faible taux de syndicalisation de la profession"

On est probablement une des professions les plus syndiquées.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

03/12/2013 à 17:31

Enki écrivait:
--------------
> "Vu le faible taux de syndicalisation de la profession"
>
> On est probablement une des professions les plus syndiquées.

Ben oui, on a une rc qui est obligatoire !)))))) et le saviez vous quand on quitte la cnsd on a pas le droit de s'y réinscrire pendant 5 ans il faut que je retrouve le courrier du trésorier, ca vaut son pesant de cacahuetes.

Avatar_small

dentalproject

03/12/2013 à 17:49

Qui est majoritaire à la carcdsf? Qui vote les augmentations de cotisations pour servir une retraite faramineuse à ceux qui partent actuellement et qui ont le moins cotisés et qui ont du capital qui va être transmis à la descendance (capital acquis à la place de cotisations plus juste? Qui est d'accord avec les cotisations forfaitaires qui servent à acceuillir avec respect les jeunes cotisants? Qui est d'accord avec le montant des prestations servies aux jeunes mêres qui ne peuvent pas s'arrêter plus de 15 jours après l'accouchement? Qui est d'accord avec toujours plus de contraintes professionnelles alors que l'on reprend leurs endos? Qui est d'accord avec les augmentations de charges et pensant ils n'ont qu'à travailler plus les jeunes?
C'est peut être pour cela que vous ne les représentez plus.

Sans_titre_lknckg

dentiste57

03/12/2013 à 18:38

+1000

X-ray-03_ngdbtr

cyber_quenottes

03/12/2013 à 18:54

yobi écrivait:
--------------
> Pour moi le gros problème est l’absence de syndicalisation chez les jeunes .Je
> pense qu'il est important qu'ils soient syndiqués , à la CNSD si possible! , mais aussi à n'importe quel autre syndicat.

==================

je ne suis pas contre l'idée que les jeunes se syndiquent
de préférence dans un autre syndicat que celui qui ne s'est pas du tout préoccupé de leur sort en ce qui concerne
- l'ASM
- la retraite
- les obligations en tous genres

yobi écrivait:
--------------
> Cela me désole de voir des jeunes râler sur tout et ne s'engager dans rien.Pour avoir droit de râler , il faut être syndiqué , sinon c'est que l'on fait confiance à la sécu et au gouvernement pour gérer la profession et on ferme sa gueule..

========================

Alors là PAS DU TOUT

car les jeunes , qu'ils soient syndiqués ou non, ont la possibilité dorénavant de se faire "REPRESENTER" au niveau régional et national à travers :
- les ARS
- les résultats nationaux aux ARS

Du coup je ne souhaite qu'une chose , et c'est bien la GROSSE TROUILLE de la csnd

c'est que les jeunes non syndiqués votent massivement pour les 2 syndicats qui ont une vision d'avenir qui ne passe pas par les réseaux des complémentaires et les plafonnements associés

qu'ils VOTENT aux ARS pour ujcd + FSDL et metent une bonne patée à la csnd

Pas besoin de cotiser les jeunes !

et même si vous avez profité de la RCP à 1 € ( dumping syndical grossier )

votez pas pour eux !!!

Img_1069_uqtq1h

sylvain.charbit

03/12/2013 à 19:24

dentalproject écrivait:
-----------------------
> Qui est majoritaire à la carcdsf?

Actuellement c'est encore la CNSD
-------------------------------------------------------
>Qui vote les augmentations de cotisations pour servir une retraite faramineuse à ceux qui partent actuellement et qui ont le moins cotisés et qui ont du capital qui va être transmis à la descendance (capital acquis à la place de cotisations plus juste?

la retraite est composée de trois parties
1/ le RBL retraite de base dont les montant sont fixés par l'etat
2/ le PCV (anciennement ASV) qui est conventionnel (Avenant n°1)
3/ la retraite complémentaire (RC) dont les augmentations et prélèvements sont votés par les administrateurs

X-ray-03_ngdbtr

cyber_quenottes

03/12/2013 à 19:36

je sais c'est pas facile

mais peux tu nous retracer brievement l'évolution de cet ASV, devenu PCV

pourcentage payé par la caisse et payé par le dentiste ( les fameux tiers )

en fonction des éventuels avenants signés par la csnd

un bref comparatif avec l'évolution du MEME systeme, mais chez les médecins ?

Avatar_small

dentalproject

03/12/2013 à 19:40

J'allais oublier : qui peut être d'accord avec le fait que la sécu ne soit plus le premier organisme financeur de notre activité? Qui peut être d'accord avec le fait qu'on doive faire avec les mutuelles?

Img_1069_uqtq1h

sylvain.charbit

03/12/2013 à 23:16

cyber_quenottes écrivait:
-------------------------
> je sais c'est pas facile
>
> mais peux tu nous retracer brievement l'évolution de cet ASV, devenu PCV
>
> pourcentage payé par la caisse et payé par le dentiste ( les fameux tiers )
>
> en fonction des éventuels avenants signés par la csnd
>
> un bref comparatif avec l'évolution du MEME systeme, mais chez les médecins ?

Pas trop le temps de tout refaire mais en 2012 j'avais préparé un petit topo pour l'élection grace surtout aux documents et au travail de notre Président d'honneur Marc Brouard
je te le remplace en PJ

Avatar_small

jaune

03/12/2013 à 23:24

dentino écrivait:
-----------------
> yobi écrivait:
> --------------
> > Pour avoir droit de râler , il faut être syndiqué , sinon c'est que l'on fait
> confiance à la sécu et au gouvernement pour gérer la profession et on ferme sa
> gueule..
> >
>
> +1
> Vu le faible taux de syndicalisation de la profession, je crois que la grosse
> majorité ferme sa gueule...
> Et qui ne dit mot consent...

pas d'accord du tout,
pas syndiqué, 0 protocole signé.
pas syndiqué, parce que ce n'est pas possible de donner sa voix pour se faire "" par des histoires de devis et de réseaux de soins, signés et applaudis par les syndicats.
dans libéral, il y a libre, après chacun fait ce qu'il veut.
on peut se dire, qu'il est possible de souscrire au moins pire, mais demain que va t'il aller signer en douce, pas ou plutôt plus confiance.

Avatar_small

machopacha

03/12/2013 à 23:31

cyber_quenottes écrivait:
-------------------------
> je ne suis pas contre l'idée que les jeunes se syndiquent
> de préférence dans un autre syndicat que celui qui ne s'est pas du tout
> préoccupé de leur sort en ce qui concerne
> - l'ASM
> - la retraite
> - les obligations en tous genres

C'est Faux.
Lors de l'avenant N°1, c'est la CNSD SEULE, je dis Bien SEULE qui a défendu la retraites du PCV (ASM) des jeunes, en fixant comme ligne rouge de ne pas descendre en dessous du rendement d'équilibre de 5%.

Cette exigence a failli faire capoter la négociation à la dernière minute.
Le directeur de cabinet de Xavier Bertrand, n'a pas voulu signer le protocole d'accord final et en a laissé la responsabilité au Ministre.

Cela a permis de ne pas amputer de 5% la valeur du point des jeunes cotisants.

Avatar_small

machopacha

03/12/2013 à 23:43

sylvain.charbit écrivait:
-------------------------
> Pas trop le temps de tout refaire mais en 2012 j'avais préparé un petit topo
> pour l'élection grace surtout aux documents et au travail de notre Président
> d'honneur Marc Brouard
> je te le remplace en PJ

Sylvain,

Ton topo est faux sur le fond.

L'avantage du PCV réside dans la participation des caisses à raison des 2/3 de la cotisation.
La cotisation d'ajustement, comme son nom l'indique, est destine à équilibrer les comptes. Elle n'avait pas forcément vocation à donner des points.

Au démarrage du régime, la valeur du point a été fixée en fonction des rentrées des cotisations sans tenir compte du rendement. C'était la théorie de l'époque qui voulait cela et cela a été une énorme erreur.

L'avenant N°1 avait pour but de revenir à des paramètres plus proche de l'équilibre, en corrigeant les erreurs originelles du système.

Img_1069_uqtq1h

sylvain.charbit

04/12/2013 à 08:11

machopacha écrivait:
--------------------

>
> Sylvain,
>
> Ton topo est faux sur le fond.
>
> L'avantage du PCV réside dans la participation des caisses à raison des 2/3 de
> la cotisation.
> La cotisation d'ajustement, comme son nom l'indique, est destine à équilibrer
> les comptes. Elle n'avait pas forcément vocation à donner des points.
>
> Au démarrage du régime, la valeur du point a été fixée en fonction des rentrées des cotisations sans tenir compte du rendement. C'était la théorie de l'époque qui voulait cela et cela a été une énorme erreur.
>
> L'avenant N°1 avait pour but de revenir à des paramètres plus proche de l'équilibre, en corrigeant les erreurs originelles du système.

Pas envie de me battre sur chaque mot avec gars qui va chercher ses infos et qui vient nous les réciter sans rien y comprendre.
tu as été détaché ici pour saboter ce forum qui est un lieu d'échange et de partage d'une autre vérité que celle de ton organisme confederal .

l'avenant N°1 rst de votre seul fait il suffit de lire le point 4 de http://www.cnsd.fr/actualite/news/517-les-18-mesures-pour-sauver-lexercice-liberal-en-medecine-bucco-dentaire pour se rendre compte que c'était une connerie.

pour le reste tu dis c'est faux et tu me donnes raisons sur tout c'est à pleurer

Img_1069_uqtq1h

sylvain.charbit

04/12/2013 à 08:23

machopacha écrivait:
--------------------

> C'est Faux.
> Lors de l'avenant N°1, c'est la CNSD SEULE, je dis Bien SEULE qui a défendu la
> retraites du PCV (ASM) des jeunes, en fixant comme ligne rouge de ne pas
> descendre en dessous du rendement d'équilibre de 5%.
>
> Cette exigence a failli faire capoter la négociation à la dernière minute.
> Le directeur de cabinet de Xavier Bertrand, n'a pas voulu signer le protocole
> d'accord final et en a laissé la responsabilité au Ministre.
>
> Cela a permis de ne pas amputer de 5% la valeur du point des jeunes cotisants.

SUPER MACHO EST CONTENT DE SES PETITS CHEFS

""L'avenant n° 1 signé exclusivement par la CNSD a rompu définitivement la règle des 2/3 qui existait depuis la création de l’ASV et a introduit un nouveau partage à 50% à la charge du praticien et 50% à la charge des caisses !!!
Cette nouvelle cotisation qui représente au maximum 1363 € pour ceux dont les revenus atteignent 5 plafonds de SS ( 682€ pour le praticien et 682€ pour les caisses) ne donne plus droit qu’à UN point maximum valeur de point 1383€ !! ""
Petite précision pour les autres l'attribution du nombre de point(s), un point MAXIMUM, se fait au prorata (138,3€ de cotisation 0,1 POINT) alors les jeunes contents de vos représentants CNSD ?

et en plus il en est fier!!!
Garçon un neurone pour le 12 c'est urgent
On n'est pas sorti avec des bêtises (raisonnements?) pareilles.

PS: j'oubliais bien sur c'était pour faire face à un texte de loi qu'on voulait nous imposer et bien sur c'était pour éviter le pire vous l'aurez compris de vous même

maintenant je m'use à lire cette prose j'ai d'autres choses à vivre

Avatar_small

machopacha

04/12/2013 à 09:24

sylvain.charbit écrivait:
-------------------------
> machopacha écrivait:
> --------------------
>
> > C'est Faux.
> > Lors de l'avenant N°1, c'est la CNSD SEULE, je dis Bien SEULE qui a défendu la
> > retraites du PCV (ASM) des jeunes, en fixant comme ligne rouge de ne pas
> > descendre en dessous du rendement d'équilibre de 5%.
> >
> > Cette exigence a failli faire capoter la négociation à la dernière minute.
> > Le directeur de cabinet de Xavier Bertrand, n'a pas voulu signer le protocole
> > d'accord final et en a laissé la responsabilité au Ministre.
> >
> > Cela a permis de ne pas amputer de 5% la valeur du point des jeunes cotisants.
>
> SUPER MACHO EST CONTENT DE SES PETITS CHEFS
>
> ""L'avenant n° 1 signé exclusivement par la CNSD a rompu définitivement la
> règle des 2/3 qui existait depuis la création de l’ASV et a introduit un nouveau
> partage à 50% à la charge du praticien et 50% à la charge des caisses !!!
> Cette nouvelle cotisation qui représente au maximum 1363 € pour ceux dont les
> revenus atteignent 5 plafonds de SS ( 682€ pour le praticien et 682€ pour les
> caisses) ne donne plus droit qu’à UN point maximum valeur de point 1383€ !! ""
> Petite précision pour les autres l'attribution du nombre de point(s), un point
> MAXIMUM, se fait au prorata (138,3€ de cotisation 0,1 POINT) alors les jeunes
> contents de vos représentants CNSD ?
>
>
> et en plus il en est fier!!!
> Garçon un neurone pour le 12 c'est urgent
> On n'est pas sorti avec des bêtises (raisonnements?) pareilles.
>
> PS: j'oubliais bien sur c'était pour faire face à un texte de loi qu'on voulait
> nous imposer et bien sur c'était pour éviter le pire vous l'aurez compris de
> vous même
>
> maintenant je m'use à lire cette prose j'ai d'autres choses à vivre

Le problème mon cher cadre de la FSDL, c'est que tu diffuses toujours une information tronquée.

La règle des 2/3 a toujours été conservée, contrairement à ce que tes propos laissent supposer. Elle s'applique sur la part forfaitaire de la cotisation de 4.116 € à raison de 1 372 € à la charge du CD et de 2 744 € à la charge des organismes sociaux, et ouvre droit à 10 points.

Tu focalises sur la cotisation proportionnelle dite d'ajustement qui a été instaurée pour faire face au déficit de ces régimes.
Cette cotisation a été négociée à raison de 50% pour les CD et 50% pour les Caisses.
C'était lé règle de négociation à l'époque appliquée aussi aux biologistes, qui ont une activité quasi exclusive d'actes remboursables et opposables.
Pour les médecins du secteur 2, il faut savoir qu'ils payent la totalité de leurs cotisations sans participation des caisses.
La remarque de FVR à l'époque a été de dire, oui mais vous les chirurgiens-dentistes avec votre entente directe sur la prothèse et sur les soins. Parce que bien sur son idée était de ne pas participer à cette cotisation d'ajustement.
Le principe de la participation des caisses était fondamental à obtenir et nous l'avons obtenu sur la base des biologistes.

Dernière précision, pour montrer où tu situes la polémique :
Pour un revenu moyen de 80.000 euros, cela représente un différentiel de 100 € par an, et de 230 € pour un revenu à 5P (185.160 €).
Ceci étant remettre la cotisation d'ajustement dans la règle générale fait partie de nos propositions, ce qui ne veut pas dire que ce qui a été fait était une connerie.

Quand on lance des informations, il faut être précis !!!

L'enjeu pour les jeunes praticiens étaient tout autre. Il fallait éviter qu'ils entrent dans un système qui les spolie d'entrée en se basant sur une valeur du point minorée de 5%.

C'est uniquement la CNSD qui est intervenue sur ce point précis et qui a obtenu que une valeur du point en rapport avec le rendement de leur cotisation.

5% sur une retraite pour les jeunes, ce n'est pas négligeable.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

04/12/2013 à 09:36

Bof 5 % de 0 ......... ca fait toujours 0.))))))))

Avatar_small

dentalproject

04/12/2013 à 10:01

-"La valeur du point est variable suivant sa date d'acquisition et l'année de la liquidation de ses droits :

Points acquis avant le 31/12/1994 : 23,25 €
Points acquis à compter du 01/01/95 et jusqu'au 31/12/2006 : 27,50 €
Points acquis à compter du 01/01/2007 : 23,32 €
La pension ne peut être liquidée à taux plein qu'à partir de 65 ans (à partir de 60 ans dans les mêmes conditions que le régime complémentaire)."

Bienvenu. Rappelons que depuis c'est 67 ans et bientôt 72.

-"augmenter la participation de l’Assurance maladie sur la contribution d’ajustement (2/3 au lieu de 1/2), en alignant l’âge du départ en retraite sur celui des autres régimes et en augmentant progressivement le plafond des points servis."

-"Améliorer la protection sociale des chirurgiens-dentistes et en particulier celle des femmes en alignant leurs prestations maladie, maternité et accident de travail sur les salariés.

Aujourd’hui, nous sommes dans une situation paradoxale car nous «bénéficions» de prestations équivalentes à celles du Régime social des indépendants, mais notre taux de cotisations est aligné sur celui des fonctionnaires (Part ETAT) sans en bénéficier des avantages.

Comment accepter qu’à cotisation égale, les prestations ne le soient pas ?
Soit nous conservons notre cotisation, et nos prestations doivent être alignées sur celles du régime général.
Soit nos prestations restent identiques et notre cotisation est alignée sur celle du régime RSI."

Alors les actions en cours?
Pour les femmes, aucun droit, juste droit à la cotisation forfaitaire qui les spolie. Cotisation forfaitaire qui va générer une pension suffisante pour provoquer une perte de droit à la reversion de la pension du conjoint quand sera venu le moment.

Arrêtez mr machopacha avec votre caisse et votre bonne gestion et votre art de la négociation.
Justifiez pourquoi une telle différence existe avec le régime des médecins ?

Avatar_small

leplombier

04/12/2013 à 10:23

C'est très facile de râler après les jeunes qui ne se syndiquent plus : vous êtes vous mis à leur place?
Les premières années, il est déjà souvent difficile de se verser un salaire correct, alors quand on voit le montant des cotisations syndicales, on n'a pas forcément envie d'adhérer.
Une 1ere année pas chère ne change rien...
Tout cet argent pour avoir un magasine qu'on a pas le temps de lire, bourré de pub?