sujet tabou : le salaired une assistante dentaire

Avatar_small

fne

14/11/2013 à 01:45

Salut
je suis en fin de formation AD, et j aimerai savoir si le salaire d'une AD peut évolué selon les années experience et de spécialisation?

Car je suis en formation , je suis paye en fonction de mon age qui est 1100e (24 ans ).
je craint que mon salaire n augmentera pas vraiment ( voir le smic) au fil des années car je compte signé un cdi.
J ai eu l occasion de parler avec d autres AD, elles m ont renseignées que en "générale le salaire est faible d une AD ? EN GENEral elle gagne entre 1200 et 1400 e et ca dépends des cabinets "

j 'aimerai avoir vos avis sans indiscrétion !

je trouve aberrant tout le boulot que l on ft pour un si peu salaire. On m a propose un 39h pour 1610 e brut soit en net 1340 e un peu pres !

RépondreCiter
Score : -1
Sigle_feminin_ub6snk

joséphine

14/11/2013 à 09:11

Bonjour,
après 20 et quelques poussières d'années d'expériences,
et si cet essai ou le suivant ne fonctionne pas le mois prochain de cette année,
fais mieux l'année suivante.
Exercer le job d'assistante dentaire,
c'est avoir conscience dès le départ qu'il est possible de voir un certain nombre de solutions qui ne sont pas utilisées par le cabinet dentaire et accepter de se la fermer.

Quand on connait ses objectifs personnels dès la fin du contrat de professionnalisation,
c'est déjà une belle preuve de savoir être une assistante dentaire compétente (lire l'ID de ce mois-ci)

Bises et bonne journée

si des gonzs de la RP aiment les Haribots c'ets bon la vie -> MP ;)

--
http://perlamazing.free.fr/

Avatar_reduit_tuudiu

saitosama

14/11/2013 à 10:02

fne écrivait:
-------------
> Salut
> je suis en fin de formation AD, et j aimerai savoir si le salaire d'une AD peut
> évolué selon les années experience et de spécialisation?
>
>
> Car je suis en formation , je suis paye en fonction de mon age qui est 1100e (24
> ans ).
> je craint que mon salaire n augmentera pas vraiment ( voir le smic) au fil des
> années car je compte signé un cdi.
> J ai eu l occasion de parler avec d autres AD, elles m ont renseignées que en
> "générale le salaire est faible d une AD ? EN GENEral elle gagne entre 1200 et
> 1400 e et ca dépends des cabinets "
>
>
> j 'aimerai avoir vos avis sans indiscrétion !
>
> je trouve aberrant tout le boulot que l on ft pour un si peu salaire. On m a
> propose un 39h pour 1610 e brut soit en net 1340 e un peu pres !

En quoi est-ce tabou?

Le tarif minimum est fixé par la convention collective et est, sauf erreur, de 1615€ brut, plus la prime de secretariat si les taches idoines sont effectuées au cabinet.

La prime d'ancienneté est elle aussi fixé par la loi, 3% au bout de la troisième année, 6% la sixième, etc.

Si tu veux plus que le salaire minimum, tu le négocies avec ton employeur, car hors le minimum, rien ne t'es dû.

Après, de savoir si c'est bien ou mal payé, c'est un autre débat. Des éléments de réflexion peut être: le CD n'est pas une pompe à fric sans fond et n'a généralement pas les revenus que le fantasme populaire (y compris les assistantes qui n'ont pas -encore heureux- le nez dans les comptes des cabinets) lui prête, d'une, et comparez vos salaires avec ceux, par exemple, d'infirmières, plus qualifiées, de deux...

Tooth_fairy_iwt5bi

#brackets

14/11/2013 à 10:13

En ce qui me concerne, ce fut très simple, après mon contrat pro, j'ai toujours négocié mon salaire :

Juste après mon contrat pro je suis passée de 850€ net à 1700€ net
Puis j'ai, par choix, enchaînée les CDD, et en fonction, mon salaire allait de 1900€ net à 2400€ net (sans tâches de secrétariat)

--
#GFY

Dolan-donald-duck-weird_wqjham

G-P

14/11/2013 à 12:05

plus de 2000€net, hors région parisienne ou côte d'azur, il faut pas rêver

Images_nv3xcf

au fond du canal

14/11/2013 à 13:55

Une prime négative pour mauvaise orthographe est-elle envisageable?

Axlmoto1_fhnj2p

rockblues

15/11/2013 à 00:06

saitosama écrivait:
-------------------
>
> Si tu veux plus que le salaire minimum, tu le négocies avec ton employeur, car
> hors le minimum, rien ne t'es dû.

Et vice-versa, alors?
Genre: salaire minimal = travail minimal?

> le CD n'est pas une pompe à fric sans fond

Y'a un monde entre voir son boss comme une "pompe à fric" et vouloir gagner sa vie correctement.

> les assistantes qui n'ont pas -encore heureux- le nez dans les comptes des cabinets)

Ah?
Mon nez à moi était partout, et me permettait de me rendre compte qu'effectivement, les charges d'un cab sont énormes.
Mais bon.
Je bossais super bien et gagnais donc le salaire correspondant à mon implication.

:)

Ceci-dit, pour bosser bien et... négocier son salaire, il faut avoir fait ses preuves.
Fne, sans vouloir être désagréable, tu es encore en formation.
Et pas vraiment en position de pouvoir mettre en avant ton expérience pro.
Je te conseille la lecture du post de "gueulard" pour relativiser un peu...

:)

Sigle_feminin_ub6snk

joséphine

16/11/2013 à 16:29

ah mince, j'ai fait une faute à son pseudo :)

Si Gueulard vient d'obtenir son certif, on est dans la mouise jusqu'au cou mais bon, on va dire que non ^^

--
http://perlamazing.free.fr/

Avatar_small

gueulard

16/11/2013 à 20:18

Désolée Joséphine, mais j'ai quelques années de "boutique"...diplôme obtenu en 92! Cependant, j'ai connu aussi différents cabinets dans de différentes régions (époux militaire, mutations multiples) avec adaptations indispensables. J'ai connu des "salaires" sympas mais avec employeurs beaucoup moins, des salaires "moyens" mais les mutations m'ont fait quitter les postes et enfin, revenue chez moi, avec des Boss "Top", un boulot que j'adore...mais le petit hic, salaire pas top!!! Dans ma région, je sais que je ne peux demander la lune. Et pour en revenir au "sujet tabou", il faut avant tout savoir que ce job d'Assistante dentaire, une fois le diplôme obtenu, n'a (pour l'instant), d'évolution salariale comme cela peu exister dans le "Public". Nous somme dans le "privé" et nos bases salariales sont convenues par des "individus" qui n'arrivent même pas à revaloriser le travail de leurs congénères...Nous, pauvres subalternes "indispensables", nous en subissons ces répercutions.
En choisissant de devenir Assistante dentaire, nous acceptons de rentrer dans une toute petite entreprise, il ne faut pas rêver d'avantages que peuvent offrir les grandes entreprises : C.E., vacances avantageuses, avantages en tout genre, etc...
Peut-être que nous pourrions enfin envisager des revalorisations par nos compétences, notre travail et nos formations si nous étions enfin reconnues dans le Ministère de la Santé.
Bon courage à toi Fne, un petit conseil, veille à ton orthographe (même si j'en suis un mauvais exemple, car je suis certaine que j'ai fais quelques fautes). Ta lettre de motivation, ton CV peuvent te nuire avant même un 1er entretien. Bizh

Avatar_small

gueulard

16/11/2013 à 20:28

Pour répondre à moi même: au moins 1 faute de Français et 2 d'ortho!!

Avatar_reduit_tuudiu

saitosama

17/11/2013 à 02:07

rockblues écrivait:
-------------------
> saitosama écrivait:
> -------------------
> >
> > Si tu veux plus que le salaire minimum, tu le négocies avec ton employeur, car
> > hors le minimum, rien ne t'es dû.
>
> Et vice-versa, alors?
> Genre: salaire minimal = travail minimal?

Je n'ai jamais pensé autrement.

Pour mériter plus que le salaire conventionnel, faut aussi bosser plus. Les taches "normales", réalisées dans les conditions "normales" d'un cabinet ne valent pas plus (c'est mon humble avis). L'AD qui bosse 45H au cab en courant sans cesse entre sté, les deux fauteuils, le secrétariat et qui se tape les courriers, les factures et la compta, c'est évident qu'elle vaut bien plus.

> > les assistantes qui n'ont pas -encore heureux- le nez dans les comptes des
> cabinets)
>
> Ah?
> Mon nez à moi était partout, et me permettait de me rendre compte
> qu'effectivement, les charges d'un cab sont énormes.

J'ai toujours pensé que les comptes du cab ne concernaient pas les employés, et agit en fonction, j'avoue être un peu vieux jeu. Le cab, c'est d'abord moi, et ce que je gagne ne concerne que moi.

> Je bossais super bien et gagnais donc le salaire correspondant à mon
> implication.

Je ne dis pas autre chose.

Sigle_feminin_ub6snk

joséphine

17/11/2013 à 08:45

Comme dit mon patron, on a toujours le choix entre une 2 chevaux et une Mercedes...
Moi comme je suis les meilleurs, j'ai la chance de gagner ma vie très très bien.
Comment détecter un excellent cabinet ?
Très simple, c'est un état d'esprit, on l'a ou on l'a pas, quelques fois on doit chercher longtemps avant de le croiser.

Cela dit, j'aime ce job, je comprends les AD en galères, les CD aussi, c'est dans ma nature, on ne se refait pas, le sens du mot seconder, assister, c'est un truc casi génétique.

Bizz et bon dimanche :-)
--
http://perlamazing.free.fr/

Sans_titre_tztxfv

Monet

19/11/2013 à 07:18

Joséphine a tout compris et ton patron aussi.

Avatar_small

Shadow

19/11/2013 à 10:53

Vous me faîtes vraiment poiler les Ad, franchement ouvrez les yeux, faut être fêlé pour se former là dedans. Je n'ai même pas les moyens d'embaucher une femme de ménage alors une AD, même en collant à la convention nationale des cabinets dentaires...
De toutes façons si quelqu'un le vaut je le paierai à sa juste valeur. Je souligne ce qui a déjà été dit, une infirmière c'est bac + 3 et les 3/8, salaire français entre 1400 et 1600€, alors à votre avis vous valez plus ou moins compte tenu de votre job?
Le seul vrai problème c'est que le travail est sous valorisé en France et les gains y afférents suivent, autrement dit, vous n'aurez jamais la lune à part être dans un lieu d'abattage ou de HN à profusion.
Et surtout n'oubliez pas une chose, une AD c'est un luxe pas une obligation. Dans ma situation, jamais une AD ne me dégagera ce qu'il faut pour la payer. J'explique : la seule chose productive (=rentrée d'argent) dans un cabinet c'est les mains du praticien. Donc soit le praticien bosse vraiment très très vite et les 35h que bosse l'assistante il les bosse en plus au fauteuil (=impossible pour moi physiquement), soit il sort de sa poche.
Plus clairement si vous êtes payée au smic, je crois qu'avec charges on approche de 26€/h, il faut compter que pour exemple pour 2012 mes charges de structures étaient de 48€/h environ+ mon revenu personnel, admettons 20€ pour l'exemple, cela donne par heure : 26+48+20=94€, en réalité je dois être aux environs de 75€ donc je travaillerais juste pour payer l'AD, et 35h de travail en plus!
Jamais je ne ferai une surcharge pour ça.
Bon courage pour trouver les cabinets compatibles avec embauche d'AD, le mien ne l'est avec aucune embauche.

RépondreCiter
Score : -2
Avatar_small

alizarine

20/11/2013 à 20:31

Shadow écrivait:
----------------
> Vous me faîtes vraiment poiler les Ad, franchement ouvrez les yeux, faut être
> fêlé pour se former là dedans. Je n'ai même pas les moyens d'embaucher une femme
> de ménage alors une AD, même en collant à la convention nationale des cabinets
> dentaires...
> De toutes façons si quelqu'un le vaut je le paierai à sa juste valeur. Je
> souligne ce qui a déjà été dit, une infirmière c'est bac + 3 et les 3/8, salaire
> français entre 1400 et 1600€, alors à votre avis vous valez plus ou moins compte
> tenu de votre job?
> Le seul vrai problème c'est que le travail est sous valorisé en France et les
> gains y afférents suivent, autrement dit, vous n'aurez jamais la lune à part
> être dans un lieu d'abattage ou de HN à profusion.
> Et surtout n'oubliez pas une chose, une AD c'est un luxe pas une obligation.
> Dans ma situation, jamais une AD ne me dégagera ce qu'il faut pour la payer.
> J'explique : la seule chose productive (=rentrée d'argent) dans un cabinet c'est
> les mains du praticien. Donc soit le praticien bosse vraiment très très vite et
> les 35h que bosse l'assistante il les bosse en plus au fauteuil (=impossible
> pour moi physiquement), soit il sort de sa poche.
> Plus clairement si vous êtes payée au smic, je crois qu'avec charges on approche
> de 26€/h, il faut compter que pour exemple pour 2012 mes charges de structures
> étaient de 48€/h environ+ mon revenu personnel, admettons 20€ pour l'exemple,
> cela donne par heure : 26+48+20=94€, en réalité je dois être aux environs de 75€
> donc je travaillerais juste pour payer l'AD, et 35h de travail en plus!
> Jamais je ne ferai une surcharge pour ça.
> Bon courage pour trouver les cabinets compatibles avec embauche d'AD, le mien ne
> l'est avec aucune embauche.

Donc si je suis ton argumentation, les cd qui ont une assistante sont des cons qui ne savent pas gérer leur cabinet ?
Faire le boulot d'une assistante a 26€ cc de l'heure ne te donne pas l'impression d'avoir fait d'aussi longues études pour une si basse besogne ? Tu as certainement autre chose a faire de ton art si délicat qui devrait être rémunéré à 300€ de l'heure !
Si tu es a 75€ de l'heure c'est que tu ne fais que des soins sécu et des endos non suivis de prothèse. Il faut revoir tout ça rapidement !
Un mécano prends 65€ de l'heure
Si tu avais une assistante impliquée et dévouée, tu verrais vite la valeur ajoutée à ton cabinet...

Et pour répondre a ta comparaison avec les infirmières, en RP, une femme de ménage, c'est 13€ net de l'heure et sans diplômes !!

Avatar_small

aurelle

20/11/2013 à 21:17

Le nivellement par le bas....

Effectivement il faut etre folle ou mal informée pour se lancer dans ce job d ad

RépondreCiter
Score : -1
Avatar_small

alizarine

20/11/2013 à 22:04

D'accord avec toi aurelle , il faut avoir la vocation pour être assistante dentaire ! Un peu comme le médecin de campagne, mais sans les poulets !

Sigle_feminin_ub6snk

joséphine

21/11/2013 à 09:04

c'ets plutôt une convocation ^^
qui va à l'ADF ?
si vous allez à l'ADF, allez voir ma cops blonde en endo
de la part de laurence.

bonne journée les ptites poules <3

--
http://perlamazing.free.fr/

Avatar_small

Shadow

21/11/2013 à 09:39

Alizarine,
Je suis près à te prendre à l'essai histoire de voir qui de nous deux a raison, même si je ne doute pas du résultat.
En attendant ce que j'expliquais c'est que puisque tu es grande dame, je soigne je ne fais pas d'abattage ni pompe à fric, bref j'essaie de rendre le meilleur service à mes patients ce qui passe en effet par une limitation des actes prothétiques au strict nécessaire, et à différer certains traitements par faute d'engagement financier des gens.
Pour la comparaison avec le mecano merci je suis au courant. Quant à juger mon métier et ma pratique encore faudrait-il que tu aies été formée pour. A l'inverse j'effectue les tâches d'une AD je sais donc de quoi je parle.

RépondreCiter
Score : -3
Avatar_small

alizarine

21/11/2013 à 23:40

Comme on fait son lit on se couche... :)

Photo7168_ziyb4h

Star92220i

27/11/2013 à 09:06

Je n adhere pa s completement a tout ce que dis Shadow, mais il a raison sur un point:si la marge de benefices est serree, mieux vaut ne pas embaucher que de vouloir se payer un confort de travail qu on sous paiera, avec qui on rognera sur tout, qu on paiera un coup le 5, un coup le 10 du mois....etc

Et qui sera ineluctablement une source de conflits permanents en plus de plomber les comptesdu cabinet.

--
......pArFoIS pOuR eVoLuEr dANs sA vIe, fAuT sAvOiR lAcHeR dU lEsT

RépondreCiter
Score : -1
Avatar_small

Shadow

27/11/2013 à 22:35

Enfin quelqu'un qui comprend la logique ignominieuse mais implacable que l'on doit suivre en cabinet, ça rassure, finalement je crois que pour l'embauche je vais laisser tomber Alizarine ;)

Photo7168_ziyb4h

Star92220i

28/11/2013 à 08:56

Lol
c est surtout que je parle en connaissance de cause...

J ai passe quelques temps chez un jeune prat tout a fait gentil, boulot au fauteuil super top et pas mal d autonomie m etait laissee...bref, un poste dont beaucoup d assistantes reveraient.

A un detail pres: il y avait des mois ou on ne faisait pas grand chose, suivis de periodes ou on pouvait aller jusqu 7 ou 8 poses de conjointes multiples.

N empeche qu il fallait tout compter, passer des commandes en urgence et surtout au compte goutte ....

Et puis le salaire au ras des paquerettes , paye quand les auspices etaient moins mauvais, avec quand meme les choses a payer au 5 du mois...

Cela finit par plomber le moral, la motivation de l assistante, et augmente encore le stress du praticien...

Donc dans ces conditions, difficile de ne pas se rendre compte qu on est plus une charge qu un confort de travail.

--
......pArFoIS pOuR eVoLuEr dANs sA vIe, fAuT sAvOiR lAcHeR dU lEsT

237_zxccsc

cosmite

30/11/2013 à 14:44

Ben moi je ne pige pas... En effet, certains praticiens disent de ne pas pouvoir embaucher d'AD faute de possibilité financière. Mais vous avez de l'or dans le doigts !!!!
Peut être devraient ils envisager de s'implanter dans les campagnes où la pénurie de CD est réelle, où les patients en sont réduits à se faire "soigner" par des dentistes sur le retour, dépassés voire alcooliques (si si j'en connais). Pour soulager une douleur ils sont prêts à faire des dizaines de bornes, ils se font ruiner par des dentistes qui veulent faire des implants à tout va ou effectivement payent au prix fort un simple inlay core ou une CCA.

Je me suis beaucoup "plainte" de l'ambiance qui régnait dans mon cabinet, c'est clair ; s'il y a une chose que je ne peux enlever à mon prat' c'est qu'elle n'assomme pas le patient (on a fait en sorte qu'une dent fonctionnelle + inlay core uniquement soit prise en charge dans 99% des cas : intégralement), on a mis en place des facilités de paiements, on explique correctement les différentes prisent en charge, on attend que le patient soit remboursé pour encaisser s'il le souhaite etc.
Lors de mes propositions "commerciales" elle a tordu le nez c'est clair, j'ai bataillé dur pour lui montrer l'intérêt de cette façon de faire, elle était réfractaire, estimait qu'au supermarché les gens payaient rubis sur l'ongle mais je ne pense pas qu'elle le regrette au final : j'ai mis des affichages explicatifs sur les remboursements, je suis tjs là pour répondre physiquement ou au tel à une urgence même pour un nouveau patient qui ne viendra peut être jamais ; si je détecte un tassement j'explique, un abcès j'explique, une pulpite j'explique ce qu'il doit faire pour le mieux) ; bref je prend du temps (que je n'ai pas) pour les PATIENTS.
Dans ces conditions notre cabinet croule littérallement sous les patients, on a une super réputation et donc un super chiffre. Mon salaire est bien au dessus du minimum conventionnel quoiqu'il n'est pas suffisant à mes yeux pour la santé que j'y laisse mais ça c'est encore autre chose.
Après on a surement raté un épisode vu qu'on bosse comme des malades !

Bref, pour moi le calcul est simple : soit tu sais te rendre "indispensable", tu fais un boulot de qualité et tu fais gagner de l'argent à ton prat' auquel cas tu mérites un salaire décent.
Soit tu te laisses porter par la vague, tu fais ton taf parce que c'est un taf, tu tires au flanc et là à part le minimum je ne vois pas ce à quoi tu peux prétendre de plus hormis les 10% de primes de secrétariat (si tu y a droit) et l'ancienneté conventionnelle. De ce que je sais certains praticiens sont aussi moins pingres que d'autres...

Ce métier est difficile, ingrat. Personnellement j'aime la polyvalence des tâches, l'autonomie de mon organisation, le contact avec les patients.
Bon courage à toi !

--
Keep cooooooooooool

Index_phnysm

pgc

30/11/2013 à 17:04

cosmite écrivait:

"on a fait en sorte qu'une dent fonctionnelle + inlay core uniquement soit prise en charge dans 99% des cas : intégralement"

Tiens tu nous avais pas dit, ça.
Ca éclaire ton problème d'un jour nouveau.
38 patients/jour + low cost = sérieux pbs en vue!
Geeez quand la sécu va tomber sur le cas de ta patronne, c'était l'enfer chez vous, ça va devenir l'Enfer puissance 4.
AMHA plus sage décision = abandonner le navire (qui cingle gaillardement mais aveuglément en direction d'un méga-iceberg). Ton salaire ne te servira à rien si tu es ravagée par ton job. Même ça risque de te coûter plus cher à l'avenir que ça te rapporte aujourd'hui. C'est dire.

--
Dites nous de quoi vous avez besoin, on vous dira comment vous en passer.