Forum associé : Exercice professionnel

Avatar_small

rat

03/09/2013 à 02:42

notre comptable doit il nécessairement être expert comptable ?

-l'inscription à une AGA est elle obligatoire dans le cadre d' une selarl ?

-l'AGA est-elle une association d' experts comptables ?

-un logiciel de gestion comptable et l 'inscription à une AGA peuvent ils être suffisants ?

_ces logiciels de gestion de profession libérale sont-ils adaptés à la forme juridique scp,selarl, etc ?

Chat_tbbk18

Ramasoft

03/09/2013 à 12:14

1°) L'Aga permet d'éviter d'avoir une majoration d'impôt: avant c'était une réduction mais les temps changent.
Elle a aussi une mission de contrôle et certifie auprès de l'administration de "la concordance, la cohérence et de la vraisemblance de la comptabilité".
En clair une compta approuvée par une AGA et un train de vie correspondant au revenu déclaré évitera tout contrôle fiscal (sauf dénonciation par un tiers).

2°) Le comptable ou l'expert comptable: il doit normalement bien connaître la législation et permet de tirer parti de toutes les 'niches'. C'est lui qui tient la comptabilité.
Dans le cadre d'une Selarl: c'est indispensable car la législation est très complexe et les cas de redressement sont nombreux.
Le comptable s'occupe aussi de la gestion du personnel: feuilles de paie, urssaf, Ag2r etc ...
Il est utile en cas de licenciement ou de départ à la retraite. La législation sociale est très complexe et donne lieu facilement à des litiges.

3°) En exercice libéral pur il est parfaitement possible de tenir sa compta seul et de gérer son personnel seul mais il faut avoir quelques bases et se tenir au courant de l'évolution de la législation sociale et fiscale

Donc, d'après les questions que tu poses (et je pense que tu n'es pas familier avec tout ça), le recours à un comptable (compétent ...) serait plutôt indispensable.

Ses honoraires sont à mettre en balance avec un éventuel redressement lié à une méconnaissance de la législation.
Son mandat doit prévoir une clause de responsabilité en cas de redressement de sa faute: il a une obligation de résultat.